La distribution automatique un secteur en pleine évolution

Publié par

La distribution automatique un secteur en pleine évolution La DA recoupe toutes les opérations réalisées en libre service par le biais d'une machine et de techniques d'automatisme.

Publié le : samedi 7 mai 2011
Lecture(s) : 4
Source : Lafont presse
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
La distribution automatique un secteur en
pleine évolution
La DA recoupe toutes les opérations réalisées en libre service par le biais d'une machine et de techniques d'automatisme. Elle ne se limite plus uniquement à la vente, ni à l'entreprise, mais envahit de nombreux domaines et de nombreux sites.
Facile d'utilisation, rapide et accessible 24h/24 et 7j/7, la DA intègre les nouvelles technologies et développe des applications modernes, qui portent sur le contenu mis en vente et sur les services proposés.
Des distributeurs intelligentsAujourd'hui, les distributeurs sont de véritables points de vente, qui proposent des promotions, sont gérés à distance et réapprovisionnés en temps réel. Les applications paramétrables coordonnent l'ensemble des activités.
Certains systèmes, complétés par une caméra, vont plus loin. En analysant votre âge, votre sexe, la température extérieure..., la machine vous présente une sélection de produits adaptés.
Plus qu'un simple distributeur, la machine affiche, grâce à son écran, des messages publicitaires ou informatifs, propose des jeux... résiste au vandalisme et sauve même des vies (le distributeur intègre un défibrillateur).
De nouveaux produitsAprès le lait et le pain frais, place maintenant aux produits de beauté, aux livres et aux bouquets de fleurs fraîches. Certaines piscines proposent même des distributeurs de bonnets de bain, de lunettes...
Objet urbain par excellence, le distributeur trouve une place à la campagne, par exemple pour distribuer du lait cru ou des bourriches d'huîtres.
De nouvelles techniques d'automatisationaccompagner cet essor, les fabricants Pour développent des techniques d'automatisation performantes : lecteurs de carte, clés cashless, carte prépayée ou paiement par téléphone portable...
Dossier réalisé avec la participation de Pascal Morelle, PDG et fondateur du groupe L.C.I.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.