MAYBACH

Publié par

MAYBACH Maybach symbolise le luxe, le raffinement et l'élégance. Renaissance d'une marque au passé prestigieux, Maybach incarne les valeurs de confort extrême, de haute technologie et de puissance. Son sigle, fait de deux M entrelacés, s'impose comme le summum automobile.

Publié le : mardi 18 octobre 2011
Lecture(s) : 9
Source : Lafont presse
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
MAYBACH

Maybach symbolise le luxe, le raffinement et l'élégance. Renaissance d'une marque au passé prestigieux, Maybach incarne les valeurs de confort extrême, de haute technologie et de puissance. Son sigle, fait de deux M entrelacés, s'impose comme le summum automobile. Malheureusement, la conjoncture actuelle, associée à une concurrence (et oui, même à ce niveau), de la part de BMW et sa marque Rolls Royce, nuisent considérablement à son expansion. On en parlait dans notre dernier numéro, alors que l'on pensait que l'avenir de la marque n'était pas en péril, aujourd'hui, volte-face complet de la direction de Mercedes, Maybach serait dans le collimateur des actionnaires, affaire à suivre...

2 GAMMES 57 62

ZEPPELIN 57 & 62

Force est d'admettre que depuis la renaissance de Maybach en 2002, les ventes n'ont pas atteint un niveau espéré et le propriétaire de la marque, Mercedes-Benz, tente toujours de percer dans le créneau sélect des véhicules de très grand luxe. Même si, dans le monde des gens riches et célèbres, on ne peut s'attendre à des chiffres de ventes similaires à ceux des voitures sous compactes, le nombre d'unités vendues chez Maybach est de loin inférieur aux ventes de ses proches concurrents. Dans la vraie tradition des landaulets exclusifs, le toit du véhicule peut être ouvert complètement à l'arrière, pendant que le compartiment du chauffeur reste couvert. Les passagers sont alors capables d'apprécier le ciel bleu au-dessus d'eux tout en baignant dans le luxe et le confort. Basée sur la Maybach 62 S, elle dispose d'un moteur V12 bi turbo. La Maybach fait partie de ces voitures qui en offrent plus aux passagers des sièges arrière qu'au conducteur. Cependant, il demeure toujours intéressant de la conduire et, selon le constructeur, une bonne partie de la clientèle n'utilisera pas de chauffeur. Malgré son V12 sous le capot, la Maybach inspire une conduite très souple. Avec ses dimensions et son poids, elle n'est pas des plus agiles et, en fait, elle demande même certaines précautions en zone urbaine. De plus, qui voudrait abîmer une voiture d'un demi million ! Les spéculations vont bon train depuis quelque temps. Certains chuchotent que les modèles actuels seraient commercialisés jusqu'en 2011 et que des variantes plus exclusives seraient proposées en édition limitée ; d'autres annoncent l'arrivée d'un SUV de grand luxe ou carrément la disparition de la marque. Une chose est certaine, la Maybach actuelle ne semble pas coller aux goûts de la richissime clientèle et il faudra sortir un lapin du chapeau pour renverser la vapeur ! Aujourd'hui, Daimler AG à dessein de remettre du lustre dans sa division de voitures Maybach, présente une série très spéciale, limitée à seulement 100 unités, de ses berlines ultra luxueuses, cette foisci griffées du célèbre nom Zeppelin. Basées à la fois sur les modèles 57S et 62S.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

MAYBACH

de Automobile-revue

PEUGEOT France

de Automobile-revue

MAYBACH ALLEMAGNE

de Automobile-revue

suivant