Cette publication est accessible gratuitement
Télécharger
Algorithmes de Google : une révolution annoncée
Introduction Ce titre peut sembler annoncer une catastrophe, tel que le ferait un film de série B. Et pourtant, sans vouloir être alarmiste, on n'en est pas très loin… Petit rappel des faits : · 4 septembre 1998, création de Google · Août 1999, la barre des 3 millions de recherches quotidiennes est franchie. ·9 mai 2000, le moteur de recherche est disponible en 10 nouvelles langues  Le : allemand, danois, espagnol, finnois, français, italien, néerlandais, norvégien, portugais et suédois ·juin 2000, Google est le premier moteur de recherche à avoir référencé un milliard de En pages Web. · 2001, utilisation mondiale du moteur et annonce de la 3 milliardième page indexée 1 · 4 .septembre 2001, Google obtient la validation de son brevet concernant PageRank · 2007 : Google unifie ses index. En apparence, le changement n’est pas très spectaculaire. C'est pourtant l’évolution la plus importante apportée au moteur de recherche depuis sa création, il y a presque neuf ans. Jusqu'à présent, lorsqu'un utilisateur lançait une recherche, il fallait qu'il choisisse dans quel index chercher : les pages Web, les images, les vidéos, les actualités… Ce n'est plus le cas à partir de cette date car le nouvel algorithme le fera pour lui et affichera les meilleures réponses quel que soit leur type. Le but avoué de Google n'est pas de permettre aux référenceurs de gagner de l'argent, ni à un propriétaire de site d'être certain de figurer à la première place, voire la première page de résultats. Non, ce qu'il veut, c'est fournir :
· l'information la plus pertinente possible à ses visiteurs · une information qui soit la plus globale et personnalisée que possible. · une information qui ne soit pas uniquement présente sur un site Web Pour arriver à ses fins, Google a apporté deux modifications très profondes à son algorithme de recherche : ·Mai 2010 : Google Mayday.  Objectifs : o  Améliorer la pertinence de la page de résultats en retour de recherche des sites Internet de qualité Donner  Permettre à tous les sites, grands comme petits, d'avoir une chance d'être visibles si le contenu en vaut la peine de base de lancement à la modification suivante Servir  Résultats : o  Baisse de visibilité (jusqu'à 30%) des sites proposant un très gros contenu (e-commerce, portail, plateforme…) mais dont le contenu était de qualité médiocre. du trafic pour les petits sites, blogs… proposant un contenu Augmentation rédactionnel riche ou spécialisé, voire de niche.
1 Le PageRank (PR) est une technologie dont Google se sert pour évaluer la popularité de certaines pages d'un site Web. Il se présente sous la forme d'une note allant graduellement de 0 à 10. Plus ce nombre est élevé, plus la page est populaire.
·
Juin 2010 : Google Caffeine,qui n'est, ni plus ni moins, qu'une modification complète de l'architecture du moteur de recherche avec un nouveau système d'indexation.  Objectifs : o  Permettre aux résultats de s'afficher quasi en temps réel. En effet, avant cette 2 modification, Le crawling se faisait en plusieurs étapes, en fonction d'une indexation variable selon le site (de 1 fois par jour, à quelques jours ou semaines pour les sites les moins actifs) une recherche universelle Permettre  Permettre l'affichage de résultats plus pertinents  Résultats : o des pages Web ne se fait plus de manière linéaire L'indexation  Le moteur de recherche tente de "comprendre" votre requête pour y répondre de la manière la plus appropriée possible, comme s'il essayait de deviner quelles sont vos intentions indexation des contenus beaucoup plus rapide Une page de résultats contenant des résultats plus "frais" Une
2 Action de Google Bot qui est le "robot" de Google développé pour analyser le contenu des pages Web, les classer et suivre les liens contenus afin d'indexer un maximum de nouvelles pages.
Vrai ou faux ? Nous allons à présent jouer à quelques "Vrai ou faux" qui nous permettront de déterminer quels seront les impacts pour les propriétaires de sites qui souhaitent être trouvés par Google. Affirmation 1: Lorsque j'effectue une recherche sur Google, je suis certain d'obtenir toujours les mêmes résultats. Réponse : Faux ! Google personnalise sa page de résultats en fonction de critères multiples dont : ·fait que vous soyez identifié en tant qu'utilisateur Google ou non le · votre historique de recherche ·adresse IP votre ·localisation géographique votre ·moteur utilisé (.com, .be…) le · la langue de l'OS et du navigateur · la quantité de données disponibles sur les réseaux sociaux
Affirmation 2 :
Google tente de deviner ce que je cherche exactement. Réponse : Vrai ! En fonction des termes utilisés, Google va tenter de déterminer si je recherche : · un site Internet ou une information publiée sur un site · de l'actualité · des informations commerciales avant (comparatif, avis, localisation…) ou après achat (prix, adresses…) Affirmation 3 :
Google propose des informations en temps réel Réponse : Facile puisque je viens d'en parler. Vrai ! Si vous utilisez une forme nationale de Google, il faut être identifié pour avoir accès à Google Instant, alors que vous y avez immédiatement accès par Google.com Affirmation 4 : Tous les anciens critères de référencement ne sont plus valables Réponse : Faux ! Même si personne ne peut se vanter de connaître la totalité des critères intervenant dans l'algorithme de Google, certains éléments restent (et heureusement) toujours d'actualité :
·du nom de domaine ancienneté ·de chargement de la page vitesse · richesse du contenu et présence des mots-clés dans le rédactionnel · pertinence des liens internes · nombre de visiteurs ·de mise à jour du contenu fréquence 3 ·de backlinks quantité ·des backlinks qualité Affirmation 5 : Il ne sert plus à rien d'indiquer des mots-clés dans les balises d'en-tête Réponse : Vrai ! Et cette affirmation est d'autant plus certaine qu'elle est formulée par Google lui-même. La raison en est toute simple : cela permet d'éviter à des fraudeurs de mettre vos mots-clés dans leur propre balise. Seuls les contenus textuels de la page sont réellement pris en compte. Par contre, la balise description est utilisée (parfois) dans l'affichage de la page de résultat. Affirmation 6 : Etre à la première place dans les résultats ne veut plus rien dire Réponse : Vrai En tout cas, ça ne sert plus à grand chose, si ce n'est faire plaisir à celui qui peut s'en vanter… En effet, au vu de tout ce que nous venons de voir, il est à peu près certain que d'autres visiteurs ne verront pas les mêmes résultats que vous…
3 Il s'agit des liens entrants (d'un autre site vers le vôtre). Plus vous aurez de pages Web pointant vers votre site, plus ce dernier sera considéré comme populaire.
Des solutions En conclusion, il est raisonnable de penser que ces premiers changements annoncent d'autres modifications profondes du moteur de recherche. Toute société qui souhaite avoir sa place sur le Web ne doit donc plus penser en terme de "référencement" mais bien en terme de "visibilité". Je vais vous donner quelques conseils qui vous permettront de bien positionner votre contenu. Il ne s'agit pas de procédés alambiqués ou à la limite de la légalité… Que du contraire. Il s'agit de moyens assez simples et efficaces. Alors pourquoi se priver ? 1.Soyez partout. Cela veut dire être présent aux mêmes endroits que vos concurrents (c'est une première chose) et surtout que vos prospects et clients : · Dans les blogs · Dans les forums ·les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Viadéo,…) Dans ·les annuaires Dans ·les sites de partage de Photos (Flickr, Picasa) et de vidéos (YouTube…) Dans Voici par exemple, la page de résultat de Yahoo! lorsqu'on encode mon nom... N'y voyez-là aucun narcissisme ou ego exacerbé, mais une simple volonté d'illustration... Pour les trois moteurs de recherche, ce sont des résultats de Facebook qui apparaissent en premier lieu. Plus loin dans les résultats on remarque également la présence de Twitter, Linkedin, Viadeo, et quelques sites personnels. Si Easy-Concept, ma société, apparaît sur la première page de Yahoo!, il faut atteindre la deuxième sur Google ou Bing pour y arriver. Mais quels que soient les résultats, ils sont tous pertinents et permettront à un éventuel
2.
