7-06-1394 - Avis technique 7/06-1394 Platon

De
Publié par

7-06-1394 - Avis technique 7/06-1394 Platon

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 132
Nombre de pages : 15
Voir plus Voir moins
Avis technique 7/06-1394     Procédé de protection et de drainage de murs enterrés Protection des ouvra es Platon enterrés Protection of buried works Schutz begrabener Werke Titulaire : ZM.IE. PdLu E MSo.uAl.i n C.D.7  B.P. 162   F-76410 TOURVILLE LA RIVIERE  Tél. : 02 35 81 82 82 Fax : 02 35 81 97 97 Internet : www.meple.com E-mail : meple@meple.com Usine : ISOLA AS Lienfossveien 5 N-3678 Notodden (Norvège)       Commission chargée de formuler des Avis Techniques  (arrêté du 2 décembre 1969) Groupe Spécialisé n° 7 Produits et systèmes détanchéité et disolation complémentaire de parois verticales Vu pour enregistrement le 10 mai 2006 Secrétariat de la commission des Avis Techniques CSTB, 84 avenue Jean Jaurès, Champs sur Marne, F-77447 Marne la Vallée Cedex 2 Tél. : 01 64 68 82 82  - Fax : 01 60 05 70 37  - Internet : www.cstb.fr  Les Avis Techniques sont publiés par le Secrétariat des Avis Techniques, assuré par le CSTB. Les versions authentifiées sont disponibles gratuitement sur le site Internet du CSTB (http://www.cstb.fr)  © CSTB 2006
   Le Grou e s écialisé n°7 « Produits et s stèmes d étanchéité et d isolation com lémentaire de arois verticales » de la Commission char ée de formuler les Avis Techniques a examiné, le 11 janvier 2006, le procédé de protection de murs enterrés PLATON résenté ar la Société MEPLE. Il a formulé sur ce rocédé l Avis Techni ue ci-après. Cet Avis a été formulé pour des utilisations en France Européenne et dans les DOM suivants : Martinique, Guadeloupe, Guyane et Réunion.
1. Définition succincte 1.1 Description succincte PLATON P5 est une nappe de protection des murs enterrés. PLATON DRAIN et PLATON DOUBLE DRAIN sont des nappes de protection et de drainage des murs enterrés. Ces nappes sont en polyéthylène haute densité. 1.2 Mise sur le marché Les procédés PLATON DRAIN et PLATON DOUBLE DRAIN font lobjet du marquage CE, par référence à la norme européenne harmo-nisée EN 13252, conformément aux dispositions de larrêté 19 novem-bre 2001 portant application aux géotextiles et produits apparentés du décret n°92-647 du 8 juillet 1992, modifié par le décret n°95-1051 du 20 septembre 1995, concernant laptitude à lusage des produits de construction 1.3 Identification Les rouleaux de PLATON P5 sont de longueur 20 m et de largeurs 1.00, 1.57, 2.07 ou 2.47 m. Les rouleaux de PLATON DRAIN sont de longueur 15 m et de largeur 2.00 m. Les rouleaux de PLATON DOUBLE DRAIN sont de longueur 15 m et de largeurs 2.00 m ou 1.00 m. Les rouleaux de PLATON DRAIN et PLATON DOUBLE DRAIN sont marqués CE selon la norme EN 13252. 