L'épilogue d'un feuilleton

Publié par

L'épilogue d'un feuilleton Pour Patrick Bruel et Amanda Sthers, le verdict est tombé !

Publié le : vendredi 27 janvier 2012
Lecture(s) : 9
Source : Lafont presse
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
L'épilogue d'un feuilleton

Pour Patrick Bruel et Amanda Sthers, le verdict est tombé ! Ils poursuivaient en justice quatre individus accusés d'avoir vendu à un hebdomadaire people des photos et vidéos de leur mariage, qui avait eu lieu en 2004. Et le jugement vient d'être rendu : l'acteur et son ex-épouse viennent d'être déboutés en Cour de Cassation fin octobre, rapporte l'AFP. Un verdict qui confirme la première décision rendue en janvier 2009, puis celle de la Cour d'Appel de Paris, datant de décembre 2010. Les individus poursuivis avaient, à l'époque, vendu pour un montant total de 23 000 euros l'exclusivité des clichés (15 000 euros) et extraits vidéo (8 000 euros) du mariage à une publication qui en avait fait sa Une, associée à un article de quatre pages. À l'époque, ces images avaient été prises par Aurore Miellot, 23 ans, dont la belle-mère travaillait au Consistoire, un privilège qui lui a permis d'assister à l'événement. Les images ont rapidement circulé au sein de la famille de la jeune femme jusqu'à ce que son petit ami, à qui elle est aujourd'hui mariée, ne les vende à la presse française sans l'en avertir. L'ex-couple faisait valoir une « atteinte à l'intimité » et à leur « vie privée », mais la Cour de Cassation a estimé que la synagogue où le mariage s'est déroulé était « un lieu ouvert au public ». Le tribunal ajoute que Patrick Bruel et Amanda Sthers n'avaient pas prévu un service d'ordre suffisant pour montrer que le lieu était privatisé. Mauvaise nouvelle judiciaire pour le chanteur qui peut cependant se consoler grâce à son statut de parrain du Prix Quai des Orfèvres, qui récompense les meilleurs romans policiers. Il faut dire que Patrick connaît le sujet sur le bout des doigts pour être le personnage principal du polar Comme Les Cinq Doigts de la main.

Un rôle intéressant après avoir triomphé dans la pièce Le Prénom au théâtre Edouard VII. Rappelons que le gagnant du prix remporte un tirage à 50 000 exemplaires minimum de son ouvrage. Dommage que cette place de parrain n'ait pas servi à Patrick pour obtenir gain de cause sur l'affaire concernant la diffusion les photos de son mariage avec Amanda Sthers...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant