Sommaire et 4° de couverture - La démocratie contre l'État. Marx ...

De
Publié par

Sommaire et 4° de couverture - La démocratie contre l'État. Marx ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 72
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
La démocratie contre l'État. Marx et le moment machiavélien
Miguel Abensour
Sommaire
Avant-propos
Introduction
Chapitre I : L’utopie de l’État rationne
Chapitre II : L’intelligence politique
Chapitre III : De la crise de 1843 à la critique de la politique
Chapitre IV : Une hypothèse de lecture
Chapitre V : Les quatre caractères de la vraie démocratie
Chapitre VI : Vraie démocratie et modernités
Conclusion
4° de couverture
Des retours à Marx, ou de Marx, s’annoncent et se préparent de-ci de-là, avec des intentions, à l’évidence,
diverses. Le temps de la nécrologie semble donc s’achever, et ouvrir ainsi le temps de « l’explication avec » .
Cet essai s’inscrit dans une forme de retour à Marx qui est d’abord une réactivation, puisqu’il veut attirer
l’attention sur un manuscrit relativement oublié et sur lequel Marx lui-même a contribué à jeter le voile : la
critique du droit politique hégélien.
Comme on le verra, il s’agit essentiellement pour Miguel Abensour, de s’interroger sur la modernité et même sur
l’actualité de ce travail philosophique, antérieur à la constitution du marxisme (il date de 1843), en lui posant
deux questions essentielles : quel statut Marx y accorde-t-il au politique, dès lors que, pour prendre le contre-
pied du logicisme hégélien, il entend dégager l’autonomie de la chose politique et la rendre inséparable d’une
sorte de moment machiavélien ? Et d’autre part, quelle forme de société politique vise-t-il par ce qu’il appelle la «
vraie démocratie », dont l’avènement (selon l’hypothèse de lecture qui est au coeur de cet essai) est censé aller
de pair avec la disparition de l’État ?
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.