2. AVIS 2.1 Domaine d emploi accepté Le domaine demploi accepté est celui proposé au § 2 du Dossier Technique. 2.2 Appréciation sur le procédé 2.21 Aptitude à lemploi Sécurité au feu Dans les lois et réglementations en vigueur, les dispositions à considé-rer pour les ouvrages enterrés ont trait à la tenue au feu venant de lextérieur et de lintérieur. Une fois mis en uvre, le produit est protégé du feu extérieur par de la terre en partie courante. Vis-à-vis du feu intérieur, le comportement dépendra de la constitution de la paroi. Prévention des accidents lors de la mise en uvre ou de l entretien Elle peut être normalement assurée. Protection et drainage Lorsque la mise en uvre est faite conformément aux prescriptions du Dossier Technique, la protection (PLATON P5) ou la protection et le drainage (PLATON DRAIN et PLATON DOUBLE DRAIN) sont assu-rés. 2.22 Durabilité Lexpérience acquise montre que les contraintes liées au milieu naturel (microorganismes, racines, mouvements de terre) naffectent pas la durabilité du procédé. Dans le domaine demploi proposé, la durabilité des nappes PLATON est appréciée comme satisfaisante. 2.23 Fabrication et contrôle Les procédés dautocontrôle mis en place par le fabricant permettent dobtenir une constance de qualité satisfaisante du procédé.
2
2.3 Cahier des Prescriptions Techniques  Les remblais doivent être mis en uvre conformément au § 6.5 du Dossier Technique.  Les nappes doivent être fixées en tête conformément au § 6 du Dossier Technique.  Dans le cas de mise en uvre des nappes sur revêtement détanchéité, celui-ci doit être titulaire dun Avis Technique ou Do-cument Technique dApplication autorisant lemploi de ce type de protection.  Dans le cas dune mise en uvre dans les DOM Martinique, Guade-loupe, Guyane et Réunion, un coefficient de sécurité de 1,5 est ap-pliqué sur le débit permettant de déterminer le diamètre du collecteur drain à utiliser.  Dans le cas dune mise en uvre dans les DOM Martinique, Guade-loupe, Guyane et Réunion, une distance minimale de 2 mètres doit être conservée entre le mur protégé et les premiers végétaux « hau-tes tiges ».  Conclusions A réciation lobale L'utilisation du rocédé dans le domaine d'em loi acce té cf. paragraphe 2.1) et complété par le Cahier des Prescriptions Tech-ni ues, est a réciée favorablement. Validité 5 ans, venant à ex iration le 11 anvier 2011.  Pour le Groupe Spécialisé n° 7 Le Président P. GROSJEAN  
 3. Remarques complémentaires du Groupe Spécialisé La bande auto-adhésive Butyle 25 ou le cordon de ATAB PROFI MASTIC TOITURE, mis en uvre au niveau des recouvrements verti-caux des nappes, nont pour seule fonction que dassurer la liaison mécanique entre les nappes.  Le Rapporteur du Groupe Spécialisé n°7  C. LEJEUNE
7/06-1394
  
