Lecture(s) de Marx

De
Publié par

Lecture(s) de Marx

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 89
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
École Normale Supérieure Paris Séminaire Année 2009-2010
Lecture(s) de Marx
Lieu : Ecole Normale Supérieure - 45 rue dUlm, 75005 Paris Contact : Guillaume Fondu /fondu@clipper.ens.fr
Lidée de ce séminaire part dun constat simple tiré du déroulement du mouvement universitaire de lannée dernière, celui de linexistence pour les étudiants de structure de réappropriation collective du discours philosophique, entre la parole magistrale et la méditation solitaire qui ne peuvent seules constituer lhorizon dun véritable engagement philosophique. Dans cette perspective, il nous semblait sensé de constituer un groupe de lecture doté dun programme précis, afin de permettre un travail délucidation théorique commune et dapprendre à travailler ensemble. Pour ce faire, le choix de Marx comme figure philosophique nous est apparu décisif, du fait de la nouvelle pratique discursive quil met en œuvre, science du collectif par le collectif et pratique théorique indissociable de sa genèse et de ses effets aussi bien micro- que macrosociaux. Nous désirons donc mettre en œuvre une telle entreprise, qui sattachera avant tout à létude de textes canoniques ressaisis dans leur  actualité » dont on sait quelle ne correspond pas à un quelconque intervalle spatio-temporel mais constitue la marque intempestive de tout projet révolutionnaire, en tant quil se branche sur le concret non pour le décrire  purement et simplement » (idéologie) mais pour lappeler sous sa forme politique seule véritable. Le discours marxiste na pas fini, non décrire lhistoire, mais de sy inscrire, et toute approche de Marx ne peut enfin faire léconomie des lectures et réécritures successives dun texte qui se voulait à ré-actualiser constamment, au gré des fluctuations de lépoque et de ses potentialités révolutionnaires immanentes.Lectures de Marxen de multiples sens donc, unies dans la cohérence dun projet collectif de redécouverte du social en théorie comme en pratique, avec Marx mais peut-être parfois également contre lui. Le séminaire, hebdomadaire, sera dédoublé puisque les semaines seront tour à tour consacrées aux textes de jeunesse et à létude duCapital, ce afin de permettre à chacun de sinvestir comme il lentend. Lannée débutera par une séance de présentation et de discussion des modalités concrètes du séminaire et les premières séances seront assurées par les responsables et consacrées, pour les textes de jeunesse à une lecture de laCritique de la Philosophie politique de Hegel, et à une entrée immédiate dansLe Capitalen ce qui concerne le second versant du séminaire. On ne peut quespérer que le reste suive.
Les dates et la salle de déroulement des séances seront communiquées à la rentrée universitaire.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.