DP Loire territoire du chocolat dec09

De
Publié par

DP Loire territoire du chocolat dec09

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 140
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
LA LOIRE : TERRITOIRE DU CHOCOLAT
DOSSIER DE PRESSE
Décembre 2009
Chambre de Commerce et d’Industrie Saint-Etienne / Montbrison 57 cours Fauriel 42024 Saint-Etienne cedex 2 Tel : 04 77 43 04 00 Fax : 04 77 43 04 01 www.saint-etienne.cci.fr
Dans ce dossier de presse, vous trouverez les éléments suivants : Communiqué de presse L’histoire du chocolat dans la Loire Les fabricants de chocolat dans la Loire Les chocolatiers de la Loire Les enseignes du chocolat implantées dans la Loire
Chambre de Commerce et d’Industrie Saint-Etienne / Montbrison 57 cours Fauriel 42024 Saint-Etienne cedex 2 Tel : 04 77 43 04 00 Fax : 04 77 43 04 01 www.saint-etienne.cci.fr
COMMUNIQUE DE PRESSE LA LOIRE : TERRITOIRE HITORIQUE ET EMBLEMATIQUE DU CHOCOLAT HAUT DE GAMME Qu’il soit cadeau, décoration de table ou ingrédient culinaire à part entière, à l’époque des fêtes de fin d’année, le chocolat est incontournable. L’occasion de revenir sur son histoire et sur le territoire qui l’a fait naître et qui le fait aujourd’hui évoluer. Depuis la fin du XVIIIème siècle la région stéphanoise s’impose comme le fleuron de l’industrie chocolatière. Aujourd’hui, ce savoir-faire fait le renom de la Loire dans la France entière et dans le monde. Avec des entreprises emblématiques comme Weiss, ou encore Pralus et des chefs chocolatiers reconnus dans le monde entier, le chocolat ligérien constitue une référence depuis deux siècles et développe une belle dynamique hélas trop peu connue. Ces chocolatiers d’excellence de la Loire travaillent avec de grands chefs comme Christophe Roure (restaurant Le Neuvième Art à Saint-Just Saint-Rambert – 2 étoiles Michelin) ou Michel Troisgros (Maison Troigros à Roanne – 3 étoiles Michelin), et avec des maisons de la gastronomie française comme Pierre Hermé, Pierre Gagnaire, Ladurée, Guy Savoy, etc. L’esprit d’innovation, la créativité ambiante et l’amour pour la gastronomie dont est imprégné ce territoire et ses habitants ont aussi contribué à faire de la Loire le territoire d’excellence du chocolat. A l’heure où Saint-Etienne devient la ville française du design, les chocolatiers misent aussi sur cette image, en particulier l’entreprise Weiss qui a réalisé un important travail de design visuel et d’aménagement de ses points de vente ; ou le chocolatier Philppe Bel qui a ouvert une boutique très « designée » à Lyon et une autre au Japon. Depuis sa création en 1833, la Chambre de Commerce, d’Industrie et des Services de Saint-Etienne/Montbrison s’attache à accompagner et soutenir les entreprises du secteur du chocolat, qui constituent indéniablement un facteur d’attractivité et de dynamisme économique du territoire, tout autant qu’elles participent à son identité culturelle.
Le chocolat en Rhône-Alpes Aujourd’hui, l’industrie du chocolat en Rhône-Alpes est bien plus développée que dans les autres régions françaises : elle se concentre principalement dans la Loire et dans la Drôme.
