Le Bilan de la France

De
Publié par

Premier numéro de : « C’est reparti comme en 40 »
Bonjour chers Lecteurs, Français et Résistants !!! Si vous avez acheté aujourd’hui le premier volume de la collection « C’est reparti comme en 40 ». C’est que vous sentez que quelque chose ne tourne pas rond, que les choses empires… Et pourtant ce que vous pressentez, n’est qu’une partie infime de la réalité. On vous cache tellement de choses, et le pire, c’est que vous en êtes conscient. Si vous vous êtes tournez vers ce volume, c’est que la compréhension de notre monde vous intéresse. La revue est là pour vous donnée tous les éléments pour comprendre le mécanisme de notre déclin. Mais aussi vous permettre de découvrir la Vérité. Mais également pour vous préparé au mieux dans cette « crise », qui revient et qui s’accroche tel un cancer après une chimio. La France est une grande tribu,nous devons former l’unité et avancer vers un but commun, en laissant de coté nos nos désaccords, pour faire renaître la France !
Bonne lecture.
Alexis Santraine
Publié le : mardi 3 septembre 2013
Lecture(s) : 59
Licence : Tous droits réservés
Nombre de pages : 36
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
   
   
C’EST REPARTI COMME EN 40
Le Bilan de la France Dans son ensemble pour les curieux et les réalistes  Alexis Santraine  
L’heure du réveil a sonné
   « Le monde dans lequel on croit être est à l’antipode de la réalité. »  
Mise en garde Par Morpheus Nous vous observons, pour l'instant vous vous sentez un peu comme Alice, tombée dans le terrier du lapin blanc. Nous le lisons dans votre regard. Vous avez le regard d'un homme prêt à croire tout ce qu'il voit, parce qu'il s'attend à s'éveiller à tout moment... Et paradoxalement ce n'est pas tout à fait faux. Croyez-vous en la destinée ? Car nous allons vous dire pourquoi vous avez acheté cette revue. Il existe quelque chose que vous avez ressenti toute votre vie. Vous savez que le monde ne tourne pas rond, sans comprendre pourquoi, mais vous le savez, comme
un implant dans votre esprit, de quoi vous rendre malade. C'est ce sentiment qui vous a amené jusqu'à moi. Savez-vous exactement de quoi nous vous parlons?
La Matrice…Vous voulez savoir ce qu’Elle est ? La Matrice est universelle, elle est omniprésente, elle est avec nous ici, en ce moment même. Vous la voyez chaque fois que vous regardez par la fenêtre ou lorsque vous allumez la télévision. Vous ressentez sa présence quand vous partez au travail, quand vous allez dans le temple de votre religion pour prier, ou quand vous payez vos factures. Elle est le Monde qu'on superpose à votre regard pour vous empêcher de voir la vérité.
La vérité…Ou le fait que vous soyez un esclave lecteur. Comme tous les autres, vous êtes né enchaîné. Le monde est une prison où il n'y a ni espoir, ni saveur, ni odeur. Une prison pour votre esprit. Et il faut que vous sachiez que malheureusement, si vous voulez découvrir ce qu'est la Matrice, vous devrez l'explore vous-mêmes…
C'est là votre dernière chance. Vous ne pourrez plus faire marche arrière. Choisissez de fermer ce livre et tout s'arrête, après vous pourrez faire de beaux rêves et penser ce que vous voulez, choisissez de poursuivre la lecture, vous restez au pays des merveilles et on descend avec le lapin blanc au fond du gouffre…
N'oubliez pas, nous ne vous offrons que la vérité, rien de plus. L’addiction est totale et les effets secondaires terrifiants, réfléchissez judicieusement avant de lire ce qui va suivre…
Table des matières C’est reparti comme en 40 1 Mise en garde2 Récapitulation 4 La création de la dette 6 Métier qui fait rêver8 (Hors sujet, c’est cadeau !)10 La « démocratie » française 10 La fin du CDI, c’est maintenant ! 11 L’industrie Française12 La situation funeste des français 12 Lois obscurs14 En route vers le meilleur des mondes 15
(Et pendant ce temps….) 16 Le meilleur des mondes, le retour !18 Le meilleur des mondes, contre attaque !19 L’école sous emprise maçonnique20 Pour détruire la souche familiale que faut-il ? 22 La consommation : les chaînes de l’esclave moderne 23 (Hors sujet, c’est cadeau !)26 Vous êtes coupables aussi27 L’armée française en déclin 28 Sarkozy en chiffre 31 Emigration forcé32 Quand la waffen-ss devient antifas 33 « Les raisons d’une mort volontaire » 37 Réapprenons à nous cultivé 38 Finir avec le sourire40  
 Récapitulation Aujourd’hui le pouvoir d’achat est proche de zéro, tout juste bon à remplir son frigo. C’est pour cette raison, que peu de personne s’intéresse à cette crise, jusqu’au jour où ils n’auront plus les moyens de se nourrir.
Nos élus nous parlent de croissances en période de chômage extrême, de la délocalisation industriel massif vers l’étranger et même quand nous sommes en récession... Pour les entreprises qui restent, ils ne sont là que pour spéculer à court terme (ex : le site Florange avec le groupe Mittal) sans se soucier des ouvriers. Tous ces gens qui se retrouvent au chômage avec un crédit sous les bras, une famille à nourrir et personne pour leurs venir en aide car la société actuel est individualiste adepte du « chacun pour soi » mais en pleurant à la première tuile.
Des impôts de plus en plus lourds, des taxes toujours plus violentes, des restrictions strictes, une politique d’austérité. Voyons l’une des causes majeures de cette crise qui persiste : La dette Française !
