Géomorphologie et néotectonique en Asie centrale : l'apport d'observations préliminaires dans le bassin du Tarim (Xinjiang) - article ; n°566 ; vol.101, pg 413-432

De
Publié par

Annales de Géographie - Année 1992 - Volume 101 - Numéro 566 - Pages 413-432
The recent opening of the P.R. of China for foreign scientists, and the rise of the petroleum exploration, give way to much geological and geophysical works on the Tibet and the High Ranges of Central Asia. They show an unanimous agreement in favour of a crucial uplift in Plio-Pleistocene times ; but they reveal a debate about the real part of the neotectonics.
Geomorphological investigation, predominantly performed in the Kunlun piedmont, involves high mountains edging the Tarim Basin since the early part of the Quaternary. On the other hand, important fold structures deforming the Tertiary molasses point out a compressional tectonics, which seems still active during the Quaternary up to present, according some evidences.
Systematic geomorphological researches in the gobis and the Taklamakan erg would bring a helpful contribution in the debate about the role and the features of the neotectonics in Central Asia.
La récente ouverture de la R.P. de Chine aux chercheurs étrangers, et l'essor de l'exploration pétrolière, ont multiplié, les travaux des géologues et des géophysiciens sur le Tibet et les hautes chaînes de l'Asie Centrale. Ils montrent leur accord unanime en faveur d'une phase orogénique décisive, au Plio-Pléistocène, mais révèlent des divergences sur la part à attribuer à la néotectonique.
Des observations géomorphologiques faites dans le piémont des Kunlun, principalement, impliquent l'existence de hautes montagnes autour du bassin du Tarim, dès le début du Quaternaire. Par contre, des plis anticlinaux développés dans les molasses tertiaires signalent une tectonique compressive, qui semble encore active au Quaternaire, voire actuellement, d'après quelques indices.
Des recherches géomorphologiques systématiques dans les gobis du bassin du Tarim comme dans le Taklamakan contribueraient utilement au débat sur l'ampleur et les aspects de la néotectonique en Asie Centrale.
20 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : mercredi 1 janvier 1992
Lecture(s) : 18
Nombre de pages : 21
Voir plus Voir moins