Mon chat est Hypocrite !

Publié par

Mon chat est Hypocrite ! Qui est votre chat, héro de ces histoires... Hélène Lassere et Gilles Bonotaux : Le Camarade Kochkovitch a 8 ans, c'est un garçon... enfin presque (il est castré), et présente une légère surcharge pondérale (il a frôlé les 8 kilos). Gentil, ronronneur, adorable avec tout le monde, humains et autres chats, au point d'en être un peu pot de colle ! Il aime aussi beaucoup les souris mais pas du même amour... Notre chat est également surnommé « le tueur des Combrailles » (région où nous avons une maison). Quand le camarade passe, les souris trépassent ! A la mort de Patou, nous avons constaté que nous ne pouvions pas vivre sans chat. Nous sommes allés dans un refuge. Le camarade était un pré-ado, débrouillard, rigolo et sympathique. Nous voulions un chat noir car nous sommes souvent habillés en sombre... il est blanc et roux ! Comment vous est venue l'idée de cette bande dessinée sur le chat ? Ce n'est pas le Camarade Kochkovitch mais Inocybe de Patouillard, notre précédent chat qui nous a inspiré. Ce dernier était réellement hypocrite, voleur mais adorable quand même ! Quand le Camarade est arrivé chez nous, nous avons remarqué une similitude de comportements et avons ressorti notre projet mis en berne après le décès accidentel de Patouillard. Comment son nom, aussi original que mémorable, s'est-il imposé ? A-t-il sa carte du parti ? Notre chat n'est pas communiste. A la rigueur Trotskiste, mais plutôt anarcho-libertaire.
Publié le : mardi 25 octobre 2011
Lecture(s) : 24
Source : Lafont presse
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Mon chat est Hypocrite !

Qui est votre chat, héro de ces histoires...

Hélène Lassere et Gilles Bonotaux : Le Camarade Kochkovitch a 8 ans, c'est un garçon... enfin presque (il est castré), et présente une légère surcharge pondérale (il a frôlé les 8 kilos). Gentil, ronronneur, adorable avec tout le monde, humains et autres chats, au point d'en être un peu pot de colle ! Il aime aussi beaucoup les souris mais pas du même amour... Notre chat est également surnommé « le tueur des Combrailles » (région où nous avons une maison). Quand le camarade passe, les souris trépassent ! A la mort de Patou, nous avons constaté que nous ne pouvions pas vivre sans chat. Nous sommes allés dans un refuge. Le camarade était un pré-ado, débrouillard, rigolo et sympathique. Nous voulions un chat noir car nous sommes souvent habillés en sombre... il est blanc et roux !

Comment vous est venue l'idée de cette bande dessinée sur le chat ?

Ce n'est pas le Camarade Kochkovitch mais Inocybe de Patouillard, notre précédent chat qui nous a inspiré. Ce dernier était réellement hypocrite, voleur mais adorable quand même ! Quand le Camarade est arrivé chez nous, nous avons remarqué une similitude de comportements et avons ressorti notre projet mis en berne après le décès accidentel de Patouillard.

Comment son nom, aussi original que mémorable, s'est-il imposé ? A-t-il sa carte du parti ?

Notre chat n'est pas communiste. A la rigueur Trotskiste, mais plutôt anarcho-libertaire. En fait, nous écrivions pour les éditions Autrement, un livre sur la Grande Guerre, vu du coté français, allemand et russe. Nous en étions à la révolution d'octobre au moment où nous sommes allés l'adopter... cela aurait pu être Le kaiser ou Nicolas II... mais c'est un joli nom camarade ! En fait Kochkovitch veut dire « fils de chat » en russe.

Vous êtes les auteurs de « Mon chien est trouillard »... Avez-vous également un chien?

Nous avons eu un chien, Pavlov, mais nous nous sommes aussi inspirés d'autres clébards qui ont réellement existé. Nous avons fait une compilation de « conneries » vécues, perpétrées par Diane, Bertrand, etc. et surtout par Phoebus.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.