Pourquoi est-il mort si jeune ? Qui étaient ses parents ? la réponse des analyses ADN

Publié par

Pourquoi est-il mort si jeune ? Qui étaient ses parents ?

Publié le : samedi 12 janvier 2013
Lecture(s) : 10
Source : Lafont presse
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Pourquoi est-il mort si jeune ? Qui étaient ses parents ? la réponse des analyses ADN

Wolgang Wettengel et Martin von Falck, Directeurs scientifiques de l'exposition et Docteurs en Égyptologie, nous font part des récentes découvertes, livrant enfin des réponses à des énigmes trois fois millénaires...

Les mystères de l'Égypte ancienne sont un sujet de recherche inépuisable. Les derniers résultats importants portent sur la situation familiale et la cause de la mort de Toutankhamon ; ils ont été obtenus au terme de l'étude menée l'année dernière sur la momie à la demande de Zahi Hawass. Le patrimoine génétique du jeune roi a pu être décrypté à cette occasion. L'analyse des différents examens médicaux suit actuellement son cours.

Certaines suppositions des égyptologues ont ainsi été confirmées. Il a notamment été possible de vérifier la paternité d'Akhénaton, qui faisait débat jusqu'à maintenant ; il est désormais acquis qu'Aménophis III n'était pas le père. L'analyse génétique des momies des parents du pharaon réservait toutefois une surprise : ils étaient frère et soeur ! Mais si l'identité de la momie du roi Akhénaton ne fait maintenant plus de doute, le nom de la momie de la mère reste à ce jour inconnu.

On ne sait donc toujours pas qui était cette soeur d'Akhénaton qui a pu être la mère de Toutankhamon.

Néfertiti n'a pas pu être la mère de Toutankhamon, car elle aurait dans ce cas été désignée dans les sources égyptiennes d'Aménophis III, le père d'Akhénaton, comme la « fille du roi ». Il est possible qu'Akhénaton ait épousé vers la fin de sa vie une de ses soeurs cadettes et que Toutankhamon soit né de cette union.

L'analyse des deux foetus que l'on a trouvés dans le tombeau a mis en évidence l'ADN de Toutankhamon. Mais comme aucune nouvelle donnée scientifique n'indique de lien de parenté entre l'une des deux mères potentielles de la tombe KV 21 et Toutankhamon, la mère de ces enfants n'était sans doute pas sa demi-soeur Ankhèsenamon mais une épouse secondaire qui nous est inconnue.

La piste criminelle, selon laquelle Toutankhamon aurait été assassiné par un des éventuels successeurs au trône tels qu'Aÿ, ou encore par l'un de ses adversaires politiques, peut dorénavant également être écartée grâce à la toute nouvelle analyse de la momie. Outre la grave blessure au genou diagnostiquée en 2005 grâce à un scanner, d'autres affections ont maintenant pu être identifiées telles que le paludisme et une douloureuse nécrose des os, des maladies qui ont fortement affaibli le jeune roi. Quant à savoir de quoi est finalement mort Toutankhamon, cela reste le dernier secret du jeune pharaon.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.