Un nouveau sondage d'opinion international révèle que nous nous préoccupons assez peu de la santé de nos yeux

Publié par

Un nouveau sondage d'opinion international révèle que nous nous préoccupons assez peu de la santé de nos yeux PR Newswire ROCHESTER, New York, 18 Juin 2012 - Les personnes interrogées préfèreraient perdre un bras ou une jambe ou renoncer à une dizaine d'années de vie plutôt que de perdre la vue. Pourtant, seul un tiers d'entre elles adoptent les mesures essentielles pour préserver leur vue. ROCHESTER, New York, 18 Juin 2012 /PRNewswire/ -- Le baromètre international Bausch + Lomb dédié à la santé de l'œil, un nouveau sondage entrepris au niveau international dont les résultats sont publiés aujourd'hui, révèle un chiffre censé nous ouvrir les yeux : près de 70 % des personnes dans le monde préféreraient renoncer à 10 ans de vie, ou même sacrifier un de leurs membres, plutôt que de perdre la vue. Pourtant, moins d'un tiers des sondés prennent les précautions élémentaires indispensables pour préserver leur vue. Pour visualiser le contenu multimédia relatif à ce communiqué, veuillez cliquer sur le lien suivant : http://www.multivu.
Publié le : lundi 20 août 2012
Lecture(s) : 48
Source : prnewswire.com
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Un nouveau sondage d'opinion international révèle que nous nous préoccupons assez peu de la santé de nos yeux
PR Newswire ROCHESTER, New York, 18 Juin 2012
- Les personnes interrogées préfèreraient perdre un bras ou une jambe ou renoncer à une dizaine d'années de vie plutôt que de perdre la vue. Pourtant, seul un tiers d'entre elles adoptent les mesures essentielles pour préserver leur vue. ROCHESTER, New York, 18 Juin 2012 /PRNewswire/ -- Le baromètre international Bausch + Lomb dédié à la santé de l'œil, un nouveau sondage entrepris au niveau international dont les résultats sont publiés aujourd'hui, révèle un chiffre censé nous ouvrir les yeux : près de 70 % des personnes dans le monde préféreraient renoncer à 10 ans de vie, ou même sacrifier un de leurs membres, plutôt que de perdre la vue. Pourtant, moins d'un tiers des sondés prennent les précautions élémentaires indispensables pour préserver leur vue. Pour visualiser le contenu multimédia relatif à ce communiqué, veuillez cliquer sur le lien suivant : http://www.multivu.com/mnr/57240-bausch-lomb-globally-losing-sight-of-our-eye-health
Développé en étroite collaboration avec des spécialistes internationaux de la santé oculaire et validé par 147 professionnels de la vue dans 26 pays, Bausch + Lomb, avec le concours de son partenaire en étude d'opinion, KRC Research, a interrogé 11 000 personnes au Brésil, en Chine, enFrance, en Allemagne, en Inde, en Italie, au Japon, en Russie, en Espagne, au Royaume-Uni, et aux Etats-Unis. Premier en son genre, ce sondageapporte un nouvel éclairage sur le niveau de connaissances, les attitudes et les comportements des populations envers la santé des yeux. Alors que 80 % des déficiences visuelles sont évitables si elles sont détectées et traitées à un stade précoce[1], peu de personnes se font contrôler régulièrement les yeux ; cette absence de suivi ayant des explications diverses et variées selon les résultats de l'étude. «Pour certains, les yeux sont le miroir de l'âme, mais pour les professionnels de santé, les yeux reflètent l'état de santé général», a déclaré Cal Roberts, MD, Directeur Médical de Bausch + Lomb. « Bausch + Lomb et ses partenaires de la communauté médicale sont bien placés pour savoir que des examens réguliers des yeux permettent non seulement de préserver la vision d'une personne, mais aussi de détecter avec précocité d'autres maladies graves. » Malheureusement, l'irrégularité de ces contrôles semble être due à une méconnaissance du lien entre santé oculaire et état de santé général. Les yeux sont en effet le seul organe où la santé veineuse et artérielle d'un patient peut être facilement visible, permettant aux professionnels de la vue de détecter les
signes de plus de 150 maladies, telles que le diabète, l'hypercholestérolémie, l'hypertension, des années avant que le patient ne présente d'autres symptômes. Grâce à cette enquête comparative, Bausch + Lomb espère informer et éduquer des millions de personnes dans le monde sur l'importance de consulter régulièrement un ophtalmologiste afin d'éviter des maladies oculaires graves dont la cataracte, la dégénérescence maculaire, le glaucome et d'augmenter les chances de diagnostic précoce d'autres affections chroniques. Les principaux résultats issus du baromètre international Bausch + Lomb dédié à la santé de l'œil montrent que :
Moins d'un tiers des personnes interrogées prennent les précautions indispensables pour préserver leur vue. S'ils sont forcés de choisir, les sondés préfèrent perdre le goût (79 %), l'ouïe (78 %), l'un de leurs membres (68 %) ou 10 ans de leur vie (67 %) plutôt que de perdre la vue. Trois quarts des personnes interrogées préfèrent voir leur salaire réduit de moitié plutôt que de subir une diminution permanente de 50 % de la qualité de leur vision. 68 % d'entre elles se disent informées en matière de santé oculaire, mais cette affirmation est contredite par le fait que seulement 21 % ont passé des examens ophtalmologiques réguliers au cours des cinq dernières années. Les femmes sont plus enclines que les hommes à adopter des gestes pour protéger leur vue, comme le port de lunettes de soleil (81 % vs 77 %), une alimentation saine (82 % vs 75 %) et l'abstinence tabagique (79 % vs 73 %). Les personnes en couple sont plus susceptibles que les célibataires d'avoir passé un examen complet de la vue au cours de l'année passée (46 % des personnes en couple contre 38 % des célibataires). 65 % des personnes qui ne font pas contrôler leur vision régulièrement ont affirmé ne pas avoir consulté d'ophtalmologiste en raison de l'absence du moindre symptôme, et 60 % parce qu'ils voient parfaitement, ce qui constitue un raisonnement alarmant quand on sait que de nombreuses maladies oculaires se développent sans que le patient ne présente de signe visible. 97 % des médecins interrogés à travers le monde pensent que les populations n'ont pas de connaissance suffisante en matière de santé oculaire. 94 % des professionnels de la vue déclarent que les femmes prennent mieux soin de leurs yeux que les hommes.
