Fiche de renseignement

De
Publié par

Fiche de renseignement

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 102
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Projets collectifs
Les changements récents dans les relations internationales :
les relations entre les pays émergents et l’Afrique Sub-saharienne
Organisme commanditaire :
CIRAD
Personnes responsables :
Jean-Jacques GABAS, économiste, chercheur CIRAD/ARENA. jean-jacques.gabas@cirad.fr
Frédéric Goulet, sociologue, CIRAD/Innovation. Frederic.goulet@cirad.fr
Contexte de la mission :
Le CIRAD mène une réflexion sur le rôle des pays émergents (Brésil, Argentine, Inde, Corée
du Sud, Malaisie
et Chine) en Afrique au sud du Sahara et notamment dans le secteur
agricole.
Ces nouveaux acteurs étatiques et privés bouleversent aussi bien le champ de la coopération
internationale que les processus d’élaboration des politiques publiques nationales. Ces
coopérations dites Sud-Sud changent les règles « traditionnelles » de la coopération
internationale entre les anciennes puissances coloniales et les Etats africains mais aussi entre
les bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux.
Objectif global de la mission :
Ce projet collectif proposé par le CIRAD a comme objectif d’analyser les différentes relations
entre les pays émergents (Chine, Brésil, Argentine, Inde, Corée du Sud, Malaisie) et l’Afrique
sub-saharienne sur les plans des relations commerciales, des investissements directs étrangers
(IDE)
et de l’aide,
avec une analyse plus détaillée sur les relations agricoles et alimentaires.
Ces relations bouleversent l’ensemble des relations internationales aussi bien quant au régime
international de l’aide au développement que sur les relations commerciales. Mais du fait
d’une certaine nouveauté du phénomène les données statistiques sont relativement peu
nombreuses et méritent d’être collectées sur une base la plus objective possible.
Objectif(s) spécifique(s) du travail demandé :
Le travail demandé a comme objectifs :
I) Identification et première mesure des flux
D’identifier les différentes sources de collectes de données statistiques afin qu’un suivi
sur une base pérenne soit possible,
De
collecter les
informations statistiques par pays et sur la dernière décennie en
privilégiant les sources internationales (CNUCED, Banque mondiale, CAD/OCDE,
FAO), tout en prenant en compte les sources nationales le cas échéant,
D’analyser de façon simple les données statistiques recueillies.
II) Identification et première analyse des politiques de coopération Sud-Sud
D’analyser les politiques de coopération telles que présentées par les grands bailleurs
émergents en Afrique au sud du Sahara.
Résultat et produit attendus :
Les étudiants fourniront deux rapports :
Un rapport présentant les données relatives à l’aide, aux IDE et aux relations
commerciales entre l’Afrique au sud du Sahara et les émergents (environ une trentaine
de pages),
Un rapport présentant les grandes orientations des politiques de coopération des pays
émergents en l’Afrique au sud du Sahara. Ce rapport sera davantage géopolitique.
Délais envisagés :
Début décembre 2010-mai 2011.
Présentation des résultats au CIRAD en mai 2011 devant plusieurs chercheurs impliqués.
Méthodologie :
Réunions deux à trois fois par mois à Nogent sur marne.
Contacts réguliers par mail.
Logistique :
Des réunions pourront se tenir dans les locaux du campus du Jardin Tropical à Nogent-sur-
marne.
Un appui sur la collecte de données ainsi que les analyses possibles seront aussi fourni aux
étudiants.
Le logiciel de traitement de données sera excel ou tout autre tableur de ce type.
Rencontres prévues à l’OCDE/Centre de développement, au CAD/OCDE,
Réunions de travail prévues avec plusieurs collègues du CIRAD (Montpellier et Paris).
Réunions prévues à l’AFD, Paris ainsi qu’au MAE.
Contacts prévus avec Sergio Leite, Université de Sao-Paulo, Brésil, avec Philippe Regnier,
Université d’Ottawa.
Envisager des entretiens avec Ambassades à Paris (Brésil, Chine, Inde notamment).
Equipe pressentie :
Sur un groupe de quatre étudiants issus du Master Affaires Internationales, il est indispensable
de maîtriser
l’anglais, le français et pour ceux ou celles qui travailleront sur les relations
Amérique latine-Afrique de maîtriser l’espagnol et/ou le portugais.
Pour vous inscrire sur ce projet, envoyez un mail accompagné de votre CV actualisé et d’une courte
lettre de motivation à Emmanuelle Gutfreund, secrétaire pédagogique des projets collectifs,
emmanuelle.gutfreund@sciences-po.fr
,
en
adressant
une
copie
à
Agathe
Gondinet,
agathe.gondinet@sciences-po.fr
, Responsable pédagogique des projets collectifs.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.