L'Assiette Champenoise fait le bonheur de Reims

Publié par

L'Assiette Champenoise fait le bonheur de Reims AReims avant, il avait le domaine des Crayères, le palace de Gérard Boyer.

Publié le : samedi 1 octobre 2011
Lecture(s) : 7
Source : Lafont presse
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
L'Assiette Champenoise fait le bonheur de Reims
AReims avant, il avait le domaine des Crayères, le palace de Gérard Boyer. Désormais, il faut compter avec L'Assiette Champenoise, située dans un grand parc de la banlieue bourgeoise, à Tinqueux, 2km du centre ville. Complètement relancé par Arnaud Lallement, 36 ans, deux Etoiles Michellin, et véritable chantre des maisons de Champagne. Arnaud reçoit à sa table aussi bien Eric Krug, Paul-François Vranken ou Christopher Descours, le nouveau prodige de la maison Piper Heidsieck. D'ailleurs, on ne peut s'empêcher de se demander si le fils Lallement n'aurait pas déjà obtenu sa troisième étoile s'il était installé aux commandes du palace de la famille Gardinier, tant sa cuisine est légère et que nous mangeons divinement bien à l'Assiette Champenoise. Le service est érudit et exigeant, n devine et comprend tout ce qui se passe à table, prodiguant des conseils judicieux pour chaque accord et chaque dégustation, parvenant même à mettre en valeur les beurres de chez Bordier et les petits pains au sel de Guérande. n faut avoir goûté au moins une fois sa Poularde Cour d'Armoise ou à ses langoustines Boeuf de Coutancie. Le plateau de fromage, pour une fois, n'est pas en reste, n vient directement du maître- fromager de Boulogne-sur-Mer Philippe Olivier. Le cabri de lait et légumes confits est une gourmandise sans pareil. Cette maison étonne par son esprit d'innovation mêlant habilement au bon goût traditionnel de la gastronomie française. Lallement, qui a fait ses écoles chez Veyrat ou Guerard, a de qui tenir. Il est aussi un bon entrepreneur, qui chaque année réinvestit quelques deux millions d'euros (sur un CAde 6 millions environ, avec 70 salariés) dans son établissement modernisé, qui a été totalement redécoré dans un univers design, modem style, et qui est très agréable. La prochaine fois que vous allez place d'Erlon (45 mn en TGV de Paris), allez rendre visite au grand chef. À 37 ans, c'est déjà l'un des tous meilleurs de l'hexagone. Et sa maman, qui ne manque pas à l'appel, peut être fière de lui.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.