Mise en service des 4 premiers radars feux - Lille, le 15 avril 2010

De
Publié par

Mise en service des 4 premiers radars feux - Lille, le 15 avril 2010

Publié le : mardi 5 juillet 2011
Lecture(s) : 134
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
PRÉFECTURE DUNORD
PRÉFECTURE DE LA REGIONNORD-PAS-DE-CALAISBUREAU DE LA COMMUNICATION INTERMINISTÉRIELLE Information préfectureInformation préfectureInformation préfecture  Lille,le 15 avril 2010 Communiqué de presse MISE EN SERVICE DES4PREMIERS RADARS FEUX ROUGESDANS LAGGLOMERATION LILLOISEA l’occasion de la mise en service, le lundi 19 avril à 00h00, des premiers radars de franchissement de feux rouges dans la ville de Lille et son agglomération, Marc Chappuis, directeur de cabinet du préfet de la région Nord-Pas-de-Calais, préfet du Nord s’est rendu, ce jeudi 15 avril, sur le site de l’un d’entre eux, positionné au croisement des rues Gustave Courbet, du Faubourg des Postes et de Cannes à Lille. Installé rue Gustave Courbet, ce radar contrôle les deux voies de circulation dans le sens rue Gustave Courbet vers les rues de Cannes et du Faubourg des Postes (image 1). Trois autres radars entreront en service ce lundi. Ils sont situés au croisement : -de la rue d'Artois et du boulevard Victor Hugo à Lille. Installé rue d'Artois, il contrôle les deux voies de circulation dans le sens rue d'Artois vers la rue de Condé (image 2) -de l'avenue du Président Hoover et du boulevard des Cités Unies à Lille. Installé avenue du Président Hoover, il contrôle les voies dans le sens de l’avenue du Président Hoover vers le boulevard Emile Dubuisson (image 3) -de l'avenue Motte (RD760) et la rue de Lannoy à Roubaix. Installé avenue Motte, il contrôle cette voie dans le sens rue Jean-Jacques Rousseau vers la rue Lannoy (image 4). Ce dispositif est destiné à détecter automatiquement les usagers qui franchissent le feu rouge et concerne particulièrement les croisements accidentogènes. En application de l'article R412-30 du code de la route, tout conducteur doit marquer l'arrêt absolu devant un feu de signalisation rouge, fixe ou clignotant. L'arrêt se fait en respectant la limite d'une ligne perpendiculaire à l'axe de la voie de circulation dite « ligne d'effet des feux ». Lorsque cette ligne d'arrêt n'est pas matérialisée sur la chaussée, elle se situe à l'aplomb du feu de signalisation ou avant le passage piéton lorsqu'il en existe un. Lorsque le feu est rouge, le radar flashe deux fois en éloignement la plaque arrière de tout véhicule franchissant cette ligne d'effet des feux : une première fois au moment du franchissement, puis une seconde fois lorsque le véhicule est engagé dans le carrefour mettant en évidence l’intention coupable du contrevenant. Il n' y a de panneau de signalisation spécifique du radar. L'infraction donne lieu au retrait de quatre points du permis de conduire et à une amende de 4ème classe : forfaitaire de 135 euros, minorée à 90 euros si le paiement intervient dans les 15 jours et majorée à 375 euros si le paiement a lieu après 45 jours. Quatre autres radars sont actuellement en phase de test pour une durée non définie. Durant cette phase, les dispositifs se déclenchent mais aucune contravention n’est émise. Ils sont situés aux angles suivants : -Rue de la Bassée / rue de Turenne (Lille) -Avenue de Dunkerque / rue Salengro (Lille) -Boulevard Montebello / rue d'Iéna (Lille) -Quai de Dunkerque / Quai de Gand (Roubaix). Contact presse : Bureau de la communication interministérielle Tél : 03 20 30 52 50 – Fax : 03 20 30 56 82 Courriel : communication@nord.pref.gouv.fr
Implantations des 4 premiers radars de franchissement de feux rouges dans l’agglomération lilloise
image 1 rue Gustave Courbet, rue du Faubourg des Postes et rue de Cannes à Lille
image 3 avenue du Président Hoover et boulevard des Cités Unies à Lille
image 2 rue d'Artois et boulevard Victor Hugo à Lille
image 4 avenue Motte (RD760) et rue de Lannoy à Roubaix
Les boucles ont une largeur de 1,00 m et sont situées à 0,75 m de part et d’autre de la ligne d’effet de feu. ère Le franchissement de la 1boucle permet d’appréhender la vitesse du véhicule. e Au franchissement de la 2boucle par les roues avant du véhicule, l’appareil photo se déclenche deux fois, la seconde photo étant prise automatiquement 0,8 seconde après la première. Le Centre Automatisé de Constatation des Infractions Routières (CACIR de Rennes) analyse et vérifie l’infraction relevée lors du franchissement du feu rouge (et non orange) au moyen de ces deux photos. La photo n°1 montre le véhicule en train de franchir l a ligne d’effet de feu. La photo n°2 montre le véhi cule dans l’environnement du carrefour.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.