Dossier Technique établi par le demandeur
A. Description 1. Généralités 1.1 Principe Le procédé PLATON est destiné à réaliser la protection mécanique des parois enterrées d'une construction, et dans certains cas le drai-nage des eaux de ruissellement ou d'infiltration venant au contact de ces parois. 1.2 Organisation de la mise en oeuvre Elle est assurée par des entreprises d'étanchéité ou de maçonnerie qualifiées. Une assistance technique peut être demandée à la Société MEPLE S.A 2. Domaine d'application Le procédé PLATON peut être appliqué en France métropolitaine et dans les D.O.M. (Guyane, Guadeloupe, Martinique, Réunion). Ce procédé consiste en la mise en uvre dune nappe contre la paroi, ayant reçu ou non préalablement un revêtement extérieur (enduit ou membrane) conformément aux spécifications de la norme P 10-202, référence DTU 20.1, (article 6.32 des Règles de calcul et dispositions constructives minimales). Dans le cas de murs de 2éme ou 3éme catégorie, tels que définis dans la norme P 10-202, référence DTU 20.1, à l'article 6.1 des "Règles de calcul et dispositions constructives minimales", le procédé peut être mis en uvre seul si :  une étude conduit à l'inutilité d'un drainage (bâtiment fondé sur un terrain perméable) ;  ou un drain périphérique à l'ouvrage est mis en place et connecté à une évacuation. Dans le cas de murs de 1ére catégorie, conformément à la norme P 10-202, référence DTU 20.1, le procédé est associé à un revêtement extérieur (enduit ou complexe d'étanchéité).  La nappe PLATON P5 assure uniquement la protection des murs de soubassement. Elle est mise en uvre lorsque le drainage est assuré par le terrain naturel (terrain perméable) ou par une tranchée drai-nante, ou lorsquun drainage nest pas nécessaire.  Les nappes PLATON DRAIN ET PLATON DOUBLE DRAIN assurent la protection des murs de soubassement, ainsi que la filtration et le drainage des eaux du remblai. La nappe PLATON DOUBLE DRAIN a une capacité drainante plus importante que la nappe PLATON DRAIN. Ce procédé nest pas adapté pour la récupération des eaux de ruissel-lement de haut débit. La hauteur maximale denfouissement admise est 10 m. 2.1 Protection de soubassement pour des profondeurs jusqu'à 10 m : PLATON P5 PLATON P5 est une nappe constituée d'une structure alvéolaire en polyéthylène haute densité, assurant la protection mécanique de la paroi et ménageant un vide de décompression au contact de la paroi. La pression maximale des terres contre PLATON P5 ne doit pas dé-passer 100 kN/m² ; cela correspond à une profondeur de pose verti-cale maximale denviron 10 m (profondeur dinstallation pour une masse volumique moyenne de 2 tonnes/m 3  et un coefficient de pous-sée latérale de 0,5). La mise en oeuvre sur revêtement détanchéité ne limite pas la hauteur maximale autorisée.  
7/06-1394
 
