et "l'enculé de juge" - .in fo

Publié par

et 'l'enculé de juge' - .in fo

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 253
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
296 avril 2007 | | EnquêtEs, rEportagEs & dEssous dE tablE| France, Maghreb, aFrique et d’autres coins aussi Marc Franceletet «l’enculé de juge» Ancien photographe de presse, informateur et lobbyiste, homme de réseaux et nouveau conseiller de la direction de «Choc», Marc Francelet a été écroué le 29 mars. L’occasion pour «Bakchich» de revenir sur les mille vies d’un homme pressé plein de ressources… (la suite du dossier en page 2) n des informateurs privilégiés du petit Francelet connaissait le chemin du pôle financier… Mais le son dossier (page 2), Marc Francelet inspire largement de monde de la presse parisienne, Marc Fran- jeudi 29 mars, le climat dans le bureau du juge ne fut pas longues enquètes dans ces prestigieux magazines. Les pre-celet, vient d’être écroué par le juge Phi- des plus cordiaux. Les écoutes que les flics avaient pratiqué mières favorables à ses amis – c’est le cas des papiers parus lippe Courroye, le jeudi 29 mars. Grande sur cet informateur privilégié de la presse parisienne tra- dans leMonde et lePoint en faveur du libanais et fugitif Ppglaautnrs,icjaokulUklna,synhriteu,saacBjirdoumellaundo,ulBelmolai-mdredéetépu,sioiuGeLellavlacelapdessesdaerdJeanPalydayetnhynHlaoJa-SnarFsioçiH.,rep«raogfitendtesdeA lmaérCiIcaAin»p-éutlelcaemne,snmexaeentanttFncraetelesisfarémuoisparfaitnorrusropéneratdeltcuoceôlesserpedéhcateluerogsropu(p1e50To0t0a0lad,uraaSafraIksnaet),iuqsédibatesil gueule, bon vivant, amateur de coups duisaient un état d’esprit un peu revendicatif…« Cet en-Safa; les secondes hostiles à ses adversaires duIskandar fourrés et de gros cigares, tout commeculé de juge… ». Plus poétique :« Ce psychopathe »,« cemoment. Ainsi pour le dossier consacré, le 22 mars, dans son ami le député UDF et maire d’Issypervers ». Avec Francelet, c’est du brutal :l’Express« De la merde, à Arnaud Lagardère et à EADS, où il présente lui les Moulineaux, André Santini, Francelet possède un desle magistrat va en avoir jusqu’aux yeux. »même certaines sources au journaliste ami. Subtile, sa vision du monde dépeint un juge Courroye, Au stade actuel, l’enquète policière démontre que Marc Durand, l’animateur de « Campus », le milliardaire russe, dégé du groupe pétrolier. Et Francelet de s’en prendre àoffrait volontiers à ses amis journalistes chambres d’hôtel Arkady Gaydamak, aujourd’hui en fuite en Israël, ou enco-»« cet enculé de Tassez (y compris à l’hotel du Maquis, le plus luxueux de Corse,, communicant très en vue, et à re Iskandar Safa, l’homme d’affaires libanais qui fait l’objet« cet enculé d’Airy Routier », journaliste auNouvel Obser-et fort mal fréquenté), champagne ou téléphone portable. d’un mandat d’arrêt international, un ami de Francelet, le-vateurqui soutiendraient la candidature de Thierry Breton À tous les étages…. quel le surnomme affectueusement « Sandy ». Cet amour à la présidence de Total. Lequel lorgne effectivement sur Cette tambouille journalistique ressemble à une mauvaise des fugitifs n’empêche pas notre héros du jour d’entretenir le poste. Le malheureux Courroye est dépeint, en prime, bouillabaisse. La coupe de champagne commence à avoir Y les meilleures relations avec un magistrat du parquet fi- comme le grand responsable de la victoire de Chirac en des arrières goûts de mousseux. nancier, un peu amorti, qui l’informe en direct sur la vie 2002, grâce à son acharnement contre Charles Pasqua,Paul Héauduc du Palais. Le Tout Paris médiatique a fait de Francelet une dans le dossier dit de l’Angolagate. Visionnaire. de ses coqueluches. Du moins, jusqu’à ce jeudi fatidique Le dossier judiciaire témoigne du succès de ses saillies,Cash, Champ’ et Or Noir : une où il s’est retrouvé face à face avec le redoutable et redouté un brin caustiques, auprès de ses amis journalistes qu’ilnature morte à la Francelet. juge Philippe Courroye, qui lui reproche pêle mêle fraude appelle vingt fois, cent fois par jour: l’ex grand investi-fiscale, blanchiment, et corruption sur agent privé, une gateur duMonde ( aujourd’hui auPoint), Hervé Gat-trouvaille récente du code pénal. Avec en prime une mise tegno, Guillaume Durand; Frantz Olivier Giesbert et en examen pour escroquerie aux Assedic. En fait, Marc Jean-François Jacquier, duPointégalement; Re-Francelet est un pauvre déshérité qui a réussi à toucher naud Revel del’Express, François Caviglioli, 150000 euros comme chômeur, une sorte d’exploit pour un duNouvel Observateur, Gilles Millet, l’an-homme d’affaires qui possède des comptes en cien deLibération reconverti au magazine Suisse, en Floride et jusqu’à l’hospitalièreCorsicaencore ses amis paparazzis de, ou Ile Maurice.Paris Matchet ses collègues du magazine Mis déjà en examen dans l’affaireChoc, que Hachette vient de lancer sous « Pétrole contre nourriture », tou- la férule de Pierre Lescure et dont il a été 2€reçu quelques barils des amis de Saddan beau monde. jours par le juge Courroye, pour avoir nommé conseiller de la direction. Que du en compagnie de Loïk Le Floch Prigent, Plus grave, commeBakchichl’explique dans
Sarko et le Parisien Dans la caravane des journalistes ± qui suivent le candidat, celui du Parisienest particulièrement zÉlÉ
L’émir aux yeux bleus …Renonce au Djihad, pour quitter sa geôle marocaine et purger sa peine dans une prison française
Saint Wade Trois jours fÉriÉs pour fêter son ¥ sacre, juste avant les lÉgislatives: le prÉsident sÉnÉgalais est un malin
Yongui vote Sarko Le «triple champion d’orthogra-µ phe» camerounais, un soutien dÉcisif du candidat de l’UMP
