Dialogue entre les civilisations; The New courier; Vol.:Special ...

Publié par

Dialogue entre les civilisations; The New courier; Vol.:Special ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 84
Nombre de pages : 83
Voir plus Voir moins
 nleveouCoauriurre
Dialogue entre les civilisations
J a n v i e r 2 0 0 4
sommaire
UNE
2
SCO | le nouve
Le monde en bref5 Le Nobel de la Paix pour l’Iranienne Shirin Ebadi Le lauréat... est une lauréate Urgences oubliées Dépenses militaires mondiales en hausse Un génome qui a du chien Espèces dans le rouge... Afrique : l’identité culturelle passe aussi par la mode OMC : accords et désaccords L’UNESCO en action Culture12  Trois continents pour une histoire L’Europe, l’Afrique et les Amériques sont liées par un passé commun : celui de la traite négrière Science21  Les mérites de la science « inutile » Les meilleurs scientifiques des pays en développement travaillent ensemble au Centre Abdus Salam de Trieste Éducation26  Enseigner la guerre, enseigner la paix Le rôle de l’éducation dans les conflits 2  Coiv mllmaguen-imcoantidioanl. c  o3m Des villages isolés sont connectés au reste du monde grâce aux centres multimédias Scien ales6  « Êtcree sle ss omcêimes, c  e3st l’enfer »  Le Père Shoufani a consacré sa vie au dialogue entre chrétiens, musulmans et juifs Diogène : cinquante ans d’échanges intellectuels L’UNESCO en bref41 Chefs-d’œuvre du patrimoine immatériel Traduire pour dialoguer Les Routes de la soie en feuilleton radio Cousins en voie d’extinction Une Déclaration pour les données génétiques Apprendre à se comprendre en Asie-Pacifique Plus de langues, plus de vie Le Prix Martì au Mexicain Pablo Gonzalez Casanova Ecole : l’égalité des sexes n’est pas pour demain Des jeunes filment le dialogue
au Courrier|  ajvnei r0240
Entretien   8 Edgar Morin: « Le dialogue suppose l’égalité »
   Grand-angle   44     Dialogue entre les cultures et les civilisations  New York, États Unis, p. 465 septembre 2000 Le nouveau Millénaire Vilnius, Lithuanie,  50 p.23-26 avril 2001 Mondialisation et diversité culturelle Delhi, Inde, 53 p.9-10 juillet 2003 Valeurs communes, droits humains Paris, France,30 janvier 2003 56 p. Le regard de l’autre  Ohrid, Macédoine,29-30 août 2003 p. 58 Les leçons de l’histoire
Archives   62 La longue route vers le dialogue entre les civilisations Partenaires   64 Mondialogo La culture africaine en réseau Dreamsavers Ensemble (Philippines) La Princesse de Hanovre ambassadrice de bonne volonté Odyssée artistique pour la paix Le partenariat des villes Etudes comparées des droits humains Le maestro Valery Guerguiev artiste pour la paix L’eau, source de dialogue Se former à la communication sur les religions Zoom   68 Souvenirs d’humanité Galerie   74 Le Globe symbolique d’Erik Reitzel Livres   76 L’histoire des peuples par eux-mêmes Bloc-notes 82
NUESCO | le nouveau Courrier|  jan
3
iver 2004
Photo de couverture : © Koçatepe Gunes/Gamma, Paris
plu égions du monde, la paix demeure Dansn nt eettetem ni eru hsarmuteii séuréc slat enacenm fragile et ténue. La pauvreté et les conflits péril la dignité humaine et la justice sociale. Aider à préserver la paix dans toutes ses dimensions est un défi permanent pour la communauté internationale, surtout dans le contexte de la mondialisation. Face à des nouveaux défis, la communauté des États doit s’efforcer de trouver de meilleures réponses, plus équitables. Celles-ci doivent être fondées sur des valeurs universellement partagées tout en sauvegardant la diversité des personnes et des cultures, et viser les besoins urgents des groupes ou des régions géographiques défavorisés et exclus. Le dialogue, solidement ancré dans la démocratie, les droits de l’homme et les libertés fondamentales, est la clé de cette quête. Lui seul peut conduire à la