Nouveau d'après le Legatum Prosperity Index™ : le rêve américain menacé en cette année électorale clé

Publié par

Nouveau d'après le Legatum Prosperity Index™ : le rêve américain menacé en cette année électorale clé PR Newswire LONDRES, October 30, 2012 LONDRES, October 30, 2012 /PRNewswire/ -- Communiqué complet disponible à l'adresse : http://www.prosperity.com Pour la première fois, les États-Unis sortent du « top dix » de la prospérité mondiale et perdent huit places dans le classement du sous-indice « Entreprenariat et opportunités ». De moins en moins de citoyens américains pensent qu'il suffit de travailler dur pour réussir. Les pays asiatiques dits « bébés tigres » se hissent rapidement dans le classement de l'indice. Le score de l'économie européenne chute alors que la crise de l'Euro se poursuit. Les pays scandinaves sont toujours en tête des classements de la prospérité. L'indice Legatum Prosperity Index™ redessine la carte mondiale en regroupant de nouveaux continents en fonction des différents attributs partagés par les nations. Alors que la course à la Maison Blanche atteint son paroxysme, les derniers résultats du Legatum Institute's Prosperity Index™ révèlent que le rêve américain est plus que jamais menacé. Accusant une chute sans précédent, l'Amérique èmetombe à la 12 place dans le classement de la prospérité mondiale, enregistrant une baisse de ses performances [1]dans cinq des huit sous-catégories de l'indice.
Publié le : mardi 1 janvier 2013
Lecture(s) : 7
Source : prnewswire.com
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Nouveau d'après le Legatum Prosperity Index™ : le rêve américain menacé en cette année électorale clé
PR Newswire LONDRES, October 30, 2012
LONDRES,October 30, 2012/PRNewswire/ --
Communiqué complet disponible à l'adresse:http://www.prosperity.com
Pour la première fois, les États-Unis sortent du « top dix » de la prospérité mondiale et perdent huit places dans le classement du sous-indice « Entreprenariat et opportunités ». De moins en moins de citoyens américains pensent qu'il suffit de travailler dur pour réussir. Les pays asiatiques dits « bébés tigres » se hissent rapidement dans le classement de l'indice. Le score de l'économie européenne chute alors que la crise de l'Euro se poursuit. Les pays scandinaves sont toujours en tête des classements de la prospérité. L'indiceLegatum Prosperity Index™redessine la carte mondiale en regroupant de nouveaux continents en fonction des différents attributs partagés par les nations.
Alors que la course à la Maison Blanche atteint son paroxysme, les derniers résultats duLegatum Institute's Prosperity Index™révèlent que le rêve américain est plus que jamais menacé. Accusant une chute sans précédent, l'Amérique ème tombe à la 12 place dans le classement de la prospérité mondiale, enregistrant une baisse de ses performances [1] dans cinq des huit sous-catégories de l'indice.
Sur la même période, ce sont les pays scandinaves qui sont les plus prospères, avec la Norvège, le Danemark et la Suède respectivement en première, deuxième et troisième position du classement général. Une nouvelle génération de « bébés tigres » asiatiques composée du Viêt Nam, de la Thaïlande, de la Malaisie et de l'Indonésie, fait également son apparition et se hisse désormais dans le classement.
En Europe, la prospérité générale a globalement augmenté et les Pays-Bas, l'Irlande et l'Allemagne s'élèvent dans le ème classement (pour occuper désormais respectivement les huitième, dixième et 14 places). Toutefois, plus des deux tiers (24 sur 33) des pays européens ont vu leur score économique décliner depuis 2009.
LeLegatum Prosperity Index™est une évaluation unique et fiable de la santé et du bien-être global, qui compare 142 pays du monde entier dans huit catégories : économie, éducation, entreprenariat et opportunités, gouvernance, santé, libertés individuelles, sûreté et sécurité, et capital social.
Comme l'explique Jeffrey Gedmin, président-directeur général du Legatum Institute : « LeLegatum Prosperity Index™ nous permet de dresser un tableau exhaustif de ce qui fait réellement la réussite d'un pays, en englobant à la fois les mesures traditionnelles de la santé matérielle, mais aussi en intégrant l'impression de bien-être de ses citoyens, depuis leur sentiment de sécurité jusqu'à leur perception de leur liberté individuelle. Le PIB seul ne peut jamais offrir un aperçu complet de la prospérité. »
Cette année, leLegatum Prosperity Index™a redessiné pour la première fois la carte du monde en répartissant les nations sur six continents en fonction des attributs qu'elles partagent. Pour consulter cette carte, veuillez vous rendre sur :http://press.prosperity.com/Prosperity_Index_Infographic.png.
Pour voir le classement d'ensemble, les scores des sous-catégories et pour comparer les pays et les années, veuillez consulter le site :http://www.prosperity.com
Notes à l'attention des rédacteurs
De plus amples informations sont disponibles sur demande:
Rapport complet du Legatum Prosperity Index (y compris fiches de synthèse par pays) Analyse par sous-indice Rapport complet Analyse régionale
À propos duLegatum Prosperity Index
LeLegatum Prosperity Index™est une évaluation globale unique de la prospérité nationale basée sur la santé et le ème bien-être. Aujourd'hui dans sa 6 année, l'indice passe désormais en revue 142 pays représentant plus de 96 % de la population mondiale et 99 % du PIB mondial. En s'appuyant sur une recherche et une analyse rigoureuses, l'indice classe les pays en fonction de leurs performances dans huit sous-indices.
[1] Les définitions complètes des huit sous-indices sont disponibles sur le sitehttp://www.prosperity.com
Demandes des médias
Pour plus d'informations ou pour organiser un entretien avec Jeffrey Gedmin, veuillez vous adresser à :
Shazia Ejaz +44(0)20-7148-5422 /shazia.ejaz@li.com
Emily Fingland / Alexandra Kent +44(0)1273-716820 /teamlegatuminstitute@manbitesdog.com
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les Brésiliens

de ateliers-henry-dougier

Les Brésiliens

de ateliers-henry-dougier