entreprise sociale: la vision libérale

De
Publié par

Le british council produit un document dont il n'assume pas la teneur mais qu'il diffuse tout de même en vue de la réunion européenne qui se tiendra à Strasbourg les 16 et 17 janvier 2014et qui portera sur l'entrepreneuriat social. Il s'agit d'une vision libérale de l'entreprise sociale très éloignée de préoccupations de l'économie sociale et solidaire.
Publié le : mercredi 1 janvier 2014
Lecture(s) : 141
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins

CommentairessurletexteduBritishCouncilsurlesentreprises
socialesen2020

CetexteestétablienprévisiondelarencontredeStrasbourg(16et
17janvier2014).Ilnousaététransmisparlesecrétariatdela
commissionEuropeduconseilsupérieurdel’économiesocialet
solidaire.
Salecturerévèlelesécartsquipeuventexisterentrelatradition
continentaledel’ESSetlesidéesd’origineanglosaxonnessurles
entreprisessociales.
Jeretiendraitroisdimensionsàdiscuter:
- Ladéfinitiondel’entreprisesociale
- Lesévolutionsettendancesdesentreprisessocialesa2020
- Lesoublisdutexte
Ladéfinitiondel’entreprisesocialeparleBritishCouncil
- Elleestsuruncréneaud’activitéquiluipermetdeconcilier
retourfinancieretretoursocial(workingatthemarginsbutno
longermarginalised)
- Elle facilite l’élargissement du marché(creatingandshaping
markets,pushingboundaries;)
- Elleaunemissionquasipolitique(buildingnations)
- Elleestpionnière,amenéed’ailleursàsetransformerennon
profitcharities,cequilaisseraànouveaufaceàfaceunespace
publicréduit,dufaitdeladilatationetdel’élargissementdu
marchéàdesactivitésjusqu’àprésentnonmarchandiseset
desentreprisesprivéesencapacitédetoutorienter(creating
thespaceforgovernments,charitiesandfor-profitbusinesses
tofollow.)
- Et elle n’est pas un modèle de gouvernance, un statut
juridiqueouunsecteurd’activité
1«Social enterprise has never been about a sector, about legal
structuresormodelsofgovernance«

Lesévolutionsettendancesdesentreprisessocialesàl’horizon
2020
Uneentreprisesocialecontribueàunavenirplusinclusif,durableet
prospère.LaquestionqueseposecetexteduBritishCouncilestde
savoirsilesentreprisesocialesseronttoujourslesmêmesen2020.
PourlebritishCouncil,ilnefaitnuldoutequ’ilyaura,en2020,
encoreunbesoind’entreprisesociale,
- d’unepartparcequetouteslesfondationsetassociationssoit
tout le secteur non lucratif aujourd’hui aura des activités
commerciales.
- d’autrepartparcequelesgouvernementsneprendrontplusen
chargedirectementlesservicesdesanté,deloisirs,dejustice,
d’éducationetd’idesocialelessoustraitantàdesentreprises
sociales
«For many people social enterprise will come to mean the
privatisationofpublicservicesbythebackdoor.«

Ilnefaitpasdedoute,nonplus,que,dufaitdelamontéedela
mesure de l’impact social, on aura à la fois la disparitiondes
entreprisesquifontdu«GreenWash»oudelacommunicationCSR
sans réel fondement mais aussicelle desentreprisessociales
traditionnelles,aujourd’huiuniquementsubventionnéesparceleur
modèleéconomiqueouleurstatutjuridiqueestdifférent.
En fait désormais tout est jugé à l’aune de l’impact social conçu
comme permettant un bien social maximum avec un minimum
d’inputfinancier.Onn’aurapasbesoind’indicateurspluscomplexes.
2«In2020peoplewillnolongercarewhatsectoryourorganisation
notionallysitsin,theywillcareonlyaboutthelong-termresultsthat
youproduce,andhowmuchitcoststodeliverthose.
Socialenterprisewillceasetobealabelbehindwhichtohidepoor
businesses.»
Lalogiquedeconsommateurl’emportesurtoutautrelogique.