compréhension, à la réconciliation et à la paix sur le long terme. Les Nations unies ont proclamé 2001 Année pour le dialogue entre les civilisations, et ont invité l’UNESCO et d’autres organisations à promouvoir le dialogue entre les civilisations et les cultures à travers des conférences et des séminaires et la diffusion d’informations et de documents réalisés par des spécialistes du sujet. L’UNESCO a notamment organisé des conférences aux niveaux mondial ainsi que régional et sous-régional, réunissant des chefs d’État, des ministres ou d’éminents intellectuels ; des groupes mixtes ont également exploré les façons de développer les échanges et le dialogue interculturels. Ce numéro spécial dunouveau Courrier de l’UNESCOest tout entier consacré au dialogue entre les civilisations. Le dossier présente une sélection de propos prononcés lors de ces différents forums, les articles montrent comment l’organisation travaille, et a toujours travaillé, à la promotion du dialogue à travers toutes ses activités dans les domaines de la culture, de l’éducation, de la communication ou des sciences. C’est une tâche de tous les instants. Le dialogue, comme le rappelle le sociologue français Edgar Morin dans les premières pages de ce numéro, exige bien plus que la réunion d’interlocuteurs différents autour d’une table. Mais nous sommes convaincus que le défi doit être relevé. C’est seulement à travers le recours, inconditionnel et engagé, au dialogue, que les conflits peuvent être résolus, les désaccords surmontés et la discorde effacée. Et que nous pouvons nous lancer dans notre tâche majeure, « l’humanisation de la mondialisation », afin de rendre celle-ci moins exclusive et plus équitable. Ce numéro duCourrierest dédié à la mémoire de Michel Barton, directeur du Bureau de l’information du public de l’UNESCO et directeur de la rédaction dunouveau Courrier de l’UNESCOjusqu’à sa mort prématurée en novembre 2003. Son énergie, son enthousiasme, sa camaraderie, autant que sa propre capacité de dialogue, manqueront cruellement à tous ceux qui ont eu la chance de travailler étroitement avec lui. Koïchiro Matsuura Directeur général de l’UNESCO
4
essa004m nougeLe| j irrere2 naiviéblput O lar puoC uaevse reirre  luvnou eaurCoSENU| OCreiruoc..ocsenu@erntgIortt ht:neww.w:p//oco.nuseourrrg/cirecierD.54.4.8658.6F /  :ax1. 0.645568.5.C2uorrei rlécetronique: unescoacpl, .7retuul c7 ,yonetnoF ed e7 SPis 0 Par5352 :10éT.lnaec ,rFn ios deanrgatiseinuop sitaN snocation, ur léduece  talals icnemeomAs, l bepeLo ,ztsirCanitHL cía Iglesias-Kunraic abInaze ,uL Sd,arll G naeriP ,seloiaG erreoel,ns Ber C Pet imAR no ,eJlenaitca: nosmaidéR e SullWihauk, ripoih eoBniet: S hef adjoion en ctcadéRnotraB lehic M :efchn  eoncaitrtdénoe acitublila p de tion eaBliye ,iNma hBurkeÉditions hosoJ aB égaannocIraogieph A :anrieRhcna o eterehcumen docon :tatial ed etitcadér is G :onaiTre èl, JasminSergueevsAistsna aoSopavnaiaam St,ulil Lidal rimrdepV ,ot-Laerroue PoniqeRanir e ,aManduounsMam saas Bz,M ,tehctO ymA ,rurny, Fiona Ryanuo ,iVcnne teDof, féchRid ardiCa :euinnAC kcfeuont êeuvereprtre c pon nothp rygi eescltiosotpht reuqcaJ-ra seLnoe  tedl luaetru nom de agnés duca epmocd nortêon ctidiuiod àtsrpcée  n O,»ENCS lUr derrie Couuaevuon ud tiudoprRe« n iontmea a nositruqit : eanJera-Fisnche CsrS èieg: M ciihko TanakaDirectiF cirÉ :éG ,égorro PrdraotPhersp ,wEirzeurzs aaMaProewskion ductl hevaRa :onic Msser noirasspmId : AnnicogravureDéfiufis koCeuffVeceanFr, aureoiqinortcelé noisr Corerieprim: ImruN-éds-C noel,t désgnpaupcon uos slismocca tnonalnati nou. Lepénonor-tnreesi U lSCNE dO,tiesuaevuoC eirred ron, nest pas unénà l ifnroamitasinagrol ed leci oft enumoc dl oemtnpxirsee ticls ar. Letionp ten saetua srulee s urnipi donUENCS.Oll eedl ement ceécessair talsina eudd taéro. numis j Troac itsuved sfittr êntroyévoene  s àald riceitno du nouveau CourreireL .hp ssotoon nop cigyr shtes aurnit foeronno sacitbuilxup lat oner feni quam seL .ednamed  non solnuscritsap ralr ilicét se  nroseacédonti séy euqr tnovne ed ,seinu snoitén des lue qmemê rl eapeillfc s Nau leCO oUNES tne sappmiuqilanss ocecoreainntnèier sL sef orcartes nsur les esiren montis.néNSSI030 13-481ominations de pasyo  uedt reirot
