3- CRISTO Grenoble

De
Publié par

3- CRISTO Grenoble

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 110
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
Compétences, expertises et gestion de projet en construction durable
Recherche comparative franco-britannique
CRISTO&PACTE&CRESSON GRENOBLE University of the West of England, BRISTOL
Equipe:Eric Henry, Stephanie Abrial, Gilles Debizet, Magali Paris ( Marie Puybaraud, JulieCodet-Boisse, Martin Symes (GB)
Associés: Thomas Scheck, Loic Chesne
Colloque PUCA/RAMAUParis 5/6Octobre 2006
Etudes de cas en France
Bureaux – Privé Mairie – Public Logements - Public Gymnase – Public
La recherche
La méthodologie :double entrée Les fondateurs Les opérations L’analyse comparative FR/UK/PB Le mémoire et les 10 monographies
Etudes de cas en GB
Hopital – PFI Bureaux – Public Logements - Privé Education - Université
1
3 axes de résultats
Dynamique des mouvements « construction durable » en France, Grande Bretagne et aux Pays-bas Pays-Bas : plan nationaux concertés successifs + opérations démonstratives pilotées par les communes Royaume-Uni : Loi d’orientation tardive et initiatives laissées aux fondations et/ou communes France : couplage ancien entre R&D publique nationale et actions expérimentales Transformation des méthodesRésultats de programmation-conception formation Jeux d’acteurs dans les Archi/ingénieur opérations en démarche HQE
Acteurs de la qualité environnementale du bâtiment en fr.
Archi
Ingé Cons. Envt Fluides
Chargé d’op.
AMO HQE
Management d’opération
Bioclimatique
Comportement thermique
Ingé. Fluides après-demain ?
Nouvelles méthodes et compétences
Pilotage environnemental de l’opération Préprogramme à +2 ans de fonctionnement Groupe de pilotage : présence du commanditaire/utilisateur aux moments clés de la conception respect des objectifs et prise en charge des risques Prise en compte de l’exploitation/maintenance et des utilisateurs Conception concourante enveloppe/structure/équipement essentiellement guidée par énergie/confort Compétences professionnelles recherchées : Bioclimatique Simulation comportement thermique Management d’opération complexe Divers …. Recours AMO HQE et « Conseil environnement »
Conclusion: On est dansune période évolutive
Le DD fragilise professions et organisations traditionnelles Une montée en puissance des managers généralistes et de nouveaux spécialistes: La profession d’Architecte perd de sa légitimité mais de nombreux architectes engagés dans des opérations retourvent une nouvelle legitimité en coopérant étroitement avec AMO, MOu La profession d’Ingénieur, formée au calcul, perd de sa crédibilité mais quelques ingénieurs plongent dans la conception dès l’esquisse ou l’avant projet
2
Projets aux Pays Bas
Logements – Privé et Sociaux Maison de retraite Parc Immobilier Bureaux
Un processus d’innovation
Nouveaux risquesperformances en, incertitudes sur les conception, sur l’appropriation et sur l’usage dans la durée
Appel à plus de coopérationentre professionnels, à de nouvelles méthodes et appel à de nouvelles compétences
Difficultés de communication: besoin de médiateurs et d’agents de traduction entre professions
Prégnance forte du modèle négociésur le modèle hiérarchique de conception
Freinage, blocage ou transformationdes organisations traditionnelles de projet
La durabilité en construction: Un processus d’innovation?
Des cheminements cognitifs nouveaux:diagnostics, simulations, R&D, anticipations, coût global etc…
De nouveaux acteurs « intéréssés »:utilisateurs, habitants, citoyens, associations, élus locaux
Un nouveau management de projets
Déstabilisation ou renouvellementdes professionnels et des organisations
Parfois….desacteurs nouveaux
Des solutions constructives nouvelles,des matériaux nouveaux et anciens recyclés
Aux Pays Bas… Contexte porteur Desformations intégréesd’ingénieurs-architectes Uneforte sensibilité à l’environnementpour archi-ingénieurs depuis 1980
Uneouverture à l’innovationarchitecturaleETtechnique
Unetradition de lutte et de compromisavec les éléments naturels
