FIP du 21 novembre 2010 - Assemblée paroissiale L'évangélisation ...

De
Publié par

FIP du 21 novembre 2010 - Assemblée paroissiale L'évangélisation ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 207
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
PAROISSE SAINTE ELISABETH
195, rue du Temple - 75003 PARIS
Tél : 01 49 96 49 10 / fax : 01.42.76.07.17
E-mail : parste@aliceadsl.fr
Site : www.sainteelisabethdehongrie.com
Dimanche
21 novembre 2010
Christ-Roi
Solennité du Seigneur
Assemblée paroissiale
L’évangélisation des familles
Dimanche dernier deux diplomates qui connaissent bien l’Iraq m’ont dit combien la situation des chrétiens est
bien plus terrible que les medias nous le rapportent. L’un d’eux a vécu la pression qui s’exerce sur les chrétiens
et me disait toute l’angoisse des parents pour leurs enfants, mais en l’entendant je mesurais la sienne. A l’heure
où nous allons réfléchir sur notre mission auprès des familles, il est bon, je pense, de prendre conscience, à la
fois, du danger que les chrétiens d’Orient ont à rester fidèles, et des conditions si différentes dans lesquelles nous
vivons.
Je pense que devant cette situation insupportable, nous pouvons relativiser les moqueries que nous endurons,
parfois, en témoignant de notre foi auprès de nos proches. Nous pouvons nous accommoder des difficultés à
pratiquer notre foi, à conduire les enfants au catéchisme ou les personnes âgées à la messe, à trouver une messe
en province lorsqu’il faut faire des kilomètres pour s’y rendre.
Parfois, nous nous demandons pourquoi nos proches se sont détournés de la foi alors que nous restons fidèles.
Mais faisons-nous passer la prière et la messe dominicale avant tout ? Organisons-nous nos loisirs et avons-nous
organisé ceux de nos enfants, en fonction d’activités spirituelles ? « Messire Dieu, premier servi » disait Jeanne
d’Arc. Est-ce là notre devise ? Où est-ce plutôt comme disait le curé d’Ars parlant d’un paroissien « Je m’en vais
vous dire quelques mots pour me débarrasser de vous » ?
Souvent c’est l’Eglise elle-même qui est l’obstacle à l’évangélisation ou plus exactement, c'est notre regard sur
l’Eglise, le pape, les évêques, les prêtres et les fidèles,, qui ne construit pas l’amour de l’Eglise. Nous venons de
vivre une année difficile. Mais comment en parlons-nous ? Comment parlons-nous du pape ? Comment parlons-
nous des prêtres que nous côtoyons. Est-ce que nous nous dressons face à l’Eglise ou nous situons comme fils et
filles de l’Eglise, solidaires de ses saints et de ses membres pécheurs ? Colportons-nous calomnies et médisances
ou essayons-nous d’arrêter l’engrenage ? Nous ne pouvons prétendre être chrétiens sans être du fond du coeur fils
et fille de l’Eglise. Nous ne pouvons envisager transmettre la foi, être témoins du Christ ressuscité, accomplir
notre mission de baptisés, sans aimer l’Eglise. Et aimer l’Eglise c’est aimer ses membres et en particulier ceux
qui ont répondu à un appel et se sont engagé à la servir et par là à servir tout baptisé : les évêques, les prêtres, les
consacrés, les chrétiens « en responsabilité ».
Alors, Dimanche prochain, nous réfléchirons à notre mission au service des familles. Mais avant tout, si nous
voulons que cette mission soit féconde, convertissons-nous et prions, afin que le Seigneur nous fasse entrer
davantage dans la communion au Christ, qui est vie dans l’Eglise de cette terre, avant de participer à celle de
l’Eglise, qui est auprès de Dieu. La belle assemblée variée que nous constituions Dimanche dernier autour du
représentant du pape et de Sainte Elisabeth était une extraordinaire annonce de l’Eglise à venir. Puissions-nous
continuer à vivre, chaque jour, ce que nous avons vécu Dimanche dernier ! Cela dépend de nous ! Cela dépend de
notre prière !
Abbé Xavier Snoëk
Au revoir Marie Bernadette !
Marie Bernadette quittera le service de la paroisse le 1
er
décembre prochain.
Nous lui dirons au revoir à l’issue de la messe du 27 Novembre
CHANT D’ENTRÉE :
DIEU RÈGNE
1- Dieu règne! Peuples criez d'allégresse, Alléluia!
La vie a vaincu la mort,
La croix a vaincu l'enfer!
Alléluia! Alléluia !
Alléluia! Christ, louange à toi!
2- Voici le jour du Seigneur, jour de joie, Alléluia!
La vie a vaincu la mort,
La croix a vaincu l'enfer!
3- Que cette pierre, que méprisait l'ennemi,
Devienne aujourd'hui, Alléluia!
Christ Jésus, amour suprême du monde!
4- C'est la merveille que le Seigneur fit pour nous,
Béni soit son nom! Alléluia!
Christ Jésus, amour suprême du monde !
5- Toi qui nourris de ta chair
Tous ceux que tu as rachetés, Alléluia!
