Fermob, le succès entre deux chaises !

Publié par

Fermob, le succès entre deux chaises !

Publié le : vendredi 30 novembre 2012
Lecture(s) : 6
Source : Lafont presse
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Fermob, le succès entre deux chaises !
Lorsqu'il reprend l'entreprise rhône-alpine en 1989, Bernard Reybier mise instinctivement sur l'innovation et l'internationalisation. «Pour vendre du mobilier en métal, matériau qui ne coûte pas grand chose à l'achat, il faut y insuffler de la valeur ajoutée par le design, l'ergonomie, le confort, les couleurs...», explique le P-DG dont le catalogue produits passe de 3 à 100 pages et de 2 à 24 couleurs. Pour monter en gamme, Bernard Reybier sort des hypermarchés alimentaires, crée la marque Fermob et se constitue un solide réseau de revendeurs spécialisés et clients professionnels de l'accueil (hôtels, restaurants, jardins publics...). Les équipes de R&D améliorent la qualité des tables et chaises de jardin pour qu'elles ne rouillent plus, tandis que de grands designers (Patrick Jouin, Pascal Mourgue, Jean-Charles de Castelbajac...) viennent apporter leur signature à des collections audacieuses, mais toujours dans un esprit «frenchy». Le best seller de la marque est d'ailleurs une chaise bistro vendue à plus de 100.000 exemplaires par an, vue notamment à Times Square (New York) et à l'université d'Harvard. «Plus que le made in France, c'est le design français qui plaît à la clientèle étrangère», confie le P-DG qui réalise 46% de ses 37 millions d'euros de chiffre d'affaires à l'étranger. L'usine Fermob implantée depuis plus de 50 ans à Saint-Didiersur-Chalaronne dans l'Ain emploie aujourd'hui 200 personnes.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.