Formations 2011

Publié par

Formations 2011

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 96
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
I N S T I T U T 1 Page n é g aW a t tFormations 2011 • Enjeux  • Territoires et urbanisme  •Bâtiment  •Approche économique  •Agriculture et bioénergies  •Photovoltaïque Enjeux ENJ1Connaître et mettre  enœuvre l’approche négaWattdates et lieu à préciser
Territoires Territoires
Bâtiment Bâtiment Bâtiment Bâtiment Bâtiment Bâtiment
Approche économique
Agriculture et bioénergies
TER2 Énergieet changements climatiques à l’échelle15-16 mars  territoriale- connaître, comprendre et planifier pour agir TER3 Versune mobilité durable3 février  -Enjeux et leviers d’actions pour les territoires
BAT1 Conceptiondes bâtiments à très faible  consommationd’énergie BAT2 Larénovation à très basse consommation  d’énergiedes bâtiments existants BAT3 Approchede la simulation dynamique  appliquéeau bâti basse consommation BAT4 Maîtrisede la demande d’électricité  –bâtiments résidentiels et tertiaires BAT5 Organiseret mettre en œuvre une opération  enbâti à basse consommation d’énergie BAT6 Pompesà chaleur performantes  pourle bâtiment
ECO1 Maîtriserl’analyse économique  desprojets de développement durable  –Méthodes, outils et études de cas
BIO1 Connaîtreet valoriser la biomasse  surson territoire
25, 26 et 27 janvier 8, 9 et 10 février en projet pour 2011
en projet pour 2011
30 mars
18 mars 12 et 13 mai 31 mars
er 30-31mars et 1avril
12 et 13 mai
Valence TGV (26)
Valence TGV (26)
Mulhouse (68) Lyon (69) Nantes, Clermont-Ferrand Rennes, Lille, Strasbourg
Valence TGV (26)
Valence TGV (26)
Valence TGV (26)
Valence TGV (26)
Valence TGV (26)
Valence TGV (26)
& Photovoltaïque PV1Intégrer le PV dans son projet de construction31 janvier et 1févrierValence TGV (26)  oude rénovation de bâtiment  –formation « maîtres d’ouvrage » Photovoltaïque PV2Intégrer le photovoltaïque dans son projet de24 et 25 maiValence TGV (26) territoire - Quels outils pour le secteur public ?Photovoltaïque PV4Développer les parcs photovoltaïques au sol24 marsValence TGV (26)  dansl’intérêt des territoires - critères,  conditionsde mise en œuvre, perspectives
Institut négaWatt, BP16181, 26958 Valence Cedex 9 Tél. :04 75 58 60 85contact@institut-negawatt.com • www.institut-negawatt.com• Télécopie : 04 88 00 88 99
IINNSSTTIITTUUTT
nnééggaaWWaatttt
E n j e u xConnaître et mettre en œuvre l’approche négaWatt 1 jour
Formations 2011
E N J 1 O b j e c t i f s Permettre aux acteurs socio-économiques sensibles aux idées négaWatts de connaître, comprendre et rendre opérationnels la démarche, le scénario et les principales mesures négaWatt pour les mettre en application dans leur sphère d’action et d’influence.
T E R 2 T e r r i t o i r e s O b j e c t i f s Énergie et Comprendre la changements problématique énergie-climatiques climat actuelle sur un territoire (organisation à l’échelle du système énergétique, principaux gisements de territoriale maîtrise de l’énergie et - connaître,d’énergies renouvelables…), connaître les enjeux liés comprendre et à cette problématique planifier pour agir(enjeux environnementaux, économiques et sociaux de 2 jours développement territorial…), identifier les marges 600$net de taxes, d’actions, comprendre déjeuners compris l’articulation entre
P r o g r a m m e L’approche et la démarche négaWatt. Une approche négaWatt du développement durable et les choix qui en découlent La demande et l’offre dans un scénario négaWatt, par usage. Ce que les autres scénarios énergétiques nous enseignent. La mise en œuvre : les propositions sectorielles.
