Complètement à poil !

Publié par

Complètement à poil ! Queue de rat, oreilles de chauve souris, rides de vieille pomme... Le Sphynx est une créature de mythologie moderne ! Présentez-nous votre chatterie... Céline Sorin : Nous vivons avec trois chats, deux femelles (la mère et sa fille), et un mâle, « le » mâle ! J'aimerai avoir davantage de chats mais la gestion raisonnée de leur nombre fait partie des contraintes de l'élevage. De plus, pour le bien être de tout le monde, chats et humains, il faut tenir compte de la place dont on dispose et de l'architecture des lieux. Peut-on vivre de l'élevage ? Dans ma conception de l'élevage, avec un petit nombre de chats, non, clairement on ne peut pas en vivre. Au contraire, il faut avoir une source de revenus extérieurs pour éponger tous les frais et pouvoir tenir sur la durée. Enfin, ma vie n'est pas scindée entre l'élevage et mon autre activité... tout s'entremêle, se lie, s'articule... Quelles sont les difficultés rencontrées ? Les difficultés de l'élevage sont celles du « vivant » : la maladie, la mort, les obstacles à la conception, la gestion des caractères dans le groupe, de la reproduction... vivre avec des chats entiers, mâles et femelles, c'est une performance au quotidien, de la haute voltige ! Quel est votre plus beau chat ? Visage est sans conteste un très joli modèle de Sphynx, mais Gaby aussi... et Goéland aussi... je ne peux pas vous dire qu'ils sont vilains ! (rires).
Publié le : mardi 25 octobre 2011
Lecture(s) : 30
Source : Lafont presse
Nombre de pages : 7
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Complètement à poil !

Queue de rat, oreilles de chauve souris, rides de vieille pomme... Le Sphynx est une créature de mythologie moderne !

Présentez-nous votre chatterie...

Céline Sorin : Nous vivons avec trois chats, deux femelles (la mère et sa fille), et un mâle, « le » mâle ! J'aimerai avoir davantage de chats mais la gestion raisonnée de leur nombre fait partie des contraintes de l'élevage. De plus, pour le bien être de tout le monde, chats et humains, il faut tenir compte de la place dont on dispose et de l'architecture des lieux.

Peut-on vivre de l'élevage ?

Dans ma conception de l'élevage, avec un petit nombre de chats, non, clairement on ne peut pas en vivre. Au contraire, il faut avoir une source de revenus extérieurs pour éponger tous les frais et pouvoir tenir sur la durée. Enfin, ma vie n'est pas scindée entre l'élevage et mon autre activité... tout s'entremêle, se lie, s'articule...

Quelles sont les difficultés rencontrées ?

Les difficultés de l'élevage sont celles du « vivant » : la maladie, la mort, les obstacles à la conception, la gestion des caractères dans le groupe, de la reproduction... vivre avec des chats entiers, mâles et femelles, c'est une performance au quotidien, de la haute voltige !

Quel est votre plus beau chat ? Visage est sans conteste un très joli modèle de Sphynx, mais Gaby aussi... et Goéland aussi... je ne peux pas vous dire qu'ils sont vilains ! (rires). Sérieusement, ils ont tous de très belles qualités et de jolis défauts, mais pas les mêmes. Je peux donc espérer progresser dans le type en les mariant. Je fais peu d'expo, une à deux par an... ça ne suffit pas à épingler un palmarès. Nous serons à Charenton à Paris en décembre puis à Baltard en janvier prochain.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.