Les meubles de métier

Publié par

Les meubles de métier Ces meubles ont servi au quotidien, ils ont un vrai passe, une historie, des traces d'usure tres specifiques... c'est ce qui fait tout leur charme! Antiquités Pratique : Comment avez-vous démarré votre activité ? Jean-Luc Perrier : ean Luc Perrier: Cettte passion pour le mobilier ancien est ancrée en moi depuis toujjours. Mes parents étaient antiquaires et enfant déjà, je suivais mon père dans ses activités. Quelques années plus tard, durant mes études à l'école du Louvre, je passais mes après-midi dans les salles des ventes de Drouot .... Bercé par cet univers qui me fascinait, j'ai donc naturelement repris l'afffaire de mes parents lors de leur départ à la retraite. A 24 ans, j'étais donc responsable d'une boutique d'antiquités en Bourgogne, absolument ravvi de cettte reprise mais sans idée précise. C'est alors qu'en me rendant à de nombreuses foires à la brocante, je me retrouvais nez à nez avec ces fameux meubles de métiers Quelle a été votre réaction ? En 1982, ces meubles n'étaient pas du tout tendance et les brocanteurs cherchaient plutôt à s'en débarrasser ! Ce mobilier, pourtant très beau, était mis au rebus car considéré comme invendable. Fermement convaincu de ne pas être le seul à être séduit par ces pièces uniques, je pris la décision d'acheter quelques bars arsafin de les présenter dans mon magasin. Le succès était-il au rendez-vous ? Non, les débuts se sont avérés difficiles.....
Publié le : mardi 26 juillet 2011
Lecture(s) : 18
Source : Lafont presse
Nombre de pages : 14
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Les meubles de métier
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Mademoiselle chine

de maison-revue-brocante

Style BROCANTE

de maison-revue-brocante

suivant