Europe, État et territoire sur cette problématique, connaître les méthodes et outils opérationnels de gestion, de planification et d’accompagnement (schémas régionaux énergie-climat, diagnostic énergétique, Plan Climat-Energie Territorial, agenda 21, Bilan Carbone Territoire…).
P r o g r a m m e Introduction : Consommations d’énergie d’un territoire et leurs conséquences ; cadre
2 Page Pour s’inscrire et pour toute information complémentaire : formation@institut-negawatt.com etwww.institut-negawatt.com
Rendre opérationnelle l’approche négaWatt sur le terrain.
P u b l i c Décideurs du public et du privé, responsables de projets et de programmes énergétiques, environnementaux et de développement durable, membres d’ONG…
législatif sur l’énergie et les émissions. Les méthodes de diagnostic énergétique et de prospec-tive énergétique pour un territoire. La réalisation et la mise en œuvre d’un plan d’actions. Exercice d’application. Conclusion et évaluation de la session.
I n t e r ve n a n t s
BernardChabot,ingénieur Arts et Métiers et économiste, est consultant et formateur en énergies renouvelables ; il est également membre de la Compagnie des négaWatts.
ThierrySalomon, ingénieur Arts et Métiers, est responsable développement d’Izubaénergies, bureau d’études sur l’optimisation énergétique, et formateur en optimisation énergétique ; il est également président de l’association négaWatt.
P u b l i c Responsables développement durable, chargés de projets, de missions ou de programmes sur ce thème, du secteur public ou privé. Responsables territoriaux.
I n t e r ve n a n t AnneRialhe, gérante d’AERE, docteur des Mines de Paris et ingénieur, travaillant sur les scénarios énergétiques et la transition énergétique.
T E R 3 T e r r i t o i r e s actions concrètes, sur O b j e c t i f sP u b l i cI n t e r ve n a n t Vers une des échelles de différents Les transports sont malDécideurs, prescripteurs etAnneRialhe, gérante mobilité durable territoires. connus, ils sont souventrelais au niveau territorial :d’AERE, docteur des Mines - Enjeux ressentis comme un secteurresponsables développementde Paris et ingénieur, pour lequel les collectivités P r o g r a m m etravaillant sur les scénariosdurable, transports, et leviersurbanisme ; chargés deénergétiques et la transition ont peu de marges de Introduction : les enjeux des d’actions pour manœuvre. Or des exemplesprojets, de missions ou deénergétique. transports. d’actions existent, tantprogrammes sur ce thème, les territoiresdu secteur public ou privé.sur le transport que sur Les enjeux pour un territoire du transport de personnes. l’urbanisme, qui montrent que des collectivités peuventLes compétences des agir pour limiter les impactscollectivités. 1 jour négatifs de la mobilité sans Des exemples d’actions, par 360$net de taxes,la limiter. Cette journée type de trajet. déjeuners comprisfournit des éléments de Conclusion : vers un guide compréhension des enjeux d’actions. du transport et des outils Évaluation de la session pour mettre en œuvre des
Institut négaWatt, BP 16181, 26958 Valence Cedex 9Tél. : 04 75 58 60 85• Télécopie: 04 88 00 88 99contact@institut-negawatt.com • www.institut-negawatt.com
I N S T I T U T
n é g aW a t t
B â t i m e n t Conception des bâtiments à très faible consommation d’énergie
3 jours 420$(Mulhouse) 480$(Lyon) net de taxes, déjeuners compris
B â t i m e n t La rénovation à très basse consommation d’énergie des bâtiments existants
1 jour
B â t i m e n t Approche de la simulation dynamique appliquée au bâti basse consommation
1 jour 360$net de taxes, déjeuners compris
B â t i m e n t Maîtrise de la demande d’électricité – bâtiments résidentiels et tertiaires
1 jour 400$net de taxes, déjeuner compris
Formations 2011
B AT 1 O b j e c t i f s Connaître les principaux enjeux, les priorités, les méthodes et les modes constructifs pour concevoir et mettre en œuvre un bâtiment à basse consommation d’énergie. Connaître les techniques nouvelles et les coûts d’une telle réalisation.
