Influence et médias sociaux : les secrets des utilisateurs les plus influents

De
Publié par

Qu'est-ce qui fait la différence entre la réussite des utilisateurs des médias sociaux qui sont parvenus à se faire une place dans le Top 100, voire au Top 10 des personnes les plus influentes, et l'immense majorité des autres qui demeurent dans l'anonymat ? Nous vous apportons ici une réponse concrète à cette question qui interpelle nombre de patrons et de cadres dirigeants d'entreprises. Quels comportements, quelles postures ont ils adoptés pour faire la différence ? Voici les secrets de ceux qui, grâce aux médias sociaux, comptent désormais parmi les puissants de la planète.
Il
Publié le : lundi 23 janvier 2012
Lecture(s) : 276
Tags :
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
Influence et médias sociaux : les secrets des utilisateurs les plus influents
Publié le 23 janvier 2012 par Frédéric-Michel Chevalier
Qu'est-ce qui fait la différence entre la réussite des utilisateurs des médias sociaux qui sont
parvenus à se faire une place dans le Top 100, voire au Top 10 des personnes les plus
influentes, et l'immense majorité des autres qui demeurent dans l'anonymat ? Nous vous
apportons ici une réponse concrète à cette question qui interpelle nombre de patrons et de
cadres dirigeants d'entreprises. Quels comportements, quelles postures ont ils adoptés pour
faire la différence ? Voici les secrets de ceux qui, grâce aux médias sociaux, comptent
désormais parmi les puissants de la planète.
Il faut plus qu'un contenu de qualité pour devenir influent sur les médias sociaux
Pour réussir sur les médias sociaux et devenir influent, il vous faut du contenu de qualité. On
vous l'a rabâché à maintes reprises, chaque fois que vous osez interpeler un « influenceur »
sur les moyens de bâtir votre stratégie d'influence. Combien de fois avez vous entendu,
lorsque vous déprimez au regard des indicateurs clés de présence sur les médias sociaux :
« ce n'est pas la quantité qui compte, ce n'est pas l'effectif de ton réseau, produis du
contenu de qualité et, tu verras, tout ira bien... C'est juste une question de temps. » ?
Le sempiternel argument de la qualité vs la quantité. C'est vrai, mais en partie seulement.
Cela fait longtemps que je suis convaincu du fait que produire des contenus de qualité est un
pré-requis à toute ambition de réussite sur les médias sociaux, mais que cela ne suffit pas.
C'est la raison pour laquelle j'étais très heureux de lire ces jours-ci dans Forbes un article
signé de Haydn Shaughnessy (
@Haydn1701
sur
Twitter
) qui défend justement ce point de
vue. « Je ne crois pas que la qualité et la quantité soient si dissociés l'une de l'autre »,
proteste-t-il avant d'ajouter « ça me semble étrange qu'il puisse en être autrement. »
La plupart des internautes qui se sont hissés au Top 100 des influenceurs grâce aux médias
sociaux, comme beaucoup d'autres d'ailleurs, produisent du contenu original et de qualité. Il
faut donc chercher ailleurs les facteurs de différenciation. Globalement, on peut en citer
trois qui constituent les facteurs clés de succès pour devenir un acteur influent dans l'univers
des médias sociaux :
Être actif sur un nombre suffisant de cannaux (blogs, résaux sociaux, communautés,
forums...)
Constituer et entretenir un réseau de qualité (influenceurs, spécialistes,
professionnels, journalistes, contacts ciblés en rapport avec les centres d'intérêts sur
lesquels vous souhaitez asseoir votre influence, relais d'opinion...)
Contribuer et participer aux conversations sur les médias sociaux de
manière fréquente et régulière.
Être présent et actif sur un nombre suffisant de canaux
On observe que les personnes les plus influentes du web social sont engagées sur
davantages de réseaux sociaux que les autres. En moyenne, ils sont présents sur 10,5
réseaux ou médias sociaux. Mais le nombre de médias sociaux où déployer votre présence
n'est pas la seule considération à prendre en compte. Votre potentiel d'influence sera
d'autant plus élevé si vous diversifiez les types de réseaux sur lesquels vous investir :
Blogs
: la tenue d'un blog personnel est un point de passage obligé vers l'influence
sur le web social, mais votre contribution à des blogs collectifs ou la publication de
billets en tant qu'invité d'autres blos sont aussi à envisager pour accroître votre
influence.
