Level 3 communique ses résultats financiers du troisième trimestre 2012

Level 3 communique ses résultats financiers du troisième trimestre 2012 PR Newswire BROOMFIELD, Colorado, 26 octobre 2012 -- Points marquants du troisième trimestre 2012 - Chiffre d'affaires total de 1,590 milliard de dollars - Recettes issues des Core Network Services en hausse séquentielle de 1,1 % selon un taux de change constant - BAIIA ajusté de 372 millions de dollars, soit une hausse séquentielle de 5 % et une augmentation de 12 % en glissement annuel sur une base pro forma - Perte nette de 0,26 $ par action pour le troisième trimestre 2012, comparativement à une perte nette de 0,29 $ par action pour le deuxième trimestre 2012, abstraction faite de la perte sur les contrats d'échange de taux d'intérêt et sur l'extinction de la dette au troisième trimestre 2012 - La société demeure en bonne voie pour atteindre 300 millions de dollars des synergies totales projetées du BAIIA ajusté et 40 millions de dollars des synergies de dépenses en capital de l'acquisition de Global Crossing - La société réaffirme ses prévisions de 2012 concernant le BAIIA ajusté et le flux de trésorerie disponible BROOMFIELD, Colorado, 26 octobre 2012 /PRNewswire/ -- Level 3 Communications, Inc. (NYSE : LVLT) a déclaré un chiffre d'affaires total de 1,590 milliard de dollars pour le troisième trimestre 2012, comparativement à 1,586 milliard de dollars pour le deuxième trimestre 2012. http://photos.prnewswire.
Publié le : mardi 1 janvier 2013
Lecture(s) : 62
Source : prnewswire.com
Nombre de pages : 13
Voir plus Voir moins
Level 3 communique ses résultats financiers du troisième trimestre 2012
PR Newswire BROOMFIELD, Colorado, 26 octobre 2012
-- Points marquants du troisième trimestre 2012
- Chiffre d'affaires total de 1,590 milliard de dollars
- Recettes issues des Core Network Services en hausse séquentielle de 1,1 % selon un taux de change constant
- BAIIA ajusté de 372 millions de dollars, soit une hausse séquentielle de 5 % et une augmentation de 12 % en glissement annuel sur une base pro forma
- Perte nette de 0,26 $ par action pour le troisième trimestre 2012, comparativement à une perte nette de 0,29 $ par action pour le deuxième trimestre 2012, abstraction faite de la perte sur les contrats d'échange de taux d'intérêt et sur l'extinction de la dette au troisième trimestre 2012
- La société demeure en bonne voie pour atteindre 300 millions de dollars des synergies totales projetées du BAIIA ajusté et 40 millions de dollars des synergies de dépenses en capital de l'acquisition de Global Crossing
- La société réaffirme ses prévisions de 2012 concernant le BAIIA ajusté et le flux de trésorerie disponible
BROOMFIELD, Colorado, 26 octobre 2012 /PRNewswire/ -- Level 3 Communications, Inc. (NYSE : LVLT) a déclaré un chiffre d'affaires total de 1,590 milliard de dollars pour le troisième trimestre 2012, comparativement à 1,586 milliard de dollars pour le deuxième trimestre 2012.
http://photos.prnewswire.com/prnh/20111004/LA77008LOGO La perte nette pour le deuxième trimestre 2012 s'est élevée à 166 millions de dollars, ou 57 millions de dollars en faisant abstraction de pertes à hauteur de 60 millions de dollars relatives à des contrats d'échange de taux d'intérêt et d'une perte sur l'extinction de la dette totalisant 49 millions de dollars. À titre de comparaison, la perte nette s'élevait à 62 millions de dollars au deuxième trimestre 2012. Par action, la perte nette s'est élevée à 0,76 $ au troisième trimestre 2012, ou 0,26 $ en faisant abstraction des pertes sur les contrats d'échange de taux d'intérêt et sur l'extinction de la dette, comparativement à une perte de 0,29 $ au deuxième trimestre 2012.
Le BAIIA ajusté consolidé a augmenté à 372 millions de dollars au troisième trimestre 2012, comparativement à 353 millions de dollars au deuxième trimestre 2012.
« Nous continuons à observer une forte demande de la part de nos clients institutionnels », a déclaré James Crowe, PDG de Level 3. « La portée locale à mondiale de notre réseau ainsi que notre vaste portefeuille de services favorisent notre croissance continue. »
Résultats financiers
Mesure (en millions de dollars) Recettes issues des Core Netw ork Services Services vocaux en gros et autres recettes Chiffre d'affaires total BAIIA ajusté (1) Dépenses en immobilisations Flux de trésorerie sans effet de levier (1) Flux de trésorerie disponible (1) Marge brute (1) Marge du BAIIA ajusté (1) Perte nette (2) Perte nette par action (2)
Troisième trimestre 2012 1 395 $ 195 $ 1 590 $ 372 $ 227 $ 77 $ (157 $) 59,6 % 23,4 % 166 $ 0,76 $
Deuxième trimestre 2012 1 3 86 $ 200 $ 1 586 $ 353 $ 180 $ 112 $ 3 $ 59,1 % 22,3 % 62 $ 0,29 $
Troisième trimestre 2011 pro forma (1)(3) 1 381 $ 225 $ 1 606 $ 331 $ 157 $ 141 $ (55 $) 58,8 % 20,6 % 225 $ 1,09 $
(1) (2)
(3)
Se référer à l'annexe concernant les mesures non conformes aux PCGR pour la définition et le rapprochement des mesures conformes aux PCGR. La perte nette inclut les pertes sur l'extinction de la dette pour le troisième trimestre 2012 et le troisième trimestre 2011 et exclut les résultats attribuables à l'entreprise de charbon abandonnée au troisième trimestre 2011. Les références aux chiffres « pro forma » supposent que l'acquisition de Global Crossing a eu lieu le 1er janvier 2011.
Recettes
Recettes issues des Core Network Services (CNS) (en millions de dollars) Amérique du Nord Vente en gros Entreprises
EMOA Vente en gros Entreprises Gouvernement du Royaume-Uni
Amérique latine Vente en gros Entreprises
Total des recettes issues des CNS Vente en gros Entreprises (2)
(1) (2) (3) (4)
Troisième trimestre 2012 1 008 $ 381 $ 627 $
210 $ 89 $ 80 $
41 $
177 $ 36 $ 141 $
1 395 $ 506 $ 889 $
Deuxième trimestre 2012 1 003 $ 382 $ 621 $
214 $ 91 $ 81 $
42 $
169 $ 33 $ 136 $
1 386 $ 506 $ 880 $
Variation en pourcentage, tel que rapporté ----1 %
(2 %) (2 %) (1 %)
(2 %)
5 % 9 % 4 %
1 % --1 %
Variation en pourcentage, taux de change constant 1 % --1 %
(1 %) (2 %) 1 %
(2 %)
6 % 11 % 5 %
1 % --2 %
Troisième trimestre 2011 pro forma (1) (3) 968 $ 394 $ 574 $
240 $ 102 $ 81 $
57 $
173 $ 39 $ 134 $
1 381 $ 535 $ 846 $
Variation en pourcentage, tel que rapporté (4) 4 % (3 %) 9 %
(13 %) (13 %) (1 %)
(28 %)
Se référer à l'annexe concernant les mesures non conformes aux PCGR pour la définition et le rapprochement des mesures conformes aux PCGR. Inclut la zone EMOA du gouvernement britannique. Les références aux chiffres « pro forma » supposent que l'acquisition de Global Crossing a eu lieu le 1er janvier 2011. La comparaison telle que rapportée mesure les résultats de la période actuelle avec les résultats pro forma du troisième trimestre 2011.
Core Network Services (CNS) Les recettes issues des CNS ont atteint 1,395 milliard de dollars au troisième trimestre 2012, soit une hausse séquentielle d'environ 1,1 % selon un taux de change constant.
2 % (8 %) 5 %
1 % (5 %) 5 %
« La forte hausse des recettes issues des CNS en Amérique latine et la croissance continue de nos activités auprès de nos clients institutionnels ont entraîné une amélioration des performances globales de nos recettes pendant ce trimestre », a affirmé Sunit Patel, vice-président exécutif et directeur financier de Level 3. « Selon un taux de change constant, le total des recettes issues des CNS a augmenté de 1,1 %, comparativement à 0,7 % au deuxième trimestre. »
Produits constatés d'avance Le solde des produits constatés d'avance a totalisé 1,101 milliard de dollars au terme du troisième trimestre 2012, comparativement à 1,118 milliard de dollars au terme du deuxième trimestre 2012.
Coût des ventes Le coût des ventes à diminuer pour atteindre 642 millions de dollars au troisième trimestre 2012, comparativement à 648 millions de dollars au deuxième trimestre 2012.
La marge brute s'est améliorée pour atteindre 59,6 % au troisième trimestre 2012, comparativement à 59,1 % au deuxième trimestre 2012.
Frais de vente, généraux et administratifs (SG&A) Hors charges de rémunération hors trésorerie, les SG&A ont totalisé 576 millions de dollars au troisième trimestre 2012, comparativement à 585 millions de dollars au deuxième trimestre 2012. Les coûts des services publics ont enregistré une hausse saisonnière au cours du troisième trimestre 2012 par rapport au deuxième trimestre 2012. Les SG&A ont inclus 18 millions de dollars de coûts d'intégration au troisième trimestre 2012, comparativement à 17 millions de dollars au deuxième trimestre 2012.
Charges de rémunération hors trésorerie incluses, les SG&A ont totalisé 625 millions de dollars au troisième trimestre 2012, comparativement à 614 millions de dollars au deuxième trimestre 2012. Les charges de rémunération hors trésorerie ont augmenté au troisième trimestre 2012, s'élevant à 49 millions de dollars, comparativement à 29 millions de dollars au deuxième trimestre 2012.
BAIIA ajusté Le BAIIA ajusté a enregistré une hausse séquentielle de 5 % pour atteindre 372 millions de dollars au troisième trimestre 2012, comparativement à 353 millions de dollars au deuxième trimestre 2012, y compris les frais d'intégration dans les deux périodes. Le BAIIA ajusté pro forma, supposant que l'acquisition de Global Crossing a eu lieu le 1er janvier 2011, s'est élevé à 331 millions de dollars au troisième trimestre 2012, soit une hausse de 12 % en glissement annuel.
La marge du BAIIA ajusté a augmenté à 23,4 % au troisième trimestre 2012, comparativement à 22,3 % au deuxième trimestre 2012.
Flux de trésorerie consolidé et liquidités Au cours du troisième trimestre 2012, le flux de trésorerie sans effet de levier s'est élevé à 77 millions de dollars, comparativement à 112 millions de dollars au deuxième trimestre 2012.
Le flux de trésorerie disponible était négatif de 157 millions de dollars au troisième trimestre 2012, comparativement à un flux de trésorerie disponible positif de 3 millions de dollars au deuxième trimestre 2012. « Les intérêts débiteurs nets en espèce ont enregistré une hausse d'environ 120 millions de dollars au troisième trimestre 2012 par rapport au deuxième trimestre 2012, tandis que le fonds de roulement a représenté une utilisation d'espèces pendant le trimestre », a ajouté M. Patel. « Pour le quatrième trimestre 2012, nous prévoyons une baisse d'environ 110 millions de dollars des intérêts débiteurs nets en espèce. »
La société et sa filiale en propriété exclusive, Level 3 Financing, Inc., ont réalisé les transactions suivantes au cours du trimestre :
La société a émis un montant total en principal à hauteur de 300 millions de dollars de billets de premier rang à 8,875 % échéant en 2019, le produit net de l'offre étant affecté aux besoins généraux de l'entreprise ; Level 3 Financing a emprunté 1,415 milliard de dollars en deux tranches de prêts à terme, la première tranche de 600 millions de dollars arrivant à échéance en2016 etla deuxième tranche de 815 millions de dollars arrivant à échéance en 2019, afin de refinancer la Tranche A de son actuel prêt à terme de 1,4 milliard de dollars arrivant à échéance en2014 etenviron 15 millions de dollars d'autres obligations financières de type crédit fournisseur ; Level 3 Financing a émis un montant total en principal à hauteur de 775 millions de dollars de ses billets de premier rang à 7 % échéant en2020 et, en plus de l'encaisse, a remboursé les 700 millions de dollars de billets de premier rang à 8,75 % en circulation échéant en 2017 de la société, y compris le paiement des intérêts courus, des primes applicables et des commissions ; et La société a affecté 63 millions de dollars au remboursement complet du prêt immobilier commercial de son siège échéant en 2015, y compris le paiement des intérêts courus.
À la clôture du trimestre, le 4 octobre 2012, Level 3 Financing a refinancé la Tranche B II de 650 millions de dollars et la Tranche B III de 550 millions de dollars de son actuel prêt à terme, arrivant à échéance en 2018, via la création d'une nouvelle Tranche B II de 1,2 milliard de dollars, arrivant à échéance en 2019.
La société a comptabilisé une perte sur l'extinction de la dette de 49 millions de dollars au cours du troisième trimestre 2012 etprévoit de comptabiliser une perte d'environ 50 millions de dollars au cours du quatrième trimestre 2012 en conséquence de ces transactions.
La société a réduit le taux d'intérêt moyen sur ses échéances en circulation à 7,5 %, par rapport à 7,9 % au terme du deuxième trimestre 2012, comprenant le changement de traitement comptable lié aux contrats d'échange de taux d'intérêt.
Au 30 septembre 2012, la société disposait d'une trésorerie et d'équivalents de trésorerie totalisant environ 793 millions de dollars.
Mise à jour sur l'intégration « En dressant le bilan de l'année depuis notre acquisition de Global Crossing, nous sommes très satisfaits des progrès que nous avons accomplis en matière d'intégration des deux entreprises », a soutenu Jeff Storey, président et directeur d'exploitation de Level 3. « Nous poursuivons la rationalisation de notre portefeuille de produits, tout en augmentant nos capacités, comme avec la vaste gamme de services de sécurité gérée que nous avons annoncée au début du mois. »
« Nos efforts de suivi étroit de tous les points de contact avec nos clients se sont avérés efficaces, et nous sommes convaincus que ces derniers resteront satisfaits du niveau de service invariablement élevé qu'ils reçoivent de notre part », a ajouté M. Storey.
Perspectives commerciales « Nous réitérons l'orientation que nous avons fournie plus tôt cette année », a déclaré M. Patel. « Les recettes issues des CNS devraient poursuivre leur augmentation au cours du quatrième trimestre2012, etnous restons confiants quant à nos prévisions d'une croissance de 20 à 25 % du BAIIA ajusté pour l'exercice 2012 complet, du point de départ de 1,216 milliard de dollars de BAIIA ajusté pro forma pour 2011. Nous prévoyons toujours des dépenses en capital pour l'exercice 2012 complet d'environ 12 % du chiffre d'affaires total et dans le bilan agrégé, nous devrions encore générer un flux de trésorerie disponible positif du deuxième au quatrième trimestre 2012. »
« Compte tenu des transactions sur les marchés des capitaux que nous avons réalisées au cours du troisième trimestre et au début du quatrième trimestre, nous prévoyons désormais des intérêts débiteurs conformes aux PCGR de 740 millions de dollars et des charges d'intérêts de trésorerie nettes d'environ 695 millions de dollars pour l'exercice 2012 complet. »
Renseignements sur la téléconférence et le site Internet de la société Level 3 tiendra une téléconférence afin de passer en revue les résultats financiers du troisième trimestre 2012 de la société, aujourd'hui à 10h30 (heure de l'Est). Cette téléconférence sera diffusée en direct sur le site Internet dédié aux relations avec les investisseurs de Level 3 à l'adresse :http://lvlt.client.shareholder.com/events.cfm. Des informations supplémentaires concernant les résultats financiers du troisième trimestre 2012, y compris la présentation que la direction passera en revue lors de la téléconférence, seront disponibles sur le site Internet dédié aux relations avec les investisseurs de Level 3. Si vous ne parvenez pas à rejoindre la conférence via Internet, vous pouvez également y accéder en direct par téléphone en composant le 1 877-283-5145 (numéro national aux États-Unis) ou le 1 312-281-1200 (international). Vous pouvez également envoyer vos questions par e-mail à l'adresse : Investor.Relations@Level3.com.
La conférence sera archivée et accessible sur le site Internet dédié aux relations avec les investisseurs de Level 3 et pourra être consultée via rediffusion audio à partir de 14h (heure de l'Est) le 24 octobre, jusqu'à midi (heure de l'Est) le 24 décembre. Pour accéder à cette rediffusion, veuillez composer le 1 800-633-8284 (numéro national aux États-Unis) ou le 1 402-977-9140 (international), suivi du code de la conférence (21605016).
Pour tout complément d'information, veuillez composer le +1-720-888-2502.
À propos de Level 3 Communications Level 3 Communications, Inc. (NYSE :LVLT) fournit des services de communications au niveau local, national et mondial à une clientèle qui inclut des entreprises, des gouvernements et des opérateurs. Level 3 offre un portefeuille complet de solutions sécurisées et gérées, parmi lesquelles des solutions de fibres optiques et infrastructurelles, des communications IP voix et de données, des services Ethernet étendus, la distribution de vidéos et de contenus et des solutions de centres de données et en nuage. Level 3 répond aux besoins de ses clients sur plus de 450 marchés dans 45 pays par le biais d'une plateforme de services mondiale soutenue par ses propres réseaux à fibres optiques sur trois continents et connectée par des installations sous-marines étendues. Pour tout complément d'information, veuillez consulter le sitewww.level3.com
© Level 3 Communications, LLC. Tous droits réservés. Level 3, Level 3 Communications, Level (3), Think Ahead, le logo Level 3 et le logo Level 3 Think Ahead sont des marques de service déposées ou des marques de service appartenant à Level 3 Communications, LLC et/ou à l'une de ses filiales aux États-Unis et/ou dans d'autres pays. Tous les autres noms de services, noms de produits, noms de sociétés ou logos inclus dans le présent document sont des marques de commerce ou des marques de service appartenant à leurs propriétaires respectifs. Les services de Level 3 sontfournispar des filiales de Level 3 Communications, Inc.
Accès aux informations de la société sur le site Internet Level 3 possède un site Internet d'entreprise à l'adressewww.level3.com, et vous pouvez trouver des informations supplémentaires à propos de la société dans les pages destinées aux investisseurs de ce site Internet à l'adresse : http://lvlt.client.shareholder.com/. Level 3 utilise ce site Internet comme moyen de diffusion de renseignements importants à propos de la société. Level 3 publie régulièrement des informations financières et d'autre nature
concernant la société et ses activités, sa situation financière et ses opérations dans sa rubrique dédiée aux relations avec les investisseurs.
Dans cette rubrique dédiée aux relations avec les investisseurs, vous pouvez consulter et imprimer des documents déposés par Level 3 auprès de la SEC, notamment des rapports périodiques et actuels sur les formulaires 10-K, 10-Q et 8-K, dès que cela est raisonnablement possible une fois que ces documents sont déposés auprès de la SEC.
Des copies et des chartes relatives à chacun des comités d'audit, de rémunération, de nomination et de gouvernance du conseil d'administration de Level 3, ses directives de gouvernance d'entreprise, son code déontologique, ses communiqués de presse et des présentations de conférences destinées aux analystes et aux investisseurs sont tous disponibles dans la rubrique dédiée aux relations avec les investisseurs.
Veuillez noter que les renseignements figurant sur tout site Internet de Level 3 ne sont incorporés par référence dans aucun document et ne peuvent être considérés comme en faisant partie, à moins qu'ils ne le soient expressément.
Énoncés prospectifs Certains des énoncés formulés dans le présent communiqué de presse sont des énoncés de nature prospective et sont fondés sur les convictions ou les attentes actuelles de la direction. Ces énoncés prospectifs ne sont pas une garantie de performance et sont assujettis à un certain nombre d'incertitudes et d'autres facteurs, dont beaucoup échappent au contrôle de Level 3, et qui sont susceptibles d'entraîner un écart sensible entre les évènements réels et ceux exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés. Les facteurs les plus importants pouvant empêcher Level 3 d'atteindre ses objectifs déclarés incluent, sans toutefois s'y limiter, la capacité de la société à : réussir l'intégration de l'acquisition de Global Crossing ou à réaliser les bénéfices anticipés de celle-ci ; gérer les risques associés à l'incertitude continue de l'économie mondiale ; obtenir des fonds supplémentaires, particulièrement en cas de perturbations sur les marchés financiers ; gérer les baisses continues ou accélérées des prix du marché pour les services de communications ; maintenir et augmenter le trafic sur son réseau ; mettre au point et conserver des systèmes efficaces de soutien de ses activités ; gérer les pannes ou les perturbations du réseau et du système ; développer de nouveaux services qui répondent aux demandes des consommateurs et génèrent des marges acceptables ; s'adapter aux changements technologiques rapides qui pourraient nuire à la compétitivité de la société ; défendre sa propriété intellectuelle et ses droits de propriété ; obtenir de la capacité réseau nécessaire de la part d'autres fournisseurs et connecter son réseau avec d'autres réseaux dans des conditions favorables ; attirer et fidéliser des dirigeants et autres employés qualifiés ; intégrer avec succès les acquisitions futures ; gérer efficacement les risques politiques, juridiques, règlementaires, liés aux devises étrangères, et tout autre risque auquel la société est exposée en raison de ses activités internationales considérables ; atténuer son exposition à des dettes éventuelles ; et respecter l'ensemble des conditions de ses titres de créance. Des informations supplémentaires concernant d'importants facteurs, dont ceux-ci, sont disponibles dans les documents déposés par Level 3 auprès de la Securities and Exchange Commission. Les énoncés contenus dans le présent communiqué de presse doivent être évalués à la lumière de ces facteurs importants. Level 3 n'a aucunement l'obligation, et décline expressément toute obligation, de mettre à jour ou de modifier ses énoncés prospectifs, que ce soit suite à l'obtention de nouvelles informations, à la survenue d'évènements futurs ou pour toute autre raison.
Coordonnées Médias : Investisseurs : Monica Martinez Mark Stoutenberg +1-720-888-3991 +1-720-888-2518 Monica.Martinez@Level3.com Mark.Stoutenberg@Level3.com
Level 3 Communications :
Mesures non conformes aux PCGR
Conformément au règlement G, la société fournit des définitions des mesures financières non conformes aux PCGR et des rapprochements aux mesures conformes aux PCGR les plus directement comparables.
La section suivante décrit et rapproche ces mesures financières telles que rapportées, conformément aux principes comptables généralement reconnus aux États-Unis (PCGR) de ces mesures financières tel que modifiés par les points décrits ci-dessous et présentés dans le communiqué de presse qui l'accompagne. Ces calculs ne sont pas préparés
conformément aux PCGR et ne doivent pas être considérés comme des alternatives aux PCGR. Conformément à ses pratiques de rapports financiers historiques, la société estime que la présentation supplémentaire de ces calculs fournit des mesures financières significatives non conformes aux PCGR visant à aider les investisseurs à comprendre et à comparer les tendances commerciales entre les différentes périodes des rapports de manière régulière.
En outre, les mesures visées dans le communiqué de presse qui l'accompagne, calculées « selon un taux de change constant » ou « en termes de devises constantes » sont des mesures non conformes aux PCGR destinées à présenter des informations pertinentes supposant un taux de change constant entre deux périodes comparées. Ces mesures sont calculées en appliquant les taux de change utilisés dans la préparation des résultats financiers des périodes antérieures aux résultats de la période ultérieure.
Lerevenu consolidédésigne les recettes totales des états consolidés des résultats.
Lesrecettes issues des Core Network Servicesincluent les recettes provenant des services de colocation et de centres de données, de transport et de fibres, de propriété intellectuelles et de données ainsi que des services vocaux (locaux et d'entreprises).
Lamarge brute (exprimée en dollars)désigne les recettes totales moins le coût des recettes provenant des états consolidés des résultats.
Lamarge brute (exprimée en %)correspond à la marge brute (exprimée en dollars) divisée par le chiffre d'affaires total. La direction estime que la marge brute est une mesure pertinente à fournir aux investisseurs, car c'est une mesure que la direction utilise pour mesurer la marge disponible de la société après le paiement des frais de services de réseaux tiers. Par essence, il s'agit d'une mesure de l'efficacité du réseau de la société.
LeBAIIA ajustédésigne le revenu net (perte nette) des états consolidés des résultats avant les impôts sur le revenu, le total des autres recettes (charges), les charges de dépréciation hors trésorerie, les amortissements, les frais de rémunération à base d'actions hors trésorerie et les activités abandonnées.
Lamarge du BAIIA ajustédésigne le BAIIA ajusté divisé par le chiffre d'affaires total.
Mesure du BAIIA ajusté T3 2012 (en millions)
Perte nette (166 $) Impôts sur les bénéfices 13 Total des autres frais 291 Amortissements 185 Rémunération à base d'actions hors trésorerie 49 BAIIA ajusté 372 $
Marge du BAIIA ajusté
Mesure du BAIIA ajusté T2 2012 (en millions)
23,4 %
Perte nette (62 $) Impôts sur les bénéfices 8 Total des autres frais 187 Amortissements 191 Rémunération à base d'actions hors trésorerie 29 BAIIA ajusté 353 $
Marge du BAIIA ajusté
Mesure du BAIIA ajusté* T3 2011 (en millions)
22,3 %
Perte nette (207 $) Impôts sur les bénéfices 6 Total des autres frais 209 Amortissements 203 Rémunération à base d'actions hors trésorerie 26 Produit des activités abandonnées (1)
BAIIA ajusté
Marge du BAIIA ajusté
236 $
25,5 %
* Comprend les résultats de Level 3 Communications antérieurs à l'acquisition de Global Crossing le 4 octobre 2011.
Selon la direction, le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté sont des mesures pertinentes et utiles à fournir aux investisseurs, car elles sont une partie importante des rapports internes de la société et constituent des mesures clés utilisées par la direction pour évaluer la rentabilité et la performance d'exploitation de la société et prendre des décisions relatives à l'allocation des ressources. La direction estime que ces mesures sont particulièrement importantes dans un secteur à forte intensité capitalistique comme les télécommunications. La direction utilise également le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté pour comparer les performances de la société à celle de ses concurrents et éliminer certains éléments hors trésorerie et hors exploitation, afin de constamment mesurer d'une période à l'autre sa capacité à financer les dépenses de capital, la croissance des fonds et la dette de service, ainsi que pour déterminer la valeur des primes. Le BAIIA ajusté exclut les charges de dépréciation hors trésorerie et les frais hors caisse de rémunération en raison de la nature hors trésorerie de ces éléments. Le BAIIA ajusté exclut également les revenus d'intérêts, les intérêts débiteurs et les impôts sur le revenu, car ces éléments sont associés à la capitalisation et aux structures fiscales de la société. Le BAIIA ajusté exclut également les charges d'amortissement, car ces dépenses hors trésorerie reflètent principalement l'impact des investissements en capital historiques, par opposition aux effets de trésorerie des dépenses de capital effectuées au cours des périodes récentes, qui peuvent être évaluées grâce à des mesures de flux de trésorerie. Le BAIIA ajusté exclut le gain (ou la perte) sur l'extinction de la dette et autres, en tant que montant net, car cet élément n'est pas lié aux activités principales de la société.