Notre dette est publique, premier point. Elle a été reconverti en dette publique afin d’avoir l’assurance qu’elle soit remboursée. Une dette publique signifie que chaque citoyen est concerné ! Elle s’élève à plus de 1 850 milliards d’Euros ! En
constante évolution, 180 000 euros en plus par minutes. Quand à notre dette individuelle, par foyer, elle est de 65 138 euros… A présent, regardons la dette par rapport au PIB. Depuis peu, elle a atteins les 90 %. Ce qui signifie que 90 % de toutes les recettes que la France réalise sert à payer la dette, ou plutôt qui vont aux banques privés ! En 2014, elle atteindra les 94-95 %... En retour nos « élus » nous prennent pour des cons et mentent «La crise est derrière nous» Hollande. Le chômage, là aussi, il y a une bille à se faire. On nous annonce 3 millions de chômeurs. Super ! Sauf qu’ils ne prennent que la catégorie A et donc ce qui les arrangent. Un peu de magie : Pour connaître les vrais chiffres du chômage, il nous faut compter les chômeurs en activités réduites, ceux en formations, et les départements d’outre mer. Ce qui nous fait 5 581 800 demandeurs d’emplois !!! Mais ce n’est pas tout, Ils nous restent les exclus de pole emploi, les chômeurs invisibles. Ceux qui sont au RSA (1 300 000), ceux qui travaillent en temps partiels (1 500 000) et les découragés (830 000) Ce qui nous fait notre grand total…. Environs 9 Millions de demandeurs d’emplois ! Nous allons aller encore plus loin… Si, si on peut encore ! La population active en France est de 28.3 millions, en 2010. On va estimer qu’elle a augmenté à 29 millions aujourd’hui. Ce qui nous fait 30 % de demandeurs d’emplois… En parlant de demandeurs d’emplois, des soldats maliens ont retrouvé dans une cachette des djihadistes, ces terroristes que l’armée Française combat, des feuilles de pole emploi ! La France combat des personnes qui sont indemnisés par pole emploi ! Parlons du travail à présent. Ce mot veut dire en latin : Un instrument de torture, donc pour torturé, tourmenté,…
Le premier trimestre 2013, 80 % des contrats fut des CDD à court termes ! De plus avec la loi de flexibilité de l’emploi, les
patrons vont pouvoir licencié, réduire le salaire tout en augmentant les heures de travail à leurs guises. Ils sont même allés jusqu'à copier les japonais en tatouant leurs salariés le logo de leurs entreprises. 15 % d’augmentation sont à la clé !! L’esclavage refait surface…L’esclave noir, docile et souriante, marqué au fer rouge à coté de son maître blanc. La création de la dette Voici un petit graphique explicite :
Très intéressant, on remarque que la dette commence vers la fin des années 70. Que s’est-il donc passer ? Pour comprendre, il faut revenir quelques années en arrière, et plus précisément à l’arrivé de George Pompidou au pouvoir.
Quel est son parcours ?
George Pompidou est un banquier au service de la banque Rothschild avant son élection comme président de la république en 1969. Il exerça des fonctions au sein du gouvernement français, tout en continuant a travaillé au service de cette banque. En janvier 1959, il devient Directeur général de la banque Rothschild ainsi que sa nomination au conseil constitutionnel en mars de la même année où il siégera jusqu’en 1962. Et ainsi, le 3 janvier 1973, notre cher banquier nous sort une loi (article 25), qu’on nommera Pompidou, Giscard d’Estaing et Rothschild, qui interdit au trésor public d’être présentateur de ses propres effets à l’escompte de la banque de France. Renforcé par l’article 123 du traité de Maastricht qui permet d’officialisé cette arnaque à l’échelle de l’union européenne. Et ainsi,
 dette qAh, laonsut eiaudnt  ue trnos  etu, ns spmet sed etsep soi, tarnesmodef
Vous recherchez un travail qui paye bien ? Un travail qui offre de multiples avantages, des temps libres à gogo ? Vous êtes bagarreur, menteur et la soumission à tel ou tel groupe occulte ne
s’arrête la période mis en place par De Gaulle, en 1945, sur la nationalisation de la banque de France. En d’autres thermes, on nousinterdit de créé, de régulé notre monnaie et demprunté ànotre banque central, où lestaux d’intérêt étaientnulou à taux très faible. Au profit desbanques privées, eux nous qui imposent destaux d’intérêts !!! Et le but de ces banques, c’est la spéculation, coûte que coûte au détriment du peuple et des intérêts des nations.  En 1979, la dette était de 239 milliards d’euros. En 2008, la dette arrive à 1327 milliards d’euros. Et durant toutes ces années nous avons payé 1306 milliards d’intérêts !!! Félicitons les pour ce casse du siècle…chapeau bas ! Amis banksters, pour ce tour de passe-passe qui a permis un retour à l’esclavage des peuples. Mais que font nos « élus » avec leurs belles promesses et leurs « faut se serrer la ceinture » ? «  insatiable nous auras jusqu’au dernier. La France ne remarque plus la beauté de son pays, soucieux de ce poids grandissant qui l’entrave constamment. Choisissant d’escroqué son propre bétail, laissant main libre les forces oppressantes. Se dirigeant en masse, à l’aube d’une présomption d’épidémie, quémander sa dose impure. Profitant de cette opportunité pour nous trompé avec leurs confections merveilleuses et qui se poursuit en séance de chimio. Et l’histoire se termine, à l’ossuaire, sur une note salée pour son foyer, qui devra supplier son ennemi de lui fournir la solde nécessaire pour sa traversé vers l’au-delà. Accompagner de ses proches qui fussent impuissants face à leurs créances, s’immolant par le feu devant le siège de leur prédateur. » Métier qui fait rêver  
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.