Microblogging
: les outils de microblogging permettent d'interagir avec votre
communauté en temps réel. Diffusez une idée, un lien, une image, patagez vos idées
ou participez à des conversations en quelques secondes. Parce qu'ils nécessitent
moins de mise en forme et que le format des messages est limité, ils vous permettent
d'être plus réactifs. Twiiter est l'outil de microblogging le plus en vogue. Là encore,
c'est un incontournable. Mais vous devriez envisager votre présence sur d'autres tels
que Tumblr, Posterous, Soup, Friendfeed, etc. Vous pouvez aussi utiliser vos statuts
sur
Facebook
pour engager votre communauté.
Plateformes de partage
: la notrion de partage est un des fondements du web 2.0.
Vous pouvez partager vos vidéos, photos, présentations ou tout autre type de
document. Grâce l'importance du trafic qu'elles attirent, les plateformes de partage
assurent une forte visibilité à vos contenus et vous permettent de mettre en valeur
votre expertise auprès d'un large public. Elles incluent en outre les fonctionnalités de
réseau social, ce qui vous permet de fédérer une communauté autour de vos
publications et d'engager la discussion.
De plus en plus consommées par les internautes, les
vidéos
ont aussi davantage
d'impact sur les internautes que l'écrit. En outre, vous pouvez bénéficier d'une
visibilité supplémentaire dans les pages de résultat de Google où se trouve désormais
sur la première page de résultats une sélection de vidéos en rapport avec les termes
de requête. Produisez et diffusez vos vidéos sur les plateformes de partage de vidéos
telles que Youtube, Vimeo,
DailyMotion
... (une présence sur plusieurs de ces
plateformes accroit votre visibilité et a un impact positif sur le référencement de
votre site).
Pour partager vos
présentations
(Powerpoint, Keynote) ou
documents
créez un
compte sur Slideshare ou
Scribd
et, si vous avez des photos, illustrations ou
infographies, Flickr et
Picasa
vous permettront de les rendre visibles du plus grand
nombre.
Réseaux sociaux
: point clé de votre
personal branding
, votre profil sur les réseaux
sociaux constitue votre identité numérique. Conçus à l'origine pour le
développement et l'organisation de votre réseau de contacts, ils se sont enrichis de
fonctionnalités de publication, de partage, de microblogging et d'animation de
communautés autour de centres d'intérêt communs. Il existe deux types de réseaux
sociaux. Ceux à vocation professionnelles :
LinkedIn
, Viadeo, Xing... Et ceux à
vocation plus généraliste (grand public, loisirs) :
Facebook
, Google+,
Hi5
.
Les outils de curation
: partagez votre veille internet en publiant régulèrement votre
sélection de contenus intéressants. Les internautes vous en seront reconnaissants. La
curation a connu une forte expansion en 2011, répondant à un besoin des
internautes : identifier rapdidement les contenus intéressants et de qualité dans
l'océan d'informations publiées quotidiennement sur le web. Une fonction que les
moteurs de recherche ne remplissent pas, malgré leurs efforts pour présenter des
résultats toujours plus pertinents. La curation valorise votre rôle à forte valeur
ajoutée d'infomédiaire, c'est à dire de filtre pour mettre en valeur à travers le prisme
de votre expertise, les contenus véritablement intéressants. Pour diffuser vos
recommandations, vous pouvez utiliser votre blog,
Twitter
et vos profils sur
les réseaux sociaux pour partager votre veille. Toutefois je vous conseille de vous
orienter vers des outils plus adaptés comme Scoop it ou Paper Li qui vous permettent
de publier très simplement le produit de votre curation sous d'une newsletter plus
attractive, indexée dans les moteurs de recherches et à laquelle les internautes
intéressés peuvent s'abonner.
Les sites de Questions/Réponses
:
Quora
,
Yahoo
Answers et le dernier né Expeert (à
l'initiative du groupe CCM
Benchmark
)... Pour partager vos connaissances, votre
expertise et donner des conseils personnalisés en réponse aux internautes.
Votre participation régulière et de qualité sur des sujets en rapport avec votre champ
d'expertise vous permettra d'être reconnu par la communauté comme un acteur
influent.