3.
Utilisez le principe de la longue traîneLe concept est assez simple à comprendre. Afin d'illustrer mes propos, j'ai utilisé les statistiques de visites de notre blog, sur une période d'un mois. Durant ce mois, le blog a reçu 18 140 visites en provenance des moteurs de recherche. Les mots-clés les plus souvent encodés et leur fréquence sont les suivants : · winmail.dat : 672 · iban : 286 · rtbf en direct : 197 · iban bic : 120 ·bot : 110 google ·: 109 documentviewer ·une gare : 100 acheter · code iban : 95 · favicon animé : 94 ·sondage : 90 doodle ·en ligne : 84 outlook · internet : 81 ·une en direct : 81 la ·mac : 79 adresse ·mac d'un pc : 75 adresse · document viewer : 70 · mail html : 68 Placés en graphique, avec tous les autres résultats, voici ce que l'on obtient. La courbe grise représente les mots-clés notés ci-dessus, tandis que la courbe orange reprend tous les mots-clés moins souvent introduits. Le phénomène de longue traîne est immédiatement visible : les mots-clés les plus encodés constituent un pic suivi d'une série de mots-clés moins fréquemment demandés. En terme de trafic, les premiers ne représentent que 13% des visites tandis que tous les autres cumulés constituent 87 % des visites. En conclusion, le référencement d'un site ne doit pas se faire sur quelques mots-clés bien choisis puisque la majorité du trafic se fait sur des termes moins populaires. Une manière toute simple d'utiliser cet effet de longue traîne est donc : · de proposer, sur votre site, un contenu le plus vaste possible de manière à être visible sur une grande variété de mots-clés, ·quelques pages de son site pour favoriser les mots-clés stratégiques pour votre d'optimiser communication Pour vous aider dans cette tâche, Google vous propose plusieurs outils : ·choisir vos mots-clés : https://adwords.google.com/o/Targeting/Explorer Pour · Pour comparer des termes de recherches en fonction de lieux ou de périodes : http://www.google.com/insights/search/ Lancez votre blog…Et faites-le, si possible, avant même le lancement de votre site Le fait d'ajouter un blog en complément de son site n'est pas anodin. Une enquête (en anglais) menée par Hubspot, permet de s'en assurer. Cette enquête met en avant les avantages obtenus en adjoignant un blog à son site : ·du nombre de visiteurs (+55%) Augmentation ·des liens entrants (+97%) Accroissement ·des pages indexées (+434%) Multiplication
Chacun de ces arguments, pris séparément, constitue un avantage en terme de référencement... Imaginez le résultat si vous les combinez ! Qui plus est, si l'on veut aller plus loin que les chiffres fournis par l’étude, le blog est un outil incontournable si vous souhaitez démontrer votre expertise dans votre domaine d'activité. Pourquoi ? Les raisons sont multiples, mais évidentes : ·code généré et le principe de nommage des billets font que ce contenu est souvent bien Le référencé. · Le contenu est plus thématique que sur un site, il est également possible de placer les billets dans des catégories · Qui dit blog, dit contenu :  mis fréquemment à jour o  partagé grâce à des techniques comme le flux RSS qui permet de proposer son o contenu sur d'autre site  les visiteurs peuvent commenter les billets et compléter régulièrement le contenu du o blog De plus, l'utiliser comme outil de communication pour parler de son projet, avant même son lancement permet de faire du référencement naturel. En effet, partager son quotidien pour la création d’entreprise intéresse beaucoup plus de monde qu’on ne croit. Si bien que le jour-J, lors du lancement officiel du site, il est possible d’atteindre des centaines de lecteurs qui n’attendent que ça. Ils n’hésiteront pas à relayer l’existence de votre site autour d’eux. Souvent même, ils deviendront vos premiers clients ! Il se peut aussi qu’ils vous donnent des retours sur la navigation sur le site, sur ce qu’ils en pensent. 