Le city magazine du Grand Lyon

De
Publié par

Le city magazine du Grand Lyon

Publié le : mardi 5 juillet 2011
Lecture(s) : 124
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
./42% #/50 $% #52 6ITAA UNE LYONNAISE PAS COMME LES AUTRES
³6¶.%-%.4 2EMISE DES ,IONS DORDU ,(# 3UR UN AIR DE *AZZ AU#AVEAU -AGENTA
).4%26)%7 6)0 -ICHAEL *ONES ET *OÑL "ATS 1UAND LE SPORT ET LA MUSIQUE NE FONT QUUN
30/24 !FRIQUE DU SUD  .OS BONS PLANS POUR VIVRE LAMBIANCE DES STADES Ì ,YON
! ,! 5.%  .OUVEAUX CONCEPTS PRODUITS ET SERVICES POUR VOS LOISIRS  SOYEZ LES PREMIERS INFORMÏS
'5)$% 2%34!52!.43 2ESTAURANTS BRASSERIES LIEUX DE SORTIE  FAITES VOTRE CHOIX ET SUIVEZ LE GUIDE
,E CITY MAGAZINE DU 'RAND ,YON
).4%26)%7 6)0
-ICHAEL *ONESET*OÑL "ATS 1UAND LE SPORT ET LA MUSIQUE NE FONT QUUN
A l’occasion du FootConcert qui aura lieu le 11 mai prochain, Michael Jones et Joël Bats ont répondu aux questions de Lyon(club)bing. A l’origine de l’évènement, nos deux personnalités investies plus que jamais pour la cause de l’association Huntington Avenir, nous donnent leurs impressions sur cette 5ème édition qui s’annonce riche en surprises.
Comment est né un tel événement ? Pourquoi à Lyon ? Michael Jones:Cet événement a été créé à l’initiative deMarguerite Garciaet deJoël Bats. Ils m’ont télé-phoné pour monterun spectacle footballistique. J’ai eu l’idée du Foot-concert en m’inspirant du Tennis-Con-cert créépar Yannick Noah. Je lui ai donc demandé s’il voyait un inconvénient à ce que nous réutilisions son concept qui me paraissait extrêmement fédérateur. L’idée l’ayant séduite, il s’est même engagé avec nous dans l’aventure pendant 2 ans.L’organisation du Foot-Concert nous a demandé un travail titanesque, mais nous l’attendons tous avec impatience chaque année.
26 |,YONCLUBBING
De très nombreux bénévoles s’affairent pour l’occa-sion et donnent le meilleur d’eux même pour proposer au public un spectacle exceptionnel dont les fonds sont utilisés à bon escient.Yannick NoahetPascal Obispoont contribué à pérenniser ce spectacle dont je suis toujours le parrain. Résident à Lyon et en tant que Lyonnais de cœur, développer ce concept ici me semblait aller de soi.
Pouvezvous nous expliquer le concept de l’évè nement foot concert ? Joël Bats :Le principe unique du Foot Concert est de mêler deux mondes, celui de la musique et celui du sport, en l’occurrence le football. C’est de faire parti-ciper des artistes, des musiciens, des chanteurs lors d’un mini tournoi de foot. D’ailleurs, Ils adorent le foot-ball et jouent plutôt bien, notammentMc Solaarqui a beaucoup de talent.Amel Bent insisteégalement à chaque fois pour jouer. Ils prennent du plaisir à être dans leurs baskets pour rivaliser avec des footballeurs professionnels ou des anciens. Dans la foulée, le pu-blic assiste à un concert où une vingtaine d’artistes donnent le meilleur d’eux-mêmes pour l’association. Quelques joueurs poussent la chansonnette ou jouent de la guitare commeBixente Lizarazu.
Le foot et la musique sont deux univers différents, comment expliquezvous un tel succès depuis 5 ans ? Michael Jones:Finalement, je ne trouve pas que ces deux univers soient si éloignés que ça. La musique, les chansons sont assez propres aux manifestations
sportives. Depuis toujours on constate que les clubs de supporters se déchainent dans les stades en chan-tant leurs hymnes favoris. Le meilleur exemple que je puisse vous donner est celui de Liverpool. Les écouter entamerYou'll never walk alonevous donne littérale-ment des frissons… Pour ce qui est du mélange des genres, je crois que le public nous montre depuis 5 ans que ce concept atypique lui plait en venant tous les ans de plus en plus nombreux.
Pourquoi avoir choisi d’aider l’association Hun tington Avenir ? Michael Jones:On ne peut pas ne pas être touché par les malades. J’ai été bouleversé en voyant ces personnes atteintes par cette maladie héréditaire mor-telle. Une fois la maladie contractée, le patient est très physiquement diminué, mais conserve absolument toutes ses capacités mentales. Pourtant, aujourd’hui,