2.2 Protection de soubassement et couche drainante pour des profondeurs jusqu'à 10 m : PLATON DRAIN PLATON DRAIN est une nappe composite, formée par l'association d'une structure alvéolaire en polyéthylène haute densité (dito PLATON P5) et d'un écran filtrant sur excroissances, assurant la protection mécanique de la paroi et assurant la filtration et le drainage vertical des eaux dinfiltration qui seront évacuées vers un collecteur drain. La pression maximale des terres contre PLATON DRAIN ne doit pas dépasser 100 kN/m² ; cela correspond à une profondeur de pose verticale maximale denviron 10 m (profondeur dinstallation pour une masse volumique moyenne de 2 tonnes/m 3  et un coefficient de pous-sée latérale de 0,5). La mise en oeuvre sur revêtement détanchéité ne limite pas la hauteur maximale autorisée. 2.3 Protection de soubassement et couche drainante pour des profondeurs jusqu'à 10 m avec débits à drainer plus importants : PLATON DOUBLE DRAIN PLATON DOUBLE DRAIN est une nappe composite, formée par l'association d'une structure alvéolaire en polyéthylène haute densité et d'un écran filtrant sur excroissances, assurant la protection mécanique de la paroi et remplissant une fonction de filtration et de drainage des eaux dinfiltration du remblais plus important que PLATON DRAIN, et ménageant un vide de décompression au contact de la paroi. Cette nappe est particulièrement adaptée au drainage de quantités deau importantes. La pression maximale des terres contre PLATON DOUBLE DRAIN ne doit pas dépasser 100 kN/m² ; cela correspond à une profondeur de pose verticale maximale denviron 10 m (profondeur dinstallation pour une masse volumique moyenne de 2 tonnes/m 3  et un coefficient de poussée latérale de 0,5). La mise en oeuvre sur revêtement détanchéité ne limite pas la hauteur maximale autorisée. 3. Matériaux 3.1 Nappes PLATON 3.11 Description 3.111 PLATON P5 Nappe embossée de protection en PEHD : voir description en tableau 1. 3.112 PLATON DRAIN Nappe embossée de protection et de drainage en PEHD et revêtue d'un non-tissé en polypropylène tendu sur les sommets des excroissances : voir description en tableau 2.  3.113 PLATON DOUBLE DRAIN Nappe embossée de protection et de drainage en PEHD et revêtue d'un non-tissé en polypropylène tendu sur les sommets des excroissances : voir description en tableau 3.  3.12 Caractéristiques physiques et mécaniques 3.121 PLATON P5 (Tableau 4) 3.122 PLATON DRAIN (Tableau 5) 3.123 PLATON DOUBLE DRAIN (Tableau 6)
 3
 3.13 Caractéristiques de la couche filtrante La couche filtrante du PLATON DRAIN et du PLATON DOUBLE DRAIN est un géotextile composé de filaments continus thermoliés de polypropylène (100%). 3.14 Action des UV Les nappes PLATON en rouleau ne doivent pas rester stockées sur chantier plus de 6 mois, à moins dêtre à labri de la lumière. Le délai maximum entre le début de pose et la fin du remblaiement ne doit pas excéder 2 semaines. 3.2 Accessoires  Bouton P5 : avec clou en acier trempé électrozingué 3,5 mm x 45 mm.  Griffe DOUBLE DRAIN : avec clou en acier trempé électrozingué  3,5 mm x 45 mm.  Moulure (PLATON MOULDING) : Profil en L de 10 x 42 mm en polyéthylène de densité moyenne, avec trous pré-percés de 3 mm tous les 20 cm.  Bande auto-adhésive Butyle 50 (50 mm x 1,5 mm) pour complément d'étanchéité au droit des fixations dans le cas d'utilisation du PLATON DOUBLE DRAIN pour des hauteurs supérieures à 2,00 m avec un revêtement d'étanchéité. Pelage à angle droit sur revêtement bitumineux à 100mm/mn à 23°C 1 N/cm  Bande auto-adhésive Butyle 25 (25 mm x 1,0 mm) pour liaison mécanique des recouvrements verticaux pour tous types de PLATON.  ATAB PROFI MASTIC TOITURE (IKOpro Mastic Toiture) : Mastic à base de bitume élastomère SBS avec solvants volatils non inflam-mables pour liaison mécanique des recouvrements verticaux pour tous types de PLATON.  