Les Wikis
: outils d'intelligence collective, les wikis permettent la rédaction
collaborative de documents. Identifiez les wikis influents et les articles sur lesquels
vous pouvez apporter de la valeur ajoutée. Une participation régulière à
l'encyclopédie communautaire
Wikipedia
est également un important vecteur
d'influence.
La principale difficulté réside dans la constitution du "Mix" le plus efficace pour
développer
votre influence
. Pour devenir un acteur influent du web social, votre présence sur certains
médias sociaux est incontournable : Blog,
Facebook
,
Twitter
, voire Google+. Le reste dépend
de votre domaine d'expertise, de votre cible et du temps que vous pouvez consacrer à votre
présence en ligne. L'influence a un coût : un fort engagement personnel (plusieurs heures
par jour), de la persévérance, de la régularité et un sens aigü de l'organisation.
Créer et entretenir un réseau de qualité pour accroître votre influence
Si vous possédez un réseau de qualité, vous attirerez des personnes qui ont elles-mêmes un
réseau de quaité. Ceci est une règle immuable. N'oubliez pas que les réseaux sociaux sont
construits sur un modèle pyramidal en cascade. Ainsi, votre réseau se compose, sur 3
niveaux, des vos contacts, des contacts de vos contacts et des contacts des contacts de vos
contacts. Les réseaux sociaux visent la mise en relations de leurs membres. Vous êtes au
coeur de la chaîne d'introduction et de recommandation des demandes de mise en relation
auprès de vos contacts directs ou indirects. Parce qu'il vous procure la capacité à rendre
service à vos contact, un réseau de qualité vous rend attractif.
Soyez donc attentif à la constitution de votre réseau. Un réseau de qualité se compose :
de vos contacts professionnels (collègues, clients, fournisseurs...),
de vos homologues (personnes occupant un poste identique au vôtre dans une autre
entreprise ou une autre organisation),
de membres de votre écosystème professionnel (personnes exerçant le même métier
que vous à des niveaux différents)
d'influenceurs et de relais d'opinion (journalistes, blogueurs, élus, dirigeants
d'associations...)
de recruteurs
de chefs d'entreprises
d'experts
etc
Pour qu'il soit opérationnel, votre réseau doit également être soigneusement entretenu.
Echangez régulièrement avec les membres de votre réseau. Partagez avec eux des
informations intéressantes, participez aux conversations qu'ils engagent, sollicitez-les,
répondez à leurs sollicitations... Vous renforcerez ainsi vos liens. Sur les réseaux sociaux
comme dans la vie réelle, il faut savoir donner pour recevoir.
Contribuer et participer de manière régulière
On observe clairement une relation entre le nombre et la fréquence des publications sur les
médias sociaux, d'une part et l'influence de leurs auteurs, d'autre part.
Early adopters
des
médias sociaux, les internautes classés au top 100 des influenceurs ont publié depuis 2006-
2007 plusieurs dizaines de milliers de tweets et plusieurs milliers de notes sur leurs blogs. Le
facteur quantitatif apparait clairement si on compare les 10 premiers et les 10 derniers du
Top 100 des influenceurs. On observe ainsi que les 10 premiers ont publié en moyenne 60
000 tweets depuis (2006-2007), tandis que les 10 derniers n'ont publié en moyenne que 25
000 twwets.
L'enjeu est de s'assurer une visibilité forte et constante.
Les sites de microblogging produisent des flux continus au sein desquels une information
chasse l'autre. Il faut donc intervenir régulièrement pour rester visible (en moyenne 20 à 30
tweets par jour). Le volume de contributions n'est que la résultante de cet impératif.
En revanche, sur les blogs, c'est le volume d'informations publiées qui prime. Plus vous
publiez de contenus, plus votre présence est importante dans l'indexation des moteurs de
recherche. Vous bénéficiez ainsi davantage de l'effet "longue traine". 3000 pages indexées,
c'est un potentiel de socle de trafic de 3000 à 6000 visites quotidiennes rien que par le trafic
généré par vos articles archivés. A cela s'ajoute le trafic généré par vos mises jour (en
povenance des flux RSS, agrégateurs, newsletters...).
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Lisez à volonté, où que vous soyez
1 mois offert, sans engagement Plus d'infos

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi