Le phénomène Champagne

Publié par

Le phénomène Champagne La tradition viticole en Champagne ne date pas d'hier ! Si les premiers vignobles ont fait leur apparition entre le Ier et le IVème siècle, ils ont connu des hauts et des bas, notamment au moment de la guerre de Cent Ans : les pressoirs ont été détruits et les vignes abandonnées. Peu à peu, le vignoble champenois a repris son expansion et les communes viticoles se sont multipliées. Aujourd'hui, le Champagne reste le chouchou des Français pour fêter un événement ou accompagner un repas extraordinaire. Son succès tient aussi à l'originalité de son terroir. Entre une position géographique septentrionale, un climat à majorité océanique mais à tendance continentale, un sous-sol à majorité calcaire, qui procure à la vigne une irrigation naturelle constante, et une implantation dans un relief escarpé et vallonné, on comprend mieux la typicite inimitable des vins de Champagne. Côté cépages, le Chardonnay, le Pinot Meunier et le Pinot Noir se sont parfaitement bien adaptés à ce terroir particulier. Ils donnent naissance à des champagnes aux caractères différents, c'est ce qui fait d'ailleurs tout le charme de cette région. Cependant, il est parfois difficile de s'y retrouver pour un néophyte. D'un côté, le dosage, brut et demi-sec ; de l'autre, les particularités, les Blancs de Blancs, les Blancs de Noirs, les millésimés, les rosés et les cuvées spéciales ! Mais, rassurez-vous, cette diversité devient un atout quand il convient de mettre au point un menu.
Publié le : samedi 3 décembre 2011
Lecture(s) : 7
Source : Lafont presse
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le phénomène Champagne
La tradition viticole en Champagne ne date pas d'hier ! Si les premiers vignobles ont fait leur apparition entre le Ier et le IVème siècle, ils ont connu des hauts et des bas, notamment au moment de la guerre de Cent Ans : les pressoirs ont été détruits et les vignes abandonnées. Peu à peu, le vignoble champenois a repris son expansion et les communes viticoles se sont multipliées. Aujourd'hui, le Champagne reste le chouchou des Français pour fêter un événement ou accompagner un repas extraordinaire.
Son succès tient aussi à l'originalité de son terroir. Entre une position géographique septentrionale, un climat à majorité océanique mais à tendance continentale, un sous-sol à majorité calcaire, qui procure à la vigne une irrigation naturelle constante, et une implantation dans un relief escarpé et vallonné, on comprend mieux la typicite inimitable des vins de Champagne.
Côté cépages, le Chardonnay, le Pinot Meunier et le Pinot Noir se sont parfaitement bien adaptés à ce terroir particulier. Ils donnent naissance à des champagnes aux caractères différents, c'est ce qui fait d'ailleurs tout le charme de cette région.
Cependant, il est parfois difficile de s'y retrouver pour un néophyte. D'un côté, le dosage, brut et demi-sec ; de l'autre, les particularités, les Blancs de Blancs, les Blancs de Noirs, les millésimés, les rosés et les cuvées spéciales ! Mais, rassurez-vous, cette diversité devient un atout quand il convient de mettre au point un menu. Pour exemple, les champagnes puissants et charpentés à dominante de Pinot se servent sur du homard, de la langouste, du foie gras de canard, du saumon ; les champagnes généreux, rosés et certains demi-secs se dégustent avec les mêmes types de plats mais s'associent également à de délicieux fruits rouges ; les Blancs de Blancs ou les champagnes à dominante de Chardonnay, caractérisés par leur légèreté et leur délicatesse, se
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.