SAAB 9-3X

Publié par

SAAB 9-3X Très attendu, le rouage intégral fait finalement son entrée au sein de la gamme 9-3.

Publié le : lundi 3 octobre 2011
Lecture(s) : 3
Source : Lafont presse
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
SAAB 9-3X

Très attendu, le rouage intégral fait finalement son entrée au sein de la gamme 9-3. Offert autant sur la berline que sur la familiale Sport Combi, le système XWD permettra à Saab de mieux rivaliser avec la très forte concurrence allemande et asiatique. La traction intégrale est offerte sur la version Aero à moteur V6 ainsi que sur la version Sport des modèles équipés du moteur 2.0T. Dans l'habitacle, on nous propose un tableau de bord qui semble avoir été dessiné sans jamais tenir compte du design comme tel, tout a été pensé en fait d'optimiser l'ergonomie et la facilité d'exécution. Mais même si les ingénieurs suédois sont très pratiques, ils se sont payé une petite touche nostalgique en plaçant la clé de contact sur la console centrale, entre les deux sièges, comme dans le bon vieux temps. Jadis, on avait choisi cette position assez peu orthodoxe afin d'utiliser la clé de contact pour verrouiller le levier de vitesses et ainsi décourager les voleurs. De nos jours, ce n'est plus nécessaire, mais les inconditionnels de la marque tiennent mordicus à cette clé centrale.

Sous le capot, un moteur essence et un moteur diesel. C'est tout juste suffisant pour couvrir un marché, mais c'est ainsi pour l'heure. Toujours est-il que l'on retrouve un excellent 2 litres turbo biopower, développant 210 chevaux et capable de très bonnes performances. La version diesel, possède un 1.9 TTiD4 développant 180 ch.

Mais en plus de ce moteur nerveux et réactif, il faut parler de la tenue de route et de la précision de la direction. La voiture demeure neutre dans les virages et on ne sent pas les corrections apportées par le rouage intégral. De plus, la suspension est mieux calibrée qu'auparavant au chapitre du confort. Enfin, la direction est un peu légère, mais le pilote bénéficie d'un feedback digne de mention. Donc en conclusion, cette 9-3 est capable d'aller jouer dans la cour des grands. En plus, autre côté positif, il y a présentement de très bonnes aubaines à réaliser. Par contre, l'avenir est incertain et la dépréciation est du genre «je n'aime autant pas y songer».

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

SAAB 9-3X

de Automobile-revue

PORSCHE Cayenne

de Automobile-revue

FIAT Panda 4x4

de Automobile-revue

suivant