Le vin, un investissement passion

Publié par

Le vin, un investissement passion Les grands vins, souvent hors de prix, sont aujourd'hui devenus des objets d'investissement. À l'image de l'or, il s'agit d'une valeur refuge.

Publié le : mardi 3 juillet 2012
Lecture(s) : 220
Source : Lafont presse
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Le vin, un investissement passion

Les grands vins, souvent hors de prix, sont aujourd'hui devenus des objets d'investissement. À l'image de l'or, il s'agit d'une valeur refuge. En effet, la cote d'un grand cru a peu de chance de dégringoler selon les aléas des spéculateurs. Mais attention : il ne s'agit clairement pas d'une opération à la portée de tous. D'une part parce que les prix des grandes bouteilles atteignent des tarifs faramineux, d'autre part parce qu'il s'agit de ne pas se tromper. Il faut donc avoir quelques connaissances rudimentaires.

Comment investir ?

Comment acheter des grands crus ? Il existe une Bourse du vin à Londres, la «Liv-ex Fine Wine Exchange». Il s'agit d'une plate-forme de négociation et de règlement-livraison créée en 1999. Il est aussi possible de passer par les ventes aux enchères des maisons prestigieuses ou de restaurants possédant une grande cave, comme la Tour d'Argent à Paris. Des sites Internet spécialisés ont aussi été ouverts, tels que Patriwine, Cavissima ou Cave d'épargne, et vous proposent d'acheter du vin, à tarif abordable, parfois de le conserver à votre place... Dans tous les cas : attention à vous assurer du bien-fondé de votre investissement et de sa juste valeur.

Quelle rentabilité ?

Des investisseurs venus des pays émergents ont beaucoup investi dans le vin ces dernières années. Les prix ont fortement augmenté. Ce constat renforce le caractère passion de ce type d'investissement puisque la rentabilité à moyen terme est très hypothétique. Même si, en revanche, il est peu probable qu'une bouteille perde de sa valeur avec les années.

Un fonds dédié au vin Investir dans le vin, ce n'est pas forcément un placement physique. Il est possible d'investir dans le vin comme l'on investit dans n'importe quel autre type de domaine présent sur les marchés financiers. Une transaction sûre, que pourrait recommander l'Autorité des marchés financiers (AMF) ? En souscrivant au tout nouveau FCP (fonds commun de placement, lire aussi l'article sur les différents fonds dans la rubrique : «L'investissement boursier») Uzès Grands Crus, vous possédez des parts de grands vins. Le FCP doit servir à financer à 75% dans le vin, dont 50% « au minimum » dans de grands crus. Le temps de cette opération, les bouteilles sont conservées dans un entrepôt de Genève, en Suisse. Elles sont revendues par l'équipe de gestion du fonds au moment opportun sur le marché. Il s'agit du 1er fonds du genre agréé par l'AMF. À savoir : il s'agit d'un placement assez peu accessible puisque le ticket d'entrée est fixé à 30.000 €.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.