Mastic UCB 210 : mastic polyuréthanne, à élasticité permanente, pour joint en tête de solin métallique. Cartouches de 310 ml et 600 ml. 4. Fabrication et contrôle de fabrication Les nappes sont produites par la société ISOLA dans son usine PLATON de NOTODDEN (Norvège). L'autocontrôle de production fait partie de l'ensemble d'un Système d'Assurance Qualité conforme aux prescriptions de la norme ISO 9001 version 2000 certifiée par DET NORSKE VERITAS. Tous les matériaux fournis sont étiquetés à l'aide de rubans adhésifs avec l'appellation commerciale PLATON et une étiquette par palette avec les dimensions, poids et code barre. Les nappes PLATON DRAIN et PLATON DOUBLE DRAIN sont mar-quées CE. 5. Prescriptions relatives aux supports 5.1 Généralités Les supports destinés à recevoir l'étanchéité et/ou une protection doivent être stables et plans, présenter une surface propre, libre de tout corps étranger et sans souillure (huile, plâtre, hydrocarbures, etc). 5.2 Supports en maçonnerie Les règles relatives aux parois en maçonnerie utilisées en soubasse-ment sont celles décrites à l'article 3.7 de la norme NF P 10-202, référence DTU 20.1. Les supports en maçonnerie sont de type pare-ment courant, conformément à la norme NF P 10-202, référence DTU 20.1. Etat de surface du mur en maçonnerie :  affleurer les balèvres ;  ragréer les trous ;  rectifier et dresser les arêtes et les angles ;  planéité d'ensemble rapportée à la règle de 2 m : 1,5 cm ;  planéité locale rapportée à un réglet de 0,20 m : 1 cm ;  chanfreiner au mortier le raccordement des murs avec la partie débordant de la fondation. Si le jointoiement est réalisé au nu des éléments, la mise en uvre des nappes PLATON P5, PLATON DRAIN ou PLATON DOUBLE
4  
DRAIN peut se faire sans enduit de dressage en éliminant toutes les traces de terre et autres matériaux accrochés à la surface du mur et susceptible de colmater le vide de décompression. 5.3 Supports en béton Les règles du paragraphe 6.2 "Supports en maçonnerie" s'appliquent aux supports en béton banché conformes à la norme NF P 18-210, référence DTU 23.1, "Murs en béton banché". Les tolérances d'aspect sont celles du parement courant en béton défini à l'article 5.2.1 de la norme NF P 18-201, référence DTU 21. 5.4 Supports avec revêtement d'imperméabilisation Enduits traditionnels selon article 6.322.23 de la norme NF P 10-202, référence DTU 20.1. 5.5 Supports avec revêtement d'étanchéité (figures 8, 11 et 12) PLATON P5, PLATON DRAIN ou PLATON DOUBLE DRAIN peuvent être utilisés avec une membrane d'étanchéité définie et mise en uvre conformément aux spécifications d'un Avis Technique ou Document Technique dApplication prévoyant ce type de protection. 6. Mise en oeuvre 6.1 Prescriptions générales de mise en oeuvre 6.10 Généralités Au droit des recouvrements verticaux une bande auto-adhésive Butyle 25 ou un cordon de ATAB PROFI MASTIC TOITURE est appliqué entre les 2 nappes afin de les lier mécaniquement. 6.11 PLATON P5 (figures 1 et 3) 6.111 Pose horizontale jusqu à une hauteur de 2,40 m (figure 4A) La pose se fait excroissances contre le support, partie non embossée vers le haut, avec recouvrement vertical de 7 cm excroissances dans excroissances. La fixation en tête des nappes est effectuée comme décrite ci-dessous : 1 fixation P5 tous les 25 cm en quinconce : 1 dans les excroissances  1 dans la partie non embossée (grande base du bouton contre la nappe).  Pour des hauteurs supérieures à 2,40 m, la pose doit être verticale. 6.112 Pose verticale (figures 4B et 12) La pose se fait excroissances contre le support avec recouvrement vertical de 7 cm excroissances dans excroissances. Fixation des nappes  si H 6,00 m LPa5  tnoaupsp lee se s2t 5f icxéme  duannisq luee 2m è ent en partie hoiasustae nàc ersa.i son dune fixation me rang dexcr  si H > 6,00 m La nappe est fixée en partie haute dans le 2 ème rang dexcroissances et à mi-hauteur à raison dune fixation P5 tous les 25 cm. Au droit du recouvrement à mi-hauteur, avant la pose de la 1ère nappe, une bande adhésive Butyle 50 est mise en uvre sur le revê-tement d'étanchéité (lorsqu'il existe) pour assurer la continuité de l'étanchéité verticale (pression d'eau nulle). 6.12 PLATON DRAIN (figures 2 et 3) 6.121 Pose horizontale jusqu à 1,93 m (figure 5) La pose se fait géotextile vers lextérieur, partie non embossée vers le haut, avec recouvrement vertical de 7 cm excroissances dans excrois-sances. Au droit des recouvrements, délarder le géotextile et le rabat-tre sur le géotextile de la nappe suivante. La nappe est fixée par 1 fixation P5 tous les 25 cm, dans la partie non embossée (grande base du bouton contre la nappe). Pour des hauteurs supérieures à 1,93 m, la pose doit être verticale.
