Marine Le Pen s'adresse aux fantômes de son père mais pas à un électorat majoritaire !

De
Publié par

Alors que les manifestations de l'extrême-droite dégénèrent de plus en plus dans la violence et qu'on nous dit que les slogans qui y sont scandés n'ont réellement rien à voir avec un quelconque changement au Fn, la candidate à la succession interne de ce parti aurait plaisir à nous faire croire qu'il suffit de changer de tête pour que le cerveau change. À y regarder de près les manifestations de soutient que tiennent à montrer leurs rudes militants au crâne raz sont toutes enjouées et on n'hésite pas à nous déclarer avec certitude et dans la sérénité qu' "il y aura des nazillons" ( http://actualutte.info/2011/09/30/lille-manifestation-de-lextreme-droite-sous-haute-tension-le-8-octobre/ ) mais que les services d'ordre seront conséquents et que l'habitude des organisateurs à orchestrer ce genre de parade ne devrait rien faire craindre… Contre manifestants généralement obligatoires et en surnombre bondissent rien qu'à l'idée qu'une République puisse laisser défiler une telle extrême aux insignes franchement affichés ou tatoués de croix qui font horreur. Ce n'est plus du satanisme mais un privilège que s'accorde cette jeunesse prétendue éloignée de la dirigeante de ce parti souche de l'extrême droite alors que se multiplient les provocations publiques. Soupe de cochon à Strasbourg et nation sauciflard au Trocadéro n'auront eût de réconfortant que le cholestérol laissé aux parois des veines de leurs protagonistes !
Publié le : samedi 12 novembre 2011
Lecture(s) : 380
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat