Retrouvez beaucoup d'autres situations types

Publié par

Retrouvez beaucoup d'autres situations types : Mon chien n'obéit pas, il déprime, est agressif... à travers ce livre : « Au secours, Mon chien pète les plombs ! », Éditions GERESO, 20 €. Découvrez comment éduquer et responsabiliser votre animal, afin de toujours garder le contrôle ! Ecrit avec humour et clarté, sa lecture est un véritable plaisir et tout devient limpide. Sans doute le meilleur ouvrage sur le sujet. Retrouvez ce livre ainsi que sa version eBook sur la librairie de l'éditeur : http://www.la-librairie- rh.com Les auteurs : Marie-Sonia Etchegaray est comportementaliste et intervenante au Centre d'études et de Formation au Comportement Animalier (CEFA). Elle travaille avec plusieurs associations, au sein desquelles elle conseille et accompagne les familles qui adoptent un chien. Karine Moliné est présidente du Groupement Européen des Comportementalistes Canins (GECC), et éducateur comportementaliste canin et félin. Formatrice agrée, elle est habilitée par le ministère de l'intérieur à délivrer les attestations d'aptitude à la détention de chiens catégorisés et mordeurs. Marie-Sonia À titre d'exemple, voilà une anecdote. J'étais sur le bord Spécial Chiens n°15 - 61 pour la première fois une étendue d'eau aussi grande et oh surprise, salée. Elle pataugeait avec insouciance et petit détail, elle était en chaleur. Soudain, venu d'on ne sait où, un corniaud de taille moyenne qui ne ressemblait vraiment à rien arrive au galop.
Publié le : mercredi 9 novembre 2011
Lecture(s) : 27
Source : Lafont presse
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

Retrouvez beaucoup d'autres situations types

: Mon chien n'obéit pas, il déprime, est agressif... à travers ce livre : « Au secours, Mon chien pète les plombs ! », Éditions GERESO, 20 €. Découvrez comment éduquer et responsabiliser votre animal, afin de toujours garder le contrôle ! Ecrit avec humour et clarté, sa lecture est un véritable plaisir et tout devient limpide. Sans doute le meilleur ouvrage sur le sujet.

Retrouvez ce livre ainsi que sa version eBook sur la librairie de l'éditeur : http://www.la-librairie-rh.com Les auteurs : Marie-Sonia Etchegaray est comportementaliste et intervenante au Centre d'études et de Formation au Comportement Animalier (CEFA). Elle travaille avec plusieurs associations, au sein desquelles elle conseille et accompagne les familles qui adoptent un chien.

Karine Moliné est présidente du Groupement Européen des Comportementalistes Canins (GECC), et éducateur comportementaliste canin et félin. Formatrice agrée, elle est habilitée par le ministère de l'intérieur à délivrer les attestations d'aptitude à la détention de chiens catégorisés et mordeurs.

Marie-Sonia

À titre d'exemple, voilà une anecdote. J'étais sur le bord Spécial Chiens n°15 - 61 pour la première fois une étendue d'eau aussi grande et oh surprise, salée. Elle pataugeait avec insouciance et petit détail, elle était en chaleur. Soudain, venu d'on ne sait où, un corniaud de taille moyenne qui ne ressemblait vraiment à rien arrive au galop. Sans s'embarrasser des présentations d'usage, ce dernier saute directement, dans l'eau, à califourchon sur ma chienne ! Et paf ! J'avoue que ce n'est pas délicat, mais à l'époque, j'ai juste eu le temps de fermement décrocher les fesses de l'intrus d'un joli revers du pied droit pour éviter à ma chienne de se retrouver à la tête d'une portée de magnifiques et incasables bébés corniauds ! Un peu plus tard, en remontant la rue, je passe à côté d'un habitant qui me dit avec un grand sourire (et pas fâché du tout de ce que j'avais fait subir à son chien) : de mer il y a pas mal d'années, en été, et je promenais ma jeune chienne. Celle-ci était tout étonnée de découvrir « Alors vous avez fait connaissance avec Tac Tac ? - Pardon ? - Oui, c'est mon chien, je l'appelle comme ça parce que c'est le chien le plus rapide de l'Ouest... Il a le record du plus grand nombre de coups de pied aux fesses de toute la région ! Il a fait des petits à toutes les chiennes à 12 kilomètres à la ronde... » Un comme ça, son maître ne devait pas le voir à la maison bien souvent !

Marie-Sonia « Mon oncle avait un chien, répondant au doux nom de Dimitri pour avoir été trouvé le jour du saint du même nom. Cet impayable ratier, dès que l'occasion se présentait, passait le portail, prenait le large et partait faire le tour du propriétaire. Et sans se soucier de son petit gabarit, il collait de vigoureuses raclées à tous les chiens qui osaient rentrer sur ce qu'il estimait être « son » territoire, bien plus vaste que le jardinet de son maître. Puis il faisait quelques poubelles et finalement rentrait, avec quelques cicatrices et accompagné d'un délicieux effluve de charogne... »

Marie-Sonia « Quand j'avais 25 ans, j'avais recueilli durant un mois un gros chien noir, croisé labrador très sympathique. Je l'avais surnommé Albert, en attendant de lui trouver un nom plus canin. Il m'a pris de vitesse : il a commencé à répondre à cette appellation quasiment tout de suite ! Qu'auriez-vous fait à ma place ? J'ai continué à l'appeler ainsi. Et je vous assure que quand vous criez autoritairement : "Albert aux pieds" à un gros toutou noir à l'allure débonnaire, vous n'avez pas l'air futé ! » Ce chien était expert en balades solitaires. Rien ne l'arrêtait, ni les clôtures, ni les laisses : même attaché il arrivait à prendre la poudre d'escampette. Je le surveillais mais il réussissait toujours à trouver une occasion de s'enfuir.

Le garde champêtre me l'a ramené une première fois, puis (comme je l'avais équipé d'un collier avec mon numéro de téléphone) j'ai reçu une série d'appels dont voici un échantillon : « Bonjour, votre chien est en train de faire les poubelles de l'école, merci de venir le récupérer. » « J'ai recueilli votre chien, pouvez-vous venir le chercher ? » « Votre chien a bon appétit, il a fini tous les restes de notre buffet de mariage (!) » Sans compter les remarques de gens du village, du style : « Ha, c'est ton chien que j'ai vu dormir entre les chaises du bar du village ? Ça doit lui plaire, il y est tous les soirs ! » Avouez que ça fait sérieux ! Au final, j'ai dû lui trouver un maître capable de stopper ses velléités de balades et surtout possédant un jardin mieux clôturé que le mien !

Karine « Une dame est venue consulter avec Baïkal un mâle Husky très sûr de lui et Isis une femelle croisée Husky et Berger Allemand. Une vraie beauté d'ailleurs avec sa robe noire et feu, et ses yeux bleus en amande. Ses chiens avaient pris l'habitude de partir en promenade tous les jours dans les environs de leur maison. Au début tout se passait bien mais plus le temps passait et plus ils s'éloignaient. Pour finir ils faussaient immédiatement compagnie à leur maîtresse en partant à toute allure, puis revenaient plusieurs heures après l'attendre à l'endroit même où elle avait garé sa voiture ! Ils n'étaient pas perdus mais le côté agréable des promenades était bel et bien fini. À force de faire la même promenade tous les jours, ce couple de chiens avait fini par l'insérer dans son territoire : ils en connaissaient tous les détails ! La balade servait alors à vérifier si tout allait bien dans la zone, à rencontrer les nouveaux arrivants, puis ils retrouvaient leur lieu d'habitation ! » Ce cas était typiquement le cas d'Albert, notre gros chien noir du début. Albert, paradoxalement, avait un excellent rappel : si on le croisait dans la rue au moment où il partait et qu'on le rappelait, il revenait aussi sec, ravi d'avoir un câlin... Et repartait un peu plus tard, quand il

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.