Envisagez-vous, comme vous en avez le droit, de publier en occitan ...

De
Publié par

7 mai 2008 – Lettre ouverte aux maires, aux conseillers municipaux, généraux et régionaux d'Occitanie. À : Constitution de la Vème République : Art. 75-1.

Publié le : lundi 16 avril 2012
Lecture(s) : 36
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Lettre ouverte aux maires, aux conseillers municipaux, généraux et régionaux
d'Occitanie.
À :
Constitution de la Vème République :
Art. 75-1. - Les langues régionales appartiennent au patrimoine de la France.
Le 7 mai 2008, à l'Assemblée Nationale, lors d''un débat sur les langues régionales, Mme Christine
Albanel, Ministre de la Culture et de la Communication, déclarait :
"La transmission des langues régionales s’appuie sur l’école, sur les médias et sur la
création artistique. Pour autant, leur vitalité ne peut durer que si elles sont employées dans
la vie quotidienne. À ce titre, leur usage dans l’espace public ne doit pas être négligé. La
législation actuelle, bien que contraignante, leur offre une large visibilité – et t
outes les
possibilités ne sont pas pleinement exploitées
.
Ainsi,
les actes officiels des collectivités territoriales peuvent être publiés en langue
régionale
– pourvu qu’ils soient traduits du français, seule langue ayant valeur juridique.
De même,
il est parfaitement légitime que les communes affichent leur toponyme en deux
langues à l’entrée et à la sortie de leur territoire, ou que la signalisation routière soit
bilingue.
"
"
Je rappelle qu’aucune disposition n’interdit à une collectivité locale de traduire ses
propres délibérations.
"
La balle est donc entre les mains des élus.
Ce qui amène à vous poser la question suivante :
Envisagez-vous, comme vous en avez le droit,
de publier en occitan l'ensemble ou une partie des documents que produit
votre institution ?
D'installer, si cela n'est pas fait, des panneaux de signalisation en
occitan ?
Dans l'attente de votre réponse et avec mes meilleurs sentiments occitans,
NOM :
Prénom :
Adresse :
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.