Une ambition au service de la Guinée

Publié par

Une ambition au service de la Guinée Un statut de leader acquis au fil des années grâce aux très nombreux chantiers menés à bien par son groupe, la Guinéenne de Constructions et de Prestations de Services (Guicopres), le numéro un désormais du secteur des BTP dans le pays et dans la sous-région où KPC commence aussi à tisser sa toile. Dés 1998, et malgré un contexte économique difficile, Kerfalla Person Camara crée sa propre entreprise et se lance dans la réalisation de travaux publics. Il entame son premier chantier dans l'Université Gamel Abdel Nasser de Conakry, là même où il avait poursuivi ses études. Puis, avec le soutien des principales banques locales, il commence à décrocher des marchés de plus en plus conséquents, notamment dans la construction de logements, puis dans les aménagements urbains et dans les travaux routiers. Au fil des années, son groupe acquiert ainsi un savoir faire et une légitimité, que nul ne lui contestera plus, même au plus fort des soubresauts politiques qu'a connus la Guinée, et qui se sont fort heureusement conclus par l'élection démocratique fin 2010 d'un nouveau président et la fin d'une période de transition pour le moins troublée. Aujourd'hui, Guicopres réalise un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 200 millions d'euros avec des chantiers qui couvrent la quasitotalité du territoire guinéen.
Publié le : samedi 2 avril 2011
Lecture(s) : 26
Source : Lafont presse
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Une ambition au service de la Guinée
Un statut de leader acquis au fil des années grâce aux très nombreux chantiers menés à bien par son groupe, la Guinéenne de Constructions et de Prestations de Services (Guicopres), le numéro un désormais du secteur des BTP dans le pays et dans la sous-région où KPC commence aussi à tisser sa toile.
Dés 1998, et malgré un contexte économique difficile, Kerfalla Person Camara crée sa propre entreprise et se lance dans la réalisation de travaux publics. Il entame son premier chantier dans l'Université Gamel Abdel Nasser de Conakry, là même où il avait poursuivi ses études. Puis, avec le soutien des principales banques locales, il commence à décrocher des marchés de plus en plus conséquents, notamment dans la construction de logements, puis dans les aménagements urbains et dans les travaux routiers. Au fil des années, son groupe acquiert ainsi un savoir faire et une légitimité, que nul ne lui contestera plus, même au plus fort des soubresauts politiques qu'a connus la Guinée, et qui se sont fort heureusement conclus par l'élection démocratique fin 2010 d'un nouveau président et la fin d'une période de transition pour le moins troublée.
Aujourd'hui, Guicopres réalise un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 200 millions d'euros avec des chantiers qui couvrent la quasitotalité du territoire guinéen. Le groupe de BTP emploie directement près de 1 500 personnes et ses chantiers ont générés plus de 10 000 emplois indirects au travers des quelques 500 entreprises sous-traitantes qui participent régulièrement aux chantiers initiés par Guicopres, qui a pour habitude de faire appel à de nombreux corps de métiers. Des chiffres qui en font incontestablement le premier employeur de Guinée.
UNE DIVERSIFICATION REUSSIE Fort de cette réussite Mgurante, KPC a continué à se développer, en diversifiant ses activités et en créant des filiales. Depuis quelques années, le jeune patron de Guicopres-BTP a ainsi ajouté à son arc trois filiales stratégiques : Guico Multiservices International (GMI), Guico Multiservices Immo et Guico Multiservices Transit. GM International est la centrale d'achats du groupe, un acteur essentiel de la stratégie de KPC. Elle s'occupe de négoce, de représentation
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.