étude - Rapport Francais cafesdef[1]

De
Publié par

étude - Rapport Francais cafesdef[1]

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 105
Nombre de pages : 20
Voir plus Voir moins
Observatoire du Commerce Indépendant Seconde édition
Les Français sont-ils toujours attachés à leur café-bar ?  
En partenariat avec BVA
  
 
  
       Juin 2010
 
Observatoire du Commerce Indépendant Seconde édition
 Méthodolo ie : cette étude a été menée en partenariat avec l’institut BVA par téléphone. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, profession de l’interviewé après stratification par région.
 Echantillon : les informations ont été recueillies auprès d’un échantillon national représentatif de 1 010 personnes âgées de 15 ans et plus.
  Dates de terrain : les interviews ont été réalisées les 11 et 12 juin 2010.  
Introduction
6000 cafés traditionnels disparaissent chaque année, deux licences IV ferment définitivement par jour, ces chiffres témoignent des difficultés de ce secteur.  
’ ’ C est pourquoi, à l approche de la période estivale traditionnellement importante pour ces établissements, METRO Cash&Carry France a souhaité savoir si les Français sont toujours attachés  à ce lieu « culturel .  
Quelle image les Français ont-ils des cafés ? Les fréquentent-ils encore régulièrement ? Le bistrot reste-il un lieu de convivialité et de     sociabilisation ? Quelles améliorations pourraient être envisagées ? Comment s imaginent-ils le café - bar du futur ?
endr Il sagit également de compre pourquoi cette profession, si ancrée dans le paysage français, est aujourdhui en péril et comment l accompagner au mieux.
Enseignements
La prime aux cafés traditionnels
lieu de convivialité et acteur  Les Français restent attachés au café, de la vie sociale d un quartier ou d un village .
 82 % des personnes interrogées préfèrent largement le café traditionnel aux établissements franchisés, ce qui est en faveur du commerce indépendant de proximité  Près d un Français sur deux estime que le café reste un lieu de convivialité essentiel pour animer une ville ou un village      84% d’entre eux en ont une bonne image, ce qui constitue un socle solide pour cette profession
Enseignements
Et pourtant, un défi à relever, celui de la réinvention
Même si les Français éprouvent un attachement fort, la marge de progression sur la  fréquentation régulière est notable
 Seuls deux Français sur 10 fréquentent régulièrement les cafés au moins une fois par semaine  Un pic chez les 15-24 (32%) en raison de leurs modes de vie et de consommation (sorties d’universités, lieux de sociabilisation, …)  Une fréquentation plus masculine que féminine :  30 % des hommes les fréquentent souvent, soit deux fois plus que les femmes  
 A quoi est dû ce taux peu élevé de fréquentation régulière ?  Plusieurs facteurs, liés à l’évolution de la société, se mêlent notamment :  L'avènement des outils de mobilité et de communication    Le dév   eloppement des loisirs  La crise qui a freiné la consommation des boissons  L’interdiction de fumer dans les lieux publics  La désertification des campagnes  Le développement de la grande distribution qui a favorisé la consommation d'alcool à moindre coût et permis de faire son café à domicile  Les évolutions politiques : depuis l’après-guerre, l'Etat joue la carte de la prévention de l'alcoolisme  
Enseignements
D une crise d identité à une crise de savoir-faire ’ ’
  Vers une perte de l âme des cafés
 
Les freins relevés par ceux ayant une mauvaise image de ces établissements sont surtout de trois ordres :  L’ambiance (61%) principalement pour les femmes et les habitants de grandes communes alors que c’est un élément fort de l’ADN de ces lieux La qualité de service (12%)     La qualité des produits (11 %) essentiellement citée dans les petites communes
Une évolution en contradiction avec les attentes des Français           Ces trois éléments constituent le socle du café traditionnel, plébiscité par le consommateur qui de plus en plus :  Consomme des produits frais et souhaite manger « sain   Se réfugie dans des valeurs de convivialité et d’authenticité notamment véhiculée par le commerce indépendant de proximité   Parce qu’il devient consom’acteur et donc plus exigeant, privilégie la qualité du service avant tout  
Enseignements
Le service, l évolution phare du café traditionnel
  Les services comme solution à la crise ?
 
Le renouveau et la modernisation du service, tel est le nouveau visage du café de demain  Pour 33% des Français, ces établissements vont évoluer vers des commerces proposant de multiples services.  33% d’entre eux considèrent qu’une offre plus large avec d’autres services constitue un point d’amélioration
  Sans oublier le pouvoir d achat
Dans un contexte de crise économique, les Français ont également une attente pragmatique pour les prochaines années  57% d’entre eux souhaitent un meilleur rapport qualité/prix     Une tradition certes, mais un changement accepté
Les Français ont bien conscience que face aux mutations sociétales, économiques et réglementaires, les cafés ne pourront rester tels quels dans 20 ans   Plus d un quart imagine une raréfaction de ces commerces indépendants Le commerce indépendant de proximité reste une valeur sûre : 13% seulement pensent que le café de   demain sera à l’image des établissements franchisés
A retenir
Les cafés restent donc un élément incontournable du paysage culturel français. Les consommateurs sont attachés aux valeurs que représentent ces commerces indépendants : convivialité, partage, sociabilisation 
’ ’ Et pourtant, ces professions souffrent dune crise didentité, dans la transmission de ces valeurs, et surtout dune crise du savoir-faire, ce qui a un impact sur la fréquentation et l évolution du secteur.
Une mutation semble inévitable, sera-t-elle tournée vers les services comme le pense la majorité des Français ? Le prix ? Le sourire ? Ce secteur est en quête de renouveau.  
Observatoire du Commerce Indépendant Seconde édition
  
  
 
Perceptions et image du café  
      
  
Observatoire du Commerce Indépendant Seconde édition
Un attachement fort des Français aux cafés traditionnels
Question : Parmi les deux types de cafés suivants, préférez-vous plutôt vous rendre… Base : ceux qui vont au café (558)
Les Français sont attachés aux valeurs véhiculées par les commerces indépendants de proximité et plébiscitent le café traditionnel (82%)
Observatoire du Commerce Indépendant Seconde édition
Le café, un lieu de convivialité avant tout
Question : Pour vous le café c est avant tout ?
Face à une consommation de masse plus froide et désincarnée, aller au café répond à un besoin majeur des Français : la recherche de convivialité
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.