7/06-1394  
 6.122 Pose verticale (figures 6 et 12) Au préalable, découper la structure PEHD sur 10 cm en partie haute, le géotextile est rabattu vers l'intérieur La pose se fait géotextile vers lextérieur, avec recouvrement vertical de 7 cm excroissances dans excroissances. Au droit des recouvre-ments, délarder le géotextile et le rabattre sur le géotextile de la nappe suivante. Fixation des nappes  si H 6,00 m La nappe est fixée uniquement en partie hautee  làe r2a è i m s e o ne t dlue n3e è  f m i e x artaionn Griffe DOUBLE DRAIN tous les 25 cm entr g dexcroissances.  si H > 6,00 m La nappe est fixée en partie haute entre le 2 ème  et le 3 ème  rang dexcroissances et à mi-hauteur à raison dune fixation Griffe DOUBLE DRAIN tous les 25 cm. Au droit du recouvrement à mi-hauteur, avant la pose de la 1ère nappe, une bande adhésive Butyle 50 est mise en uvre sur le revê-tement d'étanchéité (lorsqu'il existe) pour assurer la continuité de l'étanchéité verticale (pression d'eau nulle). 6.13 PLATON DOUBLE DRAIN (figures 2 et 3) 6.131 Pose horizontale exclusivement (figures 7 et 11) La pose se fait géotextile vers lextérieur et canaux verticaux. Les recouvrements verticaux et horizontaux sont de 7 cm, excroissances dans excroissances. Traitement des recouvrements  Au droit du recouvrement longitudinal (si H > 2,00 m) : - "délarder" le géotextile de la nappe supérieure et de la nappe inférieure sur la largeur du recouvrement - relever le géotextile de la nappe inférieure sur la nappe supérieure puis rabattre le géotextile de la nappe supérieure sur le géotextile relevé de la nappe inférieure  Au droit du recouvrement vertical : "Délarder" le géotextile puis le rabattre sur le géotextile de la nappe suivante. Fixation des nappes  si H 2,00 m 1 fixation Griffe DOUBLE DRAIN tous les 25 cm entre le 2ème rang et le 3éme rang dexcroissances   si H > 2,00 m 1 fixation Griffe DOUBLE DRAIN tous les 25 cm entre le 2ème rang et le 3éme rang dexcroissances de la nappe supérieure Pour les autres nappes : 1 fixation Griffe DOUBLE DRAIN tous les 25 cm au droit du recouvrement longitudinal entre 2 nappes. Dans le cas de mise en uvre sur revêtement détanchéité, mettre en uvre au droit de ce recouvrement avant la pose de la 1ère nappe, une bande adhésive Butyle 50 sur le revêtement d'étanchéité pour assurer la continuité de l'étanchéité verticale (pression d'eau nulle). 6.2 Moulure (figure 10) Elle sert de finition en tête pour éviter la pénétration des terres (figure 8). Elle se fixe tous les 20 cm. Dans le cas d'une pose sur revêtement d'étanchéité, la protection en tête est conforme aux spécifications de l'Avis Technique du revêtement d'étanchéité. La Moulure Moulding ne peut assurer la fonction de protection en tête du revêtement détanchéité. 6.3 Joint de dilatation (figure 9) Au droit du joint de dilatation prévoir un recouvrement de 30 cm. 6.4 Drainage L'évacuation des eaux à la base du mur doit être prévue par un collec-teur drain périphérique raccordé au réseau d'évacuation. Les collecteurs drains usuels pour ce type dapplication sur le marché conviennent (drain rigide perforé avec ou sans cunette). La conception de ce drain sera conforme aux prescriptions de l'annexe des Règles de calcul et dispositions constructives minimales de la norme NF P 10-202, référence DTU 20.1, "Règles de calcul et disposi-tions constructives minimales". Le dimensionnement du collecteur drain reste de la responsabilité du Maître duvre puisquil dépend de la périphérie de louvrage et des venues deaux maximales attendues.
7/06-1394
 