La primauté de«sustainable urban design»sur «sustainable building»
Une tradition departicipation habitanteet de décentralisation
3
Aux Pays Bas…
Contexte porteur
Une organisation de projet par«building team»et peu de concours de Moe
Desarchitectes «AMO»: Programme et projet grandissent ensemble
Des«Nationale pakketten»par ouvrage
La constitution d’une profession généraliste (MOe) ou «physics engineer»(énergie, fluides, éclairage, acoustique, confort)
Des«assembleurs de compétences»dans les opérations démonstratives
De nombreuxoutils d’évaluation de la durabilité+Fortes évolutions réglementaires
En France…
Affirmation d’unmodèle multipolairede « PCR »
Plus fortecontinuité du processus(Rôles AMO) et plus forte imbrication des métiers anciens et nouveaux de « PCR »
Mais.. Tension etcoopération-conflitentre : AMO HQE et Archi Archi et ConseilHQE Concepteurs et calculateurs
Question 1: Capacité d’intégration de nouvelles compétences par les professions traditionnelles ?? 2 voies parallèles chez MO et MOe?? Question 2: Certification d’ouvrage HQE: accélérateur ou frein du développement durable?? Voir Ordre Archi
En France...
Mouvement associatif interprofessionnel(1996…)
Un référentiel HQEreconnu et développé au détriment de référentiels de DD moins opérationnels
Évolutiondes normes de produits et d’organisation (2002..) etCertificationd’ouvrage et de management d’opération(2005...)= primat MO
Création de nouveaux métiers généralistes: Assistants MO,Conseils Moe,Moniteurs d’entreprise
Formation d’experts spécialistes(énergie, acoustique, éclairage, matériaux, eau…)
En France: Un modèle évolutif
POLITIQUES A M OA cce s s ib ilité MAITRISE D’OUVRAGE GROUPE DE A M OS é cu rité tat, collectivité slocale s, pro m ote u rs, or gan ism e sH L M ,PILOTAGE e n tre prise s… UTILISATEURS A M Op rog ra m m e ASSOCIATIONS AMO HQE M arch é sou TS – Con tr ôle s– Paiem e n ts C on ce rtation– rev u ede projet - validation Conseil Moniteur anag. Environnement Environn. CONCEPTION EXECUTION CSPS Maîtrise d’oeuvreBCTEntreprises Arch ite cte ,BE Ts,E con o m iste …G rosœ u v re , se con dœ u v re
P a ys a g is te
A cou s ticie n
OPC
Moniteur formation
4
Au Royaume Uni…
Une forte prégnance desorganisations professionnelleset pas de mouvement interprofessionnel sur le DD
Une codification précise, ancienne et rigide des contrats et des missions: frein à l’innovation
Une multiplicité de contrats d’ingénierie et de travaux (Tradi, D&B,PM,CM,FM…) : report de risques et principe de méfiance entre client et fournisseur. Recours fréquent au PFI (A suivre..)
Un référentiel de CD(Breeam) vaste, ambitieux et simple label: Nejoue pas de fonction mobilisatrice et transformatrices des professions
Au Royaume traditionnel
UTILISATEURS ASSOCIATIONS Représenta du client Groupe de Pilotage du projet:v u e– reC on ce rtation de proje t- validation
Uni: Un modèle
CLIENT tat, collectivité slocale s, ro m ote u rs, e n tre prise s…
POLITIQUES
C O N TR AT:Variation s,C on trôle sPaie m e n ts Ingénieur Conseil Environnement HSE BRIEFING & DESIGNEXECUTION Contractors ou General Arch ite cte ,Q u an titySu rv e y or, Contractor I n gn ie u rs,… Project Manager G rosœ u v re , se con dœ u v re
P a ys a g is te
A cou s ticie n
Au Royaume Uni…
Des expériences de«Sustainable communities»et des projets de fondations
Des projets d’envergure d’architectes(CABE)
Les résultats peu convaincants des PFIen CD
Sans contrats «SB»pour l’instant: évolutions d’organisation de projet et de missions très improbables
3 pistes d’évolution favorable de professions: Architect managers (RIBA), Archi-ingénieurs, Intégration de Facility Managers en conception
Au Royaume Uni…
Modèle d’organisation prospective
Expert Spécialistes Facilities Conception/Utilisateurs Manager Construction Ingénierie Management Services TechniquesCLIENT contracting SB Economiste Management contracting Leader du projetArchitecte ProjectManager
Entreprises Générales
PARTNERING: Signature de la Chartes du Développement Durable
5
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.