u Couveae no | lSEOCfNUb er ene400 2reivnaj | reirrue lndmo
L’Iranienne Shirin Ebadi reçoit le Prix Nobel de la Paix Partout dans le monde, les valu un bref séjour en prisonfaite entendre avec clarté et organisations des droits de en 2000, avec l’accusationforce dans son pays, l’Iran, l’homme et les organisations d’avoir rendu publiques deset bien au-delà ». A son de femmes ont applaudi preuves de l’implicationretour en Iran, des milliers l’attribution du Prix Nobel gouvernementale dansde personnes ont accueilli de la Paix 2003 à l’avocate les attaques contre desShirin Ebadi en héroïne à et militante iranienne Shirin rassemblements et desl’aéroport de Téhéran. Dès sa Ebadi, 56 ans. Elle a été la personnalités favorables à lasortie de l’avion, elle a exhorté première femme juge de son réforme.le gouvernement iranien à pays, avant d’être obligée accorderLe Comité du Nobel une plus grande de démissionner après laa expliqué avoir voulu liberté d’expression et à libérer révolution de 1979. Ellerécompenser son engagement les prisonniers politiques. a ensuite créé un cabineten faveur des droits deElle est la troisième d’avocat où elle s’occupel’homme et de la démocratie,personne de confession des affaires politiquementdéclarant : « Avocate, juge,musulmane et la onzième sensibles dont ses confrèresconférencière, écrivain etfemme à recevoir le Nobel ne veulent pas, ce qui lui amilitante, elle s’est toujoursde la Paix.
5
Le lauréat... est une lauréate Dans les pays membres de l’OCDE, les jeunes filles sont désormais plus nombreuses que les jeunes gens à obtenir des diplômes de premier cycle dans l’enseignement supérieur, sauf dans trois pays : Japon, Suisse et Turquie, selon le rapport annuel de l’organisation, intitulé Regards sur l’éducation, paru en septembre dernier. Le rapport précise que les femmes représentent en moyenne plus des deux tiers des diplômés dans les disciplines classiques et artistiques ainsi que dans les filières de la santé et de l’enseignement, mais moins du tiers en mathémathiques et en informatique et moins du quart dans les études d’ingénieur. La publication deRegards sur l’éducation fait suite à celle du rapport de l’UNESCO et de l’OCDE sur le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA), en juillet, qui montre notamment qu’à 15 ans, les filles ont une meilleure compréhension de l’écrit que les garçons dans chacun des 43 pays qui ont participé à l’étude. www.oecd.org
Du Ningxia à Pékin en passant par Paris Initialement publié en traduction du village pauvre et isolé dont est française, le journal de Ma Yan, originaire Ma Yan. une jeune Chinoise qui avait lancé Peu avant la parution du journal de un appel désespéré pour pouvoir Ma Yan à Pékin, Katarina Tomasevski, poursuivre sa scolarité, est paru dans Rapporteuse spéciale sur le droit sa langue d’origine en septembre à l’éducation pour la Commission dernier, à Beijing. Le texte avait été des droits de l’homme des Nations remis à un journaliste français par la unies, avait critiqué la faiblesse des mère de Ma Yan, trop misérable pour dépenses publiques consacrées par envoyer son enfant à l’école. Devenu la Chine à l’enseignement : à peine un best-seller en France, le livre a 2% du PIB. Le ministère chinois de changé le sort de la famille (voirLel’Education s’est engagé à accélérer nouveau Courrier len°2, avril 2003). développement de l’enseignement En France s’est créée l’association dans les régions rurales, où vit 64% Enfants du Ningxia, avec notamment de la population nationale. des élèves de la banlieue parisienne,dstnafneaixgninu.fooah@yr qui fina