Autre évolution:leBritishCouncil affirme que la finance sociale
deviendralafinancemainstream…C’est,eneffet,lathèseprofessée
parlesmilieuxfinanciers,commeparJPM0RGAN,quiévoque400
milliardsà1000milliardsdedollarspourles10prochainesannées
dans «l’impact investing» au profit de s entreprises socialeset
évoqueunefourchettedeprofitéquivalentede183milliardsà667
1milliardsdedollars .
Avec de tels chiffres énoncés sans aucune preuve, on peut
comprendrequelesgouvernementsmisàladiètepourrenflouerle
systèmebancaireinternationalsoientalléchéspourfinancerleurs
servicespublicsoud’intérêtgénéral….
CequisepasseraselonleCoiuncil,seradedeuxordres:
- ducotédugouvernement«therewillbedifficulttransitionsto
make.2020willseegovernmentsstarttoinvestlessmoneyin
socialprogrammes,increasinglyonlypayingforresultsthatcan
beproventosavethegovernmentmoney.»
- ducotédel’innovation:«socialissueswhereit’sdifficultto
putafinancialvalueontheoutcomeswillbecomemuchharder
tofund.»

Moinsd’argentpublic,moinsdesoutienàl’innovation,disparition
despetitesentreprisessociales,lesévolutionsnégativesnesontpas
cachées.


1Page20«lamesuredel’impactsocial:facteurdetransformationdusecteursocialen
europeNALIXetABAUDETdansrevuerecma5décembre2013)
3Enrevanche,l’évolution,laencorenondémontrée,seradenousfaire
passer vers une économie de la duplication et du changement
d’échellesansinnovation.
«Justastraditionalfinancedrovebusinessestobecomebiggerand
bigger,sosocialfinancecoulddothesameforsocialenterprises«

Biensur,ilfaudraquecesgrandesentreprisessocialesgardentleur
ADN initial: la réponse semble êtredetransformerlafranchise
commercialeenfranchisesociale.Cequiestbonaucommerceest
semblet’ilbonausocial….
Enfin,dernièreévolution,desréseauxcomplexestransformerontces
entreprisessocialesets’imposeront,ycomprisaugouvernement…
«Butby2020thegrowthofsocialenterpriseasaconceptwillbeat
thevanguardofspreadingdemocracy,equalityandopportunityfor
thedisadvantagedacrossEuropeandbeyond,nationbuilding,and
crossinginternationalbordersinawaythatgovernmentscannot«

«Cooperationandcollaborationacrossnationalboundarieswillbe
encouraged by European funding and policies, facilitated by
evermore powerful technology, and driven by more accurate,
comparableanduseablesocialimpactreporting«

Enfaitl’entreprisesocialeestfilledel’Europe.Sertelleaujourd’hui
un projet politique plus ample qui est de construire un contrat
socialeuropéen????

Enfin,lesentreprisessocialesaurontunrôletoutafaitintéressant
entermederecherchedéveloppementpourlesecteurlucratif.
«ConsideringsocialenterpriseasanR&Dlabshouldalsochangethe
conversationaroundcompetitionandcollaboration.By2020social
enterpriseswillnolongerbetalkingprimarilyofcompetingwiththe
privatesectorforbusiness.«

4Desdébatssoigneusementévacués
1. ledébatdémocratiqueauniveaunational:l’entreprisesociale
est t’elle le cheval de Troie d’une certaine conception de
l’Europesociale?
2. ledébatdémocratiqueauseindesentreprises:laquestionde
la propriété de l’entreprise n’est jamais posée. Ce n’est
d’ailleurspasunequestion.
«theorganisations,whatevertheirownershipmodel,willbe
judgedonaspectrumofsocialimpact.Socialfinancewillcreate
new opportunities and with it new threats; driving
organisationstowardsmodelsthatdeliverasocialandfinancial
return«

3. les questionsduterritoire et de l’ancrage territorial de ces
entreprisessocialessonttotalementignorées.
4. la question des équilibres entre parties prenantes de
l’entrepriseneseposeplusdemanièrecomplexe,l’entreprise
socialeserésumantàundialogueentrelemanagerforcément
professionnaliséetlefinanceurforcémentsocialauprofitde
populationsinsolvables.Lapartiesalariésestoubliée.
5. latransformationsocialeestdoncbienignorée.

Ce texte est trèsloindesréflexionsdeClaudeAlphanderyetde
PhilippeFrémeauxsurl’ESSen2025,préconisationsremisesenaout
aucommissariatàlaprospectiveetàlastratégie,placéauprèsdu
Premierministre.

JacquesDughera,le13décembre2013



5
6

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.