P r o g r a m m e Les grands enjeux de l’énergie L’enveloppe du bâtiment et les équipements de thermique et de ventilation - les principes de l’architecture à faibles besoins énergétiques (BBC ou énergie positive) - l’efficacité énergétique des systèmes thermiques
information complPage3 Pour s’inscrire et pour toute émentaire : formation@institut-negawatt.com etwww.institut-negawatt.com
- cas particulier de l’eau chaude sanitaire La maîtrise de la demande d’électricité - Maîtrise de la demande d’électricité dans le secteur résidentiel – parties privatives - Les solutions performantes en maîtrise de la demande d’électricité dans le secteur tertiaire - Exemple de bâtiments basse consommation.
Mulhouse: en partenariat avec l’Ordre des Architectes d’Alsace, l’IREAU, la région Alsace, l’Ademe Alsace, Mulhouse Alsace Agglomération, le Conseil général du Haut-Rhin et l’ALME de l’agglomération de Mulhouse.
Lyon: en partenariat avec la région Rhône-Alpes, le Grand Lyon, l’ALE de l’agglomération lyonnaise, l’Ademe, Ville & Aménagement Durable, Rhône-Alpes Énergie Environnement, Cluster Rhône-Alpes Éco-Énergies, Ordre des Architectes.
B AT 2 O b j e c t i f s
Comprendre les enjeux et les priorités de la rénovation à très basse consommation d’énergie, maîtriser les points clés de la conception et de la mise en œuvre d’une telle rénovation. Connaître les techniques nouvelles et les coûts d’une telle rénovation.
P r o g r a m m e Les enjeux de la rénovation énergétique Quelles dispositions techniques faut-il mettre en œuvre ? Les technologies disponibles Coûts et stratégie de financement La stratégie des différents acteurs pour faire décoller le programme de rénovation Exemples de réalisations
P u b l i c Architectes, maîtres d’ouvrage, AMO, gestionnaires de projets, bureaux d’études, plus généralement les professionnels du bâtiment.
P u b l i c Architectes, bureaux d’étu-des, maîtres d’ouvrage et assistants, et plus généra-lement professionnels du bâtiment.
I n t e r ve n a n t OlivierSidlerest ingénieur en énergétique, diplômé de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne. Il dirige le bureau d’études Enertech,spécialisé dans la maîtrise de l’énergie et l’utilisation des énergies renouvelables.
I n t e r ve n a n t s OlivierSidlerest ingénieur en énergétique, diplômé de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne. Il dirige le bureau d’études Enertech,spécialisé dans la maîtrise de l’énergie et l’utilisation des énergies renouvelables.
B AT 3 O b j e c t i f sP r o g r a m m eP u b l i cI n t e r ve n a n t Comprendre les principesLa définition des objectifs deToute personne ayant àPascalLenormand, et le fonctionnement deperformance énergétique, etapprocher, de près ou de loin,ingénieur Supaéro 1999, la simulation dynamique.comment les atteindre.la simulation dynamique :est le créateur du bureau Comprendre l’intérêt et lesmaîtres d’ouvrage et AMO,d’études Incub’, spécialisé Les outils d’évaluation de la limites de son applicationgestionnaires de projets,dans l’accompagnement performance énergétique. pour modéliser le bâtiarchitectes, programmistes,de projets liés à la basse La simulation thermique basse consommation. Êtrebureaux d’études enénergie. dynamique. capable de comprendre leinitiation. Exercice pratique avec travail de spécialistes lors Pleïades-Comfie (ou de diagnostics énergie ou de comment passer d’une phases de conception. « épave » énergétique à un bâtiment basse consommation). B AT 4 Le secteur tertiaire : O b j e c t i f sP r o g r a m m eP u b l i c État des lieux et Connaître les enjeux de laEnjeux des réductions deBureaux d’études, ingénieurs améliorations, maîtrise de l’électricité dansconsommations d’électricitéet techniciens, chargés de La méthode d’investigation : les bâtiments résidentielsLe secteur résidentiel : lesprojets, économes de flux… l’exemple des services et tertiaires, savoir mettreparties privatives : généraux des immeubles en œuvre concrètement lesÉtat des lieux, d’habitation, solutions performantes dansComment réduire lesI n t e r ve n a n t Améliorer l’éclairage, l’ancien et dans le neuf.consommations d’électricité Les ascenseurs,MurielDupretest ingénieur Déterminer les principauxspécifique, La ventilation mécanique,de l’Insade Lyon, spécialiste gisements de réductionÉtat actuel des Les pompes,des campagnes de mesure et de consommations, lesconnaissances, Bureautique, serveurs etde la maîtrise de la demande méthodes et les techniquesConstruction neuve : réseaux ondulés,d’électricité àEnertech,pour atteindre les niveaux lesdispositions constructives La téléphonie,bureau d’études spécialisé plus performants.pour économiser l’électricité Étude de cas : l’hôtel dudans la maîtrise de l’énergie Les actions prioritaires chez département à Strasbourg.et l’utilisation des énergies soi. renouvelables.
IINNSSTTIITTUUTT
nnééggaaWWaatttt
B â t i m e n t Organiser et mettre en œuvre une opération en bâti à basse consommation d’énergie
2 jours 600$net de taxes, déjeuner compris
B â t i m e n t Pompes à chaleur performantes pour le bâtiment
1 jour 360$net de taxes, déjeuner compris
Formations 2011
B AT 5 O b j e c t i f s Connaître les niveaux de performance à atteindre et comprendre les points clés de l’organisation d’une opération en bâti basse consommation, de la définition des usages à la réception finale. Identifier les moments critiques du projet, pendant lesquels se jouent la qualité et la performance finale de la construction. En outre, savoir prendre en compte la qualité environnementale du bâti (QEB) car le lien fort entre les 2 notions va conduire à des architectures très différentes e de celles du 20siècle
B AT 6 O b j e c t i f s
Connaître les techniques, les usages et les performances des pompes à chaleur pour décider des critères de compatibilité avec les exigences de développement durable.
E C O 1 A p p r o c h eé c o n o m i q u eO b j e c t i f s Maîtriser Savoir mener l’analyse l’analyse économique d’un projet économique grâce à un outil performant. Être capable de prendre des projets de en compte et de valoriser développement les spécificités du développement durable durableet les évolutions des prix de l’énergie et du carbone - Méthodes, dans l’économie des projets. outils, étudesSavoir bâtir un argumentaire économique pertinent pour de cas convaincre les partenaires et financeurs de la qualité des choix effectués. 3 jours 1 170$net de taxes, déjeuners compris
P r o g r a m m e Introduction Approche urbaine et règlements. Exigences à préciser dans le programme. Compétences. Moyens de vérifications ultérieurs. La conception Critique de la notion d’enveloppe : son évolution. Les nouveaux paradigmes des bâtiments BBC. Les nouvelles approches du confort. Les nouvelles conceptions. Labels divers. Carnet de bord. Le chantier Les points de vigilance. Les points de vérification.