seéilbuos ceenrg4U00 2ernaiv| j irreoCrueau nouv le CO |ferbSENUedno ne  mle
6
La e-gouvernance, c’est-à-dire administration, à cause de l’utilisation des technologies l’inquiétude concernant la de l’information pour la sécurité et le respect de la vie communication entre les privée. citoyens et leur Le Royaume-Uni vient gouvernement, peut donner en tête des pays dont le naissance à de coûteuses gouvernement s’est ouvert « usines à gaz », selon une à l’interaction en ligne. Il étude des Nations unies, est suivi, dans l’ordre, par leRapport mondial 2003les Etats-Unis, le Canada et sur le secteur public :le Chili (ex-æquo), l’Estonie, l’e-gouvernance à la croiséela Nouvelle-Zélande, les des chemins. Le rapport coût- Philippines, la France et efficacité de cette les Pays-Bas (ex-æquo), « administration en ligne », à l’Australie, le Mexique, et laquelle recourent près de enfin l’Argentine, l’Irlande 91 % des Etats, est remis en et la Suède (toutes trois cause dans les pays ex-æquo). développés comme dans ceuxWorld Public Sector en développement. UnReport: E-Government at internaute sur cinq, authe Crossroads, mieux, utilise Internet pourhub/Ps/.wnuo.grtt:p//ww communiquer avec sonwhatsnew/e03366.htm
Dméopnednisaleess  meinli thaaiuresss e La hausse des dépenses de 16 % à celles de 1988, militaires mondiales s’est année où elles avaient fortement accélérée en 2002, atteint leur maximum. Les atteignant 894 milliards de États-Unis, la Chine, l’Inde dollars en prix courants, soit et la Russie sont les plus 2,5 % du PNB mondial, et gros dépensiers, une fois les 128 dollars par personne, devises converties à des taux selon l’Institut international de parité du pouvoir d’achat de recherche pour la paix de reflétant le volume réel des Stockholm (SIPRI). biens et services qui peuvent Cette somme représente être achetés par chaque pays une hausse de 14 % par avec sa propre monnaie. Le rapport aux dépenses SIPRI prévoit que la tendance militaires de 1998, le plus à la hausse se poursuivra bas niveau de l’après-guerre jusqu’à 2009 au moins. froide, mais reste inférieure « Usines à gaz » en ligne
Les Nations unies demandent concernées sont des enfants, trois milliards de dollars pour des femmes et des personnes aider 45 millions de civils à âgées. Il a rappelé que, souvent, survivre dans 21 pays touchés l’aide humanitaire n’arrive par des catastrophes largement pas dans les pays qui en ont oubliées du reste du monde. En le plus besoin. Ainsi, alors lançant cet Appel humanitaire que plus de 90 % du montant 2004 en novembre dernier, le nécessaire pour l’Irak (qui, secrétaire général de l’ONU, comme l’Afghanistan, ne figure Kofi Annan, a précisé que pas sur cette liste) ont été 17 de ces « crises négligées » pourvus, d’autres pays, comme répertoriées par l’ONU affectent le Burundi et le Libéria, ont reçu des pays africains, et que moins de 30 % de l’aide qui l
Vingt et une autres crises En Afrique… Angola Pauvreté post-guerre Burundi Guerre civile République centrafricaine Pauvreté post-guerre Congo Guerre Côte d’Ivoire Guerre civile Érythrée Disette Région des Grands Lacs Conflit, réfugiés Guinée Réfugiés Libéria Guerre civile Sierra Leone Pauvreté post-guerre Somalie Faillite de l’État Afrique australe Sida, pauvreté Soudan Guerre civile Tanzanie Réfugiés Ouganda Insurrection au nord Afrique de l’Ouest Conflit, réfugiés Zimbabwe Effondrement économique ...et ailleurs Tchétchénie Guerre Cisjordanie et GazaConflit, effondrement économique Corée du Nord Disette Tajikistan Pauvreté post-guerre Sources: Nations unies
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.