VIVRE ABB CIST OK

Publié par

VIVRE ABB CIST OK

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 105
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
CLOÎTRE Décrirehorizontalementungranddemi-cercleetfairelesignedereligieux*
JEÛNE Serrerleslèvresaveclepouceetlindex
  communicationsoralesaveclautorité,dansunlocalde  laileEstducloître,lauditoriumoueéonutcoouelùil(  parloir),cepeupledemuetsnobéitquauxdiversesespèces  designaetàleurlangagecodé. Desobjetspourcommuniquer CampanaIe.chloenumtrnsxuerctneésavémétalsonore:c  (bronze).Vibrationsretentissantes,prolongéesparchocs  dunbattantmétalliqueplacéàlintérieuroudunmarteau  demétalàlextérieur.Dansleclochetonautransept. Clepsydrenrauirlavorepheuiuquaedtemrepho:àeogrl signalsonore.Danslégliseoulasacristie. Cymbalumamdnermtélailuq:sionlequlatémedecèiP.e frappepourconvoquerlesfrères. Tabulaligneais.uaenobcemraetisboav,teetne:lbat DanslaileEstduCloître,auvoisinagedelinfirmerie. e Trèsvite(auXIIsiècledéjà),cesmoyensdecommuni-cationparinstrumentssedoublentdunartdessignes  (ngismuroarsrgnaensvarasdbdsap)elrmass.inesDoim maismuetspeuventétonnammentlenrichir.En1180,  lévêqueGérarddeCambrairapporteavoirété,auréfectoire  demoinesbénédictins,témoinduneconversationanimée  (maismuette!)entreplusieursmoines,durantunrepas  communautaire.
TRAVAIL Frappervivementlesdeuxpoings luncontrelautre
DIEU Formeruntriangleaveclepouceetlesindexélevés, tenantlesautresdoigtsélevés.
PAIN Étendrehorizontalementlespouceset lesindexenformedetriangle.
*Définitionstiréesdela«dereMèina fairelessignesdanslOrdrede  Cîteauxetéopad,auM.P.Relrapourrdp lesbénédictinsdelaPierrre-qui-Vire,  daprèsunouvragepubliéchezSoligny  ImprimeriedelaGrande-Trappeen  1890». Cedictionnairedesignesaétéréédité  dansSAIN-LOUP,DELAPORTEet  RENARD, ,seniomsedsetesGesregardd sourds,9179,Sliëo
ÉGLISE Joindrelesmainsenhautetfairelesignedemaison
MAISON Joindrelesmainsparlextrémité
Unegestuelledecommunications:lartdessignes Lesilenceetlespritdesilencesont,poursaintBenoît,parmilesvaleurs  essentiellesdelaviemonastique:taédntropmcnaténnoilslieud,neec onnaccorderaquerarementauxdisciples,fussent-ilsparfaits,lapermis-siondeparlermêmedechosesbonnes,saintesetédifiantes[]Defait,sil  appartientaumaîtredeparleretdenseigner,ilconvientaudiscipledesetaire  etdécoutersdementnnessboielapmrtsursnitE).-6,recoen(3,6,BR œuvres:imaàereabouucpaplrreensap52).(BR,,4 Touslesmaîtresmonastiqueset,parmieux,lesCisterciensont  penséàlarigueurdusilencedanslemonastère.Commedautresmoines  avanteux,notammentdesClunisiens,lesCistercienscréentdesrecueils  d’trsemanorusigulretsepes:enuvtsalitiueslntdosengissedstra rassemblerparquelque300signestoutcequilleurparaîtnécessairede  vouloirexprimersanspourautantseservirdelavoixhumaine.Ony  trouvebiendesnotionset,souscouvertderespecterlaloidusilence,  lesirrépressiblesbavardspeuventparsignedonnerexutoireàleur  assiondedire.SaintBernardavaitdéàcondamnécetexcèsdedire  
ABBÉ Toucherlefrontaveclextrémitédesdeuxpremiersdoigts.
CONVERS Prendreàpoignéelabarbedumenton etabaisserlepoing.
HABITANTS&  
HÔTESDUMONASTÈRE
AutempsdesaintBenoît(VIsiècle)etplusieurssièclesreligieuxavecsesusetcoutumes.Lestexteslesdésignent  e après,leconceptmêmedevocationetsamiseenœuvresouslenomdeconversinoevtrsi,)treem(c-psélitiuraroup sontdifférentsdaujourdhui.Dansunmonastère,onpelerquilsontchoisieux-mêmes,enadultes,leurprojet  trouveplusieurscatégoriesdepersonnes:devie,paroppositionauxnutriti,eoman-slnsdasréégnti -desenfantsdenviron4àenviron15ansquisontoffertstèrepardautresqueux-mêmes.Lemotestalorsutilisé  àlabbayeparleursparents:soitavecdesbiens,soitcommequalificatif:iittromiunanhcethiaconmsrevnoci. sans.OnlesappelleoblatiàpartirdesXIX-IIiscèel,slteeerm=(lesofferts,lesnnod,sésel,siaMconversusset 26 ee oblats)ounutriti.Enris)nourlesnosaelmte,effeslretèmeyolpocérsloaneigésdIl.fitnatsbusemmnuqec(e prendtotalementenchargeetlesnourritmatériellement,français,noustraduisonsparfrère converscvesunnesa, spirituellementetintellectuellement.Autourde14-15religieux:unreligieuxnon-moine,vivantdansune  ans,ilssuivrontautomatiquementsansguèredexcep-communautéjuxtaposéeàcelledesmoines,nesuivantpas  tionslafilièremonastique:novicespuisprofès.ÀlalarègledesaintBenoîtmaissimplementdesusparticuliers.  différencedesBénédictins,lesCisterciensnaccepterontLeconversnestpastenuàlofficechoral(DieusOp)nenilta paslesenfantsaumonastère,pratiquequi,avecletemps,(quilignore).Sontemps,libérédeloffice,estconsacré  rencontraitdailleursréticencesetoppositionsmonasti-àdutravailmanuel.Entréadulteàlabbaye(cest-à-dire  ques.après14-15ans),leconversestbien,danstoutelaforce  -desadolescents(maisassimilésàdesadultes),au-des-duterme,unconversusreit.Csetnujeuneadulte,nunvco susde14-15ans,etdesadultesfaitsquiseprésententquifuitlemonde.Sansêtrelescréateursdecenouveau  aumonastèredeleurpropremouvement.IlssontvenustypedereligieuxapparusenItaliecentraleauXIsiècle  e deux-mêmesàlaconversion,passantdelavieséculière,lesCisterciens,àcausedeleursmultiplesexploitations  àlaviereligieuse,àunereligio(  c’est-à-dire à un Ordre grangiæondsationveescitléégsén,naroiti)llu.sr 34
OBAZINE(France,Limousin,Corrèze).TombeaudesaintÉtiennedObazine(v.1260).Legisantestaccompagné  darcaturesajouréesrecouvertesduntoitàdeuxpans.Surlundesdeuxversants,cinqgroupesdepersonnagessavan-centverslaViergeetlEnfant:(degaucheàdroite)Étienneetunabbéaveccrosse,desmoines,desfrèresconvers  (barbus),desmonialesdeCoyrouxetdessalariéslaïcs.Toutleshabitantsdumonastèresonticireprésentés.
Leseffectifsdunecommunauté
LaRègledeSaintBenoîtneditriendeseffectifs  indispensablesàunmonastère.SeulGrégoireleGrand  (vers593/594)signaledanssesDialogueseeBontîuq 27 construisitdouzemonastèreset,àlatêtedechacundeux,  établitunpèreauquelilconfiasesmoinesurpoaloV.àli fondationmême.Decechiffre,peut-êtresymbolique,un  statutcistercienancienvafaireunerègle:asnpoenitdo envoyerunnouvelabbédansunlieunouveausansaumoins  douzemoinesesqutide,mmisanoreiasseceprem.À 28 chroniquesdefondationajoutenttroisoucinqconvers. Leschiffresénormesavancéspardesguidesimaginatifs  (100,200,voire500moinesparmaison)nereposent  passurdesdonnéesfiables.Lechapitregénéralde  Cîteauxcraintcependantlestroppetitescommunau-tés.Unstatutde1184décidequuneabbayecomptant  moinsdedouzemoinesseratransforméeengrangia. 29 Exceptionfaitepourdegrandesetcélèbresmais  fortraresabbayescommeleClairvauxdutempsde  labbatiatdesaintBernard(1115-1153)oulabbayedes  e e DunesauxXII-XIIIsièclespourlaquellenousavonsdes  
listesnominativesdemoinesetdeconvers,leseffectifs  lespluscourantsduneabbayesesitueraientautourde  20à30moines.Ceseffectifsréduitsnétaientdailleurs  passpécifiquesàlOrdredeCîteaux.Ensontempsde  gloire,Cluny,chefdOrdre,navaitdailleurshébergé  que76moinesen994et64en1042. DomJacquesDuboisaraisondenoter:uveUne  simplisteconfondmultitude,ferveuretprospérité,desorte  queleschroniqueursetleshistoriensontperpétuellement  tendanceàgrossirleschiffres,sansjamaislaisserenten-dreque,silyaunminimumaudessousduquelilserait  dangereuxdedescendre,ilpeutyavoiraussiunmaximum  30 quilseraitpréférabledenepasdépasser,sepeinous  denepouvoirgouvernercettecohueetmêmedene  pouvoirlanourrir. Ainsi,lamultiplicationdesfondationsdeClairvaux  autempsdesaintBernard(1115-1153)indique-t-elle  àlafoisuneintenseviespirituelleetlapréoccupation  denepouvoirnourrirunecommunautéentropgrand  accroissement.
35
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.