Chambre de Commerce et d’Industrie Saint-Etienne / Montbrison 57 cours Fauriel 42024 Saint-Etienne cedex 2 Tel : 04 77 43 04 00 Fax : 04 77 43 04 01 www.saint-etienne.cci.fr
L’HISTOIRE DU CHOCOLAT DANS LA LOIRE C’est une longue histoire qui lie le département de la Loire avec le chocolat. Tout commence en 1770 avec la fondation à la Fouillouse de la chocolaterie Escoffier, l’une des premières en France. Dès lors, l’impulsion est donnée. Une dizaine de petites fabriques viennent se joindre à l’aventure et feront de Saint Etienne l’un des centres importants de la chocolaterie française : dès la fin du XVIIIème siècle, la région stéphanoise s’impose comme le fleuron de l’industrie chocolatière en France. Le développement de l’industrie chocolatière à Saint Etienne s’appuie sur un contexte favorable au développement de ce type d’activité : présence d’une importante main d’oeuvre qualifiée, approvisionnement directe en matière combustible (le charbon), voies de communication efficaces grâce notamment à la Loire jusqu’à Nantes et plus tard au développement des voies ferrées. De plus, en 1895 est fondé à Saint-Etienne un entrepôt sous douane de fèves de cacao en provenance d’Amérique Latine. Saint-Etienne établit ainsi une relation directe avec les pays producteurs et peut s’approvisionner facilement en matière première. On ne s’étonnera donc pas de la place importante occupée par un produit aussi esthétique et goûteux que le chocolat à Saint-Etienne, alors même que le XIXème siècle y voit une ville noire, sale et pauvre. Et pourtant, le marché du chocolat est bel et bien prospère. Les industriels ont pris l’habitude d’envoyer à leurs clients des cadeaux sous forme de bonbons de chocolat. Les tablettes noires sont très prisées par l’ensemble du peuple ouvrier stéphanois et bien au-delà. Ce n’est pas très cher et c’est énergétique. Avant la Première Guerre Mondiale, la réputation des chocolatiers stéphanois n’est plus à faire. La chocolaterie Pupier est la figure de proue des 25 chocolateries ligériennes que l’on dénombre alors. Parmi celles-ci, citons encore les plus connues : Weiss, Barbier, Faverger et même Casino qui crée sa propre fabrique. Cette tradition chocolatière perdure encore de nos jours et la Loire possède toujours un certain nombre d’établissements dont la notoriété a largement dépassé les frontières du département : les Chocolats Weiss à St Etienne, l’entreprise Révillon spécialisée dans la fabrication de papillote au Coteau, ou encore, le chocolatier Pralus à Roanne. A noter par ailleurs le développement des artisans chocolatiers sur le territoire de la Loire dont le savoir-faire n’a d’égal que leur passion pour cette matière hautement savoureuse.
Chambre de Commerce et d’Industrie Saint-Etienne / Montbrison 57 cours Fauriel 42024 Saint-Etienne cedex 2 Tel : 04 77 43 04 00 Fax : 04 77 43 04 01 www.saint-etienne.cci.fr
LES FABRICANTS DE CHOCOLATS DANS LA LOIRE Weiss – Saint-Etienne Eugène Weiss, emblème de l’industrie chocolatière stéphanoise, ouvre sa première boutique en 1882, dans le centre-ville de Saint-Étienne (toujours au même emplacement aujourd’hui), profitant de la bonne image de la région stéphanoise dans ce secteur. En 1907 Eugène Weiss passe au stade supérieur en ouvrant son propre site de production. Innovateur, Eugène Weiss décide de sortir un catalogue en 1912 et se lance dans la vente par correspondance. La marque n’aura alors de cesse de développer son offre et de se spécialiser dans la qualité et les prestations originales. Weiss ouvre deux nouvelles enseignes en 1965, l’une à Lyon et l’autre à Paris, et en profite aussi pour développer son réseau de distributeurs dans le pays. Dans les années 1990, c’est au Japon et en Europe du Nord que Weiss commence à s’implanter. En 2001, Weiss s’installe aux Etats-Unis. Chocolats des Princes – La Tour en Jarez Trois familles se sont succédées à la tête de cette chocolaterie fondée en 1897 par M. Touron dans le centre-ville de Saint-Etienne où se situait la fabrique et le magasin. Dirigés aujourd’hui par Alain Duvert et situés à La Tour en Jarez, « les Chocolats des Princes » proposent une gamme complète de chocolats : les plus connus, les Grêlons du Pilat, et le dernier né, l’Anthracite, lancé en octobre dernier au Musée de la Mine de Saint-Etienne. Révillon Chocolatier – Le Coteau Avec 110 ans d’existence, la réputation de Révillon n’est plus à faire. Aujourd’hui, avec 400 millions de papillotes vendues chaque année, Révillon Chocolatier est le leader de la papillote haut de gamme.
