L'incidence du cancer colorectal (CCR) chez les jeunes est en hausse à l'échelle mondiale

Publié par

L'incidence du cancer colorectal (CCR) chez les jeunes est en hausse à l'échelle mondiale PR Newswire VIENNE, Autriche, September 28, 2012 VIENNE, Autriche, September 28, 2012 /PRNewswire/ -- EuropaColon lance l'initiative « Young Voices United against Colorectal Cancer » (Les jeunes voix unies contre le cancer colorectal) à èmel'occasion du 9 Séminaire destiné aux patients de l'ESMO. Vienne, Autriche ; 29 et 30 septembre 2012 Le fléau mondial du cancer colorectal (CCR) continue d'augmenter, principalement en raison du vieillissement et de la croissance de la population mondiale, outre une augmentation de l'adoption de comportements à l'origine du cancer et en particulier le tabagisme, dans les pays économiquement développés. Le CCR est rare dans les pays en développement, mais constitue la deuxième affection maligne la plus courante dans les sociétés de l'abondance. En Europe, chaque année, plus de 450 000 personnes se voient diagnostiquer un CCR et environ 230 000 meurent de cette maladie. Malheureusement, les plus de 50 ans ne sont pas les seuls à courir le risque de contracter un CCR. Contrairementà l'incidence globale en déclin de cette maladie, les taux d'incidence et de mortalité chez les jeunes adultes de moins [1],[2]de 50 ans son en hausse.
Publié le : samedi 29 septembre 2012
Lecture(s) : 60
Source : prnewswire.com
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
L'incidence du cancer colorectal (CCR) chez les jeunes est en hausse à l'échelle mondiale
PR Newswire VIENNE, Autriche, September 28, 2012
VIENNE, Autriche,September 28, 2012/PRNewswire/ --EuropaColonlancel'initiative«Young Voices United against Colorectal Cancer» (Les jeunes voix unies contre le cancer colorectal) à ème l'occasion du 9Séminaire destiné aux patients de l'ESMO. Vienne,Autriche; 29et30septembre2012 Le fléau mondial du cancer colorectal (CCR) continue d'augmenter, principalement en raison du vieillissement et de la croissance de la population mondiale, outreuneaugmentationde l'adoption de comportements à l'origine du cancer eten particulier le tabagisme, dans les pays économiquement développés. Le CCR est rare dans les pays en développement, mais constitue la deuxième affection maligne la plus courante dans les sociétés de l'abondance. EnEurope, chaque année, plus de 450 000 personnes se voient diagnostiquer un CCR et environ 230 000 meurent de cette maladie. Malheureusement, les plus de 50 ans ne sont pas les seuls à courir le risque de contracter un CCR. Contrairementàl'incidence globale en déclin de cette maladie, les taux d'incidence et de mortalité chez les jeunes adultes de moins [1],[2] de 50 ans son en hausse. La communication de tous les aspects du CCR, comme les facteurs de risque individuels, le diagnostic, les options de traitement et la nécessité de prévenir et de diagnostiquer cette maladie de manière précoce, pose déjà des problèmes auprès des générations plus âgées, mais faire passer ce message auprès des jeunes adultes constitue un défi encore plus grand. En outre, sensibiliser les jeunes sur les facteurs de risque héréditaires représente un dilemme encore plus important. EuropaColon, une organisation paneuropéenne contre le CCR, a l'intention de proposer un forum en ligne destiné aux jeunes affectés par le CCR par l'intermédiaire de son initiativeYoung VoicesUnited against Colorectal Cancer. L'objectif est de fournir une plateforme permettant aux jeunes de partager et d'échanger des informations dans le but de contribuer à autonomiser et à soutenir les personnes affectées par cette maladie. Milan Djordjevic, Ambassadrice de la survie d'EuropaColon en Serbie, s'est vue diagnostiquer un CCR alors qu'elle n'était âgée que de 24 ans. Milan raconte : «Il y a plus de 10 ans, j'ai reçu un diagnostic de CCR et je suis aujourd'hui une survivante. À cette