P r o g r a m m e Principe de fonctionnement d’un groupe frigorifique et mise en évidence des paramètres Inventaire des procédés Puissances et performances des PACs Critères de développement durable Potentiel de développement
P r o g r a m m e Introduction. Analyse de rentabilité économique des projets : contexte. La démarche d’actualisation. La rentabilité économique d’un projet et le paramètre TEC Modèle et échelle de rentabilité. La prise en compte des incitations au développement durable. Études de cas en énergétique Rentabilité différentielle
4 Page Pour s’inscrire et pour toute information complémentaire : formation@institut-negawatt.com etwww.institut-negawatt.com
L’implication des entreprises : un facteur oublié. L’évaluation Une mission qui devrait être obligatoire. Vérification du carnet de bord Pérennité des résultats. Conclusion et évaluation de la session.
P u b l i c Maîtres d’ouvrage, AMO, responsables de projet bâtiment du secteur public ou privé, architectes et maîtres d’œuvre, constructeurs, et plus généralement professionnels du bâtiment.
I n t e r ve n a n t DanielFauréest ingénieur, assistant à maîtrise d’ouvrage, enseignant en construction durable à l’école d’architecture de Marseille-Luminy. Il a exercé des responsabilités au sein d’EnviroBAT-Méditerranée et de Bâtiment Durable Méditerranéen.
P u b l i cI n t e r ve n a n t Tout professionnel souhaitantEmmanuelRauzier, comprendre les enjeux liésprofesseur agrégé de génie à l’usage des pompes àclimatique, spécialisé en chaleur : maîtres d’ouvragegénie frigorifique. Créateur et AMO du public et du privé,et directeur de formation de bureaux d’études, industriels,la licence professionnelle fournisseurs et installateurs.« Bâtiments à haute performance énergétique «.
– études de cas sur tableur TECDIF (en particulier cas de « bâtiments durables »).
P u b l i c Responsables de projets énergie, bâtiments, développement durable. Bureaux d’études, assistance à maîtres d’ouvrages. Maîtres d’ouvrages publics et privés. Investisseurs et financeurs. Institutionnels (ministères, agences, collectivités territoriales), associations
promouvant le développement durable, relais (formateurs) I n t e r ve n a n t BernardChabot, ingénieur Arts et Métiers et économiste, est consultant et formateur en énergies renouvelables et développement durable en France et à l’international.
Institut négaWatt, BP 16181, 26958 Valence Cedex 9Tél. : 04 75 58 60 85• Télécopie: 04 88 00 88 99contact@institut-negawatt.com • www.institut-negawatt.com
I N S T I T U T
n é g aW a t t
Formations 2011
5 Page Pour s’inscrire et pour toute information complémentaire : formation@institut-negawatt.com etwww.institut-negawatt.com
B I O 1 A g r i c u l t u r ee tb i o é n e r g i e s O b j e c t i f sP r o g r a m m eP u b l i cI n t e r ve n a n t Connaître Connaître les bases desHistorique de la valorisationChristianPersonnes en chargeCouturier,et valoriser principales filières deénergétique de la biomasse ;d’élaborer des plansingénieur énergéticien, est la biomasse production d’énergie issuesfondamentauxd’actions et des stratégiesdirecteur du pôle Énergie de la biomasse d’originedans le domaine desDéchets Biomasse de Les principales filières : bois sur son territoire agricole, municipale,bioénergies pour desSolagro. énergie, biocombustibles, industrielle pour la productioncollectivités locales, biogaz, biocarburants. de chaleur, d’électricité ouentreprises, associations, Statistiques, potentiels, de carburants ; comprendredans le cadre de schémas usages, technologies les fondamentaux et les clésterritoriaux, d’organisation Concurrence d’usage et d’analyse ; disposer d’outilsde filières professionnelles, hiérarchie des filières de compréhension des enjeuxde concertation publique. 