«Les gens se soucient profondément de leur acuité visuelle, mais ils ne prennent tout simplement pas les mesures basiques pour préserver leur vision. Nous avons besoin de combler cette lacune», affirme le Dr Roberts. «Nous espérons que cette étude servira de déclic et qu'elle incitera les personnes dans le monde à mieux prendre soin de leurs yeux pour améliorer leur vision et leur qualité de vie globale.» L'enquête a également mis en évidence de nombreuses idées fausses autour de la vision et de la santé oculaire.
44 % des personnes interrogées ont admis« n'avoir besoin d'un examen de la vue qu'en cas de problème », tandis que 42 % ont reconnu croire que s'ils « voient bien, cela implique que leurs yeux sont en bonne santé ». Près de quatre répondants sur 10 (39 % exactement) croient sincèrement que « la seule raison pour consulter un spécialiste des yeux consiste à faire corriger sa vision. » S'agissant des yeux, 30 % des personnes interrogées déclarent: « Si cela ne fait pas
mal, ce n'est pas grave. »
«Il est essentiel que nous dénoncions et luttions contre ces idées fausses», a ajouté le Dr Roberts.« Bien que la majorité des déficiences visuelles sont évitables quand elles sont diagnostiquées et traitées assez tôt, il est évident que les populations à travers le monde ne sont pas conscientes de l'importance des soins élémentaires et des examens annuels des yeux. » Pour consulter les résultats détaillés du baromètre international Bausch + Lomb dédié à la santé de l'œil, lire des témoignages sur cette thématique, trouver un professionnel de la vue proche de son domicile ou de son lieu de travail, participer au sondage ou visionner une vidéo éducative sur le sujet, rendez-vous sur www.bausch.com/barometer. A propos du baromètre international Bausch + Lomb dédié à la santé de l'œil Bausch + Lomb a interrogé plus de 11 000 personnes dans 11 pays (Brésil, Chine, Allemagne,France, Inde, Italie, Japon, Russie, Espagne, Royaume-Uni et États-Unis) pour évaluer les comportements et les perceptions des populations vis-à-vis de la santé oculaire. Bausch + Lomb a d'abord collaboré avec plus de 140 professionnels de la vue (non rémunérés) de 26 pays pour s'assurer que l'enquête regroupe des questions pertinentes et livre des informations intéressantes. Les résultats seront utilisés pour approfondir les programmes d'éducation et d'information existants en vue d'améliorer les connaissances des patients sur l'importance d'un suivi régulier et complet de la vision, non seulement pour leurs yeux, mais aussi pour leur santé en général. Le baromètre international Bausch + Lomb dédié à la santé de l'œil reflète l'engagement de l'entreprise dans la sensibilisation sur la santé des yeux, une démarche capitale permettant d'aider à mieux voir pour mieux vivre. A propos de Bausch + Lomb Bausch + Lomb fait partie des entreprises de santé les plus renommées et les plus respectées au monde. Son activité principale se concentre sur les lentilles de contact et produits d'entretien pour lentilles, les appareils et instruments de chirurgie ophtalmologique, ainsi que les produits pharmaceutiques d'ophtalmologie. Fondée en 1853, la société est basée àRochester, dans l'État deNew York, et emploie plus de 11 000 personnes à travers le monde. Ses produits sont distribués dans plus de 100 pays. Pour plus d'informations, rendez-vous sur http://www.bausch.fr L'intégralité de l'enquête (en version anglaise) est disponible sur demande si vous le souhaitez. Contacts presse: Weber ShandwickWeber Shandwick Catherine HéronCéline Robert-Tissot Ligne directe : 01 47 59 38 67Ligne directe : 01 47 59 38 95 Email : cheron@webershandwick.comEmail : croberttissot@webershandwick.com
[1] WorldHealth Organization - Global estimates of visual impairment, 2010.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.