Rapport annuel 2009

Publié par

Rapport annuel 2009

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 104
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins
R
apprt annuel 2 www.mantese.t/blanc2009
0
0
9
 
2
ne
U
ngageemn
Un engagement pur la justce scale et le drt à la nurrture dans le Nrd et le Sud du mnde
Sa ama
tp
 
oUrl
 
aj
 
sUitec
aRppr tnaunle2 009 
Introduction Le programme triennal (2009-2012) a situé dans son modèle pour la Souveraineté Alimentaire, la priorité de notre action. Un modèle qui doit être connu et réalisé partant des terres cultivées du sud du monde pour arriver dans nos assiettes en passant par nos habitudes de consommation. Mettre en oeuvre les principes clés de la Souveraineté Alimentaire et expérimenter de bonnes pratiques, spécialement au niveau rural, voilà bien lengagement principal de Mani Tese dans son action de coopération pour le développement. Cest ce que nous avons commencé à faire en 2009 en impliquant les partenaires les plus conscients des pro -blèmes liés à la sécurité alimentaire, à la faim, au développement durable de lagriculture, à lexploitation des ressources naturelles. Avec ces partenaires, nous développons des programmes spécifiques qui soutiennent la société civile et les groupes de base en direction dune totale compréhension des questions locales et globales et vers lidentifi -cation de projets concrets répondant aux besoins des populations La lutte contre la faim, que lassociation mène depuis plus de 45 ans, passe aujourdhui par des dynamiques internationales très complexes et par des choix politiques, au nord comme au sud du monde, sur lesquels nous pensons pouvoir agir en soutenant nos partenaires et leurs projets. Elas Gervas Responsable du Secteur Coopération
47 Projets ont été réalisés en 2009
Ase 22%
Amrue Latne 13%
Afrue 65%
Mssn Lassociation Mani Tese est née en 1964 pour lutter contre la faim et contre les déséquilibres entre le Nord et le Sud du monde à travers des projets de coopération et des projets pilotes de modes de vie durables. Mani Tese est présente dans 15 pays répartis sur les continents asiatique, africain et sud-américain avec des programmes de développement intégrés qui impliquent la communauté locale depuis la phase délaboration jusquà la réalisation des interventions. Les projets de coopération soutiennent des processus de développement local et sont tournés vers les besoins et les attentes déterminés par les associations-partenaires du Sud du monde. La coopération de Mani Tese se fonde sur des relations fortes avec les partenaires locaux en Afrique, en Asie et en Amérique Latine; il sagit le plus souvent de O.N.G. locales, dassociations, de groupes de base et dautres organisations de la société civile du Sud du monde, en Afrique, en Amérique Latine et en Asie. Pour chaque pays, Mani Tese élabore un document à lintérieur duquel sont définies les priorités dac -tions spécifiques au territoire en question. Mani Tese réalise des projets de coopération avec des associations et des organisations locales de 15 pays de lhémisphère sud, en Afrique, en Amérique Latine et en Asie.
3
4
ne
U
ngagementpoUrlaj
   