Il existe des limites à l'utilisation des mesures financières non conformes aux PCGR, y compris la difficulté associée à la comparaison des sociétés qui utilisent des mesures de performances similaires dont les calculs peuvent différer des calculs de la société. En outre, cette mesure financière ne comprend pas certains éléments importants tels que le revenu d'intérêt, les intérêts débiteurs, les impôts sur le revenu, les amortissements, les charges de dépréciation hors trésorerie, les frais hors caisse de rémunération à base d'actions, le gain (ou la perte) sur l'extinction de la dette et le revenu net d'autres produits (charges). Le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté ne doivent pas être considérés comme un substitut aux autres mesures de performance financière conformes aux PCGR.
Leflux de trésorerie sans effet de levierdésigne la trésorerie nette provenant des (affectée aux) activités d'exploitation moins les dépenses en capital, majoré des intérêts versés au comptant et moins le revenu d'intérêt tel que décrit dans les états consolidés des flux de trésorerie ou les états consolidés des résultats. La direction estime que le flux de trésorerie sans effet de levier est une mesure pertinente à fournir aux investisseurs, car elle est un indicateur de la force opérationnelle et de la performance de la société et, mesurée au fil du temps, offre à la direction et aux investisseurs un aperçu du profil de croissance de la société et de sa capacité à générer des liquidités. Le flux de trésorerie sans effet de levier exclut les liquidités utilisées pour les acquisitions et les services de la dette et l'impact des variations des taux de change sur la trésorerie et des soldes équivalents de trésorerie.
Il existe des limites matérielles à l'utilisation du flux de trésorerie sans effet de levier pour mesurer la performance de trésorerie de la société, car il exclut certains éléments matériels, tels que les rachats de dette à long terme et les remboursements d'emprunts à long terme, les intérêts créditeurs, les intérêts débiteurs au comptant et de trésorerie utilisés pour financer des acquisitions, y compris les transactions connexes au comptant et les coûts d'intégration. Les comparaisons du flux de trésorerie sans effet de levier de Level 3 avec celui de certains de ses concurrents peut être d'une utilité limitée, car Level 3 ne paie pas actuellement une grande quantité d'impôts, en raison de pertes d'exploitation nettes, et génère par conséquent un flux de trésorerie plus élevé qu'une société comparable qui paie des impôts sur le revenu. En outre, cette mesure financière est soumise à la variabilité, de trimestre en trimestre, en raison de l'échelonnement des paiements liés aux comptes débiteurs, aux comptes créditeurs et aux dépenses en capital. Le flux de trésorerie sans effet de levier ne doit pas être utilisé comme un substitut à la variation nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie dans les états consolidés des flux de trésorerie.
Leflux de trésorerie disponiblecorrespond à la trésorerie nette provenant des (affectée aux) activités d'exploitation, moins les dépenses en capital, tel que décrites dans les états consolidés des flux de trésorerie. La direction estime que le flux de trésorerie disponible est une mesure pertinente à fournir aux investisseurs, car c'est un indicateur de la capacité de l'entreprise à générer des liquidités pour régler sa dette. Le flux de trésorerie disponible exclut les liquidités utilisées pour les acquisitions, les paiements anticipés de capital et l'impact des variations des taux de change sur les soldes de trésorerie et des équivalents de trésorerie.
Il existe des limites matérielles à l'utilisation du flux de trésorerie disponible pour mesurer la performance de l'entreprise, car il exclut des éléments matériels tels que les rachats de dette à long terme et les remboursements d'emprunts à long terme et le flux de trésorerie utilisé pour financer les acquisitions. Les comparaisons du flux de trésorerie de Level 3 avec celui de certains de ses concurrents peut être d'une utilité limitée, car Level 3 ne paie pas actuellement une grande quantité d'impôts, en raison de pertes d'exploitation nettes, et génère par conséquent un flux de trésorerie plus élevé qu'une société comparable qui paie des impôts sur le revenu. En outre, cette mesure financière est soumise à la variabilité, de trimestre en trimestre, en raison de l'échelonnement des paiements liés aux intérêts débiteurs, aux comptes débiteurs et créditeurs et aux dépenses en capital. Le flux de trésorerie disponible ne devrait pas être utilisé comme un substitut à la variation nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie sur les états consolidés des flux de trésorerie.
(en millions de dollars)
ie sans effet
Flux de trésorerie disponible
67 $ (109 $) N/A N/A (42 $)
Flux de trésorerie disponible
Flux de trésorerie sans effet de levier et flux de trésorerie disponible Trimestre clos au 30 juin 2012 (en millions de dollars)
(14 $)
Résultats pro forma combinés de la société
Flux de trésorerie sans effet de levier et flux de trésorerie disponible Trimestre clos au 30 septembre 2012 Flux de trésorer (en millions de dollars) de levier
Flux de trésorerie sans effet de levier
70 $ (227 $) N/A N/A (157 $)
Flux de trésorerie disponible
Trésorerie nette provenant des activités d'exploitation poursuivies Dépenses en immobilisations Intérêts versés au comptant Intérêts Total
(7) -(2)
662 268 643
États consolidés pro forma des résultats (non vérifiés) Trimestre clos au 30 septembre 2011 Global Ajustement de Ajustements pro Crossing (1) consolidation forma (3)
1 606 $
-(16) 2
Total
70 $ (227 $) 234 $ -77 $
ie sans effet
(4 $)
67 $ (109 $) 147 $ -105 $
Level 3
927 $
*L'annexe a été mise à jour pour refléter la suppression des activités abandonnées.
