Le patient de l'Université du Maryland dépasse les attentes sept mois après la plus importante greffe du visage jamais réalisée

Le patient de l'Université du Maryland dépasse les attentes sept mois après la plus importante greffe du visage jamais réalisée PR Newswire BALTIMORE, 17 octobre 2012 -- Richard Lee Norris reprend une vie normale après 15 ans de solitude BALTIMORE, 17 octobre 2012 /PRNewswire/ -- L'Université du Maryland a divulgué aujourd'hui les informations concernant la guérison de Richard Lee Norris, cet homme âgé de 37 ans qui a bénéficié de la plus importante greffe totale du visage il y a de cela sept mois. Richard Lee Norris, originaire de Hillsville en Virginie, a été victime d'un accident par arme à feu en 1997, perdant la majeure partie de ses mâchoires inférieure et supérieure, ses lèvres et son nez. La greffe s'est déroulée le 20 mars 2012 au centre médical de l'Université du Maryland et a inclus le remplacement des deux mâchoires, des dents, de la langue, de la peau, du nerf sous-jacent et des tissus musculaires du cuir chevelu au cou. « Ces 15 dernières années, j'ai vécu en reclus, caché derrière un masque chirurgical. Le plus souvent, je faisais mes courses de nuit, quand il y avait moins de monde », explique Richard Lee Norris. « Aujourd'hui, je peux sortir sans sentir les regards fixés sur moi et sans subir d'éventuels commentaires. Avant, on me fixait parce que j'étais défiguré. Maintenant, on peut me regarder avec étonnement et parce que j'ai changé. Je peux désormais me promener sans qu'on se retourne sur mon passage.
Publié le : mardi 1 janvier 2013
Lecture(s) : 10
Source : prnewswire.com
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Le patient de l'Université du Maryland dépasse les attentes sept mois après la plus importante greffe du visage jamais réalisée
PR Newswire BALTIMORE, 17 octobre 2012
-- Richard Lee Norris reprend une vie normale après 15 ans de solitude
BALTIMORE, 17 octobre 2012 /PRNewswire/ -- L'Université du Maryland a divulgué aujourd'hui les informations concernant la guérison de Richard Lee Norris, cet homme âgé de 37 ans qui a bénéficié de la plus importante greffe totale du visage il y a de cela sept mois. Richard Lee Norris, originaire de Hillsville en Virginie, a été victime d'un accident par arme à feu en 1997, perdant la majeure partie de ses mâchoires inférieure et supérieure, ses lèvres et son nez. La greffe s'est déroulée le 20 mars 2012 au centre médical de l'Université du Maryland et a inclus le remplacement des deux mâchoires, des dents, de la langue, de la peau, du nerf sous-jacent et des tissus musculaires du cuir chevelu au cou.
« Ces 15 dernières années, j'ai vécu en reclus, caché derrière un masque chirurgical. Le plus souvent, je faisais mes courses de nuit, quand il y avait moins de monde », explique Richard Lee Norris. « Aujourd'hui, je peux sortir sans sentir les regards fixés sur moi et sans subir d'éventuels commentaires. Avant, on me fixait parce que j'étais défiguré. Maintenant, on peut me regarder avec étonnement et parce que j'ai changé. Je peux désormais me promener sans qu'on se retourne sur mon passage. Mes amis ont fait leur vie, fondé une famille et bâti une carrière et aujourd'hui, c'est à mon tour de commencer à construire la nouvelle vie que l'on m'a rendue. »
« Je vais bien. Je passe beaucoup de temps à pêcher et à jouer au golf. Je profite également de la compagnie de ma famille et de mes amis », raconte Richard Lee Norris. « J'ai toujours des consultations de contrôle avec différents médecins et thérapeutes pour vérifier que tout cicatrise correctement. Par ailleurs, je suis suivi par un kinésithérapeute et par un orthophoniste. J'arrive très bien à retrouver l'usage de la parole et je fais un peu plus de progrès chaque jour. »
Richard Lee Norris continue à retrouver des sensations au niveau du visage et il peut sourire et exprimer des sentiments. Selon ses médecins, la fonction motrice du côté droit de son visage est normale à 80 % et la fonction motrice du côté gauche de son visage l'est à 40 %. Il s'alimente principalement par la bouche et retrouve l'odorat et le goût.
Richard Lee Norris doit sa greffe totale du visage, une opération historique de 36 heures, au Dr. Eduardo D. Rodriguez, docteur en médecine dentaire, professeur de chirurgie à l'école de médecine de l'Université du Maryland et chef de chirurgie maxillo-faciale, reconstructrice et plastique au Centre de traumatologie de choc R. Adams Cowley, situé au centre médical de l'Université du Maryland. L'opération de Richard Lee Norris constitue la toute première greffe du visage au monde réalisée par une équipe de chirurgiens plastiques et reconstructeurs spécialement formés et forts d'un savoir-faire en chirurgie crano-faciale et microchirurgie reconstructrice.
À propos de l'école de médecine de l'Université du Maryland, du centre médical de l'Université du Maryland et du Centre de traumatologie de choc R. Adams Cowley
Fondée en 1807, l'école de médecine de l'Université du Maryland à Baltimore est la plus ancienne école de médecine publique des États-Unis et la première à avoir créé un programme de formation pour internes. L'école de médecine fut l'école fondatrice de l'Université du Maryland et elle fait aujourd'hui partie intégrante des 11 campus qui forment le Système universitaire du Maryland. Le partenariat entre le centre médical de l'Université du Maryland (UMMC) et l'école de médecine de l'Université du Maryland permet des recherches médicales et des découvertes de pointe afin d'innover rapidement et d'améliorer les soins aux patients. En outre, cela prépare la prochaine génération de professionnels de santé via une formation et un enseignement excellents.
Le centre médical de l'Université du Maryland (UMMC) est un hôpital universitaire doté de 779 lits, situé à Baltimore. Par ailleurs, c'est l'institution phare du système médical de l'Université du Maryland qui compte 11 hôpitaux. Les patients y sont adressés tant à l'échelle régionale que nationale pour des soins intensifs, chirurgicaux et médicaux d'envergure. Tous les médecins qui forment l'équipe du centre médical sont rattachés à l'école de médecine de l'Université du Maryland.
Le Centre de traumatologie de choc R. Adams Cowley, situé au centre médical de l'Université du Maryland, est le premier système coordonné de traumatologie du pays. Ce centre est spécialisé dans la recherche pluridisciplinaire et dans le traitement des maladies et blessures graves. C'est là qu'est né le concept de l'« heure d'or » en médecine de soins intensifs. Sous la direction du Dr. Thomas M. Scalea, ce centre traite plus de 8 000 patients par an en soins intensifs et en traumatologie et forme des prestataires en traumatologie venus des quatre coins du monde, y compris des professionnels de santé de l'armée américaine.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.