Paolo-Calmettes Institute collabore avec IBM pour aider les patients atteints d'un cancer à mieux comprendre les risques qu'impliquent leurs traitements

Publié par

Paolo-Calmettes Institute collabore avec IBM pour aider les patients atteints d'un cancer à mieux comprendre les risques qu'impliquent leurs traitements PR Newswire MARSEILLE, France et DUBLIN, le 13 juillet 2012 MARSEILLE, France et DUBLIN, le 13 juillet 2012 /PRNewswire/ -- Le Paoli- Calmettes Institute (IPC), en France, et IBM Research, en Irlande (NYSE : IBM), ont annoncé aujourd'hui leur collaboration sur une étude visant à démontrer l'impact de l'utilisation de supports visuels au cours de consultations d'oncologie. Le but est d'aider les spécialistes à communiquer aux patients atteints d'un cancer leur diagnostic et les risques liés aux traitements.La communication d'informations concernant les risques liés au cancer est un domaine de l'oncologie en pleine évolution et le procédé est délicat, autant pour les professionnels de santé que pour les patients. Les patients peuvent éprouver des difficultés à comprendre les probabilités et les calculs de risques concernant les traitements et le diagnostic de cancer car ceux-ci peuvent s'avérer complexes. Il peut être difficile pour les médecins de retranscrire les statistiques des risques pour chaque patient et de ne disposer que de la parole pour expliquer des informations complexes. « La communication des risques médicaux qu'impliquent les traitements individualisés contre le cancer représente de nombreux défis.
Publié le : dimanche 15 juillet 2012
Lecture(s) : 11
Source : prnewswire.com
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Paolo-Calmettes Institute collabore avec IBM
pour aider les patients atteints d'un cancer à
mieux comprendre les risques qu'impliquent
leurs traitements
PR Newswire
MARSEILLE, France et DUBLIN, le 13 juillet 2012
MARSEILLE, France
et
DUBLIN
, le 13 juillet 2012 /PRNewswire/ -- Le Paoli-
Calmettes Institute (IPC), en
France
, et IBM Research, en Irlande (NYSE : IBM),
ont annoncé aujourd'hui leur collaboration sur une étude visant à démontrer
l'impact de l'utilisation de supports visuels au cours de consultations
d'oncologie. Le but est d'aider les spécialistes à communiquer aux patients
atteints d'un cancer leur diagnostic et les risques liés aux traitements.
La communication d'informations concernant les risques liés au cancer est un
domaine de l'oncologie en pleine évolution et le procédé est délicat, autant
pour les professionnels de santé que pour les patients. Les patients peuvent
éprouver des difficultés à comprendre les probabilités et les calculs de risques
concernant les traitements et le diagnostic de cancer car ceux-ci peuvent
s'avérer complexes. Il peut être difficile pour les médecins de retranscrire les
statistiques des risques pour chaque patient et de ne disposer que de la parole
pour expliquer des informations complexes.
« La communication des risques médicaux qu'impliquent les traitements
individualisés contre le cancer représente de nombreux défis. Cela nécessite
des connaissances ainsi qu'une certaine compréhension de la part du
spécialiste pour pouvoir donner aux patients des informations concernant les
risques de cancer, parvenir à modifier les comportements à risque ou rassurer
les gens en cas d'angoisses excessives en lien avec ces risques », a déclaré
François Eisenger, IPC. « Cette étude a pour but d'approfondir de manière
significative nos pratiques et connaissances cliniques concernant la
communication des risques, tout en aidant les patients à mieux comprendre
leur diagnostic et leurs traitements ».
L'objectif de cette collaboration est de trouver de nouvelles manières pour les
médecins de présenter efficacement les informations relatives aux risques
médicaux. Le but est d'aider les patients qui souffrent d'un cancer à prendre
des décisions éclairées quant aux avantages du dépistage et de la prévention
ou aux options disponibles pour gérer leur traitement.
