L'eglise de scientologie indispose les habitants des batignolles

Publié par

Dossier: ARRONDISSEMENTS Source: LE PARISIEN Date de parution: 26.05.

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 131
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Dossier: ARRONDISSEMENTS
Source: LE PARISIEN
Mardi 26 Mai 2009
Edition Abonnés - Paris
Polémique / XVIIe
Date de parution: 26.05.2009
L'Eglise de scientologie indispose les habitants des Batignolles
Il Y a eu des
manifestations,
des
batailles à coups de tracts et même de
poing, des procès ... L'installation
de
l'Eglise
de scientologie
autour
des
Batignolles,
dans
le
XVII
e
arrondissement,
à la fin des années
1990, ne s'est pas passée sans heurts.
Alors
que
six
des
membres
du
mouvement,
classé comme secte en
1995,
comparaissent
devant
le
tribunal
de Paris
depuis
hier pour
escroquerie
en bande organisée
(voir
en
page
14
de
nos
informations
générales)
,
les Batignolles
pointent
toujours
avec animosité
la fameuse
Association
spirituelle
de
scientologie
qui
regroupe
un
Celebrity
Centre et une librairie, au
69, rue Legendre.
Fief
parisien
du
mouvement
qui
compte 45 000 adhérents en France,
l'immeuble
fraîchement
repeint
prône
à
grand
renfort
d'affiches,
d'ouvrages
et de revues proposées en
libre-service
les
bienfaits
de
la
dianétique, doctrine de Ron Hubbard,
le fondateur du mouvement.
Mais,
cette
fois,
l'Eglise
de
scientologie risque d'être dissoute, et
la perspective
de voir ses adeptes
quitter les Batignolles
n'est pas pour
déplaire
aux
riverains.
«
S'ils
pouvaient partir, on ne s'en porterait
pas
plus
mal,
commente
une
habitante de la rue Truffaut : mais la
justice
ne s'est jamais
montrée
très
pressée avec eux.
»
«
Ils ont un peu
changé, souligne, pour sa part Marie-
Laure,
voisine
du
centre.
Ils
ne
s'adressent
plus
directement
aux
habitants
du quartier
et aux jeunes,
comme ils l'ont fait longtemps. Mais
cette vitrine nous gêne ... Comme ce
qu'ils
véhiculent.
Et pourtant, ils se
sont calmés
!
»
Les scientologues
se feraient
donc
désormais
discrets.
«
Aujourd'hui,
nous sommes
loin du prosélytisme
outrancier
des
débuts,
grâce
notamment
à la vigilance
de notre
association,
et aux
vives
réactions
des
parents
de
l'arrondissement,
témoigne Xavier Laugaudin, élu (PS)
dans
le
IX
e
arrondissement,
et
fondateur
d'Attention
enfants,
une
association de lutte contre les dérives
sectaires, créée en 2000 dans le XVII
e
pour
contrecarrer
l'Eglise
de
scientologie.
Et puis je crois surtout
qu'ils
se
sont
mis
en
retrait
à
l'approche de leur procès ...
»
Brigitte Kuster, la maire (UMP) de
l'arrondissement,
reconnaît,
pour sa
part, que l'Eglise de scientologie,
«
à
l'origine
d'un
climat
malsain
aux
Batignolles,
est
moins
visible
ces
derniers temps ... Ce qui ne veut pas
dire
qu'elle
n'est
plus
active
!
tempère-t-elle.
Mais,
malheureusement,
face
à
elle,
le
pouvoir d'un maire d'arrondissement
est égal à zéro!
».
Chez
les
scientologues,
pas
de
commentaires
: Alain Rosenberg,
le
directeur général du Celebrity Centre
de
la
rue
Legendre,
prévenu
au
procès
de la Scientologie,
réserve
désormais
ses
déclarations
au
tribunal.
Cécile Beaulieu
Tous droits réservés: Le Parisien
A4 7C750173D06806A07805437
404117 A1DOOBE2F15B69DCBC70BD1
C
Page 1/1
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.