Qui enrichis nos lèvres de ton sang vermeil!
6- Accorde-nous, ô Seigneur,
Les joies d'une Pâque éternelle, Alléluia!
Qui enrichis nos lèvres de ton sang vermeil!
GLORIA
Gloria, Gloria ! in excelsis Deo (bis)
Et in terra pax hominibus bonae voluntatis
Laudamus te, Benedicimus te,
Adoramus te, Glorificamus te,
Gratias agimus tibi propter magnam gloriam tuam,
Domine Deus, Rex caelestis, Deus Pater omnipotens,
Domine Fili unigenite, Jesu Christe, Domine Deus,
Agnus Dei Filius Patris
Qui tollis peccata mundi, miserere nobis.
Qui tollis peccata mundi, Suscipe deprecationem nostram
Qui sedes a dexteram Patris, miserere nobis
Quoniam tu solus sanctus, Tu solus Dominus,
Tu solus altissimus Jesu Christe, cum Sancto Spiritu
in Gloria Dei Patris, Amen !
PAROLE DE DIEU
1
ère
lecture :
Lecture du second livre de Samuel
(2S 5, 1-3)
Toutes les tribus d'Israël vinrent trouver David à Hébron et lui dirent : « Nous sommes du même sang que toi ! Dans le
passé déjà, quand Saül était notre roi, tu dirigeais les mouvements de l'armée d'Israël, et le Seigneur t'a dit : 'Tu seras
le pasteur d'Israël mon peuple, tu seras le chef d'Israël.' » C'est ainsi que tous les anciens d'Israël vinrent trouver le roi
à Hébron. Le roi David fit alliance avec eux, à Hébron, devant le Seigneur. Ils donnèrent l'onction à David pour le
faire roi sur Israël.
Psaume 121
Quelle joie quand on m'a dit :
« Nous irons à la maison du Seigneur ! »
Maintenant notre marche prend fin
devant tes portes, Jérusalem !
Jérusalem, te voici dans tes murs :
ville où tout ensemble ne fait qu'un !
C'est là que montent les tribus, les tribus du
Seigneur,
là qu'Israël doit rendre grâce au nom du Seigneur.
C'est là le siège du droit,
le siège de la maison de David.
Appelez le bonheur sur Jérusalem :
« Que la paix règne dans tes murs ! »
2
ème
lecture :
Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Colossiens
(Col 1, 12-20)
Frères, rendrez grâce à Dieu le Père, qui vous a rendus capables d'avoir part, dans la lumière, à l'héritage du peuple
saint. Il nous a arrachés au pouvoir des ténèbres, il nous a fait entrer dans le royaume de son Fils bien-aimé, par qui
nous sommes rachetés et par qui nos péchés sont pardonnés. Lui, le Fils, Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né
par rapport à toute créature, car c'est en lui que tout a été créé dans les cieux et sur la terre, les êtres visibles et les
puissances invisibles : tout est créé par lui et pour lui. Il est avant tous les êtres, et tout subsiste en lui. Il est aussi la
tête du corps, c'est-à-dire de l'Église. Il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, puisqu'il devait avoir en
tout la primauté. Car Dieu a voulu que dans le Christ toute chose ait son accomplissement total. Il a voulu tout
réconcilier par lui et pour lui, sur la terre et dans les cieux, en faisant la paix par le sang de sa croix.
Alléluia. Alléluia.
Béni soit le règne de David notre Père, le Royaume des temps nouveaux ! Béni soit au nom du
Seigneur Celui qui vient !
Alléluia.
+ Evangile :
Le Roi crucifié
(Lc 23, 35-43)
On venait de crucifier Jésus, et le peuple restait là à regarder. Les chefs ricanaient en disant : « Il en a sauvé
d'autres : qu'il se sauve lui-même, s'il est le Messie de Dieu, l'Élu ! » Les soldats aussi se moquaient de lui.
S'approchant pour lui donner de la boisson vinaigrée, ils lui disaient : « Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-
même ! » Une inscription était placée au-dessus de sa tête : « Celui-ci est le roi des Juifs. » L'un des
malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait : « N'es-tu pas le Messie ? Sauve-toi toi-même, et nous avec ! »
Mais l'autre lui fit de vifs reproches : « Tu n'as donc aucune crainte de Dieu ! Tu es pourtant un condamné,
toi aussi ! Et puis, pour nous, c'est juste : après ce que nous avons fait, nous avons ce que nous méritons.
Mais lui, il n'a rien fait de mal. » Et il disait : « Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras inaugurer ton
Règne. » Jésus lui répondit : « Amen, je te le déclare : aujourd'hui, avec moi, tu seras dans le Paradis. »
CREDO
Credo in unum Deum,
Patrem omnipotentem;
factorum caeli et terrae,
visibilium omnium et invisibilium
.
Et in unum Dominum
Jesum Christum,
Filium Dei unigenitum,
et ex Patre natum ante omnia secula.
Deum de Deo,
lumen de lumine,
Deum verum de Deo vero,
genitum, non factum,
consubstantialem Patri :
per quem omnia facta sunt.
Qui propter nos homines et propter nostram salutem
descendit de caelis.
