L'hebdo des socialistes - " Je souhaite à la France un nouveau président qui s'appelle François Hollande " - n° 637

De
Publié par

L'hebdo des socialistes - " Je souhaite à la France un nouveau président qui s'appelle François Hollande " - n° 637
Voeux de Martine Aubry, 10 janvier 2012
« Mesdames et Messieurs, Je voudrais d’abord souhaiter que 2012 ne
ressemble pas à 2011 et nous permette de tourner la page. Nous voudrions la tourner fortement. En tout état de cause, je crois que l’année 2011 restera une année dure pour les Français, pour la
France, pour l’Europe et pour le monde. Je souhaite que 2012 exauce le voeu de M. Sarkozy, qui a toujours proclamé vouloir – je cite -
« vouloir au terme de [son] mandat, être jugé sur [ses] résultats ». Eh bien qu’il le soit ! Que ce vœu qu’il a prononcé à plusieurs reprises, se réalise ".
Publié le : lundi 16 janvier 2012
Lecture(s) : 188
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
n°637 du 14 au 2 janvier 211
1,5€ 10, rue de Solférino 75333 Paris Cedex 07 Tél. : 01 45 56 77 52 – Fax : 01 47 05 27 70 hebdo@parti-socialiste.fr directeur de la rédaction et directeur de la publication David Assouline codirectrice de la publication Marie-Emmanuelle Assidon rédactrice en cheF Stéphanie Platat journaliste rédactrice Charlotte Collonge (76 58) •photo Philippe Grangeaud (76 00) Mathieu Delmestre • Pierre Andrieu / AFP maquette Florent Chagnon (79 44) Flashage et impression PGE (94)  Saint-Mandé n° de commission paritaire : 0114P11223   issn 127786772 “L’hebdo des socialistes”est édité par Solfé Communications, tiré à 27 500 exemplaires
avant le premier tour de l'élection présidentielle
Déplacement aene à c François holland Page 3
Outil militant tract pour le meeting du 22 janvier au bourget Page 4
Je souhaite à la France un « nouveau président qui s'appelle François Hollande »
Vœux de Martine Aubry, 10 janvier 2012désindustrialisation, défiit ommerial, hômage, pauvreté, violene, inégalités, éhe Mesdames et Messieurs, solaire, inséurité soiale, préarité : la liste des « mau du sarosme est eessivement longue  Je voudrais d’abord souhaiter que 2012 ne ressemble pas à 2011 et nous permette de tourner t si la rane soure, e n’est pas le résultat la page. Nous voudrions la tourner ortement. d’une atalité, de auses etérieures. e n’est pas n tout état de ause, e rois que l’année 2011 même le résultat permanent et essentiel de la restera une année dure pour les rançais, pour la rise : il allait d’abord la ombattre. rane, pour l’urope et pour le monde. a dette de la rane n’aurait pas eplosé si le Je souhaite que 2012 eaue le vœu de M. aro, pouvoir atuel n’avait pas aordé, par diaines qui a touours prolamé vouloir – e ite de milliards, des adeau fisau au plus « vouloir au terme de son mandat, être ugé sur ortunés des ontribuables. ses résultats ». h bien quil le soit  ue e vœu qu’il a prononé à plusieurs reprises, se réalise. e hômage natteindrait pas 10  de la population ative si le andidat sortant n’avait n eet, amais le bilan d’un président pas abandonné toute politique industrielle, s’il sortant, au terme de son mandat finissant, n’avait pas subventionné le hômage ave la n’aura été si atastrophique. as un domaine détaation des heures supplémentaires ou réduit ne vient rattraper les autres. éession, dette, drastiquement les emplois aidés ou les moens
l’agenda
14 au 16 janvier  Déplacement François Hollande aux Antilles et en Guyane
17 janvier  Déplacement o e eFtr adne çMiasr tHinolel aAnudbry à Gandrange (Moselle)
22 janvier  Événement Rassemblement des Secrétaires de section et meeting national Retrouvez l’agenda sur parti-socialiste.fr
de ôle emploi. as besoin d’aller très loin pour s’en onvainre. Je onseille au président de la épublique qui semble avoir, es derniers mois, un engouement, une admiration pour le modèle allemand, d’aller regarder le tau de hômage en llemagne. Nous étions, avant la rise, au même niveau : , . ’llemagne est auourd’hui à la moitié du niveau de hômage en rane. l  a don possibilité d’agir, e qui, à l’évidene, n’a pas été ait par le président sortant.
lors, que l’on ne vienne pas nous dire que les aisses étaient vides, ar il  en a eu asse, de l’argent, pour réer le boulier fisal, pour réduire, il  a quelques mois, limposition sur la ortune et multiplier les nihes au bénéfie des plus rihes. e quinquennat restera le « quinquennat ouquets ». l aura été une epériene sans préédent de destrution de e que la rane a de plus préieu : ses valeurs.
e président sortant aura passé la première moitié de son temps à aumuler les adeau fisau pour les plus rihes et, la seonde, à aire paer les lasses populaires et les lasses moennes. l a ommené par un oup de main fisal au plus ortunés et il termine par un grand oup de bambou fisal ontre les lasses populaires et moennes ave la hausse annonée de la . e n’est plus un bilan, même si le président essaie de le aire oublier, ’est une ardoise. est pourquoi, alors que ommene 2012, e veu dire à travers vous, à nos ompatriotes de métropole et des utremers, qu’il n’ a pas de atalité et que rien ne serait pire que de se résigner. ’ailleurs on voit bien l’attitude de notre président. a résignation, l’idée que l’on ne peut pas réenhanter l’avenir, l’idée que le rêve rançais que prône rançois ollande n’est pas possible. oilà e qu’il va essaer d’epliquer au rançais, mais nous ne le laisserons pas aire 
Je veu dire ma onvition, en e début 2012 : est pare que rançois ollande porte le message du redressement de la rane, de la ustie et du progrès, qu’il redonnera onfiane au rançais et sera élu président de la épublique le  mai prohain. Je suis onfiante pare que e sais que les rançais ne se laisseront pas prendre au ultimes fielles, artifies et afihages, du andidat sortant.
Je suis onfiante aussi pare que notre ampagne est bien partie. es rançais en ont asse des grandes promesses. ls veulent un président prohe d’eu. l n’ a pas un our sans que rançois ollande n’aille à la renontre des rançais pour leur dire : «la un hemin, reprene onane, nous allons le prendre ensemble. »
hommage
àU n autre François Jarnac
rançois ollande était à Jarna dimanhe  anvier pour ommémorer le 1eanniversaire de la mort de rançois Mitterrand, « 1 ans après la vitoire du 10 mai », omme la rappelé le andidat soialiste. ntouré notamment de arlem ésir, ubert édrine, Ja ang, Élisabeth uigou et de JeanMihel alet, rançois ollande a d’abord visité la maison natale de l’anien président avant de se reueillir sur sa tombe.
rançois ollande reuse la ailité onsistant à tout promettre, tout autant que le atalisme qui se résignerait à ne rien hanger vraiment. enant un langage de vérité, nous ne voulons pas d’un atalogue de mesures aussitôt annonées, aussitôt oubliées. près inq ans d’agitation désordonnée, our après our, semaine après semaine, rançois ollande montre le ap en prenant des engagements préis.
es engagements pour redonner des ouleurs à l’industrie rançaise, omme à aintNaaire, en déembre, où il a annoné la réation d’une banque publique d’investissement et d’un livret industrie qui permettra à nos M d’innover et d’eporter à nouveau. es engagements pour la ustie fisale, omme à ordeau, le  anvier dernier, où il a promis de rendre l’impôt sur le revenu plus progressi en rapprohant puis usionnant l’impôt sur le revenu et la . our la ustie, en rétablissant immédiatement la retraite à 0 ans à tau plein pour eu qui ont eu des arrières longues, qui sont usés et qui ont onstruit la rihesse de notre pas. oilà des propositions laires, préises, entendues par les rançais. es engagements pour la préparation de l’avenir, omme à aen, le  anvier, où il a donné la priorité à la eunesse, et a prévu le rerutement de 0 000 enseignants et le ontrat de génération. aire de la politique e n’est pas se laisser enermer dans l’idée que la rise nous empêhe de tout aire. ui il aut redresser notre pas : les finanes publiques, la roissane, l’emploi, mais il ne aut pas renoner lorsqu’on est de gauhe à hanger la soiété. Je suis fière et heureuse que rançois ollande n’ait pas hésité à déendre en pleine rise le droit de vote des étrangers au életions muniipales. l n’a pas hésité à le dire : oui il aut ontinuer à aire avaner nos droits, le droit à la ormation tout au long de la vie, mais aussi le droit au mariage et à l’adoption pour les ouples homoseuels. orsqu’on est de gauhe il n’ a pas de bonnes ni de mauvaises réponses, il aut en permanene hanger les hoses pour aroître la démoratie et les libertés. on ton est elui de la vérité, de la volonté. on ond, elui du redressement, de la ustie et de l’espérane. Je souhaite à la rane une très bonne année 2012, ave un nouveau président qui s’appelle rançois ollande en mai 2012, une grande maorité qui permettra d’avaner et qui nous permettra de retrouver un rôle en urope et dans le monde ».
déplacement
À Caen, priorité à l'éducation
d est venu « le voir en vrai ». n déplaement à ompétition entre , rançois ollande a rempli le hall du énith les établissements ». ville, eudi  anvier, où lattendaient plusieurs « éhe de Niolas ines de smpathisants et militants. armi eu, aro est général, el, alentin et hanelle, des léens qui se atil attaqué. Mais dans rent à voter pour la première ois, entendent léduation nationale,  saranhir de lopinion » de leurs parents. ls il est partiulièrement t rendus à e meeting « en sortant du lée » lourd. voir supprimé « uger de son aura, léouter et le renontrer ».0 000 postes, déouragé tin, rançois ollande avait renontré les le personnel qui se alariés de la ranerie etroplus de etitedévoue pour léduation nne et visité un entre de ormation des nationale, supprimé ntis . e andidat soialiste, qui proetait la ormation initiale rendre dans des lées proessionnels de la des enseignants, laissé sétait vu reuser leur aès par le retorat. léhe solaire progresser ave 10 000 eunes urieu paradoe » dont il sest amusé. sortant haque année du sstème sans qualiation, ogé par les étudiants du , rançois laissé la violene sinstaller dans ertains nde a dénoné léhe de Niolas aro établissements.eorp nu t linaeb ust ne pas ie atière déduation et vilipendé son « éole qui donne onane. » glosaonne » qui onduit à « introduire la l lui a opposé « un sstème qui se réorme et lutte ontre léhe solaire » et son intention de réer de nouveau postes, ustiant : « n pourra aire tous les modèles que lon voudra, et Niolas aro est un epert, il est très diile denseigner sans enseignants. » l a également évoqué la mise en plae dun ontrat de génération « qui permettra que le premier ontrat dun eune soit un  ». « Je rois à léole de la épublique ar elle permet la promotion individuelle et la réussite olletive », atil martelé eudi aprèsmidi, au énith de aen. ne afirmation qui lui a valu l’assentiment enthousiaste de la oule de smpathisants et de militants réunis. À la fin de son intervention, Manuel, alentin et hanelle, eu aussi, sandaient son nom.
inauguration
Le changement commence au « 59 » « e hangement, est maintenant » et est au avons 100 ours pour redonner espoir, 100 ours , avenue de égur. rançois ollande a ait dune pour onvainre au premier tour et ensuite pour pierre deu oups en oialisant la ormule, déà gagner au seond. Je suis omme andidat le utilisée dans sa tribune publiée dans ibération, premier responsable, le premier engagé », atil omme slogan de ampagne présidentielle, le aouté. onsient que « le ombat sera rude », il a our de linauguration de son . is en plein assuré : «  mettrai toute mon énergie, toute ma œur du et mem no .sp» atè artoutre, m eàs ,s tuneedr read siidrnao uttoon mâ d, meero pas du siège du parti, mais aussi de l’ssemblée nationale, les loau de 1000 m2, étaient ouverts à la presse merredi 11 anvier. ans une large pièe, déà omble une demiheure avant l’apparition de l’hôte des lieu, avaient été afihés des portraits de itoens barrés du désormais ofiiel slogan blan. ntouré de nombreu soialistes, parmi lesquels ertrand elanoë, ionel Jospin, aurent abius et Martine ubr, rançois ollande  a présenté les lieu «où nous allons organiser, préparer et laner notre ampagne pour quelle soit vitorieuse ». « Nous 
l’       Alain Rousset,responsable du pôle production, industrie, agriculture, pêche,4112 Sea France « Après cinq années d’échec sur le plan industriel, la droite voudrait donner des leçons. Au lieu d’agir, Mme Kosciusko-Morizet attaque François Hollande qui fait, lui, des propositions concrètes pour préserver l’activité et les emplois des salariés. La ministre est contrainte de reconnaître que les maigres idées qu’a pu avoir le gouvernement dans le dossier Sea France ont été rejetées par la Commission européenne. »  Mireille Le Corre,responsable du pôle immigration-intégration, 112 Étudiants étrangers « Le gouvernement a fait partir de notre pays de nombreux étudiants étrangers formés dans nos universités et grandes écoles. Il a fallu six longs mois pour qu’enfin il reconnaisse son erreur. Et c'est sans entendre les principaux intéressés, les étudiants, qu'il se
conditions d'accueil dignes de notre pays. »  Jérôme Cahuzac,responsable du pôle budget, finance, fiscalité,6112 Taxation des transactions financières « Le pouvoir exécutif affiche aujourd'hui sa volonté d'instaurer une taxation des transactions financières. Depuis 2007, les députés socialistes ont déposé des amendements proposant l'instauration d'une telle taxation à plusieurs reprises. Ils ont à chaque fois été rejetés par la majorité. De surcroît, annoncer cette mesure sans que l’Allemagne s’y associe ne pourra que contribuer à affaiblir la France et l’Europe. »