fràncE |29 | 6 avril 2007 2 Les six vies de Marc Francelet Marc Francelet, héros aussi polymorphe que Martine ou Tintin, a distribué son talent dans de nombreux do-maines. Placements, Chiraquie, littérature, showbiz, Corse, et paparazzis, telles sont les hétéroclites vies de cet illustre personnage dont «Bakchich» vous propose un aperçu, forcément succinct mais déjà savoureux. Francelet et …Et la littérature oujours surprenant, l’ami Francelet apparaît là où on ne l’attend pas. Plutôt que des mémoires ou autres les placementsromans à clés, l’insatiable Marc rédige des polars. Te bon air des alpages suisses revi- Ou plutôt apporte la matière brute aux hommes de vifie, les poumons bien sûr, mais plumes. Des virées en Ouzbékistan avec son amie, l’écrivan Lfia locale. Et la livre à François Caviglioli, auteur-journaliste au aussi les comptes en banque. Et François Sagan dans les années 90, Marco en ramène une Marc Francelet a rabbatu vers l’of- étonnante bande magnéto, fruit de ses entretiens avec la ma-ficine de placement du trop méconnu hom-mes d’affaires suisse Jacques Heyer, de richesNouvel Obs, qui en tire quelques idées de polars,Master,Helena expatriés français, sportifs reconnus, pontesla GrecqueouAdieu l’espion. Bon garçon, Caviglioli n’est pas ingrat. Et politiques, à l’instar de Didider Schuller, ou quand il s’agit de porter secours à ses frères de l’île de Beauté et, au demeurant, protecteurs de starlettes. Las, l’affaire a fait faillite. Mais Francelet, quand ceux-ci ont de menus soucis avec leurs rivaux beurs à Marseille, l’homme ré-Heyer, dont Chirac parraine l’un des beaux- pond présent. Et pond, séance tenante, un papier chargeant feu Farid, le « roi du barbecue » fils, n’a eu qu’à subir les foudres de six de , abattu dans la fusillade des Marronniers à Marseille, au printemps dernier. ses 200 clients. Nécessaire pour que la justice Tant de talent éditorial ne pouvant être gâché, Marc Francelet s’est récemment attelé à la suisse le condamne, insuffisant pour l’empê- rénovation éditoriale du désormais hebdomadaireChoc, magazine people/trash – financé par cher d’améliorer son swing sur les golfs de Hachette – d’un raffinement sans précédent. Et dont il faut espérer qu’il ne pâtira pas trop de … t Y Saint-Tropez. l’actuelle indisponibilité de son si particulier conseiller éditorial, Marc Francelet En matière de placements, Francelet a bénéfi-e cié des bons conseils de son avocat et ami M la Chiraquie …Et le show-biz Alain Guilloux, ancien de la direction générale des impôts devenu un hargé un temps des relations publiques de Jean-Paul Grand aventurier des réseaux, le joyeux Marc ténor du barreau à le clientèle Belmondo mais aussi ami de François Sagan, Francelet Francelet n’a pas oublié de passer par la case qu’iCl défendra pied à pied, dans toutes les rédactions quand « idole des jeunes » que le« plus jeune jour-ronflante : Gérard Depar- fut surtout l’homme à tout faire de Johnny Hallyday. Chirac. Pour un proche de Johnny c’est bien dieu, Thierry Lhermitte, Un incontournable. Surtout pour l’idole des jeunes, le moins. Mais ce n’est pas via la vieillissante Paul-Loup Sulitzer, Jean-Claude « Cassette » Méry le tout nouvel exilé fiscal a été accusé – à tort – de viol. Redres-naliste de l’histoire deParis-Match»a accro-et surtout Pierre Falcone et seur de tort, Francelet sait aussi alimenter la presse en infos ou ché le wagon du Chi. L’approche a été un peu Arkadi Gaydamak, les « Lilo et ragots au choix. Et nourrit goulûment les journaux qui s’intéressent plus laborieuse, et un poil moins « people ». Stich » de l’Angolagate, un dossier au beau-père et associé de Johnny, André Boudou, dans l’éphémère – et Gouailleur en diable, Francelet a trouvé des instruit par Philippe Courroye. L’affaire de coûteuse – aventure de l’Amnésia, sa boîte de nuit parisienne. 30 millions d’euros d’ardoise copains de causette dans le premier cercle trafic d’armes – présumé nous susurre no- quand même. Et désormais, en bon papa gâteau, l’inimitable Marc met le pied à l’étrier de chiraquien. Entre Yves Bertrand, tout puis-tre avocat –, entre la France et l’Angola a son fifils, qui gère l’enseigne Von Dutch en France. Une ligne de vêtements « hype », ob- sant patron des RG de 1992 à 2003 et maître d’ailleurs fourni à Francelet l’occasion de fai- jet d’articles aussi étonnants que bien intentionnés dans de grands hebdomadaires parisiens.dans l’art de la désinformation, et Alexandre Y re montre de son talent d’homme de presse. Touchante hérédité Djouhri, le grand intermédiaire des réseaux Une étonnante campagne dénigrant le juge Chirac, les conversations ont du être pas-Courroye qui a instruit et bouclé le dossier en sionnantes. D’autant que les hommes ont …Et les paparazzis 2005, a parcouru le presse. Reste que le par- des amis communs, dont le journaliste Hervé quet de Paris a, courant mars, requis le renvoi e son ancienne vie de photographe de presse, Francelet a conservé un goût certain Gattegno, que Djouhri a présenté, au mi-en correctionnelle des 42 mis en cause. Une pour l’image et de précieuses relations chez les paparazzis. Au rang des intimes figu- lieu des années 90 à André Tarallo, l’un des Dbelle rangée d’oignons où émargent, donc, res, Pascal Rostaing, l’un des auteurs des clichés de Sarkozy avec la journaliste Anne principaux protagonistes de l’affaire Elf. Et Gaydamak, Falcone mais aussi Jean-Christo- Fulda ou de la photo de Cécilia S. au bras de Richard Attias parues dansParis-Matchmême hobby, la presse. Quitte à organi-. un phe Mitterrand, Charles Pasqua, Jacques At- Une intense période pour Marc le besogneux. Et pas de quoi faire du candidat de l’UMP un ser en sous-main de petites campagnes pour tali, Jean Charles Machiani etc. Procès prévu grand copain. les copains. Maurice Gourdault Montagne, pour début 2008. Autre bonne connaissance de Francelet, Michèle Marchand. Grande prêtresse de la photo conseiller diplomatique de Chirac et intime Autre connaissance, Loich Le Floch Prigent. people en poste àVoicide Djouhri guigne le poste stratégique de, cette bonne dame a récemment fait la connaissance de la juge d’ins- Le pédégé déchu d’Elf, flanqué de France- truction Dominique de Tallancé. Sans doute hermétique à l’art, la magistrate la soupçonne, directeur général d’EADS ? Qu’à cela ne let, de Michel Coencas et de l’ancien géné- ainsi qu’Axel Ganz, l’ancien patron de l’hebdo people, d’avoir mis en place une caisse noire. tienne, une série de papiers del’Express ont ral barbouzard, feu Jeannou Lacaze, se sont Et a mis les deux compères en examen. cloué au pilori à la fois Lagardère, qui refuse rappelés au bon souvenir du régime irakien, Miracle du réseau Francelet, sitôt l’affaire médiatisée, Michèle Marchand disparaît.L’Ex-ce parachutage, et Jean-Paul Gut titulaire à la fin des années 90. Pour l’occasion, la so-press, sous la plume de Renaud Revel, publie un écho sur Internet où seule la mise en examen du poste. A la volée sont pointé le« désin-ciété Tanker Oil a même vu le jour. En ré- de Ganz est relatée et, en ricochet, saborde l’enquête en route auPointsur le sujet, au grandtérêt »pour son entrerpise, les d’Arnaud Y compense, quelques barils de brut en marge dam de nombre de journalistes de la rédaction. Un subtil coup de dominos soupçons de« délits d’initiés »Gut contre du programme « Pétrole contre nourriture » et de« bombe à retardement autrement plus et, l’année dernière une mise en examen pourgrosse qui sommeille dans les soutes d’EADS : …En Corse les trois compères survivants. De quoi scellerles services secrets français, dont la DST, ont une belle amitié entre Francelet et le juge en uoique aussi peu taiseux que mesuré dans ses propos, Marc Francelet a su se faireinformé[...]l’Elysée de l’existence au sein de Y charge de l’affaire, Philippe Courroye une petite place au royaume du maquis et des chèvres, la Corse. Sans doute la pas-l’entrerpise d’un vaste système de rétrocom-quaQnd onlet, malgré tous ses efforts, n’a pu prendre ledésigne les grandes figures de l’île de Beauté qui se sont partagé l’empire du défunt sion pour l’acool de myrte.« C’est l’un des rares, siffle admiratif un grand flic,à missions » (L’Express23 mars). Un joli du avoir tamponné des réseaux vraiment méchants »coup qui risque d’être le dernier. Car France-. Méchants c’est limite diffamatoire Jean-Jé Colonna. CommeBakchichtrain sarkozyste. Et ses déboires judiciaires,l’avait narré, le brave Marc s’est bien activé dans la cam- pagne électorale du fils Francisci qui a guigné la succession de son père tout juste décédé, le tout autant que son hostilité au grand pote de mythique Roland, au poste de conseiller général de Corse-du-Sud. Et le volubile Marc d’ins- Sarko Arnaud Lagardère, ne risquent pas de Y pirer des papiers en forme de petit avertissement au clan de Jean-Jé orphelin, sous forme de le rendre très populaire description du Petit bar d’Ajaccio, leur lieu de conclave. L’autre illustre protecteur corse de Francelet, le très respectable Paul Lantiéri, est un peu moins verni. Entrepreneur aussi averti que diversifié – restaurants à Aix en Provence, débi-teurs de boissons à Marseille, propriétaire du cercle de jeux de la rue Cadet à Paris – Lantiéri connaît de petits ennuis judiciaires. L’homme d’affaires a été mis en examen tout récemment. La PJ marseillaise, sans doute mal aiguillée, le soupçonne d’avoir aidé dans leur fuite les ton-tons flingueurs blessés dans la fusillade « Bar des Marronniers ». Un règlement de comptes entre truands corses et arabes, qui avait laissé sur le carreau Farid Berrhama dit « le roi du barbecue » en avril 2006. Y Sale printemps pour les amis de Marc
Y Y Dossier réalisé par le club des amis de Marc Francelet
fràncE
Sarko & Dray font un flop au SNOP Chez les flics, il y a les fans invétérés de Sarko et des syndicalistes ronchons comme ceux du SNOPqui dénigrent l’ex-ministre de l’Intérieur mais aussi certains de ses adversaires, comme Julien Dray Nommé à l’Intérieur pour seulementqui n’a décroché qu’un sourire satisfait auciens de M. Julien Dray », après cinq semaines, le petit Baroin n’ales bastons de la gare du Nord,premier flic de France… n’im«portequoi »et due forme du conseiller de. Cette analyse d’un vieux de aucune légitimité sur ses troupes. EtAchispon a eu droit à une re-La grimace, Sarko l’a réservé au SNOP, le des flics sans chef, cela peut donnerpremier syndicat d’officiers de police, plu- montée de bretelles en bonne tôt classé à gauche. Le 21 mars dernier, ces la vieille de la place Beauvau, au lendemain syndicalistes gradés avaient eu l’affront de Ségo.« Dray m’a directement du départ de Sarko, n’en finit pas de se vé- lister dans un communiqué les points quiappelé pour me demander un rifier un peu plus chaque jour. Le premier ternissaient le bilan du candidat UMP, placedroit de réponse qui serait esclandre politique est à mettre à l’actif de la Beauvau : réforme inachevée de la retraite»en réalité une tribune ,grande prêtresse de la police judiciaire, Mar- policière, primes de résultats inefficaces, révèle-t-il. tine Monteil, il y a déjà quelques semaines. pressions statistiques excessives, etc. Et ces Ce que le syndicat a fina-Au cours d’un grand raout organisé au Mou- flics effrontés avaient finalement qualifié de lement refusé. Pour ajou-lin Rouge pour célébrer le centenaire de la PJ,« mitigé », le bilan du ministre de l’Intérieur ter au tableau de cette et des Contraventions… présidentielle qui tourne our avoir critiqué les « propos politiciens de M.la tête à la gente policière,soulevant l’ire de l’équipe P Julien Dray », après les bastons de la gare du Nord, ledu candidat UMP.