697 $
327 81 268
183 $ (180 $) 110 $ (1 $) 112 $
183 $ (180 $) N/A N/A 3 $
Trésorerie nette provenant des activités d'exploitation poursuivies Dépenses en immobilisations Intérêts versés au comptant Intérêts Total
Trésorerie nette provenant des activités d'exploitation poursuivies Dépenses en immobilisations Intérêts versés au comptant Intérêts Total
Les tableaux ci-dessous reflètent les résultats pro forma combinés de la société pour Level 3 et Global Crossing pour le trimestre clos au 30 septembre 2011. Ces tableaux commencent avec les résultats historiques antérieurs à l'acquisition dans les colonnes intitulées « Level 3 » et « Global Crossing ». La colonne intitulée « Ajustement de consolidation » inclut les ajustements visant à éliminer les comptes et opérations réciproques entre Level 3 et Global Crossing. La colonne intitulée « Ajustements pro forma » inclut les ajustements liés à l'affectation du coût d'acquisition et au changement de la structure de la dette à la suite de l'acquisition.
Flux de trésorerie sans effet de levier et flux de trésorerie disponible* Trimestre clos au 30 septembre 2011 Flux de trésorer (en millions de dollars) de levier
Recettes Charges et dépenses (déduction faite des amortissements présentés séparément ci-dessous) : Coût des ventes Amortissements Frais de vente, généraux et administratifs
342 203 375
(43) (10) (53) -(53 $)
----
21
(48) -(16) (64)
(5) -(5) -(5 $)
(195) (30) (17) (242)
31 --31
1 573
41 -41 -41 $
(209) (16) ( 225) 1 (224 $)
(14)
33
10
(5)
88 530
118 067
(1,76 $) 0,01 (1,75 $)
920
331 $
Actions utilisées pour calculer la perte par action (2)
(6 $)
(1) Les références aux chiffres « pro forma » supposent que l'acquisition de Global Crossing a eu lieule 1er janvier 2011.
(1) (2)
(53 $) 10 64 81 4 -
Perte nette consolidée (207 $) Impôts sur les bénéfices 6 Total des autres frais (produit) 209 Amortissements 203 Charge de rémunération hors trésorerie 26 Produit des activités abandonnées (1)
(en millions de dollars)
236 $
BAIIA ajusté consolidé
(en millions de dollars)
106 $
35 $ (48)
Global Crossing
Level 3
Global Crossing
BAIIA ajusté pro forma Trimestre clos au 30 septembre 2011 Ajustementde consolidation Ajustements pro forma (1)
Certains reclassements ont été effectués pour se conformer aux rapports de Level 3. La perte de base et diluée par action a été mise à jour afin de refléter le fractionnement inverse d'actions d'un sur quinze qui est entré en vigueur le 19 octobre 2011. Les références aux chiffres « pro forma » supposent que l'acquisition de Global Crossing a eu lieule 1er janvier 2011.
(3)
41 $ -(31) (16) --
(5 $)
(5 $) -----
Perte par action
Level 3
(224 $) 16 242 268 30 (1)
Total
Perte de base et diluée par action (2) Perte liée aux activités poursuivies Produit des activités abandonnées
Perte avant impôts Impôts sur les bénéfices Perte liée aux activités poursuivies Produit des activités abandonnées Perte nette
Bénéfice (perte) d'exploitation
Total des charges et dépenses
Autres produits (charges) : Intérêts débiteurs Perte sur l'extinction de la dette (montant net) Autre (montant net) Total des autres frais
676
(9)
206 597
(1,09 $) 0,01 (1,08 $)
(202) (6) (208) 1 (207 $)
- $ -
67 $ (109)
Flux de trésorerie pro forma Trimestre clos au 30 septembre 2011 Ajustement de Ajustements pro consolidation forma
Trésorerie nette provenant des activités d'exploitation poursuivies Dépenses en immobilisations
Chiffre d'affaires consolidé (1)
102 $ (157)
- $ -
20,6 %
1 606 $
Marge du BAIIA ajusté
Total
(178) (30 ) (1) (209)
7
1,1 % 100 % 0,3 % 3 6 % 1,5 % 64 %
1,1 %
136 $ 480 $ 493 $ 273 $ 1 382 $ 204 $ 1 586 $
$)
(55 196 -141 $
3T11(1), (2)
4T11
Recettes issues des CNS (en millions de dollars) Amérique du Nord  Vente en gros  Entreprises
Répartition régionale des recettes par canal
3T12
- $ --- $
3T12/ 2T12 (variation en %)
4,7 % 9,1 % 3,7 %
1 008 $ 381 $ 627 $
177 $ 36 $ 141 $
210 $ 89 $ 80 $ 41 $
1 395 $ 506 $ 889 $
0,6 % 0,0 % 1,0 %
0,5 % (0,3 %) 1,0 %
1 395 $
3T12/ 2T12 (variation en % selon un taux de change constant)
(2,5 %) 0,3 %
0,6 %
(1,9 %) (2,2 %) (1,2 %) (2, 4 %)
- $ --- $
(2.9 %) 0,6 %
195 $ 1 590 $
3T12 % CNS
6,0 % 13 % 10,8 % 3 % 4,8 % 10 %
(13 $) 49 -36 $
Résultats des résultats financiers de Level 3 Communications (en millions de dollars)
Flux de trésorerie disponible Intérêts versés au comptant Intérêts Flux de trésorerie sans effet de levier
1 003 $ 382 $ 621 $
976 $ 388 $ 588 $
968 $ 394 $ 574 $
(42 $) 147 -105 $
1 381 $ 535 $ 846 $
1 381 $
172 $ 34 $ 138 $
219 $ 92 $ 79 $ 48 $
1 382 $
200 $ 1 586 $
211 $ 1 579 $
225 $ 1 606 $
204 $ 1 586 $
1T12
Les résultats des périodes précédentes ont été ajustés afin de refléter les recettes pro forma. Les références aux chiffres « pro forma » supposent que l'acquisition de Global Crossing a eu lieule 1er janvier 2011.