2 jours Approche territoriale : (hiérarchisation des usages exemples à différentes échelles 600$net de taxes,de la biomasse et des sols, (Région, Département, Pays, déjeuners compris concurrence d’usage). Communauté de Communes) P V 1 P h o t o v o l t a ï q u e Le contrat d’achat et O b j e c t i f sP r o g r a m m eI n t e r ve n a n t Intégrer le PVl’exploitation de l’installation. Permettre au maîtreEnjeux et place duBrunoGaiddonest dans son projetd’ouvrage d’évaluer lartementphotovoltaïque dans le responsable du dépa pertinence d’une installationpaysage énergétiquephotovoltaïque d’Hespul. de constructionP u b l i c photovoltaïque sur ses Opportunités et contraintesHespulest une ou de rénovationbâtiments, organiser leMaîtres d’ouvrage publics du projet photovoltaïquestructure spécialisée montage de l’opération etou privés, responsables de de bâtiment pour le maître d’ouvragedans la thématique du la mettre en œuvre jusqu’auprojet de construction ou de - exemples.photovoltaïque depuis - formationplus de 15 ans. Elle est raccordement au réseaurénovation. Fonctionnement d’un électrique. aujourd’hui reconnue par maîtres d’ouvrage système photovoltaïque l’Ademecomme centre Les phases de montage d’une 2 joursressource pour la filière en opération (montage financier, France. administratif et juridique, 720$net de taxes, planification de projet). déjeuners compris P V 2 P h o t o v o l t a ï q u e collectivités territoriales pour O b j e c t i f sP u b l i cI n t e r ve n a n t Intégrer le le développement de la filière Connaître les utilisationsÉlus et techniciens desAngelaSaadéest chargée photovoltaïque sur leurs territoires ? du photovoltaïque, pouvoircollectivités territoriales,de missions photovoltaïque Fonctionnement des dans son projetsystèmes photovoltaïque. juger de la pertinencedes EPL, des chambreschezHespul. d’un projet, savoir gérer leconsulaires et des Hespulest une Les phases de montage d’une de territoireassociations agrdéveloppement de projets éées, structure spécialisée opération (montage financier, - Quels outilsadministratif et juridique,dans la thématique du photovoltaïques sur sonagents de l’État des territoire. administrationscentrales, photovoltaïque depuis planification de projet). pour le secteurdes services déconcentrés plus de 15 ans. Elle est Le contrat d’achat et et des établissements public ?l’exploitation de l’installation aujourd’hui reconnue par P r o g r a m m el’Ademecomme centre publics. Bureaux d’études et Exemples de projets et de développeurs. ressource pour la filière en politiques mises en place 2 joursEnjeux et place du France. localement. photovoltaïque dans le 720$net de taxes, paysage énergétique déjeuners comprisQuels rôles peuvent jouer les P V 4 P h o t o v o l t a ï q u e O b j e c t i f sP r o g r a m m eP u b l i cI n t e r ve n a n t s Développer Comprendre lesEnjeux et place duPersonne du secteur publicAngelaSaadéest chargée les parcs principes permettantphotovoltaïque dans leet privé souhaitant maîtriserde missions photovoltaïque photovoltaïques aupaysage énergétique. un développement desles enjeux de cette technique :chezHespul. parcs photovoltaïques auagents de l’État des Fonctionnement des sol dans l’intérêt sol dans le respect desadministrations centrales, des systèmes photovoltaïque. territoires et des critères duservices déconcentrés et des des territoires -Présentation des parcs PV développement durable.établissements publics, élus au sol. critères, conditionset techniciens des collectivités Les outils de développementterritoriales, des EPL, des de mise en œuvre, de centrales photovoltaïqueschambres consulaires et des perspectivesau sol sur un territoire.associations agréées, bureaux d’études et développeurs. Les phases de 1 jour développement d’un projet. 360$net de taxes, déjeuners compris
I N S T I T U T
n é g aW a t t
Formations 2011
Plus d’informations sur :www.institut-negawatt.com
L’ I n s t i t u tn é g a Wa t t: un n o u v e la c t e u rd a n sl ep a y s a g e é n e r g é t i q u e
L’Institut négaWatt est unorganisme de formation, d’études et de recherchesfocalisé sur les problématiques de l’énergie et du développement durable. Il a pour vocation de préparer et d’accompagner la transition énergétique de notre société, indispensable et désormais inéluctable, en prenant comme référence les travaux de l’association négaWatt (www.negawatt.org), largement reconnus par les acteurs de l’énergie.