Les chercheurs d'IBM créeront et réviseront les modèles multidimensionnels de
communication des risques et les mettront à disposition des médecins afin
qu'ils puissent les utiliser comme supports visuels au moment de communiquer
aux patients les implications de leur diagnostic de cancer et leurs options de
traitements. Une équipe de chercheurs du Centre régional de lutte contre le
cancer du Paoli-Calmettes Institute à
Marseille
aura la charge de la dimension
médicale de ce projet.
L'objectif premier de cette étude sera d'offrir une approche de la
communication des informations sur les risques à des patients atteints d'un
cancer de la prostate, au cours des étapes de pré- et post-dépistage. Les
facteurs de risques (âge, état de santé, résultats du dépistage, effets
secondaires des traitements) étant particulièrement nombreux et complexes, il
est délicat pour les médecins d'aborder de manière efficace avec les patients
les raisons et les risques relatifs aux traitements recommandés.
Les scientifiques étudieront les données issues d'interactions patient-médecin
afin d'obtenir un aperçu des supports visuels qui présentent le mieux et le plus
précisément les risques et les avantages aux patients. Les données resteront
anonymes afin de protéger la confidentialité des patients et de répondre aux
normes gouvernementales.
La conception des modèles de supports visuels a pour objectif de fournir des
informations recueillies à partir de données médicales et statistiques, tels que
les facteurs de risque en lien avec la génétique, la biologie et l'environnement
et le mode de vie, et qui peuvent avoir une influence sur le développement de
cancers chez les patients.
« Cette étude montre comment une évaluation des risques et des supports
visuels peuvent aider le personnel médical à communiquer plus efficacement
et ainsi aider les patients atteints d'un cancer à prendre les décisions les plus
éclairées possibles quant aux stratégies de dépistage et aux programmes
thérapeutiques », a déclaré le Dr. Lea Deleris, responsable du groupe
d'Évaluation des risques chez IBM Research en Irlande.
Grâce aux résultats de l'étude, les chercheurs espèrent pouvoir développer des
outils utiles qui faciliteront la communication du profil de risque des patients
souffrant d'un cancer, ce qui, en fin de compte, les aidera à encourager la
conformité avec les protocoles de prévention et de dépistage du cancer. Pour
les professionnels de santé, l'étude vise à partager des données médicales
avec le grand public d'une manière plus claire et plus objective, tout en
développant de nouveaux modèles de prise en charge de la maladie.
À propos de Paoli-Calmettes Institute
L'Institut se trouve à
Marseille
et est un centre régional dispensant des soins
complets du cancer. Il fait partie des membres d'UNICANCER, la fédération
nationale des centres dédiés au cancer. Grâce aux traitements pour adultes
qu'il propose, le Paoli-Calmettes Institue s'est construit une solide réputation en
France
et dans le monde pour les traitements du cancer. Le Paoli-Calmettes
Institute est l'un des rares établissements à avoir reçu la licence V2010 de
l'HAS, la Haute Autorité de Santé, au cours des quatre dernières années. Il
s'agit-là de sa troisième certification. La spécificité d'IPC réside dans la large
gamme d'activités que propose ce site : la prévention, la recherche, la
formation, le traitement et la rééducation. Plus de 250 chercheurs travaillent
en étroite collaboration avec les équipes médicales afin de proposer des
avancées scientifiques à la pointe de la technologie ainsi que les plus hauts
niveaux de traitement contre le cancer.
À propos d'IBM Research
Pour de plus amples informations, rendez-vous
sur http://www.research.ibm.com.
Contact Presse IPC
Jérôme Vernant
+33(0)4-91-22-33-25
vernantj@ipc.unicancer.fr
Elisabeth Belarbi
+33(0)4-91-22-37-48 –
communication@ipc.unicancer.fr
Contact Presse IBM
Christine Vu
Relations Média IBM
+1-914-275-9755
vuch@us.ibm.com
Jim O'Keeffe
Relations Media IBM en Irlande
+353-86-854-2054
okeeffej@ie.ibm.com
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.