époque, j'ai reçu un grand soutien de la part de ma famille et des mes amis, mais je ne connaissais personne qui vivait la même expérience que moi. J'aimerais que l'initiative Young Voices United against Colorectal Cancer devienne la plus grande communauté de soutien en Europe pour les jeunes adultes affectés par cette maladie.Young Voices United vise à fournir une chance unique au travers de ce forum, en offrant des programmes et des outils qui répondent directement aux besoins spécifiques de ce groupe de personnes». Jola Gore-Booth,PDG et fondatrice d'EuropaColon, a déclaré : « La nouvelle initiativeYoung Voices United againstColorectal Cancer
d'EuropaColon a pour objectif de soutenir le nombre croissant de personnes plus jeunes affectées par le CCR. Nous avons écouté de nombreux jeunes vivant avec les problèmes qui entourent cette maladie et qui, comme Milan, souhaitent parler à d'autres jeunes qui vivent des expériences similaires ». Et d'ajouter : « J'espère que tous ces jeunes s'uniront pour former une puissante armée d'ambassadeurs et transmettre le message de la nécessité de connaître vos risques de contracter cette affection (...,), de respecter un régime alimentaire et un style de vie plus sains, et d'être conscient des symptômes de cette maladie ». Le ProfesseurDr. GabrielaMöslein, du département de chirurgie générale et viscérale de l'unité de colo-proctologie de l'hôpital Helios St. Josefs de Bochum et ancienne membre de la direction d'InSiGHT (International Society for Hereditary Colorectal Cancer), a affirmé ce qui suit : « L'incidence du CCR est en hausse et affecte principalement les personnes âgées de 65 ans et plus. Cependant, environ 5 à 8 % des patients contractent cette maladie à un âge beaucoup plus précoce et vivent donc une expérience très différente en raison de leur jeunesse et de leur regard considérablement différent sur la vie. Comme l'indique Milan, vous pensez être la seule personne au monde à avoir eu la malchance de recevoir un diagnostic de cancer qui n'affecte que les personnes âgées. Je travaille dans ce domaine depuis de nombreuses années et cette perception ne coïncide pas avec la réalité. Cependant, le manque de sensibilisation et de compréhension du fait qu'il s'agit d'une maladie qui affecte aujourd'hui un nombre croissant de jeunes (tant par les professionnels que par les patients) peut fortement retarder le diagnostic ». « L'identification des prédispositions héréditaires susceptibles de provoquer un cancer colorectal à un âge beaucoup plus jeune est crucial pour garantir un diagnostic précoce chez les jeunes. Par ailleurs, l'utilisation du diagnostic moléculaire pour l'évaluation des risques individuels est une étape décisive pour la prévention du cancer ». « J'ai la ferme conviction que l'initiativeYoungVoices United againstColorectal Cancerfournira une plateforme permettant aux jeunes de trouver du réconfort, de l'espoir et du soutien dans le sens large du terme et, enfin et surtout, d'accéder à un réseau de professionnels disponibles pour les guider au travers de leur propre évaluation des risques individuels et de celle de leurs familles ». Pour en savoir plus sur l'initiativeYoung Voices United against Colorectal Cancer, rendez-vous sur le site Internet :http://www.yvu.europacolon.com 1. Science Daily, 2009.Colorectal Cancer Increasing In Young Adults (Augmentation du cancer colorectal chez les jeunes adultes). [en ligne] Disponible à l'adresse:http://www.sciencedaily.com/releases/2009/06/090608072018.htm [Dernier accès le 29 mai 2012]. 2. Globocan, 2010. Globocan 2008. Prediction (Prédiction).[en ligne]Disponible à l'adresse:http://globocan.iarc.fr/[Dernier accès le 29 mai 2012]. Pour tout complément d'information ou pour organiser des entretiens avec Milan Djordjevic, Jola Gore Booth ou le Professeur Möslein, veuillez contacter Julia Kennedy : +44-776-608-4256
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.