Ustice
Secteurs dnterventn m ani t ese  s occUpe  de : É dUcation  et F ormation g estion  des  ressoUrces  natUrelles  et  des  biens  pUblics p romotion  des  Économies  rUrales s oUverainetÉ  alimentaire s ecoUrs  Urgents d ivers ( santÉ  de  base )
Valeurs nspratrces j Ustice  et É qUitÉ d Émocratie p articipation s olidaritÉ É galitÉ s ociale l ibertÉ n on -violence r espect  rÉciproqUe s obriÉtÉ m odes  de  v
ie
aRpprt annuel 2009 
Ntre manère de travaller dans le sud du mnde Mani Tese soutient des programmes de développement intégrés qui impliquent la communauté locale dans son ensemble, pour la création et pour la gestion du projet, faisant naître au sein de cette dernière, la conscience nécessaire afin quelle poursuive, en toute autonomie, dans sa propre voie, vers le déve -loppement De cette façon, Mani Tese concrétise le concept de caractère durable: soutenue dune manière adé -quate, la communauté locale devient autonome et est en mesure de conserver son niveau de développe-ment acquis grâce à la réalisation du projet car elle pourra ainsi bénéficier dun type de connaissances qui lui permettront de reproduire la même intervention dans le temps. La coopération de Mani Tese se fonde sur un lien solide avec des O.N.G, des associations et des groupes du Sud du monde. Les interventions sont concentrées dans un nombre délimité de zones et de pays, pour privilégier les contacts humains et les rapports de partnership à laspect quantitatif des projets. Une telle politique permet, en outre, dinstaurer des rapports à long terme avec des partenaires locaux de façon à favoriser iun modèle de développement qui ne soit ni à sens unique ni fondé sur une pure logique dassistance.
Valeurs projets par typologie typologie du Secteur intervention AFrique ASie AMérique l . totAl Droits de lenfant et de la femme7.500,00199.942,67290.529,00497.971,67 Éducation et Formation70.842,00193.635,2340.885,00305.362,23 pGuebsltiicosn des ressources naturelles et des biens 253.418,000,0030.000,00283.418,00 Promotion des économies rurales 1.941.791,75 63.157,27 95.693,00 2.100.642,02 Souveraineté alimentaire 1.186.242,39 1.080.372,00 143.302,00 2.409.916,39 Secours urgents 49.908,36 10.000,00 0,00 59.908,36 Autres thèmes - santé de base 41.665,64 104.284,00 0,00 145.949,64 Autres thèmes - droits des minorités 0,00 82.146,43 5.000,00 87.146,43 Ttal 3.551.368,14 1.733.537,60 605.409,00 5.890.314,74
Bailleurs de fonds 2009 Cllectvts lcales 7%
Balleurs de fnds prvs 47%
Mnstère des affares etrangères 31%
Unn Eurpenne 7%
Fndatns 6% Autres rgansmes 2%
5
6
nneagegemtnpoUrlajUstice
U
FcosU
Afrue Mambue u19n  pmrjnettas nptduer  Prgramme de dvelppement sc-cnmue du Dstrct de Gl  3.551.368,14 Eur Lnterventn de les clés au Ministère de la Santé au mois doctobre. Man Tese au Mam-Une infirmière et une sage-femme y travaillent, Man Tese ralse des bue aidées en cela par le Ministère cité ci-dessus qui prjets de cpratn La présence de Mani fournit des médicaments et léquipement adapté. avec les ppulatns rTeesmeo ntaeu Maouz ambdiéqbuuet  fDeactnus él e2s0 t5r1o ivsi sidteers,n ieesrsse nmtioeilsl edme elnat npnoéuer,  doen s yc aa s edf-e de cn pays afrcans:  urs abdominales. lFea sB, nlan ,G lue nBuer-kBna cdoenas tcrraeén tniséréeoes  9à0  ettr asveesrts  Pmlaulsa rpiaa,r tidceu ldiièarrermhéeen t,e t1 5d7e  vdisoiutlees génériques, 405 ssau, visites pré-natales, 65 accouchements et 11 vi-le Mambue et le qveuloppepmejnet ts adgrei cdolée- sites de planning familial. Quelques mois après, Sudan communautaire en le centre de santé de Namitatari a été également Zambie en partenariat achevé; ce centre est composé dune infirmière en Remse en tat avec l O.N.G locale Ku- chef et comprend une salle pour les interventions et duvrages hydrues lima. une salle pour les accouchements. et plus de 50 puts Lobjectif prioritaire de cnstruts en 2009 laction de Mani Tese a Laccès à leau ptable t En 2009, 12 puits mécaniques munis de pompe ma-Prncpaux secteurs déteé , sdoèust elnei r dléab upr, ocdeuluci- nuelle ont été réalisés dans tout autant de villages. dnterventn tion agricole et la com-E au - Accès à leau mercialisation dans une Les ves daccès pur le transprt des prduts   ptable perspective de souve- La situation des voies de circulation du district de M Er - Pêche artsanale raineté alimentaire des Gilé est particulièrement critique; ces voies sont en dfense de la populations du District soumises aux crues continuelles des nombreux cours deau qui les traversent. Le programme bdverst de Gilé.contribue à lamélioration de la situation grâce à la l T a E  r d r E s -e rLtufttce actnntr e Le prjet construction de sept petits ponts le long de la route et technues ant-Lcoobnjsiesctteif  à amgéélniéorral principale et dun grand pont sur la route de Na-horra. Ce dernier a été achevé en décembre et livré rsn les conditions éconeor- aux autorités locales. es d tion grâce à laide apportée mài qliuntensief iclaat iopno pduelsa -Lactvt cnmue des prducteurs i ues des ha Cinq cours thématiques de formation ont été or-abicttaivnittsé sd ea g1r5i cvoles et sdou ciDoi-sétrconomq-ganisés dans le cadre de ce projet; ces cours ont teindre cet objiellcatigf, eos n distingiucet  ldees  oGbiljée. ctPifosu rp lauts- concerné plus de 300 stagiaires, hommes et femmes. s é Pour ce qui est des affectations du micro-crédit, son p  dciéfvieqluoeps pienrd idquunées  cmi-aanpirèèrse: adaptée le secteur montant total disponible a été accordé pour le sec-r ole du District de Gilé en favorisant laccès teur agricole. Les bénéficiaires en ont été 100 pro-àa gleiacu potable et pour un usage agricole; ducteurs des 15 villages impliqués. favoriser laccès au crédit à travers le micro-cré-En outre, on a contribué au renforcement des activi-dit; tés économiques des Maisons Communautaires. À o côté des 4 moulins installés en 2008, quatre autres, laamtiéolni oreenr  clreés acnot nddeitsi ovnosi essanditea icroesm dmeu nliac aptiopnus- ceux de Namali, de Malema Serra, de Uapé et dIn- adaptées permettant aux agriculteurs de re- txotxa sont entrés en fonction. joindre les marchés régionaux; Ce projet-ci est réalisé avec la contribution de la Coopera-renforcer les Associations des agriculteurs zione Italiana, Province ed AATo de Gênes, Autostrade Spa (Maisonusr e Cdoem fomuurnnairu tdaierse ss)e ravfiicn eqs uàe llleeusr ss aoidehnét -et Province Régionale de Catania. en mes rents.
CE qUE NoUS AVoNS RéALiSé EN 2009 Les centres de sant La remise en état du centre de santé de Khayane a été achevée, centre dont on a officiellement remis
Rapprt annuel 2009  7
Afrue
Ns prgrammes à venr Il sagit dun nouveau programme triennal que Mani Tese a lancé dans les derniers mois de lannée 2009, au Bénin. Les activités qui sy développent ont comme objectif celui de garantir laccès à leau potable pour les communautés de trois villages ruraux de la Région de lAtacorà à travers une mobilisation des commu-nautés elles-mêmes au niveau de la planification et de la gestion des ressources hydriques. Dans cette région, le taux élevé de mortalité et de diffusion des principales maladies est en grande partie dû aux difficultés pour accéder à leau potable. Ce projet prévoit de contribuer à lamélioration de la santé de base des habitants ainsi quà la prévention des maladies les plus fréquentes grâce à la construction dinfrastructures hydriques au profit des commu-nautés reconnues comme nécessiteuses et à travers une mobilisation des communautés elles-mêmes au niveau de la planification et de la gestion des ressources hydriques communes. Dans le cadre du programme Eau à disposition de tous, des points daccès à leau potable nécessaires à la population rurale des trois communes en question seront ou institués ou réhabilités. On réalisera ou on restaurera en particulier: des puits à grand diamètre dans les quartiers où il nexiste pas encore de point daccès à leau potable; des infrastructures hydriques obsolètes ou hors dusage (puits à grand diamètre, puits munis de pompes manuelles, etc); des branchements au réseau hydrique pour des fontaines publiques de quartier dans les banlieues des villes.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.