ces personnes se voient prodiguer des soins en hôpital psychiatrique, ce qui est évidemment inadapté et à mon sens inacceptable. Les laboratoires n’ont pas de remè-des ou du moins n’en cherchent pas.Cette maladie touche trop peu de personnes pour que la recherche puisse rapporter des bénéces. Il est très difcile de récolter des fonds pour trouver des solutions. Actuelle-ment, aucun centre n’existe pour prendre en charge les malades et leurs familles qui ont pourtant terriblement besoin d’être accompagnés dans ce drame qui les tou-chent. C’est pourquoi nous nous battons pour eux en organisant le Foot-Concert.
luer. J’enprote pour souligner également la perfor-mance de notre équipe féminine en Coupe d’Europe dont on ne parle pas assez à mon sens! Je tiens
ouest (pays basque) et la Rotonde chezPhilippe Gauvreaupour un repas plus cool. Michael Jones: J’aimebeaucoup le restaurant Daniel & Denise, rue de Créqui, le Léon de Lyon ou la Citadelle, un petit resto à la déco sympa avec un bon rapport qualité prix. Mais, j’avoue que j’adore manger chez moi et encore plus proter des bons petits plats de mon ami Gwendal Peizerat pour des soirées entre amis.
L’ambiance estelle bonne entre footballeurs et stars de la chanson ? Joël Bats:particulièrement à dire que les performances de nosL’ambiance est très détendue. Tous les ar-tistes présents s’apprécient et viennent pour une uni-voisins Stéphanois et Grenoblois sont aussi à saluer. que chose ! Soutenir l’association et faire plaisir tout enL’ASSE est une équipe formidable avec une histoire se faisant plaisir !passionnante. Qui plus est, j’aime énormément sui-vre leLOU Rugbyetl’Asvel. Joël, Peuton espérer vous voir pousser la chan sonnette ? Je pense qu’il n’y aurait plus beaucoup de monde au Palais des Sports si jamais je poussais la chan-sonnette! Quels sont vos projets pour l’avenir ? Et vous Michael, Pouvonsnous espérer vousJoël Bats :Mes projets se font au jour le jour. En tant voir taper dans la balle le 11 mai prochain ?qu’entraineur des gardiens de l’Olympique Lyonnais, Oui, mais pour un passage éclair ! Pas parce-que jej’ai surtout l’objectif de gagner le prochain match n’en ai pas envie, mais parce-que ma santé physiquepuis match après match jusqu'à la n de saison et ne me le permet plus et puis je dois aussi avouer quede pouvoir faire le plus longtemps possible le métier , ,je ne suis pas très à l’aise avec un ballon aux piedsque je fais car c’est un métier extraordinaire et le coup de cur?! Le foot est un sport très physique, qui demandetemps passe... Je suis resté très baba cool. Je suis plutôt musiqueune certaine endurance et une condition physiqueMichael Jones:Dans un premier temps, faire en californienne des années 70, cela remonte à très loinexcellente. Amon âge, je ne suis plus bon poursorte que ce Foot-Concert 2010 soit réussi et qu’il et il y a peu de gens qui connaissent. J’aime aussi lesles accélérations. Le vélo et le golf me conviennentre4ète toute la générosité de ceux qui travaillent dur groupes américains comme les Eagles.beaucoup mieux, ce sont des activités plus calmes etpour l’organiser. Sinon, je travaille actuellement sur moins violentes pour mes articulations.le nouvel album de Cody, une jeune artiste très ta-Et vous Michael, Etesvous un fervent supporterlentueuse et très prometteuse avec qui j’ai pu jouer de foot et en particulier de l’Olympique LyonQuelles sont vos bonnes adresses à Lyon pourplusieurs fois. Je l’aide dans sa démarche et la sou-nais? amenertous ces artistes se restaurer ?tien du mieux que je peux. Je suis supporter du sport en général mais j’avoueJoël Bats :J’adore les petits bouchons lyonnais etSandra Monteux beaucoup aimer le football.L’Olympique Lyonnais deuxrestaurants me viennent à l’esprit. « À la bonneavec la collaboration de Juliette Violet est une équipe fantastique que j’apprécie voir évo-franquette » avec leurs excellents produits du Sud-
,YONCLUBBING| 27
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.