Et incarnatus est de Spiritu Sancto
ex Maria Virgine,
et homo factus est.
Crucifixus etiam pro nobis sub Pontio Pilato,
passus et sepultus est,
et resurrexit tertia die,
secundum Scripturas,
et ascendit in caelum,
sedet ad dexteram Patris.
Et iterum venturus est
cum gloria, judicare vivos et mortuos,
cujus regni non erit finis.
Et in Spiritum Sanctum, Dominum
et vivificantem :
qui ex Patre Filioque procedit ;
qui cum Patre et Filio,
simul adoratur et conglorificatur :
qui locutus est per prophetas.
Et unam, sanctam, catholicam
et apostolicam Ecclesiam.
Confiteor unum baptisma
in remissionem peccatorum
Et expecto resurrectionem mortuorum
Et vitam venturi saeculi
. Amen
Prière Universelle : O Seigneur en ce jour écoute nos prières
COMMUNION :
Recevez le Corps du Christ
Adorons le Corps très saint du Christ,
l’Agneau de Dieu,
Le Corps très saint, de celui qui s’est livré
pour notre salut.
Le Corps très saint ; de Celui
qui a donné
à ses disciples,
Les mystères de la grâce de l’Alliance Nouvelle.
Le Corps très saint, par qui nous avons reçu
la victime non sanglante,
le Corps très saint, du Grand Prêtre élevé
plus haut que Les cieux
Le Corps très saint, qui a justifié
la pécheresse en pleurs,
Le Corps très saint, qui nous a purifié par son sang.
Le Corps très saint, qui a lavé les pieds
de ses disciples avec l’eau,
Le Corps très saint, de celui qui a purifié
leur coeur avec l’Esprit.
Le Corps très saint, qui a reçu le baiser par trahison,
Et qui a aimé le monde, jusqu’à souffrir la mort.
Le Corps très saint, qui librement s’est livré à Pilate,
Et qui s’est préparé, une Eglise immaculée.
SALVE REGINA
Salve, Regina, Mater misericordiae,
Vita, dulcedo et spes nostra, salve.
Ad te clamamus, exsules filii Hevae.
Ad te suspiramus, gementes et flentes
in hac lacrimarum valle.
Eia ergo advocata nostra,
illos tuos misericordes oculos ad nos converte.
Et Iesum, benedictum fructum ventris tui,
nobis post hoc exsilium ostende.
O clemens ! O pia ! O dulcis Virgo Maria.
Salut ô Reine, mère de miséricorde,
Douceur de notre vie et notre espérance, salut.
Enfants d’Ève exilés, nous crions vers toi.
Vers toi, nous soupirons, gémissant et pleurant.
Dans cette vallée de larmes.
Toi, notre avocate,
tourne vers nous ton regard miséricordieux.
Et après cet exil, montre-nous Jésus,
Le fruit béni de ton sein.
Ô clémente, ô miséricordieuse, ô douce vierge Marie.
888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888888
Annonces paroissiales du Dimanche 21 Novembre
Dimanche 21 Novembre : Solennité du Christ Roi, quête pour le Secours Catholique,
vente d’objets réalisés par des artisans de Terre sainte
Lundi 22 Novembre : Sainte Cécile
Mardi 23 Novembre : Saint Clément
Mercredi 24 Novembre : Les martyrs du Vietnam, 15h30 chapelet
Vendredi 26 Novembre : adoration de 15h à 21h30 – Inscrivez vous !
Samedi 27 Novembre : 16h Conférence John Henry Newman, nouveau béatifié de Benoît XVI
Dimanche 28 Novembre : 1
er
dimanche de l’Avent, à l’issue de la messe assemblée paroissiale puis déjeuner
partagé
Mardi 30 Novembre : Saint André
Mercredi 1
er
Décembre : Bienheureux Charles de Foucault
Jeudi 2 Décembre : La bienheureuse Vierge Marie, Cause de notre joie
Vendredi 3 Décembre : Saint François Xavier
Dimanche 5 Décembre : 2
èm e
Dimanche de l’Avent, Messe du Souvenir français
************************************************
Vente de Noël 2010
Journées d’amitié de la Mission Catholique Hongroise
Vendredi 3 décembre : 14h/20h
Samedi 4 décembre : 12h/18h
Dimanche 5 décembre : 12h à 18h
Mission Catholique Hongroise
42, rue Albert Thomas75010
01 42 08 61 70
Découvrez l’artisanat hongrois (de nombreux
trésors pour les cadeaux de Noël) et
des
spécialités culinaires, en dégustation
ou à
emporter.
N’hésitez pas à nous joindre si vous souhaitez
réserver
.
Journées d’amitié 10, 11 et 12 Décembre
Les personnes pouvant aider à la préparation (tri des objets et des vêtements)
Visite des commerçants, tenue des stands…
Sont priées de se faire connaître à l’accueil ou à Sophie Hillion
On embauche ! Merci d’avance à tous de construire l’avenir de la paroisse !
Carnet paroissial
Baptêmes : Aleksander Milovidov le 16 Novembre
Lina Charlotte Baseden le 21 Novembre
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.