En métropole, le diamètre intérieur minimal du drain est de 100 mm (cf. DTU 20.1 annexe « Conception des ouvrages annexes associés aux maçonneries enterrées : regards deaux pluviales et réseaux de drai-nage » § 3.31). Dans les DOM Martinique, Guadeloupe, Guyane et Réunion, un coeffi-cient de sécurité de 1,5 est appliqué sur le débit. Le diamètre intérieur minimal du drain est donc de 125 mm. Il est nécessaire d'assurer une bonne liaison entre les nappes PLATON et le drain périphérique pour un bon écoulement des eaux. Cette liaison peut être réalisée avec des agrégats à béton 10/20 ou 20./40 posés au dessus d'un drain PVC et protégé par un filtre en géotextile rabattu sur la nappe (figure 2) 6.5 Remblaiement Les remblais sont conformes au DTU 12 chapitre 5 et doivent être mis en uvre par couches régulières, convenablement compactées. Ils ne doivent pas contenir de morceaux de pierres à arrêtes vives de diamè-tre > à 10 cm. A proche distance du mur, le compactage doit être effectué par un matériel léger. Des précautions sont à prendre au cours du remblaiement pour éviter les chocs des engins contre les nappes. 7. Réparation Les réparations ponctuelles sont réalisées à laide de morceaux de la nappe : il est important de garantir la continuité du géotextile lors de la réalisation des raccords. La bande adhésive Butyle 25 (cf. § 3.2) servi-ra à maintenir les morceaux. PLATON P5 : appliquer un morceau de PLATON P5 sur la zone abî-mée et le fixer avec la bande adhésive Butyle 25. PLATON DRAIN et PLATON DOUBLE DRAIN : entailler en forme de V la nappe au-dessus de la zone abîmée et y insérer un morceau de nappe maintenu par la bande adhésive Butyle 25. 8. Assistance technique Elle est assurée par la société MEPLE ; B. Résultats expérimentaux Essais internes ISOLA (auto-contrôles) : densité, épaisseur, déforma-tion sous charge. Essais internes MEPLE : résistance à la déchirure au clou. PV essai VWF Karlsruhe n° 9804 : Hydraulische Untersuchung PLATON P5 PV essai VWF Karlsruhe n° 9907 : Hydraulische Untersuchung PLATON DRAIN PV essai VWF Karlsruhe n° 9409 : Hydraulische Untersuchung PLATON DOUBLE DRAIN Rapport dessai CEMAGREF n° : 92.025/01 : mesure de la transmissi-vité hydraulique du géotextile Rapport dessai CEMAGREF n° : 95.063/01 : mesure de la transmissi-vité hydraulique du géotextile CPD certificat n° 1278-CPD-001 : PLATON DRAIN CPD certificat n° 1278-CPD-002 : PLATON DOUBLE DRAIN C. Références Le PLATON P5 existe depuis 1994. 3.205.000 m² ont été mis en u-vre en France. Le PLATON DRAIN existe depuis 1998. 2.100 m² ont été mis en u-vre en France. Le PLATON DOUBLE DRAIN existe depuis 1993. 137.000 m² ont été mis en uvre en France.        
 5
 Tableaux et figures du Dossier Technique  Tableau 1 - PLATON P5  nappe embossée de protection en PEHD Désignation Valeurs Présentation Epaisseur nominale 0,5 mm ±10% Masse surfacique (EN 965) 480 g/m² -10% Nombre dexcroissances 1.650 u/m² Hauteur des excroissances 5 mm Surface de contact 20 % Dimensions rouleaux 20,00 x 1,00 20,00 x 1,57 avec partie non embossée de 7 cm 20,00 x 2,07 avec partie non embossée de 7 cm 20,00 x 2,47 avec partie non embossée de 7 cm Tableau 2 - PLATON DRAIN  nappe embossée de protection et de drainage en PEHD et revêtue d'un non-tissé en polypropylène tendu sur les sommets des excroissances. Désignation Valeurs Présentation Epaisseur nominale 0,5 mm ±10% Masse surfacique (EN 965) 580 g/m² -10%   Nombre dexcroissances 1.650 u/m² Hauteur des excroissances 5 mm Surface de contact 42,6 % Dimensions rouleau 15,00 x 2,00 avec partie non embossée