137 $ 485 $ 499 $ 265 $ 1 386 $ 200 $ 1 586 $
2T12
3T12
3T12 % CNS
3T12/ 2T12 (variation en %)
136 $ 491 $ 505 $ 263 $ 1 395 $ 195 $ 1 590 $
(1 %) 10 % 1 % 35 % 1 % 36 % (1 %) 19 % 1 % (3 %) 0 %
(1) (2) (3)
Total CNS Services vocaux en gros et autres recettes Chiffre d'affaires total
169 $ 33 $ 136 $
214 $ 91 $ 81 $ 42 $
1T12
991 $ 381 $ 610 $
2T12
Recettes issues des Core Network Services Services de colocation et de centres de données Transport et fibres Services IP et de données Services vocaux (locaux et d'entreprises) Total des Core Network Services Services vocaux en gros et autres Chiffre d'affaires total
Inclut les recettes de la zone EMOA du gouvernement britannique. Les résultats des périodes précédentes ont été ajustés afin de refléter les recettes pro forma. Les références aux chiffres « pro forma » supposent que l'acquisition de Global Crossing a eu lieule 1er janvier 2011.
EMOA  Vente en gros  Entreprises Gouvernement du Royaume-Uni
1 386 $
1 382 $ 507 $ 875 $
1 386 $ 506 $ 880 $
(0,8 %) 15 % (2,1 %) 6 % 1,3 % 6 % (2,0 %) 3 %
0,7 % 72 % 0,0 % 27 % 1,1 % 45 %
168 $ 35 $ 133 $
173 $ 39 $ 134 $
224 $ 94 $ 80 $ 50 $
240 $ 102 $ 81 $ 57 $
(1) (2)
1 368 $ 517 $ 851 $
1 368 $
136 $ 489 $ 481 $ 275 $ 1 381 $ 225 $ 1 606 $
133 $ 486 $ 479 $ 270 $ 1 368 $ 211 $ 1 579 $
4T11
3T11(2), (3)
Amérique latine  Vente en gros  Entreprises
Total  Vente en gros  Entreprises (1)
(13)
-(188) (49) (54) (291)
(153)
Trimestre clos au 30 juin 2012
30 septembre 2012
(6)
Chiffre d'affaires
7
Autres produits (charges) : Revenu d'intérêts Intérêts débiteurs Perte sur l'extinction de la dette (montant net) Autre (montant net) Total des autres frais
642 185 625 1 452
1 590 $
138
342 203 375 920
-(178) (30) (1) (209)
(202)
1 586 $
30 septembre 2011
927 $
Dette nette pro forma
Dette pro forma
(en millions de dollars)
Impôts sur les bénéfices
Frais et dépenses (déduction faite des amortissements présentés séparément ci-dessous) : Coût des ventes Amortissements Frais de vente, généraux et administratifs Total des charges et dépenses
Bénéfice d'exploitation
BAIIA ajusté annualisé
Perte avant impôts
LEVEL 3 COMMUNICATIONS, INC. ET SES FILIALES États consolidés des résultats (non vérifiés)
1 (181) -(7) (187)
133
648 191 614 1 453
(54)
(8)
Leratio de la dette nette pro forma sur le BAIIA ajusté annualisécorrespond à la dette pro forma, déduite de la trésorerie et des équivalents de trésorerie pro forma et divisée par le BAIIA ajusté annualisé.
Ratio de la dette nette pro forma sur le BAIIA ajusté annualisé
(en millions de dollars, sauf pour les données par action)
Level 3 Communications, Inc. et ses filiales consolidées Ratio de la dette nette pro forma sur le BAIIA ajusté annualisé au 30 septembre 2012
 Trésorerie et équivalents de trésorerie  Trésorerie pro forma provenant du refinancement de la dette Trésorerie et équivalents de trésorerie pro forma
Ladette pro formadésigne la dette brute, y compris les contrats de location-acquisition du bilan consolidé ajusté pour le refinancement de la Tranche B II de 650 millions de dollars et la Tranche B III de 550 millions de dollars des prêts à terme.
Latrésorerie et les équivalents de trésorerie pro formacorrespondent à la trésorerie et aux équivalents de trésoreries ajustés pourle refinancement de la Tranche B II de 650 millions de dollars et la Tranche B III de 550 millions de dollars des prêts à terme.
1 488 $
8 014 $
5,4
793 (17) 77 6
8 790 $
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.