Grossesse et congé parental dans les programmes canadiens de ...

De
Publié par

Grossesse et congé parental dans les programmes canadiens de ...

Publié le : mardi 5 juillet 2011
Lecture(s) : 158
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
O P I N I O ND Õ U NC O M I T …D EL AS O G C o
AUTEURE PRINCIPALE Lynn Murphy-Kaulbeck, MD, Halifax (N.-….) N. Lynne McLeod, MD, Halifax (N.-….)
N. Lynne McLeod (prÈsidente), MD, Halifax (N.-….) Liane Mariette Belland, MD, Calgary (Alb.) Amanda Black, MD, Ottawa (Ont.) Sujata Chandra, MD, St. JohnÕs (T.-N.) Trevor Cohen, MD, Edmonton (Alb.) Tracey Crumley, MD, London (Ont.) Chantal Dubois, MD, Sherbrooke (Qc) Nathalie Fleming, MD, Orleans (Ont.) Dayna Freedman, MD,Vancouver (C.-B.) Jean-Pierre Gennaoui, MD, QuÈbec (Qc) K. Christopher Giede, MD, Saskatoon (Sask.) Anne Gravelle, MD, Orleans (Ont.) Sarah Healey, MD, St. JohnÕs (T.-N.) Caitlin Huckell, MD,Vancouver (C.-B.) Elisabet Joa, MD, Edmonton (Alb.)
GeneviËve Labelle, MD, QuÈbec (Qc) Sayrin Lalji, MD, Montreal (Qc) Lynn Murphy-Kaulbeck, MD, Montreal (Qc) Shaundra Popowich, MD,Winnipeg (MB) R. Patricia Power, MD, St. JohnÕs (T.-N.) Kristy Prouse, MD, Calgary (Alb.) William AndrÈ Silva, MD, Halifax (N.-….) Marie-Claude Tanguay, MD, Laprairie(Qc) Elizabeth Taylor, MD,Vancouver (C.-B.) Julie Tessier, MD, Kingston(Ont.) Susan Thorne, MD, Kingston(Ont.) Dhea ColleenWallace, MD, Calgary (Alb.) Kevin MurrayWiebe, MD, Saskatoon (Sask.) Mark Yudin, MD, North York(Ont.)
-
s
Les directives cliniques font Ètat des percÈes rÈcentes et des progrËs cliniques et scientifiques ‡ la date de publication de celles-ci et peuvent faire lÕobjet de modifications. Il ne faut pas interprÈter lÕinformation qui y figure comme lÕimposition dÕune procÈdure ou dÕun mode de traitenmtexclusifs ‡ suivre. Un Èta-blissement hospitalier est libre de dicter des modifications ‡ apporter ‡ ces opinions. En lÕoccurrence, il faut quÕil y ait docmuentation ‡ lÕappui de cet Èta-blissement. Aucunepartie ne peut Ítre reproduite sans une permission Ècrite de la SOGC.
Ègale quÕest la grossesse. Bien que toutes les provinces canadi-3. Mettreen place des horaires flexibles de rotation et de service. ennes aient des politiques concernant la grossesse et les congÈs4. Fourniraux rÈsidents des approches didactiques qui tirent parentaux, il y a des diffÈrences entre les diffÈrents programmesparti des techniques innovatrices permettant de rÈpondre provinciaux dans lÕapplication et lÕinterprÈtation de ces rËglesaux besoins des rÈsidents qui ont des responsabilitÈs au niveau des programmes de rÈsidence parfois mÍme au seinparentales ou ‡ celles qui sont enceintes. dÕune mÍme province. Les politiques provinciales et les recom-5. SÕassurerque ceux qui mettent ‡ exÈcution les programmes mandations du CollËge royal des mÈdecins et chirurgiens dude congÈs comprennent bien les politiques sur les congÈs de 2 Canada Ènoncentdes directives quant ‡ la durÈe du congÈ, aumaternitÈ et parentaux ÈnoncÈes par lÕAssociation canadi-salaire, aux exigences de lÕassurance-emploi et aux choix quienne des internes et rÈsidents ainsi que les directives du Col-sÕoffrent en cas de circon- stances spÈciales pendant la grossesse,lËge royal. Un bon respect de ces politiques et de ces le congÈ de maternitÈ ou le congÈ parental et aussi, quant auxdirectives permettra une approche ÈquilibrÈe aux grossess-modifications qui sÕimposent quand des rÈsidents deviennentes durant la rÈsidence. parents adoptifs. Les congÈs de maternitÈ et parentaux soulËvent plusieursJ Soc Obstet Gynaecol Can 2000;22(11):917-18 questions dans les domaines acadÈmiques, professionnels et personnels et celles-ci peuvent Ítre exprimÈes par les rÈsidentsR…F…RENCES qui prennent un congÈ, par leurs collËgues, par les professeurs 1. TheCARMS Residency Match Report 2000:11. aussi bien que par le partenaire ou la famille. Sur le plan 2. GeneralInformation and Regulations on Residency Requirements acadÈmique, il y a la crainte de ne pas pouvoir satisfaire ‡ des and Examinations Leading to Certification (Green Book). The Royal ÈlÈments essentiels du programme de formation ou ‡ des exi-College of Physicians and Surgeons of Canada, September 1999, 10-1. gences du service dÕappel ou clinique. Les rÈsidentes enceintes se sentent souvent obligÈes de remplir leurs obligations clin-iques mÍme si cela est contraire aux rËgles sur les services dÕap-pel et la durÈe du congÈ. La question de la prolongation du temps nÈcessaire pour terminer la rÈsidence est aussi un souci rÈel pour beaucoup de rÈsidents qui prennent un congÈ. Sur le plan professionnel, il y a le dÈfi des aptitudes ‡ gÈrer son temps et ‡ poursuivre sa carriËre ainsi que la capacitÈ de rem-plir ses responsabilitÈs cliniques. Les autres rÈsidents et les pro-fesseurs sÕinquiËtent souvent de la surcharge de travail que lÕobligation de remplacer un rÈsident en congÈ parental entraÓne, ce qui peut soulever un certain ressentiment ‡ lÕÈgard de ce rÈsi-dent. Les rÈsidents en congÈ se font souvent du souci parce que leurs besoins personnels imposent un fardeau ‡ leurs collËgues. Les questions personnelles et familiales dÕimportance ont ‡ voir avec la difficultÈ de trouver un Èquilibre entre les respon-sabilitÈs cliniques et familiales et dÕassurer une juste rÈpartition des responsabilitÈs parentales. Les rÈsidents qui ont une famille cherchent souvent un modËle au sein de leur dÈpartement pour les aider ‡ trouver cet Èquilibre. Il peut arriver que ces dÈfis ren-dent les rapports plus difficiles avec les collËgues et les mem-bres de la famille. Compte tenu de ces questions, les mesures suivantes doivent Ítre adoptÈes par toutes les parties affectÈes : 1. Mettreau point des programmes et des politiques rÈpon-dant aux besoins nouveaux des rÈsidentes et de leur famille en cas de grossesse durant la rÈsidence. 2. SÕassurerque les politiques visant les programmes de for-mation, les mÈdecins du corps professoral et les rÈsidents sont proactives et quÕelles appuient les rÈsidentes qui envis-agent la possibilitÈ dÕune grossesse ou qui tombent enceintes durant leurs annÈes de rÈsidence.
JOURNAL SOGC 5
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.