de 7 cm Tableau 3 - PLATON DOUBLE DRAIN  nappe embossée de protection et de drainage en PEHD et revêtue d'un non-tissé en polypropylène tendu sur les sommets des excroissances. Désignation Valeurs Présentation Epaisseur nominale 0,5 mm ±10% Masse surfacique (EN 965) 580 g/m² 10% -Nombre dexcroissances 1.650 u/m² Hauteur des excroissances 7 mm Surface de contact 33,3 % Dimensions rouleaux 15,00 x 2,00 15,00 x 1,00 Tableau 4- PLATON P5 Désignation Référentiel Valeurs Caractéristiques physico-chimiques Point de ramollissement + 125°C Température d'utilisation - 50° à + 80°C Coefficient de dilatation thermique 0,10 mm/m.°C Perméabilité à la vapeur (feuille PEHD) EN 1931 2 x 10 -6 g/m² h Pa . . Volume de l'espace drainant (volume d'air) 3,25 l/m² Action des micro-organismes et des agents chimiques courants contenus ISO 846 méthode Insensible dans le sol D + EN 1847 Caractéristiques mécaniques Résistance à la compression EN 1897 Maxi 180 KN/m² Résistance à la traction EN 12311-2 50 N/cm Allongement à la rupture EN 12311-2 10 % Résistance à la déchirure au clou EN 12310-1 250 N   6 7/06-1394  
 Tableau 5 - PLATON DRAIN Désignation Référentiel Valeurs Caractéristiques physico-chimiques Point de ramollissement + 125°C Température d'utilisation - 50° à + 80°C Coefficient de dilatation thermique 0,10 mm/m.°C Perméabilité à la vapeur (feuille PEHD) EN 1931 2 x 10 -6 g/m².h.Pa Volume de l'espace drainant (volume d'air) 3,25 l/m² Action des micro-organismes et des agents chimiques courants contenus ISO 846 méthode Insensible dans le sol D + EN 1847 Caractéristiques mécaniques Résistance à la compression EN 1897 Maxi 180 KN/m² % d'écrasement à la pression maximale EN 1897 32 % Résistance à la traction EN 12311-2 50 N/cm Allongement à la rupture EN 12311-2 10 % Résistance à la déchirure au clou EN 12310-1 250 N Caractéristiques hydrauliques Capacité de drainage maximale DIN 4095 1,1 l/m.s Capacité de drainage sous charge de 50 KPa DIN 4095 0,8 l/ m.s Capacité de drainage sous charge de 200 KPa DIN 4095 0,1 l/ m.s Capacité de débit dans le plan EN ISO 12958 8,4 x 10 -4 m²/s Perméabilité du géotextile EN ISO 11058 117 l/m²/s Ouverture de filtration du géotextile (O 90 ) EN ISO 12956 0,170 mm Tableau 6 - PLATON DOUBLE DRAIN Désignation Référentiel Valeurs Caractéristiques physico-chimiques Point de ramollissement + 125°C Température d'utilisation - 50° à + 80°C Coefficient de dilatation thermique 0,12 mm/m.°C Perméabilité à la vapeur (feuille PEHD) EN 1931 2 x 10-6 g/m².h.Pa Volume de l'espace drainant (volume d'air) 4,0 l/m² Dimensions des canaux de drainage (épaisseur x largeur) 7 mm x 10 mm Action des micro-organismes et des agents chimiques courants contenus ISO 846 méthode Insensible dans le sol D + EN 1847 Caractéristiques mécaniques Résistance à la compression EN 1897 Maxi 200 KN/m² % d'écrasement à la pression maximale EN 1897 30 % Résistance à la traction EN 12311-2 50 N/cm Allongement à la rupture EN 12311-2 10 % Résistance à la déchirure au clou EN 12310-1 250 N Caractéristiques hydrauliques Capacité de drainage maximale DIN 4095 2,3 l/m.s Capacité de drainage sous charge de 50 KPa DIN 4095 1,7 l/m.s Capacité de drainage sous charge de 200 KPa DIN 4095 0,17 l/m.s Capacité de débit dans le plan EN ISO 12958 21 x 10 -4 m²/s Perméabilité du géotextile EN ISO 11058 117 l/m²/s Ouverture de filtration du géotextile (O 90 ) EN ISO 12956 0,170 mm      7/06-1394 7  
 
8
 
 
 
 
7/06-1394  
 
 
 
7/06-1394
 
 
9
 
 
 
 
10
 
 
 
7/06-1394  
 
7/06-1394
 
 
 
11
 
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.