Aux origines secrètes de la théorie financière et de l'économétrie :

De
Publié par

Aux origines secrètes de la théorie financière et de l'économétrie :

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 112
Nombre de pages : 28
Voir plus Voir moins
Franck Jovanovic et Philippe Le Gall 2002 « Genèse et nature de laThéorie de la sp é:clueslation contributions de Louis Bachelier et de Jules Regnault à la théorie financière et à léconométrie », in Louis Bachelier, aux origines de la fin,aéndciteé pmaraJt.-hMé.mCaotuirtqauulet et Y. Kabanov, Besançon : Presses Universitaires Franc-Comtoises, pp. 165-202.
Genèse et Nature deT lhaé orie de la Spécula t:ion Les contributions de Louis Bachelier et de Jules Regnault à la Théorie Financière et à l’Econométrie
Franck JOVANOVICet Philippe LEGALL_________________________________________________________________________________________________________________
De nombreuses recherches, menées ces dernières années, ont permis de reconnaître et de consacrer, légitimement, la place de Louis Bachelier dans lhistoire de la théorie financière. Ces travaux ont emprunté quatre directions complémentaires. Premièrement, un approfondissementbiograph iaq upeermis de compléter la connaissance extrêmement fragmentaire que lon avait de cet auteur (Courtaultet a,l iidans cet ouvrage). Deuxièmement, une analyse fine de lastructure de so na  émo denètlreeprise, par exemple par Carraro (1999). Troisièmement, et suivant en cela des travaux déjà anciens menés par Benoît Mandelbrot, plusieurs études ont permis de comprendrel’importance rét rodes pseesc ttirvaveaux et de les relire en particulier à la lumière des théories de lefficience informationnelle (Walter 1996). Ces trois voies de recherche ont toutefois en commun le fait de considérer Bachelier comme un précurseur idéal. Une quatrième direction simposait donc, destinée à analyser lesconditions d’é mdee rlag cneehToéedl ir eécula Spnatio (1900) : il sagit dentreprendre un approfondissement historique, mené dans une perspective contextuelle. Cette démarche permet de comprendre de quelle manière certaines origines de la thèse de Bachelier devaient être trouvées dans le contexte scientifique de lépoque (Taqqu, dans cet ouvrage) comme dans les travaux dautres théoriciens et praticiens, en particulier Henri Lefèvre et Jules Regnault (Jovanovic 2000, 2002).
                                                 : GRESE-Université Paris 1 ( Franck Jovanovicjova@univ-paris1.fr) GEAPE-Université :. Philippe Le Gall dAngers et GRESE-Université Paris 1phlegall@univ-paris1.fr).
ihtscn esiasnoanon ue lue qoriqretsisnocfitcejb clar feofétà a u end uole aadsnective. bleperspsèhted eed a al , er cetac BliheCestte t ceirmèuqtaertc eide ici. Plus précsiméne,tn toero n ioe quusnoou stiahoires snrviu et iqueobseles  eelnertéhrom toà t uindgesaviensnoitavroc iuq ,ue peu dattentietunj suuqiicq ioatefn ctfee ué: no al fnoctnorafecedxuen raximns edrio vounouser tnon iuq esèthe ttcee  destt euv enip iotnd rt, dunDune paileh ,reed ecaB anlysalrnteà e oc spmetD .unitn preutau dt,arni t nopeup edv extelus  il rne,caB ileh ,resnoctais àntén galérsirelsuga eed sprobabilités en tiipcrnsi let, sèht ettec ed noojetn prns ue da ledénar ségp ulrstetiecunr ine caB ilehe noertnhistoireer et lonémrteid leéoc ptééeosan tontsiamarv semiaé tne question na j srtvaua x ?eCttur seruyintaer c li-t-a ppas uprs.Brieulieracheius iul naétno tuetuq srtuaaserr ie detBae elchna tnertsee ixtsdologiquet métho seuqiroéht snoiatlifis lee drenmorptec il rtébaieuxde mira sagtnp uee  tam locnnues, des reche ud  e91cèisé elietarenttilamevereevi tn srfantnis dança fine lat secnaseuqiroéhin fens es dceanrerécemmSi, encoc noansine,tl se cnee itqut l icruo .1eucuas ensimait emblur stunad a rteopescutiar pilvara tetavon tnemerèilr des opérationsp uo rerrpséneet pés Barheacerlihpareuqitu ssilint àiaiefin  la ioeréltafécib née  dledè ahercmaemret à om el teoi nrgpaérestntan. Larepdiffusioal z egr enuessacliède  1du s9e itéiasn s aèieroursns batioopér sed elbatpmoc ttaulés rdue quhiretr nu trec niambnodreéméltsencreh sérectnsep ermettent dappou stnemé sésilitchBar padar ieelteetà c reori tnon2.gatix él Deuésprtaenle :res ihpaseuqnoitrg sèse nousns sa thestni ici tnréseene èravsl .Ie3g sel euq teffe e deodèlle m et otrilaaéhc em raenAgs deChe  dtsoC al ra eingapmses  de res.membp uonaegcanu rhcspdiibon alepau atE gétimela tnee affiche les pralsiB orngra dnu sruoc sed tnasoopprt  enttaenésenemesgi rnel uepouriersiculpartel ,p ruE .)nifne vr7418 (ntfèLeojbted  taftil ion avairésentatposo érpuo reép emièlaprois re frneH raprvèfeL i87 1ene anov(J0 voci2 00)2 .nUe xemplaire de loarvud eg snauqel celacetaitu freien  ancais,rançraiterp téiaesrcn roBau  derlicue ,dlihcshtoR edt et bannseignanérestniauqei,rp e odaiavsat thménammp édté toc éion.ffuse ditainc reuentnd elemga éitiaicéfénebgarvuo teC .5tlues Regnage : Juld  ehcnad aegtnmp eyélopa3 unr ne s681 erèiiof etonuo ss uosnà          1 N                                    uqovuaregd  e  ançais en tant  sedutcaeriarf sl  Iaiétcot u nnel snad selcitract Aes dalrnou Jér étic a avvèerurs usiee plet dtnemiF sP seecalue qef Lncnarsietrciel s eedxua ournal ddans leJ aesèrsiopprté éruop ésomerp al rése rep lesnteraiitv raobruno sod me èl mdecharla eotaé eriruopuairesFrançais4.Q autnà l iu ,elin fcianhé tieord noenurtsnitcu 2001, 2c (2000,oJavonivrèdeno t smeXèXIu  deuliim ud ritrap à ee coes dativtentru ssuei elpèilchcaBeilen rlitui  ngnReltaui  npeneadtn ,opruf ise ce terme ; c eL te c02( llaGt  e2)00vinovaJo 3oNtp.eq euotsn ren01b) comdentnoa gnalrtdacuita thèse ise de l rei ni(aBedlehc6419es) otCor ne aéreul req ilngouvrà lnce féreC selrahC ed egaa  lnsdai llteasest pas mentionn éadsnalt èhesd Bae elchr.ieIl2 ixe  etsF necnare rét unnce féreét ejauoelt ap reuctduraqut  er,uo tec en egarv)avec Ode Manuelanlu tclinoR ge eui aste ag qetl iuur auojuhdr7 à  182mbreepte)d .N(roar iaCbmn sot enemintaers 4 el én erèrfsi9 mè,e1  3ur eNeuve-des-martyr81 eà 26681 i ,6a l siré àdéar Palp us redg ga e de ardeouvrson serda( snruof es Rar piet ulnaeg781(5.)8ahC nolr-473et) reèv18 (37,)L fehcte( 81ais : Poes françD .)droN( truocnheet B à3318r ieéfrv e 2énl se tult egnaes R Jul sns uongesact anoreec smretad eure, nous emploicalitirel  aeltcuxder pairuact auo sesir seétic galent é repment 4lEeu.lesorel s26(  e81tnd esemndisarro9èmeles d ; )58/2M1D( 3618e  d ;7)/7M2D1( 1D2M1/d  e8156D1M2/92)e 1864 (86 1
2
Genèse et Nature de la Théorie de la Spéculation
6) 00de; galeaité la mentreineCd exçrree a dyéloe  dntgeisseforppmed no archives de la hcnaeg .oVril seis ls teecélratollived eraP : si
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.