Chambre de Commerce et d’Industrie Saint-Etienne / Montbrison 57 cours Fauriel 42024 Saint-Etienne cedex 2 Tel : 04 77 43 04 00 Fax : 04 77 43 04 01 www.saint-etienne.cci.fr
LES ARTISANS CHOCOLATIERS DE LA LOIRE Philippe Bel - MOF - Chocolaterie Philippe Bel à Montbrison Après avoir fait ses armes chez Lenôtre à Paris et chez Weiss, et après avoir été désigné Meilleur Ouvrier de France en chocolat en 2004, Philippe Bel fabrique depuis trois ans ses propres chocolats. Basé à Montbrison, il a ouvert en septembre 2009 une seconde boutique rue Tupin à Lyon et commerce régulièrement avec le Japon. François Pralus - Meilleur chocolatier de Paris - Pralus à RoanneAuguste Pralus a lancé, dans les années 1950 la célèbre Praluline. Depuis 1988, François Pralus a pris les rênes de la société. François Pralus ouvre une boutique à Paris et obtient, en 2009, le titre de Meilleur Chocolatier de Paris. Aujourd’hui, près de 25 tonnes de tablettes de chocolat Pralus sont fabriquées et vendues chaque année. Jean-Philippe Gay - MOF - Pâtisserie Jean-Philippe Gay à Saint-Chamond Mais aussi… Norbert Basseuil - Pâtisserie Basseuil à Charlieu Philippe Pelletier – Chocolaterie Mon Plaisir Patrick Bataillon – Chocolaterie Bataillon à Feurs Vincent Beuzelin - Pâtisserie « La Petite Normande » à Roanne Olivier Buisson - « Le Chardon Bleu » à Saint-Just Saint-Rambert Thierry Cauet - Pâtisserie Cauet à Saint-Chamond Michel Corneloup - « Le Boulanger Bio » au Coteau Vincent Cornut - Pâtisserie Cornut à Roche-la-Molière Marc Danière - « Au Petit Délice » à Charlieu Patrick Decultieux - Pâtisserie Decultieux à Roanne Cédric Desaga - « Choc ô Délices » à Firminy Laurent Dupuy - « Aux 2000 feuilles » à Riorges Michel et Bernard Durand - Pâtisserie Chocolaterie Durand à Boën-sur-Lignon Laurent Emard - « La Gerbe d’Or » à Saint-Etienne Max Fleurdepine - « La Maison de la Praline » à Charlieu Pierre Frison - Pâtisserie Frison à Firminy Jean-Paul Gaucher - Pâtisserie Gaucher à Saint-Etienne Frédéric Guerpillon - Pâtisserie Chocolaterie Guerpillon à Panissières Thierry Lagnier - « Au Péché Mignon » à Saint-Bonnet-le-Château Pascal Laurent - Pâtissier chocolatier Laurent à La Grand Croix Gérard Monnet - Chocolaterie Monnet à Montbrison Philippe Perrin - Le Nelson à Saint-Etienne Franck Pougnet - Pâtisserie du Palais à Saint-Etienne Franck Rigaud – « La Douce Heure » à Saint-Martin-la-Plaine Laurent Rodrigue - « Crisé Lor » à Saint-Just Saint-Rambert Laurent Sivilotti - « Sivilotti » à Montrond-les-Bains
Chambre de Commerce et d’Industrie Saint-Etienne / Montbrison 57 cours Fauriel 42024 Saint-Etienne cedex 2 Tel : 04 77 43 04 00 Fax : 04 77 43 04 01 www.saint-etienne.cci.fr
LES ENSEIGNES DU CHOCOLAT IMPLANTEES A SAINT-ETIENNE La Loire étant le fleuron de l’industrie chocolatière française, de nombreuses grandes enseignes du chocolat belge ou français, ont été attirés par une clientèle de connaisseurs. Leonidas La boutique Leonidas du centre-ville de Saint-Etienne est une des 1400 boutiques Leonidas que l’on trouve dans le monde. La Gourmandise 1 rue Camille Colard 42000 Saint-Etienne www.leonidas.fr Jeff de Bruges La franchise Jeff de Bruges a ouvert ses portes dans le centre de Saint-Etienne en mars 2009. Dans le cadre de son développement, la société Jeff de Bruges cherche maintenant à ouvrir une franchise en centre commercial dans la région stéphanoise. Jeff de Bruges 11 place du Peuple 42000 Saint-Etienne www.jeff-de-bruges.com
Chambre de Commerce et d’Industrie Saint-Etienne / Montbrison 57 cours Fauriel 42024 Saint-Etienne cedex 2 Tel : 04 77 43 04 00 Fax : 04 77 43 04 01 www.saint-etienne.cci.fr
Vos contacts presse
Monique Cassagne Directrice de la communication 04 77 43 04 46 monique-cassagne@saint-etienne.cci.fr & Claire Sordet Chargée des relations presse 04 77 43 36 70 claire-sordet@saint-etienne.cci.fr
Chambre de Commerce et d’Industrie Saint-Etienne / Montbrison 57 cours Fauriel 42024 Saint-Etienne cedex 2 Tel : 04 77 43 04 00 Fax : 04 77 43 04 01 www.saint-etienne.cci.fr
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.