Easybike : le vélo électrique !

Publié par

Easybike : le vélo électrique !

Publié le : samedi 5 novembre 2011
Lecture(s) : 24
Source : Lafont presse
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Easybike : le vélo électrique !
CA 2010 : 4 millions d'euros Secteur : deux-roues Idée : démocratiser le vélo à assistance électriquemaginez la sensation de pédaler comme poussé dans le dos, à 25 km/h, sans contrainte de carburant, par recharge sur secteur. C'est la promesse du vélo à assistance électrique. Un filon que Grégory Trébaol décide d'exploiter dès 2004. Dopée à l'énergie verte, Easybike, sa société, tisse en à peine 3 ans un solide réseau de distribution de près de 500 points de Ivente via les magasins de cycles (Culture Vélo, Véloland...). Ce point fort lui permet de se voir confier par le belge D'Ieteren, fin 2010, la distribution des Solex électriques.
Forte d'un positionnement moyenne gamme (de 900 à 1.500 euros environ la monture), Easybike détient 25% de part de marché du vélo électrique en France et a vendu 7.000 cycles en 2010. Autre atout : sa branche industrielle. Associée à son usine de Shanghai, la PME fabrique pour les enseignes Décathlon, Go Sport et Feu Vert. L'entreprise de 14 salariés, basée au Bourget (93), prévoit 2 axes de développement. Le 1er : une branche Bto B proposant des cycles aux entreprises et er 1 aux collectivités. L'idée a déjà séduit Saint-Nazaire et Poitiers, et devrait permettre d'installer une usine d'assemblage en France. Seconde piste, Saintaux l'internationalisation.
Le patron, déjà présent en Australie, compte s'appuyer sur Décathlon pour vendre pour vendre des vélos aux Chinois.
Grégory Trébaol, président d'Easybike
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.