Édredons, des valeurs sûres

Publié par

Édredons, des valeurs sûres Transis par les frimas de l'hiver ? Ces deux fidèles compagnons viennent à la rescousse. Bien abrités dans sa housse, la couette remplace le drap et la couverture.

Publié le : mercredi 27 avril 2011
Lecture(s) : 6
Source : Lafont presse
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Édredons, des valeurs sûres

Transis par les frimas de l'hiver ? Ces deux fidèles compagnons viennent à la rescousse. Bien abrités dans sa housse, la couette remplace le drap et la couverture. Plus court et moins large, l'édredon trouve sa place aux pieds du lit pour réchauffer les vôtres.

Tout couvert

Depuis une cinquantaine d'années, l'usage des couettes a tendance à se généraliser. Garnissage et enveloppement faisant toute la différence, soyez exigeant. Outre leur caractère authentique, plumes d'oie, duvet de canard, laine cachemire ou mérinos et poils de chameau vous prêtent leurs armes antifroid.

Et puisqu'on en voit rarement avec des cache-nez, c'est que c'est efficace ! Quant aux fibres naturelles végétales, telle la soie, le lyocell - bois -ou encore les algues, elles sont bien plus chaudes que les communes fibres polyester.

Parole de couette. Lisez attentivement les étiquettes, certains garnissages sont plus que thermo actifs, ils repoussent même les moustiques. Leur poids varie entre 85 et 160 g/m2, pour une sensation vaporeuse ou plus dense.

Semi-couvert

Pas d'effet débordement mais plutôt double épaisseur puisqu'il se pose sur le lit pour le couvrir à mi-hauteur.

Il doit sans doute son nom à l'eider, gros canard marin noir et blanc des pays froids, sacrifiant son chaud plumage à la cause humaine. Les inconditionnels ne peuvent se passer de son allure accueillante et de son action réchauffante indéniables. Figure du passé, il revient aujourd'hui en force et surtout en plumes, en complément de la couette ou de la couverture. Très épais, quand vous quittez le lit, il reste très décoratif.

Histoire d'édredon. Heureusement pour votre nez, pas encore "enrhubé", le temps n'est plus à laisser vieillir sous l'édredon la cancoillotte ou lever la pâte à beugnons - beignets en berrichon. Fierté du trousseau de nos grands-mères, son moelleux vient aujourd'hui encore entourer vos nuits de douceur.

Les envelopper

Gros nuages, éléments traditionnels du style rustique, originellement couverts de percale blanche, une housse les entraîne en beauté aux pays des rêves. Le look toile de matelas à rayures fait son retour en couleurs. Le lin lourd aux tons naturels aime retrouver le bon vieux système d'attache par boutons de bois ou noeuds de tissus, apparents pour plus de charme. Les carreaux côté face et l'uni côté pile rivalisent avec les fleurs de toutes tailles. Les camaïeux de blancs et beiges aiment l'uni mais aussi les broderies délicates, en liserés ou élégamment repris dans les coins.

Astuces. Rien de plus chaud ni de plus confortable, à la condition qu'ils ne glissent pas à terre. Pour l'éviter, les ménagères d'antan vous confie leur secret : un petit carré de mousse de nylon, une fine feuille, cousue au milieu de la face recto.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Mademoiselle chine

de maison-revue-brocante

Style BROCANTE

de maison-revue-brocante

suivant