Thème : L'ÉVANGÉLISATION

De
Publié par

Thème : L'ÉVANGÉLISATION

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 97
Nombre de pages : 33
Voir plus Voir moins
nUés ed'arrie es tticlgoqiéhlooprueu srsdeea lieéthr csn
Thème : LÉVANGÉLISATION
N° 2 Automne 2001
Billy GrahamFais l’œuvre d’un évangéliste3 L’évangéliste le plus célèbre de ce siècle s’adresse aux pasteurs et aux leaders chrétiens à cœur ouvert. Dr. George O. WoodLes perdus : restaurer le sentiment d’urgence8 Avons-nous une vision biblique des perdus ? Basé sur Luc 15, cet article met l’emphase sur ce qui est au cœur de l’Évangile.  Luis PalauLL’Éaglisperfioariitt-eéll eopausbselri ésees mduleti plleÉs agcltiivsiteés avant ce qui est essent1ie2l : er aLtétevianndgréel ilsetse  pbeierdn ucso ?nnu explique comment rétablir les priorités. Loren TriplettServir la grande cause de l’évangélisation18 ÀU nq uaip rpeevli ebnotu llae vteârcshaen td àé vceaunxg éqliusie sr odnat nasp lpe ecléosr ppsa rd eD Chriàs té ?vangéliser ieu chez eux et à l'étranger. Douglas A. OssÉtude de motd:únamis —puissance21 Une approche du concept biblique de la puissance spirituelle. Dr. Richard DobbinsLes priorités du foyer pastoral24 Cpohymsimqeunet  dpaenust -loe n mriensiterè en bonne santé sur les plans spirituel, émotionnel et st re ? Une analyse équilibrée sur la possibilité d'adopter un style de vie pastorale sain. Joseph AldrichQuand l’Église sort de ses murs28 Uné trheogdareds , noouu vbeau sur le modèel eé naéno-gtéelisstaatimoenntaire de lévanleg éulinsea tiqoune sqtiuoin de marche encore aujourd'hui. Un v efficace est-el m ien de nouveaux programmes ?
 choisisarticlespmso édizen ,oc JntrnouriEnmechstiu ed  te dartbléessemdesAion citauplbnu ela ,oft es, isUns-attÉ sed ueiD ed sagam eCt iuvuoraid-q tnetn e  ldue ai pvaceu  naptrga ediant. Pautremenirolg el regatrae  dlegianÉvx eua evirts-shCéJusont ui sux qc certfera geucimesea tnp xuetsa sruet aux leaders QEUQLEU SEPSNEÉSSVAÉ LURATISÉLNGqleuQNOIc a nuuré lompangélévaoi nsitam e ànuas pste ntecaliéd noitseuq aL.»ion isatngél évato« ecm ap rno sglÉe imeom lntovasc rieuq  ed lisationlévangéd fénrit na tedap sémroiup al rnsair oisfantri hcsé sépsev tel us dperdleurans uq eon enesudnetanst mcee êm cdepsir tse tals bussance duSaint-Eitnarhsielc ne tnce, Fra. Enismed rinevuos eugavimra vstequcee no tap sg ne snculté mde diffi-tsoérhctan pnoienbies denti, netre s noratigénéednrnoomna s.eD anévutper seligéecaciffenad tnemrt desgens ne vievtnq uvaceu  ntrnosoe étciacé leut ,elp alapulirits spes auellel rap-rohesedc s-la cd vun, sec nu cev edaramasi-dèrent comme eùob aecuuo pocnc ireor »cte  dp « tiloeuqitnemffcisue  elpnel  moyt lel es Querutluc enu snad erisélngvaéedacl  aofsidiréreà  se consajeure àçnar.sia euqf tethcalio-th a, éeulp al esed trappes en gsot ennstnà -uevixtsl e de ence, laDieulpiced eséJ C-suishr St.poe raurtii- luq eecals oitdû au fait quganéèstre dé ines euq ec ed evitnir devefie igniid-se  titnehcérn  ullcosioioun vart liaeugè ed eusement?Malheurpuo tnu  ,ebuaocmmcolee ar pgeta,tnaulp  tôt euq-lytisme conquérmérahc eed oréom céeér dne umenev-uos disnoc tituespir estlles suq telno sseitecnonanris-sc no dnecuisllue ue,iléta tcalm neat ? Dans -ments »ugrad« semret n eleib Blae  donaritsnipl isuuo Jése desonn perc-oraytn s ?eSp eut-il que nous  selseuqnoituq spoe ntsees lon nlael rde fn rneueller.Qont es snesse etm-lleitnoà t entevi éusme un megile com iocsnsissga euqntyapes on nro-cÉl -navioçrtnevbien. DeDieu de l seno,sf çad sele  dgesaes mduruetpmedér ruomanscomme étroits ertnl sec rhtéeiens recoon cdèsigile.noiaD ertugeanansiSi nts. nastorg-nirte  taus let ar, estrtirpsednaeguj ,sel sea elqseullns pour es raisoaréml tnnesnuné ép rdoons ouurle eon ruq-uevp orleurque ons fais en suon ,trot tons ongilirereuts setejuuq sen ion spat ds -tacbaroidno sadslévangélisation datreC ? edessnit enndmafae  lsiétp auilecxuuo r le quidentnteneull prenexuei maD ertuosre.ennvenir chit de dere adueéritnef qux eu cïrhas anrertua enu tno irontpourils s ssns téeic rhtêera l àret  eelpp ,noitasdnopér àe pranun de ière soc àelerd dniuon crsven,ioé lepernatne eced tficace devrait aavgnlésitaoi nfesecorp el erulcn intmelega ésius nonà u mrte iept qurtanimposus u riév nd edneveveoni rtveu- cauhCirts( d éJus-sdiscipleritable  eossun p sammsegenr le  pere deuq ennosuov slit enaidrr.nivedeaFecà l odrerd e la Parole de D ueip edhcêrlreanÉvlegi t àteous, ntions nas leavgnsné edovuo san mneu derisélelbasnopser erèist certe. Sil eniivet rtuli edux aéu rs lensgenavéilégnoind sande deme tee, justi .nEécédp érntroaumi qumi asem te ellimaf asaluer mes pour rt eehruv niqgauraudue q mnefae ,lei li  iarc uaS  iue.r telcsemouron aempt rédsem el uted egaspat onnndteens ocdrseg ne suq inde où existe ensap  nu rtuaom eisral iexnteisqnic ed sulp tnaa lets ane ntuanniassoi tim sufen-dde pn Inre emun )orécorpniahy leneJo. .EanStdrreno soNsua ob dans unce sujet :elnnsognei S « dnauqueevirrajparoces dansles j uos nop renrlatee s mpanavsat rom i ,tcé liviruteur de nom-brexul vier.sP ued  pleteasceone rnq ecc iurihc ne  famillenavec sar letaoirue  tasd archRir  Ddue lc-itra nu orémuflé-à réige  oblonsuuq ini soDbb al alernoitad min stnie èrnsdauo srcyono suq eide pastorale. Ntsap tsea te ruer  DLe. s inbbDomeneilrèuçu  teril auteuticu parovrip ra eedp uoautres dler aux q ecesiuat eârg au s. vee ulusnorunegien ,eSc sas eu ver-moivoiep tsen li rac xquie creuta dasgnonsnotre génértaoi nopruC rhsiVot. tusuvroezersua d is snan ece ce» Qumêmette vitam tosiesoiupans ou nfi aerimon euq nietta su
RESSOURCES SPIRITUELLES Publication trimestrielle proposée par LIFE PUBLISHERS INTERNATIONAL et les ASSEMBLEES DE DIEU des États-Unis 45, Chaussée de Waterloo, 1640 Rhode St. Genèse, Belgique
N° 2 AUTOMNE 2001
llaism
Comité Éditorial : Bill L. WilliamRsé,dacteu r;G érald BranuCmo,o rdinateu rJ;e an-Luc CosnÉadridt,e ur.
llL  .iWction.Bie bénédi setimi rtpodeanetiad tnec ejus  que ceux qui trec traitlcaeniisatirspin detn io enu suodecruoseronn, sur vt poavgnl étaoilési
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.