Avec une volonté de mutualisation des connaissances, l’Institut négaWatt se donne ainsi pour objectif de : • renforcer les compétences et la capacité d’expertise des acteurs de l’énergie, • développer les propositions d’évolution des politiques énergétiques et climatiques, • accompagner la mise en œuvre de ces propositions, sur la base des orientations et des travaux du scénario négaWatt (www.negawatt. org).
L’Institut base ses réflexions et ses actions sur la démarche négaWatt : sobriété, efficacité énergétique, énergies renouvelables. L’Institut a par ailleurs la volonté de perpétuer les spécificités de l’association négaWatt : indépendance, approche systémique du domaine de l’énergie, connaissance et prise en compte des enjeux globaux comme des réalités du « terrain », vision prospective, éthique et travail coopératif.
U n ea p p r o c h ei n n o va n t ee n f o r m a t i o np r o f e s s i o n n e l l e
Les formations sont organisées selon deux types de format : en « petit format » pour des groupes restreints et en « grand format » pour des groupes en plus grand nombre. En effet, compte-tenu de l’urgence à former les professionnels dans le bâtiment à très faible consommation d’énergie, l’Institut négaWatt a choisi de proposer des formations « grand format » (plus de 100 personnes), animées par Olivier Sidler. Tout en laissant place aux échanges, ces sessions permettent de proposer des formations opérationnelles, de grande qualité, à des coûts très accessibles.
D e sf o r m a t i o n ss u rm e s u r e
L’Institut est également en capacité d’organiser des formations sur mesure dans les domaines clés de l’énergie : enjeux, actions territoriales, mise en œuvre de la maîtrise de l’énergie et développement des énergies renouvelables. Ces formations s’adressent aux élus, agents des collectivités ou de l’État, industriels, professionnels du bâtiment… et sont conçues à la demande pour répondre à des attentes spécifiques.
6 Page
L e sf o r m a t i o n sd el ’ I n s t i t u t n é g a Wa t t
Le pôle « formations » de l’Institut négaWatt vise à diffuser « la bonne intelligence et les bonnes pratiques » dans l’ensemble des domaines de l’énergie représentant aujourd’hui un enjeu significatif. Les domaines prioritairement traités sont lamaîtrise de l’énergie(bâtiments à très faible consommation, électricité…) et les énergies renouvelables comme outils de développement territorial. Ces formations sont dispensées auprès : • des décideurs (locaux, nationaux, européens) • des prescripteurs (architectes, bureaux d’études) • des « opérationnels » en charge de la mise en œuvre de projets (chargés de projet, promoteurs, artisans, techniciens…) • des relais (intellectuels, chercheurs, média, associations) • des étudiants
Les formations de l’Institut négaWatt sont conçues pour les professionnels du secteur public comme du privé. L’ambition du programme de formations est de traiter aussi bien de sujets globaux (contexte et enjeux, approche territoriale, urbanisme, politique énergétique…) que de sujets techniques précis et concrets nécessaires à la mise en œuvre d’une politique énergétique « négaWatt ».
C o m m e n ts ’ i n s c r i r eà un ef o r m a t i o n?
• En complétant le formulaire d’inscription en ligne, sur le site : www.institut-negawatt.com. • En retour, un message de confirmation est envoyé par mail, avec l’identifiant et le mot de passe permettant d’accéder à l’espace-participant. Cet espace personnel rassemble tous les documents utiles pour la formation (convention, programme détaillé, facture, attestation, support de formation…). • en tant qu’organisme de formation, l’Institut négaWatt est à votre disposition pour vous informer sur les dispositifs de prises en charge.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.