Jiuxian.com : le commerce électronique constitue pour les vins français un important tremplin d'accès au marché chinois

Publié par

Jiuxian.com : le commerce électronique constitue pour les vins français un important tremplin d'accès au marché chinois PR Newswire PARIS, 3 juillet 2012 PARIS, 3 juillet 2012 /PRNewswire/ -- L'équipe de visite du premier distributeur en ligne chinois de boissons non alcoolisées Beijing Jiuxian E-Commerce (http://www.jiuxian.com), menée par son président et fondateur Hao Hongfeng, est arrivée ce matin à Paris pour une semaine de visites d'affaires. Hao Hongfeng, qui possède plus de dix ans d'expérience sur le marché chinois des boissons alcoolisées, a partagé sa connaissance du marché chinois du vin et présenté les données les plus récentes à ce sujet. « En 2011, la Chine a produit 1,542 milliard de bouteilles de vin (environ 1,15 million de kilolitres) et en a consommé 1,835 milliard (environ 1,37 million de kilolitres), soit un écart de 293 millions de bouteilles (environ 220 000 kilolitres) entre l'offre et la demande sur le marché chinois du vin qui ouvre aux producteurs de vin français d'énormes perspectives », a déclaré Hao Hongfeng, reprenant les statistiques du secteur chinois des boissons alcoolisées. « Il n'est pas réaliste que la Chine affecte de larges surfaces de terre à la culture de la vigne. Notre pays doit donc répondre à la demande de vins en important », a précisé Shao Li lors d'un entretien avec la presse chinoise.
Publié le : dimanche 15 juillet 2012
Lecture(s) : 17
Source : prnewswire.com
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Jiuxian.com : le commerce électronique
constitue pour les vins français un important
tremplin d'accès au marché chinois
PR Newswire
PARIS, 3 juillet 2012
PARIS
, 3 juillet 2012 /PRNewswire/ -- L'équipe de visite du premier distributeur
en ligne chinois de boissons non alcoolisées Beijing Jiuxian E-Commerce
(http://www.jiuxian.com), menée par son président et fondateur Hao Hongfeng,
est arrivée ce matin à
Paris
pour une semaine de visites d'affaires. Hao
Hongfeng, qui possède plus de dix ans d'expérience sur le marché chinois des
boissons alcoolisées, a partagé sa connaissance du marché chinois du vin et
présenté les données les plus récentes à ce sujet.
« En 2011, la Chine a produit 1,542 milliard de bouteilles de vin (environ
1,15 million de kilolitres) et en a consommé 1,835 milliard (environ 1,37 million
de kilolitres), soit un écart de 293 millions de bouteilles (environ
220 000 kilolitres) entre l'offre et la demande sur le marché chinois du vin qui
ouvre aux producteurs de vin français d'énormes perspectives », a déclaré Hao
Hongfeng, reprenant les statistiques du secteur chinois des boissons
alcoolisées. « Il n'est pas réaliste que la Chine affecte de larges surfaces de
terre à la culture de la vigne. Notre pays doit donc répondre à la demande de
vins en important », a précisé Shao Li lors d'un entretien avec la presse
chinoise. Shao Li, responsable du département du commerce extérieur qui
relève du ministère chinois du Commerce, a partagé ces convictions avec Hao
Hongfeng.
Les données officielles chinoises montrent que, ces cinq dernières années, la
part des vins importés sur le marché du vin chinois, a progressé à un rythme
rapide de plus de 25 % par an. Cette forte croissance devrait se poursuivre sur
le long terme. Toutefois, malgré l'essor d'un marché chinois du vin importé qui
possède encore de larges marges de croissance, de nombreux problèmes
doivent être abordés.
En premier lieu, figure le problème du prix extrêmement élevé de certains vins
importés, très éloigné du prix de vente dans le pays d'origine, du fait de la non-
transparence de l'information et de l'ampleur excessive de la chaîne logistique.
En second lieu, le faible volume minimum d'importation de vin contribue à loger
les entreprises vinicoles qualifiées et non qualifiées à la même enseigne. La
plupart des producteurs de vin sont de petites et moyennes entreprises, dont
près d'un tiers disparaît chaque année du marché. Ce seuil bas couplé à un
taux d'élimination élevé conduit certaines entreprises à chercher
unilatéralement un rendement à court terme, en mettant pour cela une croix
sur toute démarche honnête et sincère, ce qui nuit au développement continu
des marques de vin importées en Chine. En troisième lieu, le manque de
possibilité d'ouverture et d'autoritarisme peut conduire certains mauvais
négociants à copier des marques de vin internationales et à vendre des
contrefaçons, ce qui est mauvais pour la protection des droits de propriété
intellectuelle de ces marques en Chine.
Hao Hongfeng a souligné que ces problèmes ne concernent pas seulement les
vins importés mais aussi les vins et alcools produits en Chine. C'est pour cette
raison que Hao Hongfeng a créé Jiuxian.com, la première boutique de vente
d'alcool en ligne en Chine, en septembre 2009, date à laquelle il était déjà le
premier distributeur d'alcool chinois de la province de
Shanxi
en Chine, avant
de devenir l'une des premières boutiques de vente d'alcools en ligne de Chine.
Le succès de Jiuxian.com a donné lieu à un essor du commerce d'alcool en
ligne en Chine.
Hao Hongfeng a précisé que la vente en ligne est solidement ancrée en Chine.
Le dernier rapport en date du ministère chinois du Commerce sur le
développement du commerce électronique en Chine montre que, fin 2011, le
nombre de consommateurs faisant leurs achats sur Internet en Chine s'élevait
à 194 millions, pour un chiffre d'affaires total de 782,56 milliards de yuans pour
la distribution en ligne, un chiffre en progression de 53,7 % en glissement
annuel. Le commerce en ligne a eu un impact sur l'industrie traditionnelle du
commerce hors ligne et la tendance est désormais à la transition des
commerces traditionnels de vins et autres denrées vers le commerce en ligne.
Hao Hongfeng a également souligné que le commerce en ligne présente plus
d'avantages que le commerce traditionnel du vin dans la mesure où il permet
notamment de réduire la chaîne logistique, de renforcer la crédibilité des
commerçants auprès du public grâce à une plus grande transparence et de
faire ses courses partout et à tout moment. Fort d'un système d'aide à la vente
en ligne et hors ligne bien établi et de la bonne réputation de ses marques,
Jiuxian.com est en mesure d'apporter un solide soutien aux marques de vin
françaises tout en leur offrant une plateforme importante et privilégiée à
mesure qu'elles souhaiteront renforcer leur présence en Chine.
L'équipe de Jiuxian.com, menée par Hao Hongfeng, restera quatre jours à
Bordeaux
, durant lesquels elle rencontrera des producteurs de vins français
réputés, parmi lesquels Plaimont, Château Margaux, Château Cheval Blanc et
Château Pavie, et débattra des questions liées à la coopération.
À propos de Jiuxian.com
Créé en septembre 2009, Beijing Jiuxian E-Commerce Co., Ltd.
(http://www.jiuxian.com) est le premier distributeur intégré de boissons
alcoolisées en ligne en Chine. Il est spécialisé dans une large gamme de
produits alcoolisés, dont le
baijiu
chinois, les vins et alcools occidentaux ainsi
que les accessoires pour boissons alcoolisées. Ses lignes de produits se
composent de nombreuses marques locales populaires et marques importées
haut de gamme. La société, dont le siège se trouve à
Beijing
, possède
désormais des filiales et entrepôts logistiques à
Shanghai
,
Guangzhou
,
Chengdu
,
Wuhan
et dans d'autres villes chinoises.
Compte tenu des prescriptions strictes en matière d'approvisionnement,
Jiuxan.com s'est toujours employé à respecter ses obligations en fournissant
des produits alcoolisés authentiques et s'est attachée à tirer pleinement parti
du commerce électronique sans frontières, permettant ainsi à une plateforme
de producteurs d'alcools chinois de vendre à l'étranger et aux marques
internationales de vin d'accéder au marché chinois.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.