« Lecertains flics intervenants secrétaire général du SNOP a eu droit à une remontée demot n’a pas été du tout ap-du forum du SNOP ne se sont bretelles en bonne et due forme du conseiller de Ségo.précié par le QG de cam-pas privés ces derniers temps pagne de l’UMP », relève de dénoncer leurs petits cama-la patronne s’était carrément lâchée devant le Dominique Achispon, le patron du syndicat rades aperçus dans tel ou tel ministre des l’Intérieur et des Contraventions qui dénonce ces« pressions »meeting politique, transfor-… et s’apprête qui assistait aux agapes. Saluant à la tribune, d’ailleurs à y succomber. Le secrétaire gé- mant ainsi le site web du syndi-« le courage et l’énergie »de Sarko, la grou- néral du syndicat, passablement ébranlé par cat en tribune de délation. Am-pie Monteil a été jusqu’à appeler de ses vœux le courroux du peut-être futur président, biance… À l’orée de la campagne « un grand succès » au candidat UMP à la envisage la fermeture du forum Internet du officielle, la maison poulaga présidentielle. Le genre de déclaration qui SNOP. Car même à gauche, la liberté de ton ressemble de plus en plus à de son organisation de flics déplaît en haut r !Y vaut normalement une mise à pied immédiate une basse-cou à n’importe quel haut fonctionnaire. Mais lieu. Pour avoir critiqué les« propos politi-Pascal Bovo
La Corse, d’Ajaccio à Dakar… L’interrogatoire de «Bernard le Corse» Pradier, à la suite de son arrestation il y a un mois, dévoile un belle usine à gaz entre Paris, Ajaccio et Dakar… es grosses prises pas- de la Police judiciaire ont en a d’ailleurs une petite préfé- son escapade au Brésil Yves sent parfois inaper- effet arrêté, à la demande de rence pour le Sénégal où il est Chalier, l’homme du vrai-Lçues. Ainsi de celle in- René Kros, juge d’instruc- connu comme le loup blanc. faux passeport dans l’affaire tervenue il y a un mois, tion de Créteil, un dénommé« Gros investisseur », dit-on dite Carrefour du dévelop-à la sortie du cercle Opéra à Bernard Pradier qui comme pudiquement sur place, et pement. Une petite histoire Paris – et sis, on s’en doutait son nom ne l’indique pas, est« depuis longtemps ».de détournement de fonds dans le quartier de l’Opéra natif de l’île de Beauté. Et Ce soir là, « Bernard le publics qui éclata en 1986 et –, un de ces discrets cercles comme chacun sait, la Corse Corse » s’est fait pincer en portait sur la pécadille de 25 de jeux parisiens où officient compte trois départements : compagnie du légendaire millions de francs. Chalier, Corses influents et hommes la Haute-Corse, la Corse- Jules Filippeddu, héros in- alors Directeur de cabinet d’affaires discrets. Les flics du-Sud et l’Afrique. Nanard sulaire qui hébergea lors de du ministre de la Coopéra-
|29 | 6 avril 2007
tion de l’époque Christian et d’engins de BTP. Et cette Nucci, avait pris la poudre semaine, au Sénégal, l’exé-d’escampette vers le pays du cution d’une vaste commis-Carnaval, muni d’un étrange sion rogatoire internationale passeport. venue de France a exhumé Un peu goujat, Jules s’est un vaste trafic de voitures de rapidement éclipsé sans lais- luxe. ser d’adresse aux poulets qui Venus de l’hexagone et tran-auraient bien aimé lui conteromme chacun sait, la Corse compte fleurette… Entrois départements : la Haute-revanche, lesCorse, la Corse-du-Sud et l’Afrique. premiers inter-rogatoires de Pradier auraient sitant par la Mauritanie, les dévoilé une belle usine à gaz bolides étaient revendus dans entre Paris, Ajaccio et Dakar : la capitale sénégalaise. À sui-Y sociétés de voitures de luxes, vre... de matériels électroniquesRoger Caviardi
tit Ludovic quelques jours plus tard (05/03/07). La deuxiè-Un ami Parisien de Sarkozy me salve de l’hebdomadaire satirique (07/03/07), qui démolit cruellement la défense de son champion, lui a malheureuse-ment échappé. Le même jour, notre communicant promis à Au «Monde», «Bakchich» l’avait raconté, Nicolas Sarkozy a au moins un bon ami. Auun avenir brillant préfére saluer le courage d’un« Sarkozy «Parisien», le candidat de l’UMP a carrément une groupie. en banlieue »… pavillonnaire, à Cormeilles-en-Parisis,« si-tuée à une poignée de kilomètres de la Dalle d’Argenteuil ». En our lire les communiqués de presse de Nicolas Sarko- re), ferait presque passer son homologue duMondepour un même temps on ne sait jamais, il aurait suffi d’un sniper em-zy, nul besoin se connecter sur le site de l’UMP. Il suf- anti-sarkozyste primaire, voire un dangereux gauchiste. Un busqué… Pfit d’acheter leParisien! Afin que la lecture soit parti- souci avec une sombre histoire d’appartement acquis dans des Pour parer aux coups durs d’une campagne pourtant bien 1 culièrement douce à un prétendant à l’Élysée qui n’en conditions particulièrement avantageuses ? Pas de problème. molle, notre ami sait décidément faire passer les messages op-manque pourtant pas, le quotidien lui a collé aux basques Ludovic veille au grain. Et un jeune trentenaire branché, débordant d’amour. relaye sans tarder les jus-udovic Vigogne, du «Parisien», ferait presque passer L Ludovic Vigogne (c’est le nom de la brosse à relui- tifications forcémentson homologue du «Monde» pour un anti-sarkozyste bienveillantes du pro-primaire, voire un dangereux gauchiste moteur immobilier, qui réprouve« le compor-portuns aux bons moments. Sarko multiplie les « pétages de tement des journalistes duplomb » et savonne son équipe de campagne, tandis qu’un Canard enchaîné qui parsondage CSA redonne« Sarko et Ségo au coude à coude »? trois fois, ont forcéPas de panique : (sa) « L’UMP reste zen »assure l’ami Ludo, qui porte et(l’)ont importunépréfère expliquer à ses lecteurs que son idole« travaille beau-une quatrième fois ». Facecoup sur la nouvelle phase de sa campagne »(15/02/07). Le aux calomnies, assure sans satrape de Neuilly prononce un discours mièvre devant la ciller le quotidien, Sarkozy jeunesse (de droite) réunie au Zénith, dans la foulée de son « sort ses factures »(01/03/07). « » ?ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale Une seule en fait, celle d’un escalier Mais non ! Il est venu défendre sa« société de l’amour », et il en chêne. Les autres, c’est juré, se-« aime cette France de toutes les couleurs et de toutes les reli-ront prêtes« pour les jours à venir ».gions »(19/03/07). C’est beau comme du Sarko… Les lecteurs duParisien attendent L’année dernière, sur les traces de son copain Nicolas aux toujours… Antilles, on pouvait assister à ce spectacle surprenant :« Le patrimoine de Nicolas Sarkozyun jeune plumitif court après un homme politique briguant peut-il devenir une(…)épine ? Il fau-la magistrature suprême et s’écrie :« Ah zut, j’ai oublié de lui Y dra surveiller la réponse (duCanard faire relire mon papier ! »Est-ce bien nécessaire ? enchaîné)la contre-attaque du mi- à Setchen Saw nistre de l’Intérieur »le pe- avertit
maghrEb| màchrEk |29 | 6 avril 2007 RLe Petit couP de douste deterrorisMe La france au PLan marocain À l’issue d’une rencontre jeudi entre Fihri, la France a rÉitÉrÉ son soutienPierre Richard Robert, Philippe Douste Blazy, notre Mickey d’Orsay et le Mickey des Affaires Étrangères marocain Taïeb Fassi au plan d’autonomie du Maroc pour leetsqpurochainsjoursausxouNamtiisoenssduaniesle retour du petit blond le Sahara occidental.« Les idées que nous ont présentées les Marocains i devraient être ns semblent fournir une base possibleMaroc |l’« Emir aux yeux bleus », de son vrai nom Pierre Robert,Selon le Parisien, pour une reprise des négociations. (…)Alors que ce dossier est dansà perpétuité au Maroc pour terrorisme ne croit plus au Djihad. Pas bête : çacondamné l’impasse depuis plusieurs années, lui permettra peut-être de purger sa peine, qui pourrait être réduite, en France. Une le processus qui s’ouvre offre la pos-facilité dont ne bénéficient ni les islamistes radicaux condamnés dans l’Hexagone ni sibilité de déboucher sur une solution politique agréée par l’ensemble des ceux directement impliqués dans les attentats de Casablanca, au Maroc. parties dans le cadre des Nations unies »a dÉclarÉ Jean-Baptiste 1 MattÉi. Voilà qui a le mÉrite’est le quotidienLeSalafiya Djihadiya. La DST maro-la prison de Salé, le même au depuis Maître Courcelle-Labrousse R d’être clairParisien qui a donné Parisien :« Il veut témoigner de sonPierre Robert tartinait :« Oui, êtrecaine va même plus loin. En 2003, l’information. Infor-salafiste en France revient pour moierreur. Il veut éviter à d’autres jeu- elle n’hésitait pas à distiller auprès mation qui, soit ditnes de répéter le même faux pas ».à pratiquer un Islam de France pourdes journaux entretenus par le C« en passant, a large- Mieux encore : selon le quotidien,ce qui concerne le mode de vie toutministère de l’Intérieur que Pierre Le roi féLicité ment été ignorée par Pierre Robert a sollicité un rendez-en suivant scrupuleusement la sun-Robert préparait un attentat contre teL queL la presse tant fran- vous avec un prêtre afin de renouerna du Prophète dans Pour la première fois, Mohammed VIçaise que marocaine. Le Français avec ses racines culturelles et reli-tout ce qui concerneOui, être salafiste en France revient a reçu des journalistes marocains.gieuses ! Étonnant pour ce salafistePierre Richard Robert, alias Abou l’adoration (prière,pour moi à pratiquer un Islam de Oh pas de quoi fouetter un chat,Abderrahmane, alias Yacoub, mais assumé et condamné à la prison àjeûne…) ».France pour ce qui concerne le mode de vie juste pour une sÉrie de prises deCette repentanceplus connu comme l’« perpétuité en 2003 par la justice Emir aux tout en suivant scrupuleusement la sunna vues avec la petite Lalla Khadija et iln’est toutefois pas un» renonce au Djihad. marocaine pour avoir dirigé une yeux bleus du Prophète dans tout ce qui concerne s’agissait de rÉdactrices de la pres-cellule terroriste. Le 4 octo- scoop. Dès 2005, dansC’est en tout cas ce qu’af- l’adoration (prière, jeûne…) » firme son avocat bre 2005 dans une let- son courrier, PierreMPierre Richard Robert se fÉminine. Mais l’ÉvÉnement est de taille : jusqu’ici la famille royaletre confuse écrite Robert, visiblement marocaine pratiquait la discrimina-en cachette prêt à tout pour s’extraire des geôles une centrale nucléaire et une unité tion et n’accordait ses faveurs qu’àde production de gaz en France.marocaines, crachait sur Al Qaida : la presse Étrangère. Ce revirement« selon moi, l’Islam n’est pas et n’aMais aussi qu’avec son groupe, il royal a visiblement enthousiasmÉjamais été ce code d’honneur deenvisageait d’attaquer des camps l’hebdomadaireTel Quelqui n’y esttueur sanguinaire qu’en ont fait lesde l’armée marocaine. Le tout à pas allÉ de main morte dans unmembres d’Al Qaida. (…)Plus en-prendre avec les pincettes d’usage Édito intitulÉ « Bravo MajestÉ ». Ex-core le salafisme a été selon moi, luidès que les services s’en mêlent… traits :« Bravo, Majesté, pour cet acteaussi, travesti tant au niveau duAvec un tel CV, l’intérêt de la de patriotisme journalistique !(…)Ça,dogme que de la jurisprudencerepentance de Pierre Robert est c’est de la com’ intelligente !(…).Il yqui(…)est devenue par lade taille : elle lui permettra peut-a des jours, comme ça, où on a enviemalveillance des « fauxêtre de purger sa peine en France d’être optimiste.» Bien entendu,salafistes » un ensemblequi pourrait alors être revue à la Tel Quela quÉmandÉ au passagede gestes ostentatoiresbaisse… Un transfert que le repenti une interview politique à Moham-« made in Kaboul ouréclame au moins depuis 2005 lors-Y med VI…visant àPeshawar » qu’il écrivait :« je déclare entamer pousser les croyants une grève de la faim illimitée jusqu’à teaser à l’isolement commu- ce que je sois transféré en France La semaine prochaine sur votrenautaire. » Pourtantafin que des magistrats français site Internet prÉfÉrÉ (Bakchich.Pierre Robert n’ests’assurent de la caducité de la info, Évidement), le premier Épisodepas un ange. Selonsentence prononcée à mon rencontre d’une sÉrie d’articles sur l’Irak, lessa biographie rédigée(mon dossier ne contient pas moins amÉricains, le voisin iranien, et lapar les DST françaisede dix vices de procédure) et que je vieille opposition entre chiites etet marocaine à coupsretrouve ma liberté. »Ben voyons… sunnites. Une somme pour mieuxde tuyaux donnés Selon son avocat, Pierre Robert en-comprendre des enjeux compliquÉs.visage même de pousser le bouchonà la presse, il s’est Qui pourrait notamment être utile àjusqu’à demander une grâce royaleconverti à l’Islam Nicolas Sarkozy, qui avait montrÉ il!à Mohammed VI. Et pour cause à l’âge de 18 ans y a peu quelques lacunes regretta-alors qu’il vivait et 300 islamistes marocains repentis bles, ne sachant pas rÉpondre auà la va-vite au lendemaintravaillait encore capturés facÉtieux Jean-Jacques Bourdin, surdes attentats de Casablanca onten France, près de RTL, qui lui demandait si les mem-la ville de Saint- déjà été graciés. Pour désengorger bres d’Al-Qaeda Étaient sunnites oules prisons et remédier aux juge-Etienne. Après un Y chiites…ments expéditifs d’une justice quiséjour en Turquie, Y il se serait entraîné délire radicaL dans des camps enLara Mace La justice turque a suspendu jeudiAfghanistan avant de 1 une enquête visant à savoir si lerejoindre le Maroc dèsContactÉ par tÉlÉphone Maître Vincent Cour-Premier ministre Recep Erdogan1996 où il aurait adhéré à lacelle-Labrousse a refusÉ de parler àBakchich pouvait être accusÉ de «soutenir le terrorisme». Une charge peu banale basÉe sur une interview que les anglo-saxons le leader du Parti de la justice et du dÉveloppement avait accordÉe il y a s’arrangent aussi sept ans : il y avait fait rÉfÉrence au sÉparatiste kurde Abdullah Ocalan, Être Français embastillÉ au Maroc peut se rÉvÉler commode. Être Australien actuellement en prison, sous le ter- à Guantanamo, aussi. En plaidant coupable et en renonçant à dÉnoncer les me «sayin» qui signifie «monsieur»tortures subies, David Hicks, que la presse appelle « le Taliban australien », a ÉtÉ ou «estimÉ». Un Évident et franc condamnÉ à 7 ans de prison pour soutien matÉriel au terrorisme (il a brièvement soutien, donc, selon l’opposition combattu aux côtÉs des Talibans en 2001). Il lui reste neuf mois à purger, qu’il qui avait sorti cette accusation unpourra effectuer en Australie et non à Guantanamo. David Hicks est le premier mois avec l’Élection prÉsidentielle, dÉtenu de ce sinistre camp amÉricain installÉ à Cuba à être condamnÉ par le sys-pour laquelle Erdogan devrait être tème des commissions militaires de l’administration Bush. Les Afghans, Pakista-Y candidat. En voilà une sympathique nais, Irakiens et autres Egyptiens de Guantanamo auront-ils cette chance ? Y campagne !L. M.
maghrEb |màchrEk
|29 | 6 avril 2007
Panégyrique de Driss Chraïbi Huit ans après Hassan II, le génial écrivain marocain, Driss Chraïbi, est mort le 2 avrildernier. Retour sur la vie d’un anar brillant. étesté de nombreuses per- Abdellatif Laâbi, autre homme de lettres ma- retour à la vie, Driss Chraïbi veut y voir la sonnalités marocaines, Driss rocain, le loue dans sa revue subversive, Souf- fin du système fric et le début du renouveau. DLe Monde dénonçant Chraïbi s’est fait connaître fles. Quelques années après, en 1972, c’est Las. Huit ans après, les changements sont en-en 1954 avecLe Passé simpletour de Chraïbi d’écrire un texte dans , au core fragiles. La littérature marocaine, fran-violente charge contre une société ma-rocaine empêtrée dans l’archaïsme de l’emprisonnement de’agitateur franco-marocain n’aura jamais plié l’échine L ses traditions. Jonglant avec le second Laâbi. Il est le seulmalgré les appels du pied d’officiels et intellectuels degré, Chraïbi pouvait en une phrase écrivain marocain àmarocains, dont l’inénarrable Tahar Ben Jelloun citerLe Petit livre rougede Mao,Le Pe-prendre sa défense. tit livre vertde Kadhafi etLe Défipourfendeur de la L’infatigable « démocra-chement pas folichonne, perd en subversion de Hassan II. L’agitateur fran-»tie hassanienne avec la mort de Driss Chraïbi. En attendantanalysé la mort du roi  a Y co-marocain n’aura jamais en 1999 avec retenue :« le ciel était pur »… la relève plié l’échine malgré les ap- Saluant l’arrivée de Mohamed VI comme unLara Mace pels du pied d’officiels et intellectuels marocains, dont l’inénarrable Tahar quelques repères Ben Jelloun. Son rejet Y absolu de de Hassan II,1926 : Naissance à El-Jadida (Maroc). Papa est un riche commerçant. Y ce« moyennâgeux assis1954 : Publication du PassÉ Simple chez Denoël. Succès en librairie. Scandale au Maroc. Y sur son trône », lui vaut1955 : Publication des Boucs. DÉnonce le racisme de plus en plus manifeste en France. Succès. Y 25 ans d’exil et la censu-1972 : La civilisation, ma mère !.... Raconte l’histoire de l’Émancipation rÉussie d’une marocaine. re de ses livres au Maroc.Tahar Ben Jelloun n’apprÉcie pas : sa mère à lui ne fume pas. Y Cet ex-chimiste fait du2001 : Le Monde à côtÉ. Driss y raconte sa vie, son oeuvre, ses femmes. Y bruit et a des adeptes au2007 : Salut l’artiste ! Maroc.
L’oncle Sam recrute des figurants arabes Extra arabophonessemaines des commerçants, des demandés ! Voulez-imams, des femmes enceintes ou si un«peu allemand et anglais ? Siporteront le turban et les fem-vous gagner 90€ pardes terroristes dans un environ-jour ? Parlez-vous aus-nement de guerre… Les hommes oui, nous avons un job pour vous ?mes le voile… Ils permettront Inscrivez-vous immédiatementaux soldats américains, dans un pour le casting »climat. Les candidats « réaliste », d’apprendre croyant postuler pour un film à traiter la population irakienne ont rapidement déchanté lors des avec respect et dénicher les ter-séances d’information organisées roristes dans des manifestations par le cabinet B.O.R.K. Dients- de masse. leitungen : car si c’est bien de Principale tâche : ne pas com-figuration dont il est question, le prendre les soldats améri-vrai producteur est l’armée amé- cains !… Est-ce la nationalité de ricaine préparant ses exercices l’employeur ou la perspective de en Allemagne avant d’envoyer passer trois semaines dans une des troupes fraîches en Irak. ambiance particulièrement brû-SelonDer Spiegel, les 600 figu- lante, avec jeeps et hélicoptères rants demandés doivent rendre de combat ? Toujours est-il qu’à crédibles les« villages irakiens »fin des séances d’information, la construits de toutes pièces dans la salle est en général quasiment le centre d’entraînement opé- vide, en tout cas d’Arabes. Les rationnel (CMTC) de Hohen- Kurdes, par contre, ne se font pas pY fels, près de Nuremberg. Elles rier incarneront donc pendant troisRobert Dalais
La vache à lait L’Algérie de Boutef’ troque litrons de lait contre belle mosquée. ’ai une bonne nouvelle grande mosquée du monde. à vous annoncer, cela Ravissant n’est-ce pas ? Elle Jvous changera de mes s’appellera tout modeste-dérisoires lamentations. ment « La grande mosquée C’est vrai, à la fin cela de- d’Alger ». À la Une,El Mou-venait lassant de toujours sedjahidpartage ma joie et pré-plaindre. Mais ce matin je cise,au monde« troisième suis ravie, c’est peut-être leaprès celles des Lieux saints printemps, la nature exubé-de l’Islam ». Quelle fierté ! rante, vous savez ce genre de Imaginez cette splendeur, choses qui réveillent, le goût elle pourra accueillir 120 000 de l’air, la couleur du ciel, les fidèles, elle aura le plus marguerites qui sortent de grand minaret du monde, un terre, les premières hirondel- minaret de 300 mètres, elle les. Vraiment ravie parce que sera montée sur 10 étages et mon beau pays, l’Algérie va quand je vous dirai qu’elle construire la troisième plus sera plantéecœur de« au
xKadhaFi boycote le soMMet de ryadx
la baie d’Alger »prix vient d’augmenter etla le  dans commune de Mohamadia, qui, par conséquent, se fait vous comprendrez ma joie. rare. C’est ridicule à dire C’est notre cher président mais en effet, nous traver-A. Bouteflika qui l’a voulue sons une petite crise laitière. ainsi, que Dieu nous le gar- Oh, trois fois rien, mais je de. Chez nous, les désirs de dois dire que pour avoir du notre président n’ont pas de lait pour nos maudits enfants prix, pour le satisfaire nous qui mangent comme quatre, sommes tous prêts comme un nous devons faire la queue, seul peuple, un seul homme, la chaîne, comme avant, du une seule femme, à continuer temps du socialisme, surtout à nous serrer la ceinture, à quand on est pauvre. Je vous explique, c’est out le lait que nous buvons est du laitun peu gênant T importé, nos grosses vaches laitièresà écrire mais importées en dollars n’ayant pas assez àtout le lait que manger, elles crèvent de faim…nous buvons est du lait manger des pierres pour rem- importé, nos grosses vaches placer les pommes de terre laitières importées en dol-qui, il m’en coûte de vous le lars n’ayant pas assez à man-dire, sont devenues hors de ger crèvent de faim au lieu prix, sans parler du lait dont de nous donner du bon lait
comme en Suisse. Et comme le cours du lait a augmenté, les importateurs qui ne sont pas là pour faire la charité mais des affaires n’ont pas compris quand un ministre a dit :« d’accord, le cours mondial du lait a augmenté, mais chez nous le prix du lait n’augmentera pas, nous allons examiner le problème et dans un mois tout rentrera dans l’ordre ». Un mois plus tard nous attendons toujours, je crois que ce ministre n’a pas bien compris les règles du libéralisme dont il s’évertue pourtant à nous chanter les louanges, il n’a pas compris que les importateurs ne peu-vent pas vendre à perte et que si l’État ne subventionne pas la différence, eh bien les im-portateurs n’achèteront plus
de lait, d’où la pénurie. Mais vous comprendrez qu’avec d’aussi grandes ambitions pour l’Algérie, nos ministres savants, que Dieu nous les garde, ont autre chose à faire que de s’occuper des écuries de la République. Donc, nous n’avons pas de lait mais bientôt nous aurons laplus« troisième grande mosquée du monde »d’une valeur de 2,2 milliards d’euros, je peux même vous donner le prix en dollars : 3,4 milliards. J’en suis toute émue même si ma voisine me demande bêtement :« avec 3,4 milliards de dollars, com-bien de litres de lait peut-on s’acheter ? »vache Quelle Y mécréante ! dE NOTRE CORRESPONDàNTE â aLGER UN PEU VàCHE,Malika Rédédal
àfriqUE| &rEstEdUmondE |29 | 6 avril 2007 Rbayrou annuLe un du être celle du sacre africain pourLa lumière de saint Wade déPLacement bénin… La première semaine d’avril aurait François Bayrou. Tout juste rentrÉse… Cerise sur la gâteau, ces pisse-de trois jours avec rencontre duillumine le Sénégalbêter pendant son sacre. Jour fériés des Antilles, le candidat du «nifroid de journalistes, que depuis droite ni gauche» a eu des vellÉitÉsson éclatante victoire, Wade boude de dÉpart vers le BÉnin. Une tournÉeet méprise, ne sont pas venus l’em-prÉsident Yayi Boni a même ÉtÉTranquille semaine pour le président sénégalais,obligent, ni impression ni jour-programmÉe. Las, Cotonou aussinaux. Gratte-papiers sénégalais a ses contingences Électorales. Leil a mis le pays en congés… Un vrai miracle.s’entend, dont beaucoup ont même week-end dernier s’est tenu, dansboudé tant la cérémonie d’investi-une grande confusion, le premierquand les résultats officiels ont été e président du Sénégal, ture que le défilé de la fête natio-boulot. D’autant que les juges fran- scrutin lÉgislatif post-KÉrÉkou. Pro-Abdoulaye Wade, est un çais les ont même sollicité pour proclamés le 10. Hommes de peu de nale et l’inauguration des travaux grammÉ mi-mars pour finalementépingler un vaste trafic de voitures du nouvel aéroport Blaise Diagnehomme profondément foi, peut-être les portes de la Téran- être dÉcalÉ à fin mars – et encore laga leur seront-elles un jour ouver- (voir p.3) et qu’ils risquent d’avoir bon. Si, si. Et vision- de Dakar le lendemain. Pas grave, LL commission Électorale a souhaitÉ,du travail dans les mois qui sui- au moins n’ont-ils pas gâché la fêtetes. Et découvriront-ils l’ampleur naire. Pronostiquant en vain, le repousser d’encore unedu pouvoir Wadiste. Et son infinie vent. en relayant les menaces de boycottsa vicoire au premier semaine – le vote s’est finalementbienveillance. de tour des présidentielles l’opposition, les er es législatives de juin prochain se tenu le week-end du 1 avril. Cetteméchantes rumeursCar le bon Papa Abdoulaye, fier du 25 février dernier avec 56 % des présentent mal, la majorité des partis semaine a ÉtÉ celle du comptagede ses enfants bon votants les a ré- voix, « Gorgui » (le Vieux) l’a au relatives aux ambi-des voix, un exercice toujours ris-final emporté avec 55 % des suffra- compensés. En mettant, le tempsd’opposition ayant déclaré qu’ils letions politiques du quÉ… et au cours duquel Bayrou n’ad’une semaine, son sloganges et des poussières. Un vrai don « il fautboycotteraient et ne laisseraient pas sefils de Wade Karim pas voulu interfÉrer. Plates excuses,de prémonition, et tant pis pour lestravailler, encore travailler, toujourspasser une nouvelle « mascarade » électorale– ce que l’intéressé a coup de fil amical à Yayi et on estmesquins qui ont argué qu’il avaittravailler »démenti àentre parenthèses: trois BakchichrestÉs bon camarade. D’ailleurs laLes législatives de juin prochain se – ou en glosant sur l’amputation dufiché le fichier électoral et cadeauté jours fériés payés ont été accordés coalition du prÉsident bÉninois, auxdéfilé de la fête nationale, en raisonaux travailleurs sénégalais, le jour présentent mal, la majorité des par- à tout va les leaders d’opinions des dernieres nouvelles, est en tête desde l’inauguration du chantier dutis d’opposition ayant déclaré qu’ils du sacre, mercredi 3 avril, le jour différentes localités du Sénégal. R rÉsultats provisoiresde la fête nationale, le 4 avril et le Ces perfides ont d’ailleurs ricané à le boycotteraient et ne laisseraient nouvel aéroport, dont Karim est le l’approche de son investiture mer- lendemain, le 5 avril.« Wade donnegrand ordonnateur.pas se passer une nouvelle « mas- credi. Comme l’a relatéBakchich,nous encore »carade » électorale. Une chance, Les illustres plumes étrangères ont,, ont crié durant toute les happy-few conviés à la sauterie la campagne électorale ses affidés. la deadline pour le dépôt des listes elles, été bien accueillies, et leurs …mais, en du 3 avril ont reçu une invitation Là ils ont bien reçu. Un du pour est fixée au vendredi 7 avril lende- chambres réservées et payées dans france, signée du chef de l’État le 8 mars, les hommes en uniforme qui entre main des jours fériés présidentiels les grands hôtels dakarois. L’étran-rencontre répression de la manifestation de et veille du week-end Pascal. Une ger a d’ailleurs été à l’honneur, un wade l’opposition, le 26 janvier dernier période inten- bon prophète ne l’étant jamais dans Heureusement, le si charismatiqueson pays. Au moins dix huit chefset l’élection ont eu pas mal de François n’a pas attendu sa vrai-d’État africains ont honoré le fausse escapade bÉninoise pourprésident de leur présence au s’intÉresser à l’Afrique. Son mois destade Léopold Sédar Sen-mars a même ÉtÉ très «continentghor où il a prêté ser-noir». C’est que le bonhomme, sitôtment pour un nou-enfilé le costume de président deveau bail de cinq la République, compte bien en finirannées. Omar avec la Françafrique-et-ses-rÉ-Bongo, aux seaux-qui-exploitent-la-pauvretÉ,manettes du ainsi qu’avec tous-les-satrapes-Gabon depuis que-la-France-a-trop-longtemps-quarante ans, a soutenus. Bref, une vraie visionapprécié la liesse prÉsidentielle qui, hasard des mots,000 spec-des 60 est à peu près la même que cheztateurs présents en Nicolas Sarkozy et Dame Royal.connaisseurs. Le guide Manque de bol, K-Bayrou (cherchezlibyen Kadhafi a reçu ce terme sur Internet chers lec-un vibrant hommage, teurs, vous ne serz pas dÉçus) s’estlui qui couve l’un des trompÉ de porte en visitant les prÉ-souteneurs spirituels sidents africains de passage à Paris.de Wade, le marabout Premier petit impair, le patron demondain Cheikh l’UDF a ÉtÉ reçu courant mars, parModou Kara. le PrÉsident Wade, à la rÉsidence deQuant à la po-l’ambassadeur du SÉnÉgal, rue Vi-pulation daka-e neuse, dans le XVI arrondissementroise, elle a eu parisien comme l’a rÉvÉlÉ laLettrela joie de voir Y du Continent(5/04/07)…ressortir tous guillerets, les …et surtout slips-talibés de bongo Cheikh « Petit Assez content de lui, le petit Fran-Pagne » Thiou-çois a repris son tracteur pour allerne, autre ma-taper à la porte d’un coquet hôtelrabout fidèle e particulier, toujours dans le XVI ar-au président. rondissement, rue Dosne. Et y a ÉtÉEt de vivre accueilli par le propriÉtaire des lieux,pendant trois son excellence El Hadj Omar Bongojours au son des Ondimba, prÉsident toujours rÉÉlusirènes des cor-depuis quarante ans au Gabon. Breftèges présidentiels. un dÉmocrate en puissance, tout àDéjà très encombrée, fait Étranger aux rÉseaux Pasqua,du fait des multiples Chirac, Elf et ou quoique ce soitchantiers de l’agence de Françafricain. Pas sûr que l’aminationale pour l’orga-centriste ait ÉtÉ bien rencardÉ surnisation de la confé-ce coup là. D’autant que s’il voulaitrence islamique (Ano-passer inaperçu, c’est ratÉ. L’entre-ci), la circulation dans tien a été filmé par la télé gabonaisela capitale sénégalaise a et passe en boucle sur internet. Duété quasi impossible durant côté de son staff, mutisme complet.trois jours. Un pays à l’arrêt, SollicitÉe Marielle de Sarnez, satout entier tourné vers son saint présidentY directrice de campagne, a promis de Y rappelerXavier Monnier
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.