4.Evitez le duplicate contentPour éviter les doublons, les moteurs de recherche filtrent leurs résultats et éliminent les pages qui présentent un contenu identique ou fortement similaire. Seule une page, qui peut être la page source, mais pas forcément, figure dans la page des résultats. Les pages dupliquées pourront cependant apparaître dans les résultats si la recherche porte sur une partie du contenu qui est originale. La solution la plus simple est donc de disposer chaque contenu sur une page qui lui est propre et de ne pas le répéter sur d'autres. 5. Si vous faites un nouveau site,optimisez son temps de chargementEn effet, plus une page se charge rapidement, meilleur est le score qu'elle obtient dans l'algorithme de Google. http://code.google.com/intl/fr/speed/page-speed/ 6.Optimisez le codevous insérez des images et des vidéos sur votre site. Voici 10 lorsque points à tenir à l'œil pour un bon retour : ·Nom de l'imageUtilisez des noms explicites pour les noms de vos images et des dossiers de ces images et assurez-vous que vos mots-clés y sont inclus. Si vous utilisez des noms composés, préférez le trait d'union comme séparateur au caractère de soulignement. Par exemple, si vous possédez une image de gadget rouge sur votre site de commerce électronique, il vaut donc mieux l'appeler Rouge-Gadget-A-Vendre.jpg, plutôt que DSC12345.jpg ·L'attribut ALTun attribut descriptif approprié avec des mots-clés. Les attributs Employez ALT sont la source principale de référence pour que les moteurs de recherche comprennent une image ·Titre pour l'imageAjoutez un titre descriptif approprié pour des images. Incluez vos mots-clés dans le titre également.
·Texte environnanttexte entourant votre image est important pour l'optimisation de Le l'image elle-même, car il ajoute de la pertinence à l'image. ·L'attribut Long Desc Si l'image est extrêmement importante à vos yeux, vous pouvez employer un attribut Long Desc pour expliquer l'image dans les détails de manière plus précise que l’attribut ALT ·Balise de titre Vous pouvez insérer votre image dans une balise de titre (H1 à H6 en commençant de préférence avec H2). Ajoutez une petite légende avec votre mot-clé. ·Obtenez des liensd'obtenir des liens pointant directement sur l'image elle- Essayez même. Assurez-vous que vous employez des mots-clés importants ou quelques variations de ceux-ci pour ces liens. ·Le lien externeSi possible, utilisez cette image pour effectuer un lien vers une autre page ayant un rapport direct avec le nom de l'image. Pour reprendre l'exemple du gadget rouge ci-dessus, vous pouvez employer cette image pour effectuer un lien vers une page décrivant ce gadget. ·Recherche d'image amélioréerecherche est spécifique à Google. Ouvrez une Cette session de votre Webmaster Tools de Google et activez la fonctionnalité de recherche d'image améliorée. ·Rang de la pageLa recherche d'image de Google prend en compte le ranking de la page où se trouve l'image. Préférez donc une page déjà indexée dans Google, avec un ranking pas trop faible.7.Publiez vos photos et vos vidéosCette action est très utile, mais cette bonne idée peut très vite se transformer en mauvaise. Imaginez une société qui prend la peine de réaliser une vidéo afin de promouvoir son activité ou l'un de ses produits... Selon le principe même de la publicité, plus la diffusion est large, plus l'effet de contagion est important, plus on a de chance que cette vidéo soit visionnée et que son objectif soit atteint. Une manière de faire connaître rapidement une vidéo, c'est de la placer sur un site comme Youtube ou Dailymotion Et puis, par frilosité, peur ou méconnaissance du Web, on désactive la possibilité de mettre cette vidéo sur un blog ou sur un site Internet autre que le site source. Si tel est le cas, il sera impossible de propager la vidéo. Il devient alors obligatoire de passer par le site de Youtube pour la voir... annulant par là-même le principe de viralité. En effet qui pourrait envisager de parler de cette vidéo sans pouvoir l'utiliser pour illustrer ses propos ?
8. Positionnez votre société dansGoogle MapGoogle affiche une carte géographique des sociétés répondant à un mot-clé donné et une localisation. Par exemple, une recherche effectuée sur "Sites Internet à Braine-le-Comte" permet l'affichage d'une carte plaçant les sociétés répondant à ces mots-clés et situées dans la zone géographique demandée. La position de cet élément est intéressante, en raison du fait qu'elle est située immédiatement au-dessus des premiers résultats naturels. Si vous n'apparaissez pas sur vos mots-clés (ou sous le nom de la société) dans la région où vous êtes situé, c'est un indéniable manque à gagner en terme de visibilité. Ce manque peut être comblé puisque vous pouvez vous-même indiquer à Google les caractéristiques de votre société grâce à votre compte Google
9.Partagez vos documentsnon stratégiques Tout ce qui parle de vous, même si c'est obsolète, peut être publié sur Internet. L'intérêt, dans ce cas, n'est pas de fournir du contenu d'actualité, mais plutôt de gagner en visibilité. Vous pouvez le faire sur différents sites comme :
· www.slideshare.net · www.docstock.com · www.scribd.com 10. Complétez intégralement votrecompte GooglePlus Google en saura à votre propos, plus il sera à même de répondre efficacement à propos des recherches reposant sur votre société ou vos produits. ·particulièrement vos informations personnelles et vos points de contact Soignez ·toutes les URL des réseaux sociaux sur lesquels vous êtes actif Donnez ·les liens vers votre site et votre blog Communiquez 11. Obtenezun maximum de lienspointant vers votre site Il est très important de disposer d'un maximum de backlinks, autrement dit, de liens pointant d'un autre site vers le vôtre. Plus vous en aurez, plus Google saura que votre site est populaire et plus il a de chance d'apparaître sur la page des résultats... La prospection active Cette première technique consiste à se mettre à la recherche de sites susceptibles d'accepter de placer un lien vers une de vos pages. Plusieurs critères sont à prendre en compte pour assurer l'efficacité du lien : · Le site doit développer une thématique apparentée à la page Web vers laquelle le lien doit pointer ·site doit, lui-même, être bien positionné dans Google Le · La page sur laquelle le lien est établi ne doit pas contenir trop de liens sortants pour éviter de diluer la notoriété ·page devrait disposer d'un pagerank identique ou supérieur à la page Web La pointée. Une fois cette sélection faite, il vous reste à contacter le webmaster de chacun des sites Internet afin de leur proposer un échange de liens. Ne vous attendez pas à un enthousiasme débordant de leur part. Certains d'entre eux sont sollicités régulièrement (j'en sais quelque chose) et n'ont pas forcément envie de rentrer dans ce jeu. Soyez pourtant persévérant, car il y a quelques avantages indéniables à cette approche : · Vous pourrez choisir vous-même les pages Web à mettre en exergue ·pourrez choisir, en fonction des résultats, le nombre des backlinks pointant vers Vous chacune de vos pages ·pourrez définir vous-même les textes servant à établir le lien, ces textes étant Vous bien interprétés par Google · Vous pourrez obtenir des liens en provenance de sites ayant des anciennetés différentes La prospection par le contenu et l'originalité Si vous ne souhaitez pas passer vos week-ends à échanger des mails afin d'obtenir des liens pointant vers votre site, vous devrez alors proposer un contenu de qualité et original par rapport aux autres sites Web. C'est l'intérêt que vos pages vont présenter qui va pousser les webmatsters de site d'établir eux-mêmes un lien vers votre site. Comment ? · publier une information importante avant tout le monde, · proposer la traduction ou la vulgarisation de données techniques · publier un article qui fera réagir la blogosphère ou Internet · proposer un service gratuit répondant à un réel besoin ·un livre et le proposer en libre téléchargement rédiger ·un contenu très peu répandu sur Internet proposer
Ces deux techniques sont complémentaires et il sera souvent utile de faire, simultanément appel à l’une et à l’autre pour une efficacité maximale.